Carnage dans le village d’Ogossagou : Soumaïla Cissé s’insurge contre la clémence des sanctions présidentielles

8

En plus des sanctions militaires, le chef de file de l’opposition réclame des sanctions politiques notamment le limogeage de plusieurs membres du gouvernement responsables en partie du crime odieux perpétré dans le village d’Ogossagou.

A la suite de l’attaque barbare contre le village d’Ogossagou, dans le cercle de Bankass faisant plus de 160 civils tués, le président de la République a finalement réagi en prenant des sanctions militaires contre la hiérarchie.

Au cours du conseil des ministres extraordinaire, tenu le dimanche 24 mars 2019 à  Koulouba, le président de la République a limogé la hiérarchie militaire. Le chef d’état-major des armées M’Bemba Moussa Kéita est remplacé par son adjoint, le général de division Abdoulaye Coulibaly. Le poste du chef d’état-major général adjoint des armées a été confié au Général de brigade Souleymane Bamba.

Le chef d’état-major de l’armée de terre, le Général Abdrahamane Baby, est remplacé par le nouveau Général  Kéba Sangaré. L’armée de l’Air est dirigée désormais par le Général de brigade Daouda Dembélé. Le gouvernement a également annoncé la dissolution de l’association Dan Na Ambassagou. Si ces décisions ont été appréciées par la majorité des Maliens, le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé  pense autrement.

Au cours de son intervention sur les ondes de la RFI, le lundi dernier, le chef de file de l’opposition juge les sanctions présidentielles clémentes face à l’ampleur de l’attaque. Selon lui, en plus des militaires, des têtes des hommes politiques devraient tomber.

Soumaïla Cissé réclame le limogeage de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de Défense et des Anciens combattants, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le ministre de l’Administration territoriale et de Décentralisation.

Le chef de file de l’opposition accuse ses ministres de négligence face à la poussée des milices dans le Centre du pays depuis plusieurs mois. L’appel du chef de file de l’opposition sera-t-il entendu par le président IBK ? Le prochain remaniement s’annonce donc électrique.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. FAAROH FINW! COMBATS IDEOLOGIQUES! LA QUALITE DES POLITICIENS EST DIRECTEMENT LIEE A LA QUALITE DE LA POPULATION MEME EN PSEUDO-DEMOCRATIE DES ABRAHAMIQUES! IL FAUT CHASSER LES FRANCAIS ET LES ARABES! ARRETEZ L ISLAM AU MALI!

    NOUS ICI L AVONS REPETE 1000 FOIS POUR QUE CA T ENTRE TE PENETRE ET TA CERVELLE DE POURITURE ENFIN, VOILA UN SUCCESS-STORY , ENFIN….

    NFP FA-FOREST!
    NFP L HYPOCRITE!
    NFP LE LARBIN!
    NFP L USURPATEUR!
    NFP LE SPECIALIST DU PLAGIARISM!
    NFP IID DIOT!

  2. Le problème du Mali actuel, le VRAI problème j’entends, ce n’est pas tous ces incapables bons à rien placés des postes de responsabilité, C’EST CELUI QUI LES NOMME !!!…😎😎😎😎

    Au même titre que la sagesse populaire dit que LES CHIENS NE FONT PAS DES CHATS, la sagesse tout court nous confirme qu’en politique, UN NULLARD NE PEUT S’ENTOURER QUE DE NULLARDS !!!

    Non seulement c’est “logique”, MAIS C’EST EN PLUS TOUJOURS VÉRIFIÉ !😁😁😁

    • IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LES CONNERIES ONT COMMENCE’ AVANT QU’IBK NE SOIT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE! C’ETAIT LE NORD ET AUJOURD’HUI ON PARLE DU CENTRE!
      LES MALIENNES ET LES MALIENS DOIVENT SE RESSAISIR. NOTRE FASO MERITE MIEUX!!!!

  3. Je suis d’accord avec Mr Cisse’ pour dire que le ministre de la defense doit servir dans un autre departement ministeriel. L’actuel gouverneur de Mopti doit egalement servir comme gouverneur dans une autre region de Mali.
    Mes amis, etudiez la possibilite’ d’utiliser les services du president ATT. On peut lui confier le dossier Mopti tout en lui donnant une independance totale pour gerer ledit dossier! Il est de cette region et il connait tres bien ce qui s’y passe!!!! Comme il etait le president de la republique, il n’aura de compte a’ rendre qu’au president de la republique IBK.
    MES AMIS, THINK OUT OF THE BOX!!!!

  4. …………………….Ça devient sérieux …
    Ca fait en réalité une occasion que beaucoup attendaient ….
    …..exemple : SOUMAILA … NON ?

  5. En plus de ces ministres ci-haut cités, il faut aussi le départ de l’homme chargé du renseignement au Mali, qui se soucie plus de la fête de son demi -siècle de vie que de la sécurité du Malien. Son unique spécialité c’est des disparitions forcées.

  6. ESt-ce que nous avons un ministre de la Défense même?????? Un vieux crevard qui ne doit sa présence dans le Gouvernement qu’au soutien politique apporté à IBK lors des élections présidentielles!!!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here