Litige foncier à Diatoula : une enseignante et son époux victimes de spéculation foncière en 2015

1

La spéculation foncière reste une très grande préoccupation dans notre pays, âgée de 65 ans Mme Thiam Alimatou Mariko est une enseignante qui a fait valoir ses droits à la retraite en janvier 2015. Il y a 5ans environ après avoir acquis une lettre d’attribution du préfet de Kati en 1994 une parcelle de 2,5 hectares à Diatoula le couple Thiam est victime de spéculation foncière. Le couple a ensuite entrepris les démarches pour obtenir un titre foncier provisoire du terrain. Ce champ fait aujourd’hui l’objet de litige notamment d’un morcellement entrepris par un officier à la retraite et d’autres complices. Le couple Thiam qui ne demande qu’à être mis dans ses droits à user de toutes les voies de recours sans succès pour le moment. Il est donc temps pour les autorités de mettre fin à ce fléau qui coupe le sommeil des honnêtes et paisibles citoyens.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here