Mali : le procureur anti-terroriste rassure sur « l’ouverture des informations judiciaires » sur les massacres au centre

0

 Près de deux ans après l’attaque odieuse contre le village d’Ogossagou faisant  plus d’une centaine de morts, le Procureur de la République  en charge du pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre le Terrorisme et la criminalité transnationale rassure que l’information judiciaire ouverte suit son cours normal.

-Maliweb.net- « Les informations judiciaires ouvertes consécutivement  aux deux attaques du village d’Ogossagou  et celle  du village de Sobane-Da ainsi que d’autres  affaires de terrorisme suivent leurs cours normal en dépit des contraintes  liées à l’insécurité », a rassuré le procureur anti-terroriste, Samba Sissoko, dans un communiqué

Ces différentes attaques au centre du Mali qui  ont secoué le pays courant 2019  ont fait plusieurs centaines de morts.  Au moins 160 civils  sont morts le 23 mars 2019  suite au passage  des  hommes armés non identifiés à Ogossagou, près de Bankass. Et quelques mois plus tard, ce sont environ 95 personnes qui ont été également tuées à Sobane-Da.  S’y ajoutent plusieurs autres cas de  massacres commis dans le centre du Mali  dans les conflits intercommunautaires.

Le procureur anti-terroriste  informe, à cet effet, que 60 dossiers concernant 89 accusés ont été envoyés devant la Cour d’assises de Bamako.  Par les affaires jugées, il cite celles portant  sur les attaques  du restaurant «  la Terrasse » et de l’hôtel Radisson Blu et du chef d’Ançar Dine du Sud.   Les deux cerveaux de ces attaques,  le Mauritanien Fawaz Ould Ahmed et Souleymane Keïta et complices, ont été condamnés à la mort ».

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here