Choguel Kokala Maïga sur le rapt de Soumaïla Cissé : ‘‘ Nous n’avons pas de nouvelles, ni sur les ravisseurs, ni sur les motifs encore moins sur d’éventuelles exigences de ses ravisseurs’’

0

Le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie(FSD) a animé le samedi 11 avril dernier, une conférence de presse sur la situation de son président, l’Honorable Soumaïla Cissé, disparu depuis le 25 mars dernier dans la circonscription électorale de Niafunké.  

L’opposition démocratique et républicaine est toujours sans nouvelle et nostalgique de son président, l’honorable Soumaïla Cissé dont la délégation de campagne a fait l’objet d’un rap des hommes armés depuis le 25  avril dernier. Et presque tous les membres de ladite délégation ont été libérés à part Soumi qui reste toujours entre les mains de ses ravisseurs.

Face à cette situation qui ne laisse personne indifférent, le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) a animé le samedi dernier, une conférence de presse pour informer l’opinion publique sur le sujet qui devient de plus en plus inquiétant.

Dans son intervention, le président du MPR, le Dr Choguel Kokala Maïga a tout d’abord mis en exergue son inquiétude et son ras-le-bol, face à la lenteur de la cellule de crise mise en place par le gouvernement, d’entreprendre les démarches. Toute chose qui constitue selon lui, une entrave au processus. ‘‘ Aujourd’hui, si c’est des informations de dernières minutes, le décret qui formalise la nomination n’a pas été signé jusqu’à la date du samedi soir’’, a souligné l’ancien ministre. Répondant à une question, le président du MPR a laissé entendre : « Nous n’avons pas de nouvelles, ni sur les ravisseurs, ni sur le lieu de détention ni sur les motifs ni sur d’éventuelles exigences des ravisseurs »

Adama Coulibaly

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here