Contre le terrorisme : Des forces de 7 Etats bientôt déployés à Tamalé au Ghana

2

Les sept Etats membres de l’Initiative d’Accra : Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Niger et le Togo mobiliseront des ressources pour soutenir ceux d’entre eux qui sont touchés par le fléau du terrorisme et de l’extrémisme violent.

Cette décision a été annoncée à la fin d’un Sommet d’une journée de l’Initiative de coopération en matière de sécurité en Afrique de l’Ouest qui s’est tenu dans la capitale ghanéenne qui a été proposée, d’après la copie finale du communiqué adressée mercredi matin aux médias.

Le Sommet des chefs d’Etat de l’Initiative d’Accra, réuni mardi 22 novembre dans la capitaine ghanéenne, s’est fixé un délai d’un mois pour rendre opérationnelle sa force multinationale conjointe.  La task-force comporte un contingent de 10 000 soldats qui seront stationnés à Tamalé au Ghana et un volet renseignement, basé à Ouagadougou au Burkina Faso, a précisé un communiqué des pays membres.

La task-force de l’Initiative d’Accra est axée sur « le partenariat et le soutien mutuel entre membres » en matière « d’opérations conjointes, de formation et de partage de renseignements », selon les pays membres.

Les soldats de la force conjointe de l´initiative d´Accra seront basés à Tamalé au Ghana.

Le Nigeria, qui a actuellement le statut d’observateur, a promis de déléguer des représentants au siège de la MNJTF/AI, fait savoir le communiqué.

Amadou Sidibé

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. C’est quoi ce bordel?
    Et la force d’intervention de la cedeao?
    Tous ces pays cités font parti de la cedeao.
    Il ne suffit pas de créer des unités d’intervention il faut les entretenir à long terme.
    A mon avis le Ghana n’est pas directement menacé par le djihadisme.
    Le fait que cette force ne sera pas déployé dans la zone des 3 frontières BFA-Mali-Niger prouve que c’est pas sérieux .
    Le Nigeria n’en fait pas parti parce qu’il n’y croit pas.

  2. C’est quoi ce bordel?
    Et le force d’intervention de la cedeao?
    Tous ces pays cités font parti de la cedeao.
    Il ne suffit pas de créer des unités d’intervention il faut les entretenir à long terme.
    A mon avis le Ghana n’est pas directement menacé par le djihadisme.
    Le fait que cette force ne sera pas déployé dans la zone des 3 frontières BFA-Mali-Niger prouve que c’est pas sérieux .
    Le Nigeria n’en fait pas parti parce qu’il n’y croit pas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here