État de mimétisme : Les autorités maliennes peuvent-elles décréter l’Etat d’urgence ?

88

A la différence des attaques terroristes précédentes – notamment celles de La Terrasse et de Sévaré -, la prise d’otages de l’hôtel Radisson Blu a inspiré aux autorités maliennes une réaction exceptionnelle. Dès son arrivée de N’Djamena où la circonstance l’a obligé à écourter son séjour, le président de la République a convoqué un conseil des Ministres extraordinaire. La boite de Pandore a finalement accouché d’un deuil national de trois jours à compter de ce lundi, puis d’un Etat d’urgence sur «l’étendue du territoire» pour une dizaine de jours.  Si la première thérapie est relativement bénigne puisqu’elle ne tient qu’à une simple mise en berne du drapeau malien pour les localités où il flotte, la seconde tient visiblement d’un simple conformisme dictée par l’air du temps. L’Etat d’urgence fait ainsi irruption dans nos mœurs régaliennes après les événements dramatiques du Stade de France, du Bataclan, entre autres, quand bien même la réalité française est à des années lumières de la nôtre. L’Etat français exerce son autorité Outre-mer, tandis que le Mali ne dispose d’aucun pouvoir pour le faire observer à Kidal par exemple où le ministre de l’Education n’a pu inaugurer une réouverture symbolique des classes. Pourquoi diantre annoncer des mesures dont l’inapplicabilité contribue plus à mettre en évidence les fractures de la nation ?  Autre disparité de taille : l’Etat d’urgence est utilisée en France pour restreindre des libertés, procéder à des perquisitions tandis que sous nos cieux les possibles niches et repaires djihadistes sont connus de tous, mais nul n’a l’audace pour l’heure de leur appliquer les ouvertures qu’offre une mesure exceptionnelle. Autant faire l’économie, en définitive, des mesures qui procèdent plus du mimétisme que d’une quelconque utilité au peuple.

 

Silence de perroquets salafistes, de carpes d’église et de muets de synagogue

Après l’attaque sanglant et macabre du bar restaurant La Terrasse, tout comme celle de la gare routière de Sogoniko suivi de la prise d’otages à Sévaré et l’hôtel Radisson Blu, personne n’a encore entendu la voix des sataniques plus que bavards prêcheurs des petites mosquées de quartier, des soi-disant oulémas, des guides religieux dits éclairés et des dirigeants de la communauté musulmane, cette cohorte de croyants, habiles dans l’art de condamner les autorités ou convaincre les tarés et les demeurés pour des peccadilles, ressemblent à des perroquets pour la bonne et simple raison qu’en bon mange-mil ils picorent à satiété dans la main généreuse des salafistes arabes qui financent à souhait les terroristes et, de surcroît, financent la construction de leurs mosquées et leur offrent chaque année des billets d’avion avec séjour tous frais payés pour qu’eux et leurs ouailles effectuent le pèlerinage à La Mecque.

Les Catholiques et les Protestants préfèrent, quant à eux, le silence de carpe. Les Juifs, n’en parlons pas. Car, ils passent depuis toujours pour des sourds-muets dans les synagogues invisibles du Mali.

Après tous ce qui se passe de plus sanglant au nom de Dieu, quel imam, quel archevêque ou rabbin croire ?

En tout cas, dès que le président de la République IBK baisse la garde, tout ce beau monde, debout comme un seul dieu, au nom du Judaïsme, du Catholicisme et de l’Islam, met sa boule à zéro. S’il ne retire pas son ensemble froc.

Mister NO

La faucheuse de Satan plane au Mali

Sitôt Kona, Gao et Tombouctou libérés par les éléments de la force Serval, les terroristes, en déroute dans un désert de pierres et les antres de l’Adrar des Iforas, reprennent du poil de la bête, changent systématiquement de stratégie pour espérer affaiblir ou plutôt pousser au découragement la force Serval et la Minusma afin de revenir en force en découdre avec les pauvres soldats maliens sans armada de pointe et nuls en guerre. Ainsi, ils posent des mines, orchestrent des attentats avec des kamikazes à l’appui et commettent des attentats dans le Septentrion. Ils se rendent finalement compte que ce modus operendi représente une goûte d’eau dans le vase. Alors, ils changent de cibles et jettent leur dévolue sur Bamako avant d’investir Sévaré. C’est dire qu’aucune contrée du Mali n’est aujourd’hui à l’abri d’une prise d’otages, d’un attentat ou d’un kamikaze. A bon entendeur, salut !

