Massacres en masse à Ogossagou : Le Gouvernement entre le marteau et l’enclume

3

Le gouvernement du Mali est désormais entre le marteau de la communauté internationale, la pression de la rue et l’enclume de la milice Dana Amassagou. Les premières, n’entendent rien céder sur les massacres perpétrés sur les populations civiles, tandis que la seconde ne veut pas désarmer sans une garantie de l’Etat. Allons-nous assister à un bras de fer entre Dana Amassagou et le gouvernement ? Ne faudrait-il pas compter sur les juridictions internationales pour la manifestation de la vérité ?

Soupçonné d’être de mèche avec Youssouf Toloba, le chef d’état-major de la milice d’auto défense à dominance Dogon, le Gouvernement souffle aujourd’hui le chaud et le froid et se voit contraint par toutes les organisations des Droits de l’Homme, d’agir pour arrêter les coupables et les traduire devant les juridictions compétentes. Cette contrainte, dont la finalité est d’arrêter et de traduire devant la justice les auteurs de ces abjects massacres, a eu comme premier effet la dissolution de la milice Dana Amassagou, du moins officiellement. Car l’homme fort de cette milice s’insurge contre toute dissolution sans des préalables. Youssouf Toloba, le chef d’Etat-major de Dana Amassagou, conditionne la dissolution de sa milice à la présence de l’Etat dans les coins et recoins susceptibles d’être attaqués par les Djihadistes. Dans une audio disponible sur les réseaux sociaux, M. Toloba a tout d’abord nié la participation de sa milice à ces massacres avant de s’opposer à la dissolution de son seul instrument de défense ; sans une garantie de l’Etat. Pour l’homme fort de Dana Amassagou, depuis 2014 les populations qu’il défend, ont été abandonnées à leur triste sort et ont fait l’objet de toutes sortes d’exactions. Donc, sa milice est fondée en 2016 pour être un rempart contre les Djihadistes. Sera-t-il compris par le Gouvernement, qui a le couteau à la gorge et qui est taxé de complaisance envers cette milice ? Que se passera-t-il si Dana Amassagou refusait d’être désarmée ?

Beaucoup d’observateurs s’accordent à dire que la milice Dana Amassagou serait une création du  Gouvernement, qui face un manque d’effectif, a voulu des forces supplétives locales  pour aider les Forces Armées Maliennes, FAMa, à sécuriser la zone centre. Et le Gouvernement était prêt à fermer les yeux sur les exactions commises par cette milice. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est le massacre d’Ogossagou. Avant même d’attendre la fin des enquêtes le Gouvernement a anticipé en prenant la décision de dissoudre la milice qui est soupçonnée d’être responsable de cette tuerie en masse. La Communauté internationale, en prenant acte de cette dissolution, s’est elle-même engagée à mener des enquêtes. La MINUSMA et la Cour Pénale Internationale, CPI ont envoyé des enquêteurs sur le terrain. Avant que ceux-ci ne commencent leurs enquêtes, le procureur de Mopti a fait  arrêter  cinq suspects, sans dévoiler leurs identités.

En définitive, entre Dana Amassagou et le Gouvernement c’est la guerre. Pour qu’elle ne soit pas ouverte, la milice d’auto défense doit accepter de désarmer pour préserver ses intérêts, dans le cas contraire, elle le sera de gré ou de force, parce que l’Etat n’a plus le choix. Les prochains jours s’annoncent houleux et on risque d’assister  à un déballage sur la place publique.

Youssouf Sissoko  

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. If Mali is between hammer plus anvil much of cause is due to government lack of proper direction plus intestinal fortitude to take that proper direction. This catastrophe was caused by those Fulani Ogossagou allied plus it is getting international response they desire as result of Fulani soldiers/or plus their friend soldiers murderously sacrificing their friends plus relatives of Ogassagou for sake of being awarded access to caucasian women for carrying out a murderous plus traitorous act in combination with a terrorist attack against Malian soldiers at Dioura.
    Fact Dioura attack was carried out by terrorists without allied foreign soldiers not so much as engaging in battle clearly show that international community sent incompetent troops to Malian battle zone plus those incompetent troops have carried out incompetent acts whether in or/plus out of battle. Truth remains as it always have been that is this security mess could best be managed by Malians troops who are duly armed plus equipped. As with all war there will be some innocent who become casualties but in end many more lives will be saved plus living conditions will be more quickly upgraded for masses as security become well established plus economic conditions improve if foreign troops plus unbelievably high morals Malian military is subjected is no longer present. No military in recent times have been subjected to such criteria, if so Israel in compliance would long ago been overthrown not mention numerous others in Middle East, Africa, Asia plus Europe.
    Oonly Ubuntu will save Mali plus allow citizens of Mali to upgrade their conditions. This will not be done with foreign restraints allowed. Foreigners plus their restraints must go.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. Yugu
    “Au MALI ils peuvent commettre un massacre de cette ampleur au nez et à la barbe de l’armée nationale, qui,depuis le Camp de BANKASS entend les tirs, les cris, voit à l’œil nu les fumées du village qui brûle à moins de 10 kilomètres de là mais prend une journée avant d’intervenir. C’est sur cette armée que l’on devrait compter pour désarmer ces criminels….. TOLOBA sait que cette armée est plus inefficace qu’une armée des vieilles Dames qu’il est entrain d’assassiner !”

    Salut mon frère,

    Mais non, tu n’as rien compris :

    Toi aussi!
    La trouille de notre notre armée et l’inexistence de notre État NE SONT POUR RIEN dans cette crise atroce!
    En fait, ces reguliers massacres de civils villageois, tout comme d’ailleurs les reguliers massacres de Famas endormis dans leurs camps, sont savamment orchestrés et planifiés par la France et des Nations-Unies dans le cadre d’un COMPLOT INTERNATIONAL !!

    – pour déstabiliser le Mali…
    – pour le diviser et le déchirer…
    – et pour mieux ensuite piller ses fabuleuses ressources ou implanter sur le sol malien une base militaire, dont, selon sangare et les autres, la France “REVE” depuis toujours !!!😁😁😁😁😁😁😁😁

    Notre armée n’est pour rien dans tout ça.
    Notre État n’est pour rien dans tout ça.
    Tout est manigancé par la France et par les Nations unies !

    Il suffirait de renvoyer chez elles Barkhane et la Minusma POUR QUE TOUT S’ARRANGE CHEZ NOUS!😁😁😁😁😁😁😁

    PS: Tu as remarqué au passage qu’il a fallu l’annonce de la venue de Fatou Bensouda de la CPI pour que, COMME PAR MIRACLE, l’Etat Malien parvienne POUR LA TOUTE 1ERE FOIS à procéder à des arrestations !😎😎😎

  3. Cette bande de lâches assassins prétend défendre une communauté mais elle la défend contre qui ? Des vieillards, des femmes et des bébés endormis ? Dans un pays normal ce TOLOBA et sa bande n’auront pas le privilège d’être arrêtés et jugés, ils seront tués sur leur lieu de crime. Au MALI ils peuvent commettre un massacre de cette ampleur au nez et à la barbe de l’armée nationale, qui,depuis le Camp de BANKASS entend les tirs, les cris, voit à l’œil nu les fumées du village qui brûle à moins de 10 kilomètres de là mais prend une journée avant d’intervenir. C’est sur cette armée que l’on devrait compter pour désarmer ces criminels….. TOLOBA sait que cette armée est plus inefficace qu’une armée des vieilles Dames qu’il est entrain d’assassiner ! 😎😎😎😎

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here