Inauguration du Monument aux héros de l’Armée noire : Le Mali honoré à travers son président IBK

2
Le président Macron et son homologue malien Keïta
Le président Macron et son homologue malien Keïta se recueillent devant le «Monument au héros de l'Armée noire», dans le parc de Champagne, à Reims, le 6 novembre 2018. REUTERS/Philippe Wojazer/Pool

Le président IBK à côté de son homologue français Emmanuel  Macron  a été le seul chef d’Etat africain invité pour rendre hommage aux troupes africaines à REIMS

Le Président de la République, SEM. Ibrahim Boubacar Keïta et son homologue français SEM Emmanuel MACRON ont procédé à l’inauguration officielle du Monument aux héros de l’Armée noire récemment reconstruit.

La cérémonie solennelle qui a vu le Mali à l’honneur avec la présence du Chef d’Etat malien aux côtés du Président Macron comme seul Chef d’Etat invité spécial à cette symbolique, a eu lieu en début de soirée de ce 6 novembre 2018 à Reims dans le Parc de Champagne.

A son arrivée à Reims, IBK a été accueilli avec tous les honneurs.

Honneurs militaires, lecture historique, éclairage du Monument, chœur, dépôt commun de gerbes de fleurs par les deux Présidents, sonnerie aux morts , minute de silence , la Marseillaise chantée par le Cœur de l’Armée françaises, salutations des invités ont marqué la solennité de l’après-midi d’inauguration qui a durée 45 minutes.

Le Monument inauguré, d’origine, œuvre du sculpteur Paul Morceau-Vauthier, avait été construit en deux exemplaires, à Reims et à Bamako au Mali, pour rappeler le sacrifice des tirailleurs sénégalais pour la défense de Reims en 1918. Il s’agit du seul monument érigé en France après la guerre 1914-1918 en hommage aux troupes africaines des anciennes colonies.

Alors que le Monument jumeau de Bamako, inauguré le 3 janvier 1924, est toujours en place, celui de Reims fut démonté et détruit pendant la seconde guerre mondiale par l’occupant allemand.

L’inauguration du Monument aux héros de l’Armée noire par les deux présidents est sans doute un hommage solennel aux troupes africaines qui payèrent un lourd tribut pour la défense de la France. Terre de combat, réservoir de ravitaillement multiforme, vivier de recrutement en soldats, l’Afrique a payé un lourd tribut à la Grande Guerre. Plus de 500.000 soldats des colonies françaises (africains) ont participé entre 1914 et 1918 à la Première Guerre Mondiale, s’illustrant lors des batailles les plus emblématiques ( Verdun et Somme en 1916 ; Chemin des dames en 1917).

Après le cérémonial inaugural, IBK et MACRON en cortège automobile commun ont regagné l’Hôtel de Ville Reims où ils ont été accueillis par M. Arnaud ROBINET Maire de Reims. Sur place au niveau du Salon Colbert IBK a salué les adjoints au Maire avant de se diriger avec Macron vers bureau du Maire pour un entretien en tête-à-tête . A l’issue du tête-à-tête IBK a signé le livre d’or de la Mairie de Reims .

Sur place, à Reims, la présence d’un détachement Forces Armées Maliennes et de Sécurité, composé de 15 personnels, venu directement de la région militaire de Gao sans passer par Bamako, le dimanche 4 Novembre 2018 . Le détachement a composé le piquet d’honneur avec les troupes françaises lors des honneurs militaires aux deux chefs d’Etats. Il était commandé par le lieutenant Seydou Diarra de l’unité BA, âgé seulement de 28 ans .

L’inauguration a mobilisé aux côtés du Chef de l’Etat, le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Ministre des Maliens de extérieure et de l’intégration Africaine, le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Général de Division Chef d’Etat Major Particulier du Chef de l’Etat , l’Ambassadeur du Mali en France, l’Ambassadeur du Mali à l’UNESCO, le Consul du Mali à Paris , Mme le Maire de Montreuil et le personnel de l’Ambassade du Mali en France.

Avec Madous Camara

Source : Le Renard

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. MAKY SALL AIME SON PAYS. IL EST DIGNE SINCERE ET HONNETE ENVERS SA PATRIE.
    QUANT A IBK CE DERNIER EST UN JOUISSEUR QUI AIME SE COUCHER DANS L’AVION ET DORMIR LE JOUR COMME DE NUIT. IL N’AIME PAS LE MALI ET IL PROFITE DU MALI. IL A LA NATIONALITE FRANCAISE.
    MAIS LE BON DIEU VA LUI PAYER DE CES RACONTARDS.
    MAKY EST UN PATRIOTE. A L’OPPOSE DE DJO BRIN QUI NE FAIT QUE TRINQUER MALGRE QU’IL A DIT FAIRE LA MECQUE.
    ALLAH EST SEUL JUGE ET VOIT TOUT.
    MAKY QUE DIEU TE BENISSE CAR TU AIMES TON PAYS

    • 😁FRANCAIS LEVE TES FESSES ARABE LEVE TON DERRIERE SINON J AI UNE EPEE JE L ENFONCERAI BIEN PROFONDEMENT DANS VOS CULS!😁

      ….IL N EST PAS SEUL….TOUTE UN GENERATION DE MALIENS NES GRANDIS COLONISES SONT COMME LUI, BEAUCOUP D AUTRES NE SE SENTENT BIEN QUE SOUS LES FESSES DES ARABO’SLAMISES. …
      😁FRANCAIS LEVE TES FESSES ARABE LEVE TON DERRIERE SINON J AI UNE EPEE JE L ENFONCERAI BIEN PROFONDEMENT DANS VOS CULS!😁
      ……voila la chanson du jeune FAAROH NOIR… ..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here