Mister NO

PARTAGER

88 COMMENTAIRES

  1. L’heure n’est pas aux critiques mais plutôt à l’union, à la réconciliation et à l’entente. Donnons-nous la main pour l’extraction de ce phénomène sur notre territoire. Si nous voulons lutter contre le terrorisme, il faudra que nous soyons unis.

  2. Je convie le peuple malien à rester vigilant à ne pas céder à la panique en même temps de contribuer à la traque de ces bandits. C’est-à-dire à fournir des informations auprès de nos autorités respectives en cas de suspect.

  3. Le président de la République a raison de décrété un état d’urgence en cette période difficile. Pour la sécurité du peuple malien, il faut des enquêtes pour repérer et arrêter d’autres terroristes avant qu’ils ne commettent des outrances.

  4. Je suis fier de nos autorités, je parle de l’armée malienne et du gouvernement malien. La présence du Ministre de la sécurité et des certains autres membres du gouvernement est un geste remarquable.

  5. Nous sommes tous témoin des efforts fournis par nos dirigeants. Du début jusqu’à la fin de cette attaque nos dirigeants et nos forces de sécurités sont resté debout. Le Mali n’est pas un simple slogan, nous avons vus que c’est dans ce cadre que même nos ministres travail à l’absence du président de la République Ibrahim Boubacar Keita.
    Vive le Mali d’Abord !!!
    Les maliens avant tout !!!

  6. Je suis indigné de voir des innocents tuée chaque jour sans cause valable. Je me demande bien ce que ces terroristes attendent de nous ? Franchement dit, j’aimerais savoir la raison pour laquelle ils tuent. A ce que je sache l’islam n’a jamais recommandé de tuer son prochain par ce qu’il n’est pas musulmans.

  7. Comme nous le savons tous, nul ne saura lutter contre ces terroristes définitivement. Cette lutte est un combat de tous les jours. Cette attaque perpétrée en plein cœur de Bamako est un acte à condamner et à éviter dorénavant.

  8. Ces lâches qui attaque par surprise et des innocents vont tous payés un à un pour leur crime. Le Mali notre fierté et notre héritage est loin d’être une coquille vide. Croyez-moi chers compatriotes nous nous ne laisserons pas abattre par ces moins que rien.

  9. Un Peuple-Un But-Une Foi
    Vive un Mali uni et fort
    Vive un Mali sans terrorisme
    Vive le Monde sans terrorisme

  10. Le Mali est frappé en plein cœur, mais cela n’empêche où qu’ils soient ces terroristes payeront très chers pour avoir commettre un tel acte au sien de notre pays.

  11. Je suis fier de notre armée sans elle on n’en serais pas là aujourd’hui. Grace à elle, cette opération de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu fut un succès. Bravo à vous !!!

  12. « L’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou partie du territoire métropolitain ou des départements d’outre-mer, soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas d’événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique. »
    L’état d’urgence est déclaré par décret en conseil des ministres et ne peut être prolongé au-delà de douze jours que par la loi.
    La déclaration de l’état d’urgence donne pouvoir aux préfets de département :
    d’interdire la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux et aux heures fixés par arrêté ;
    d’instituer, par arrêté, des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé ;
    d’interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics.
    Le ministre de l’intérieur, pour l’ensemble du territoire, et le préfet, dans le département, peuvent :
    ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature ;
    interdire à titre général ou particulier les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre.
    Le décret déclarant ou la loi prorogeant l’état d’urgence peuvent :
    conférer aux autorités administratives le pouvoir d’ordonner des perquisitions à domicile de jour et de nuit ;
    habiliter les mêmes autorités à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales ;
    donner le droit à la juridiction militaire, les tribunaux militaires, à se saisir des crimes qui relèvent normalement de la cour d’assises de ce département.

    Tous ces pays qui ont été attaqué par le terrorisme utilisent l’état d’urgence pour la protection et la sécurité de leur population et c’est ce que IBK a fait.
    VIVE IBK-VIVE LE MALI

  13. Baal en effet voici un peu comment se résume l’état d’urgence de manière internationale.
    Relation avec le droit international[modifier
    L’article 4 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de l’ONU de 1966 régule au niveau du droit international l’état d’urgence. Il dispose en particulier que :

    4.1 Dans le cas où un danger public exceptionnel menace l’existence de la nation et est proclamé par un acte officiel, les États parties au présent Pacte peuvent prendre, dans la stricte mesure où la situation l’exige, des mesures dérogeant aux obligations prévues dans le présent Pacte, sous réserve que ces mesures ne soient pas incompatibles avec les autres obligations que leur impose le droit international et qu’elles n’entraînent pas une discrimination fondée uniquement sur la race, la couleur, le sexe, la langue, la religion ou l’origine sociale. (…) 4.3 Les États parties au présent Pacte qui usent du droit de dérogation doivent, par l’entremise du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, signaler aussitôt aux autres États parties les dispositions auxquelles ils ont dérogé ainsi que les motifs qui ont provoqué cette dérogation. Une nouvelle communication sera faite par la même entremise, à la date à laquelle ils ont mis fin à ces dérogations.

