Visite du chantier des 20 000 logements de N’Tabacoro : Quand le député Hadi Niangadou construit sur des TF annulés par le ministre Bahtily

3
Ali Niangado

Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dramane Dembélé, a visité le chantier des 20 000 logements sociaux de N’Tabacoro le lundi 1er décembre dernier. Il était accompagné des responsables agences immobilières en charge de la construction de ces logements sociaux, parmi lesquels le député Hadi Niangadou, promoteur de l’agence Banga immobilière. Ce milliardaire a la charge de construire 4 000 logements sur les 20 000 prévus sur le site.

Le site de ces logements a été déclaré d’utilité publique par le Gouvernement. Ce qui annule, du coup, toute propriété privée antérieure sur ces parcelles, désormais exclusivement réservées à la construction de logements sociaux. Ce qui a amené le député opérateur économique à affirmer fièrement qu’il était en train de construire sur des TF annulés par le ministre Mohamed Aly Bathily.

La réalisation de ces 20 000 logements entre dans le cadre de l’ambitieux programme présidentiel de construire 50 000 maisons pour le bien-être des populations maliennes. Une première tranche de 6 000 sera livrée en mars 2016 et le constat est que, sur le terrain, les chantiers avancent à des rythmes différends.

La visite a débuté par les chantiers de l’agence Africa Invest, dont le PDG, Baba Seid Bally, a soutenu que les 500 logements qu’il a la charge de construire seront prêts dans les délais. Ses travaux, assurent ses techniciens, sont achevés à 35%.

La délégation ministérielle a poursuivi sa visite sur les chantiers de la SIFMA. Les maisons de cette agence immobilière sont déjà sorties de terre, certaines dans un état d’achèvement très avancé. De quoi donner à sourire au ministre Dembélé, très engagé dans l’atteinte de l’objectif du programme présidentiel.

Après ces chantiers, Dramane Dembélé et sa délégation ont visité ceux de l’agence Banga Immobilière de l’Honorable Hadi Niangadou. Là également, le ministre s’est montré satisfait de l’état d’avancement des travaux, menés par des Chinois. Hadi Niangadou a même reçu les félicitations du ministre Dembélé pour le travail abattu.

L’opérateur économique a déclaré avoir versé 7 milliards de francs CFA dans le compte de l’entreprise chinoise, dès le départ pour accélérer les travaux. La visite a continué sur le chantier des 1 200 logements de l’agence Jumeau Immobilière et des 223 du Groupe d’entreprises de construction immobilière (GECI).

Après la visite, le ministre a indiqué qu’il avait le sentiment que le processus serait accompli, malgré des débuts laborieux. Il s’est déclaré heureux de constater les mouvements de 2 000 à  3 000 personnes sur le terrain.

Youssouf Diallo

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Ce que vous compreniez pas cest que , le ministre n’a aucun pouvoir d’annuler des titres , il veut juste nous faire croire qu’il peut tout faire. C’est plutôt le rôle de la justice. Par finit ce faux ministre a transformé sont cabinet en tribunal.

  2. Dramane Dembélé est le premier spéculateur foncier maintenant ou est parti la solidarité gouvernementale.le ministre bathyli fait le ménage et cet chacal de dramane s’aligne avec le diable pour faire le fauteur de trouble.que dieu ait pitié de ce pays

  3. A CE RYTHME L’OBJECTIF DE 50 000 LOGEMENTS NE SERA JAMAIS ATTEIND DRAMANE ET L’OMH 👿 SEMENT LA PERDE AUTOUR DE CE PROJET IBK ET LE CHEF DU GOUVERNEMENT DOIVENT PRENDRE EN MAIN C PROJET QUE LE PEUPLE ATTEND AVEC IMPATIENCE.

Comments are closed.