Négocier ou ne pas négocier avec les terroristes ? Une question qui sonne comme un aveu d’incapacité

9

Longtemps annoncée, jamais adoptée, l’idée de négocier avec les terroristes revient à l’ordre du jour avec la sortie du  haut représentant du chef de l’État pour le centre, Dioncounda Traoré. Il a  annoncé, il y a près d’une semaine, avoir envoyé des émissaires aux leaders du GSIM, au centre du pays. Par-là, il vient de jeter un pavé dans la mare, et très vite, le ministre en charge des Affaires Etrangères s’en était désolidarisé. Cependant, le seul fait de poser la question de négocier ou pas avec des bandits armés, sonne comme un aveu d’incapacité de la part de l’Etat malien de faire imposer uniquement sa voix dans bon nombres d’endroits du territoire national.

Officiellement, l’Etat se refuse à toute négociation avec les terroristes. Mais, dans les hautes sphères de l’Etat, il serait de notoriété que des canaux officieux sont établis avec des chefs terroristes pour, semble-t-il, négocier la paix. Ainsi, en 2018, un émissaire officiel de l’Etat malien aurait longuement échangé avec Amadou Kouffa. Ce dernier ne jurait que par la Charia et a promis qu’il combattrait l’Etat malien tant que celui-ci s’opposerai à sa vision de la Justice.

Mais, ce qui est frappant, si cela était fondé, c’est que l’élite gouvernante crie officiellement une chose et, en douce, accomplirait le contraire. Elle devrait pourtant savoir que l’on peut négocier tout, mais pas avec tout le monde. La position des chefs terroristes est radicale et elle est connue de tous. C’est la Charia ou rien. Leur stratégie, c’est faire autant de pertes possibles aux FAMa et leurs alliés. De plus, leur implication dans les conflits inter-communautaires est plus qu’avérée. Autant dire que s’assoir sur une table de négociation avec des individus qui ont autant de sang sur leurs mains revient à faire ombrage à la mémoire des nombreuses victimes, civils comme militaires. Une telle démarche ne serait valable que lorsque l’Etat malien aurait pris l’ascendant sur le terrain.

Là, aucun arrangement politique ne peut se faire. Les terroristes, forts de leur puissance de feu et de leur supériorité sur le terrain, ne voudront jamais lâcher leur inestimable conquête et butin de guerre. L’équation est donc simple, et elle l’a toujours été. L’Etat devra être l’Etat, et l’autorité devra être restaurée partout où le besoin se fera ressentir.

Ce combat n’est pas le seul problème de la majorité, mais de toute la classe politique. Car toute exercice politicienne en ces temps où l’essentiel est plus que menacé revient à donner le temps nécessaire aux ennemis du pays de gagner en force. L’union sacrée est vitale. A la classe politique de comprendre que la récréation est terminée !

Ahmed M. Thiam

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. “Une question qui sonne comme un aveu d’incapacité”

    Comment ça, “COMME” un aveu d’incapacité ??????? Mais “C’EST” un aveu d’incapacité !!!!

    Et bien pire encore pour l’image du Mali à travers le monde, c’est un épouvantable aveu de……LÂCHETÉ !!!😡😡😡😡😡

    Depuis que le terrorisme barbare des islamistes ravagé le monde ces dernières années, en n’epargnant hélas personne ni AUCUN continent, TOUS LES PAYS DE LA PLANÈTE ainsi que TOUTES LES NATIONS CONCERNÉES (sans exception !!!) Ont TOUS et TOUTES choisi de répondre à ces sauvages assoiffés de sang et mort, de la même façon : EN LUTTANT ET EN EN LES COMBATTANT !!!!!!!!!

    Grandes puissances ou pays plus modestes, TOUS ont choisi sans exception de LUTTER contre ces chiens!😎😎😎
    TOUS!😎😎😎

    Et c’est donc nous, le Mali, qui nous “distinguons” du reste de la planète par cette pitoyable “PREMIÈRE MONDIALE (!)” de la lâcheté, en évoquant la “possibilité” de DISCUTER avec ceux que………TOUT LE RESTE DU MONDE CHOISIT DE COMBATTRE!!!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    Et le plus honteux dans tout ça, c’est que D’UNE PART nous sommes l’un de premiers pays au monde à subir la tyrannie assassiné et sanguinaire de ces chiens, et que D’AUTRE PART, nous avons appelé au secours d’autres armées pour COMBATTRE ce fléau, et qu’à notre appel, CES DERNIÈRES LE FONT POUR NOUS QUOTIDIENNEMENT DEPUIS 7 ANS AU PÉRIL DE LEUR VIE, ET A COUP DE….CENTAINES DE MILLIARDS !!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    Si c’était pour se coucher, ramper, et se dire prêts à “dialoguer”😡 avec NOS PROPRES bourreaux, POURQUOI NE PAS L’AVOIR DIT DES 2013, QUAND NOUS ETIONS CARRÉMENT OCCUPÉS AUX 2/3 DU PAYS PAR CES CHIENS ???????😎😎😎

    Ça aurait économisé des CENTAINES DE MILLIARDS a la “France-neocolonialiste-pilleuse-de-ressources”😂😂😂 (d’après sangare, wsr, et tous les cons dans leur genre!😂), et ça leur aurait aussi économisé près de 30 VIES HUMAINES !!!😢😢

    Et que dire de nos frères Tchadiens qui à notre appel également se se sont BATTUS COMME DES LIONS aux cotes de Serval en perdant 40 DE leurs FILS chez nous ???😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    Aujourd’hui, quand ils voient que le pays qu’il sont venus secourir est LUI-MÊME (!…) prêt à “dialoguer”😂😂😂😂 avec SES PROPRES bourreaux, ils doivent juste avoir envie de vomir!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😐😐😐😐

    Si jamais nous nous agissons À CE POINT, nous resterons pour très longtemps L’EXEMPLE-TYPE DU PAYS LÂCHE ET DEGONFLÉ!!!