    Le Comité des droits de l’homme de l’ONU peut examiner les éléments constitutifs du danger public invoqué et éventuellement solliciter l’élaboration de rapports spéciaux. Il a élaboré en 1981 une déclaration relative à l’interprétation de cet article. L’Égypte, entre autres, a ainsi été à plusieurs reprises épinglée pour son état d’urgence continu depuis au moins 19811.

    La proclamation de l’état d’urgence ne permet pas de déroger à certains droits fondamentaux et interdictions absolues, dont en particulier le « droit à la vie », l’interdiction de la torture et des traitements inhumains et dégradants, l’esclavage et la servitude et la « liberté de penser, de conscience et de religion ».

    La Convention européenne des droits de l’homme contient des dispositions dérogatoires du même type, mais ont été appliquées d’une manière beaucoup plus rigoureuse,

  14. Je suis tout de même d’accord avec abandon et bune car selon mes recherches ce régime destiné à donner à un gouvernement, lors d’une crise intérieure grave ou d’une tension extérieure jugée sérieuse, tous les moyens nécessaires au maintien de l’ordre, l’état d’urgence est une mesure destinée à affronter une situation exceptionnelle. 😛 😛 😛 😛 😛

  15. Elles permettent aussi au gouvernement d’user du droit de réquisition que prévoit la loi de 1938 touchant l’organisation de la nation en temps de guerre. Un décret peut également autoriser la juridiction militaire à se saisir des crimes ainsi que des délits qui leur sont connexes, relevant de la cour d’assises

  16. Les dispositions prises par l’état d’urgence peuvent de plus conférer au ministre de l’Intérieur ou aux préfets le pouvoir d’ordonner des perquisitions de jour et de nuit et les habiliter à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse, de toutes publications et des émissions radiophoniques.
    Le peuple a confiance à son président et nous sommes fier de notre àarmé

  17. adonis selon moi l’état d’urgence favorise éventuellement l’interdiction de toute réunion de nature à provoquer le désordre ; remise des armes de guerre, de défense (revolvers, pistolets), de chasse. Des dispositions expresses du décret déclarant ou de la loi prorogeant l’état d’urgence
    Le terrorisme n’a pas de frontière alors toute les mesures de sécurité sont les bienvenus
    Vive IBK-dans un mali fort

  18. assignation à résidence de toute personne dont l’activité se révèle dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics des circonscriptions territoriales où s’applique l’état d’urgence ; fermeture de salles de spectacle et de tous les lieux de réunion
    Cela contribue au bien de la population contre les attaques terroiristes
    Merci IBK

  19. L’état d’urgence accorde des pouvoirs particuliers aux préfets dont le département est couvert par la déclaration d’urgence : interdiction de circulation des personnes et des véhicules ; institution de zones de sécurité à l’intérieur desquelles le séjour de certaines personnes peut être réglementé
    Cela permet le contrôle des personnes et la sécurité dans le pays
    IBK se soucis de la population d’abord

  20. Cette mesure doit à mon avis être renforcé pour nous permettre de vivre dans la quiétude dans notre Mali.
    Fasse Dieu que ces terroristes soient arrêtés jugés et punis à la hauteur de leur acte barbare.
    Que dieu protège le Mali.

  21. L’implication des religieux dans cette affaire serait donner une certaine crédibilité, une certaine importance à ses vendeurs de morts qui se prévalent d’une religion dont ils ne respectent aucun principe.
    Laissez les honnêtes gens faire leur culte au lieu de vouloir coûte que coûte les associer à des conneries de ce genre qui sont de nature à amplifier l’opinion peu agréable que le peuple a d’eux du fait des actes lâches de ces terroristes.

  22. Ces mesures du gouvernement viennent pour rassurer la population et renforcer la sécurité car ces barbares sont capables de revenir et frapper pendant que nous pleurons encore nos morts.
    Tous les maliens doivent donc soutenir ces mesures et les accompagner en collaborant avec les enquêteurs pour faire toute la lumière.

  23. “C’est dire qu’aucune contrée du Mali n’est aujourd’hui à l’abri d’une prise d’otages, d’un attentat ou d’un kamikaze.”
    Rectificatif aucune contrée du monde n’est à l’abri car après la France, le Mali, le Cameroun, le Nigéria, le Niger, aujourd’hui c’est la Tunisie.
    Nous voyons tous ce qui se passe dans le monde aujourd’hui donc loin de vouloir cautionner les actes de qui que ce soit je vous dirai d’ouvrir les yeux.

  24. Cher Mister NO,lorsque vous dites que les réalités française sont loin ces nos réalités malienne,qu’est ce que vous voulez dire?
    Est ce à dire que les morts de Paris sont aussi différent de ceux de Bamako?
    Bref,si vous trouvez que l’état d’urgence est un mimétisme,quel votre solution locale pour traquer ces assaillants et avoir une bonne lisibilité dans ces enquêtes de nuit comme de jour afin de les arrêter et démanteler leur réseaux?
    Si vous me donnez la réponse à cette petite question,vous aurez fait un bien immense à notre pays pour ces enquêtes

  25. MISTER NO, nos soldats avaient des difficultés certes mais cette phase est dépassé.
    Nous avons une armée REPUBLICAINE qui est prête à répondre aux attentes de la population; et leur riposte à l’attaque du Radisson est une preuve palpable. Alors chercher d’autres sujets de causeries.

  26. MISTER NO.
    Ce nom est vraiment évocateur tant il dépeints sur l’article lui même.
    Il est beaucoup surprenant qu’en ce 21ème siècle il y ait des gens qui voient les choses que du bout de leur nez ou du moins qui ne voit pas du tout.
    Votre pessimisme et les mauvaises ondes que vous dégagez ne contamineront personnes.
    Les mesures prises sont pour assurer la sécurité des populations pendant cette crise et si vous le concevez d’une autre manière c’est dommage pour vous!

  27. En tant que fils de ce Mali,moi je pense que l’Etat d’urgence n’est pas du tout un mimétisme.
    Il permettra à nos forces de défense et de sécurité d’interpeller toutes les personnes suspectes.
    Cela permettra de mener à bien les enquêtes pour pouvoir arrêter les coupables ou leurs complices.
    Arrêtons donc de saboter les actions du gouvernement et accompagnons le en faisant des propositions qui puissent aller dans le sens de la construction.
    Vive le Mali.

  28. Bon sang! à quel race de journaliste avons nous affaire la?
    Que veux tu que les religieux disent?
    Nous avons une société civile et elle s’est déjà exprimée sur la question.
    Il ne faut donc pas créer la tension au sein de la population car telle est votre intention.
    Vous êtes comparable à ces terroristes. Qui sait si vous n’avez pas déjà été contacté pour ce sale boulot. Votre torchon d’article en est une preuve.
    Journaleux de pacotille!

  29. Je pense qu’il n’y a pas d’illettré au gouvernement à ce que je sache. Le gouvernement a pesé le pour et le contre de cette décision avant de la prendre et l’a prise parce qu’elle était nécessaire.
    Le gouvernement au moins de souci du bien-être des populations contrairement à vous qui voulez mettre le feu dans ce pays.

  30. Ce qui est marant est qu’on a un pays qui suit tout de la France. Je ne suis pas contre l’etat d’urgence mais ma question est qu’est ce qu’on aurait penser a l’etat d’urgence si la France ne l’avait pas fait recemment? Les terroristes avaient frappe la Terrasse…avions nous alors pensé a l’etat d’urgence? NON.
    Maintenant, disons nous la verité, notre pays resemble plutot a un bambin bichonné a toutes les etapes. Au lieu de se tenir comme de vrais hommes et combattre et preparer d’autres combats…la vie etant un combat perpetuel…on est la en train pleurer et imiter la France en ce qu’elle fait au lieu d’imiter le Tchad et le Nigeria, Niger et le Cameroun qui ont subi pire! La France a un cas tres different du notre…le barbarisme de terroristes qui a frappe la France est 100 fois plus eveugle et haineux que le notre…l’etat d’urgence y etait parfaitement logique a imposer. Pire encore, on est en train de mediatiser notre pays pour l’exposer davantage. Il faut voir nos journaux de cons, avec toutes ses visites “solidarite” des chefs d’etats afiricains ..cocquille vides qui ne serviront jamais a rien concretement pour nous aider en realite. Nous devons taire et perparer nos forces speciales et renforcer nos services de renseignements…au lieu que le ministre de la securite sorte a la tele cravate et apparement a l’aise! Quel “etat d’urgence”! Venez a Bamako la nuit voir cest l’etat de parodie!

  31. ” Concernant la région de Kidal, il s’est réjoui de la réouverture des écoles, fermées depuis 2012.Toutefois, il a fait remarquer que les efforts de sensibilisation des membres locaux du cluster éducation ont déjà commencé à porter fruits. Ainsi, deux écoles occupées par les groupes armés dans le centre d’animation pédagogique (Cap) de Tessalit ont été libérées. « A ce jour, cinq établissements scolaires demeurent occupés par les groupes armés dans le Nord du Mali » a-t-il souligné. Partant, il a précisé que les dernières reçues par le cluster fait état de la réouverture de quatre école le 2 octobre à Kidal, comptant une cinquantaine d’enfants dans les salles de classe .”
    Ce passage du point de la tournée du responsable de OCHA prouve que vous êtes UN MENTEUR cher journaleux.

  32. Que l’état fasse du mimétisme, de la tic ou même de la mimique.
    Moi en tant que citoyen souhaite seulement que les mesures prises puissent porter leurs fruits.
    Pour vos boycotts sur ces mesures vous attendrez dans 20 ans que ça fasse effet.
    LE MALI AVANCE.

  33. Ce journaliste est un vrai oiseau de mauvaise augure. Avec les progrès qui sont faits dans le sens de la paix et de cohésion sociale, il tente de semer sa graine de division.
    Même si vous êtes le pessimisme fait homme vous devez quand même être réaliste.
    Votre démarche est vaine et perdu d’avance car nous avons tous des yeux pour voir.

  34. Les autorités ont prises des mesures pour la sécurité et le bien de la population.
    Cependant si celle-ci a vaincu la peur et l’adversité que ces terroristes voulaient nous imposer, c’est une très bonne et ne doit pas être vu comme l’inefficacité des gouvernants à faire appliquer ces mesures.
    Le plus important c’est que cela ne dérange pas le travail des forces de l’ordre.

  35. ” L’Etat d’urgence fait ainsi irruption dans nos mœurs régaliennes après les événements dramatiques du Stade de France, du Bataclan, entre autres, quand bien même la réalité française est à des années lumières de la nôtre.”
    Je suis désolé mais la réalité française n’est pas à des années lumières de la nôtre car les attaques qui ont eu lieu sont du même genre que celles qui ont eu lieu à Bamako.
    Des terroristes sont morts et leurs complices en cabales et vous voulez qu’on ne prennes pas de dispositions. Quelle mauvaise foi vous avez là!

  36. Si vous ignorez cher journaliste: à situations exceptionnelles , mesures exceptionnelles.
    Ce n’est pas de coeur de joie que le président de la république en accord avec le conseil des ministres décident d’instaurer l’état d’urgence dans le pays.
    La situation était critique et des mesures en vue de sécuriser la population s’imposant et évidemment c’est ce qui a été fait.
    Nous veut se concentrer sur l’essentiel donc tacher de ne pas pourrir l’atmosphère avec ces articles bidons.

  37. Les journalistes de ce pays ne changeront pas à ce que je vois. Toujours chercher à vouloir créer le débat là ou il ne doit pas en avoir. Ce sont eux qui à tout bout de champ crie IBK n’a pas fait -ci IBK n’a pas fait ça et quand il prend ses responsabilités, on dit qu’il fait du suivisme.
    La sécurité du pays est en péril et des mesures s’imposent. C’est ce que IBK a fait comme dans tout pays où il y aurait ce genre d’actes barbares.
    Qu’il n’en plaise à qui veut nous avons des lois parce que vivant dans un état de droit.
    Le reste on s’en fout!

  38. Dans le cas où un danger public exceptionnel menace l’existence de la nation et est proclamé par un acte officiel ( comme l’attentat de vendredi dernier). Il est autorisé que l’état d’urgence soit instauré.
    Donc la volonté de ce journaliste de faire croire aux gens que c’est parce que la France a déclaré l’état d’urgence que le Mali en fait autant, c’ est de la calomnie.
    Le droit international permet cela et la constitution aussi donc arrêtez de nous distraire.

  39. Cette décision doit être respectée et soutenu par tous les maliens, car il y va de notre sécurité à tous !!! Nous n’avons à nous plaindre de quoi que ce soit dans cette situation !!!

  40. Il n’y à absolument rien à dire sur cet État d’urgence, c’est assez logique qu’il y ait un État d’urgence surtout après ce qui vient de ce passer, et nos autorités l’ont décrété !!!

  41. Cet État d’urgence est le bienvenu dans ce pays surtout après ce qui vient de ce passer aau Radisson, il ne serait pas judicieux de notre part de nous exposer encore plus !!!

  42. Les maliens doivent soutenir cette décision d’État d’urgence quelque soit leur sentiment, de plus c’est pour notre propre sécurité. Nous sommes de coeur avec les victimes, c’est un acte vraiment odieux, j’espère que le tout puissant va les acceuillir dans son paradis !!!

  43. Moi j’appelle tous les maliens au calme, à ne pas céder à la pannique car c’est ce qu’ils veulent !!! Je les appelle aussi à soutenir nos autorités dans la prise les mesures nécessaires pour l’éradiquation de ce fléau de notre pays avant que ça ne dégénère !!!

  44. Cette attaque est condamnée par tous les pays du monde entier car, personne ne peut soutenir ouvertement le terrorisme.
    Ces personnes qui se sont données à ces actes barbares sont des ennemis pour le développement du Mali, avec nos moyens que nous disposons nous leur poursuivrons jusqu’à leur dernier retranchement.
    Face à une telle situation, il était opportun que le chef prenne des mesures pour le bien-être de la population

  45. Cette décision doit être prise dans ce pays, il y va de la sécurité des maliens et du MALI tout entier, celui qui ne voit pas cela franchement je me demande commenr est-ce qu’il peut réfléchir !!!

  46. Je pense souvent lorsque je lis ce journalier que dis journaliste
    On cherche à toujours culpabiliser quelqu’un dans une telle situation. Avez vous une conscience de crapaud. J’ai énormément mal au cœur
    Le journalisme ne veut pas dire de la survie. Si ce pays n’est pas en paix on verra bien comment vous ferez pour vivre.
    Au prochain prise d’otage que vous soyez la seul et unique victime dans votre taudis.

  47. Le plus important est de comprendre que cet état d’urgence vas à la sécurisation des maliens.
    Nous avons intérêt de respecter cet état d’urgence.

  48. IBK a montré combien de fois il veut la paix dans ce pays c’est pourquoi a tout mis en œuvre pour la signature des accords avec les partis prenants de cette crise. Et c’est pas maintenant que vous voulez mettre un doute sur son autorité. L’état d’urgence est décrété même si tu penses que du copier coller
    C’est honteux, journaliste de basse classe.

  49. Nous sommes à un moment où tous les fils du MALI doivent unir leurs forces pour aider nos autorités à lutter contre ces térroristes dans notre pays !!! Mes condoléances aux victimes et prompte retablissement aux bléssés de ce drame !!!

  50. MISTER est un vrai hypocrite. Il faut avoir de l’amour pour son pays surtout c’est le vrai journaliste. l’heure n’est pas au chantage mais plutôt au soutien. Ce pays en a besoin si les autres nous apportent leur soutien c’est vous MISTER qui voudra coûte que coûte remuer le couteau dans la plaie?
    Être un ennemi de son propre pays. Que direz vous à vos enfants demain?
    Espérez vous aussi une décoration pour avoir servir ce pays? D’ailleurs en tant que qui?

  51. Si on ne décrete pas un État d’urgence dans cette situation qu’est qu’on va faire alors ? Ne soyons pas aussi naïfs que cela, faisons face à la réalité pour une fois dans ce pays !!!

  52. Nous devons supprimer ces genres de journaux qui donnent pas une bonne image à notre pays. Ce régime a hérité de cette crise et il tente tant bien que mal pour sortir ce pays de cette ornière.
    On est pas oublié d’être du même bord avec IBK mais lui soutenir dans un tel moment est un acte de patriotisme.
    QUI ES TU MISTER NO??

  53. OUI un de perdu plusieurs retrouvés. Si toi Mister tu n’as pas soutenu IBK ça nous apporte rien car nous avons eu le soutien du monde entier et imagine comment tu te fou du peuple
    Cette crise sera géré ne t’en fais pas.

  54. Ces gens seront traqués, arrêtés et jugés selon la loi de notre pays !!! Nous avons une totale confiance en nos autorités et en leur décision pour l’accomplissement de cette tâche !!!

  55. Notre gouvernement n’est pas notre ennemi, respectons cet état d’urgence comme on nous demande de le faire.
    Que Dieu vient en aide au MaliBa …

  56. Depuis le déclenchement de cette crise les maliens prient pour la paix et ne souhaitent plus revivre cette souffrance donc n’en rajouté pas MISTER NO. Ce pays a besoin de journaliste comme TAKIOU qui est patriote et professionnel

  57. Ce conseil des Ministres extraordinaire a pris la bonne décision, ce deuil national de trois jours à compter de ce lundi, puis d’un Etat d’urgence sur «l’étendue du territoire» pour une dizaine de jours sont d’une nécessité capital.
    Nous devons le respecter et le prendre de manière réglementaire. L’autorité se souci de son peuple, nous sommes face à une situation délicate et nous devons prier pour que la stabilité puce Reigner au Mali.

  58. Les autorités maliennes peuvent-elles décréter l’Etat d’urgence ?
    Ça c’est quel questionnement encore ?
    Mr. Le journaliste que voulez-vous dire par ce titre ?
    Si l’autorité malienne ne peut décréter cet état d’urgence qui voulez-vous qu’il peut le faire ?
    Je ne sais pas trop, mais je pense que tu dois vraiment voir à changer le titre de ton article, car sans ne pas vouloir te vesce c’est nulle.

  59. Un État d’urgence doit bel et bien être dévrété dans ce pays, il faut être assez con pour ne pas vouloir cela vu la tendance actuelle de notre pays !!!

  60. Ces régions font partir du Mali et il s’applique toutes les zones sous le contrôle gouvernemental. D’ailleurs les zones qui où il y a des patrouilles mixtes sont tous sous cette mesure. les signataires des accords sont des responsables et la CMA a également condamné cette attaque donc ne veut pas porter préjudice à la paix

  61. Evitons le danger au tend qu’on le peut.
    Nous n’avons pas à confondre les choses, ceci n’est pas d’une discussion inutile.

  62. La décision du président est une décision noble, j’invite mes frères et sœurs maliens à prendre acte de cette décision comme il se doit.

  63. Nous avons tous assister à ce qui s’est passé dans l’hôtel et nous sommes au courant que les assaillants ont été tué, nous sommes conscient que ses assaillants ne sont pas seul.
    C’est un acte idiot de mettre en doute cet Etat d’urgence que le président vient de décréter.
    Mr. Le journaliste il faut dire aux maliens au tend que tu peux que cet Etat d’urgence nous devons le respecter, si tu les aimes comme les aimes ton président.
    Nous savons tous de quoi ses terroristes sont capables.

  64. Les faits ne sont pas les mêmes un hôtel de plus de 190 clients. soyez humains Mister si vous méritez ce nom. Quel reproche faites vous à nos marabouts, qu’ils partent prendre les armes et et vous alors?
    Nous sommes encore sous le choc donc il préférable que vous ne dites rien comme le recommande la déontologie du journalisme

  65. Cet Etat d’urgence est surtout dans l’intérêt des maliens.
    Pourquoi se poser des questions sur son application ?

  66. Encore une pacotille et constipé de mémoire qui se dit journaliste quelle honte. Nous avons besoin du soutien de tous. Vous préférez remuer le couteau dans la plaie. Je suis indigne face à votre article

  67. IBK se soucis de son peuple, il est aussi important de comprendre que l’attaque à l’hôtel Radisson est totalement différent de celle sur la terrasse c’est pourquoi, le président et le gouvernement ont jugé nécessaire de décréter un état d’urgence.

  68. Le Conseil des Ministres s’est réuni en session extraordinaire, c’est dans le cadre de trouver des solutions très rapide à la suite de cette sortie de crise existentielle. Le drame de produit à l’hôtel Radisson Blue mérite une mure réflexion. à la suite de ce conseille extraordinaire le gouvernement conviendra que vue la situation, qu’il sera nécessaire de mettre en place 3 jours de deuil national et 10 jours d’état d’urgence. Bravo au gouvernement malien.

  69. Je pense que toute la population malienne doit soutenir la décision gouvernementale et la respecter. Le Conseil des Ministres s’est réuni en session extraordinaire, le vendredi 20 novembre, c’est dans le cadre de la protection de la population et aussi pour rendre hommage aux victimes de ce drame.

  70. Certes, depuis la signature de l’accord le 20 Juin, les attaques sont perpétrées dans de différents recoins du pays. Les ennemis de notre pays essaient d’intimidé le régime en place en faisant régner la terreur. C’est dans le seul but de apporté atteinte à la crédibilité de l’accord signé le 20 Juin. Vue la crédibilité et l’avantage de l’accord de paix des groupes armés tentent de faire échoué les processus de paix. J’incite IBK et son gouvernement à ne pas céder à la menace. Et aussi surtout la population, elle doit tenir d’un grand soutien derrière le régime en place et doit aussi être le complice de la des force de sécurité car la sécurité de nous et de notre bien est l’affaire de tous et sans exception. Comme l’a dit si bien le Président en place ” le Mali d’abord”.

  71. Je pense que l’état d’urgent mérite énormément d’être tenu et que les trois de deuil national surtoute le territoire national ont lieu d’être. La population est terrifié, les terroristes se fofilent entre nous. Le gouvernement se doit de protéger toute la population et se doit aussi de mettre tout en œuvre pour arrêter les assaillants en cavale.

  72. Ceux sont des lâches, des barbares des temps modernes, des islamistes radicales et diaboliques et des assassins. Ce sont des illettrés et intégristes vis-à-vis des recommandations du saint CORAN.

  73. L’attaque de l’Hôtel Radison n’est rien avoir avec la situation de Kidal, se sont les terroriste qui sont à hauteurs de ce drame. Alors monsieur journaliste sachiez faire la différence entre rebelle et terroriste. Tout rebelle peut terroristes mais tout terroriste n’est pas rebelle.

  74. Concernant l’ouverture des classes à Kidal, le ministre de l’éducation n’est pas pu aller pour des raison de sécurité. Mais le plus important reste l’ouverture des classes, les élèves de Kidal ont reprit la route des écoles comme convenue par le gouvernement.

  75. Kidal c’est le MALI, Kidal appartiendra toujours et à jamais au MALI. Comme IBK l’a toujours dit haut et fort « Le Mali restera un et indivisible » « MALI TE KILA LA ». 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  76. Cet article est un article incitateur à la haine, les journalistes apatride, de mauvaise foi et corrompus se permet de manipuler la conscient des pauvres citoyens avec des stupidités de toute sorte. La stabilité politique du pays importe peu à ces journaliste affamés, ils sont tous corrompus jusqu’aux osseux. Leur objectif est de rendre service aux opposants malintentionnés en faisant circuler des informations diffamatoires, gratuites et légères.

  77. Je pense que la mise en place d’un état d’urgence est tout à fait normal et même très salutaire. Le pays est dans une phase ou la sécurité doit être de haut niveau car des assaillants sont toujours en cavale.

  78. Je suis pour une coalition entre toutes les forces de la Communauté Internationale pour mettre fin à l’hégémonie des terroristes. Après la France ils frappés fort au dans la capitale malienne avec comme bilan une vingtaine de morts et de blessés. 💡 💡 😆 😆

  79. Les autorités maliennes sont les seules à pouvoir décréter l’état d’urgence sur le sol malien. ne soyez pas bêtes, monsieur le journaliste. Certaines questions ne doivent pas être posées. Néanmoins laissons nos controverses de côtés et prions tous pour les âmes des personnes tombées dans cette attaques reposent en paix. 😆 😆 😳 😳 😳

  80. J’invite tous les citoyens maliens au calme. On ne doit pas céder aux paniques déjà les forces de sécurité maîtrisent paniques. D’ailleurs je demande à tous de fournir des informations aux agents de l’Etat en cas de soupçons de toute sorte. 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  81. Le Mali tout entier est en deuil après cette prise d’otages et son bilan de victimes : une vingtaine de morts des blessés et seulement deux assaillants abattus. 😛 😛 😀 😀

  82. Toutes mes condoléances aux familles des victimes. Le Mali ne méritait pas cette attaque terroriste. J’invite toute la communauté internationale à unir leur effort pour combattre le terrorisme. Je salue le gouvernement pour la situation d’état d’urgence qu’il a décrété. 😛 😛 💡 💡 💡

  83. Que la terre soit légère aux personnes tuées dans cette prise d’otages de l’Hôtel Radisson Blude Bamako. 👿 👿 😛 😛 😛

  84. Que la terre soit légère aux victimes. Je souffre carrément de cette attaque. Comme on a l’habitude de le dire, on ne peut rien contre la volonté de Dieu. Même si je sais que le tout puissant ne peut pas vouloir de ses créatures jusqu’à ce point. Mais rien ne passe inaperçu de l’omniscient, l’omnipotent et l’omniprésent. 💡 💡 😆 😆

  85. Je partage effectivement les douleurs des parents des victimes. Tous, respectons l’état d’urgence pour aider les forces de sécurité dans leur fonction.

  86. Le conseil des ministres lors de a session extraordinaire suite à la prise d’otages du vendredi 20 novembre 2015 a décrété un deuil national avec un état d’urgence. L’heure est, certes, grave mais la population doit garder son sang-froid face à cette situation. 💡 💡 ➡ ➡

  87. Le conseil des ministres a décrété le deuil national et l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire national. Toutes mes condoléances aux familles des victimes de cette attaque. 😀 😀 😀 💡 💡

  88. Mimétisme qui a poussé le Roi Soleil a parler de DAECH dès sa descende d’avion sans aucun renseignement fiable sur les auteurs de l’attaque. Effectivement c’est beau de déclarer l’État d’urgence, encore faudrait il en connaitre les tenants et les aboutissants. Pour déplacer la masse pour des conneries ont diffuse dans toutes les langues du pays les messages de mobilisation et là rien. Ah oui, c’est des crétins proposent à la masse de consulter wikipedia pour cela. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.