    A nous de voir ce qu’on veut…😢😢😢😢

  2. ET RE-VOICI LE DETAIL DE COMPTES DETERMINES PAR LES EXPERTS ..
    .QU ONT REFUSE LA COPINE DE EL HAJJ …AWA BA TOUMAGNON …DU CONTROLE DE L ETAT …AU CONTENTIEUX EXACTEMENT …
    ET LE PRESIDENT ISSOUFI TOURE DE LA COUR D APPEL …
    ET QU ONT ACCEPTES APRES SEPT ANS OU NOS AVOCATS ONT ETE TENUS AU SILENCE A ABIDJAN ..JUSQU A CE QUE L EX PRESIDENT DE LA CCJA SE RETROUVE DEVANT UN JUGE ….QU ONT DONC ACEPTE LES JUGES DE LA CCJA LE 14 MARS 2019 …ENFIN :
    Voila le détail de ce que la Banque n’a jamais pu justifier sur les écritures qu’elle a portée au débit de notre compte :
    Agios : 1 849 millions
    Cheques :127 millions
    Commissions : 298 millions
    Débours :117 millions
    Opérations diverses :416 millions
    Pièces douteuses :1 142 millions
    Régularisations : 8 396 millions
    Remboursements : 327 millions
    Transferts : 12 millions ……………….
    total des dépenses non justifiées par BHM-Sa sur les relevés de comptes émis par elle :
    12 688 millions , soit 12 ,688 milliards !
    Résultat des comptes de l’expertise, Balance : la BHM-Sa nous doit 1,707 milliards ( en 2009) .
    (Non compris les dommages et interets ,etc ….

    VOILA VOILA …..

  3. Negocier avec les djihadistes est la solution la plus efficace, vue la nature de leur combat. La realite est que personne ne peut les identifier ou les localiser. Ils ne portent ni tenue militaire avec drapeau de djihad, ils n ‘ont non plus de camp militaire. Ceux qui disent qu ils ne sont pas pour la negociation,, c est parceque ni eux ou leurs proches ne sont sur le champs de bataille. S il y a de dialogue possible j encourage le president ou ses representants de choisir cette opportunite. Ne serait ce que pour sauver les vies humaines de part et d’autre.
    Du courage Pr. Djoncounda et son equipe.

  4. Des djihadistes français condamnés à mort en Irak appellent la France à l’aide…!!!

    Cinq djihadistes français condamnés à mort en Irak ont saisi le Comité contre la torture de l’Onu. Ils dénoncent leurs conditions de détention et demandent à la France de leur assurer une protection consulaire, relate l’AFP.

    Cinq Français actuellement détenus dans le centre de haute sécurité de Rassafat ont saisi le Comité contre la torture de l’Onu.
    Tous ont été condamnés à mort en Irak. Ils dénoncent leurs conditions de vie en prison par l’intermédiaire de leur avocat Me Nabil Boudi:

    – «Des Français subissent des traitements inhumains et dégradants dans les prisons irakiennes. La France est parfaitement informée de cette situation et n’agit pas en conséquence pour y mettre un terme».

    La question sensible du rapatriement.

    Dans une lettre publiée par Libération en janvier dernier, deux d’entre eux avaient déjà évoqué leurs conditions de détention.
    Brahim Nejara et Fodil Tahar Aouidate avaient décrit différents sévices physiques et humiliations.
    «Certains d’entre nous se sont fait torturer et humilier, la pression est tellement forte qu’il y en a parmi nous qui se sont isolés et se sont mis à parler tout seul».

    Leur avocat précise encore que la protection consulaire se doit d’«être accordée à tous les Français sans exception».
    Il plaide en outre pour que l’Onu condamne la France, qui refuse pour le moment de rapatrier les cinq djihadistes.

    Début janvier, la garde des Sceaux Nicole Belloubet avait entrouvert la porte à un possible rapatriement des djihadistes incarcérés en Syrie et en Irak, arguant dans Libération que «la donne avait changé».

    Le Quai d’Orsay continue, lui, d’affirmer qu’ils devaient être jugés sur place, tandis qu’une majorité de Français s’opposent à leur rapatriement.

    https://fr.sputniknews.com/actualite/202002071043025108-des-djihadistes-francais-condamnes-a-mort-en-irak-appellent-la-france-a-laide/

    COMPRIS, CHERS MALIENS…!

  5. ET PENDANT CE TEMPS LA ….
    MAITRE BASSALIFOU SYLLA DU CABINET BRYLSLA VA VOIR SA SOEUR MINISTRE DU BUDGET …ET TENTE DE FAIRE INTERVENIR L ETAT DU MALI DANS UNE AFFAIRE STRICTEMENT COMMERCIALE , INTERESSANT UNE BANQUE …ET EN PLUS ..IL NE MENAGE PAS SES CLIENTS !
    IL AURAIT PRIS EN UN AN A BMS SA PRATIQUEMENT 7 MILLIARDS POUR 6 INTERVENTIONS A LA CCJA !

    CA C EST INCROYABLE PARCE QUE L ETAT N A RIEN A VOIR DANS DES AFFAIRES DE COMMERCE !

    MAIS BON …..LE MALI C EST LE MALI …!

    • QUESTION ET REPONSES A EL HAJJ …El Hajj Niyéfôkoyésegou

      El Hajj Niyéfôkoyésegou 7 Fév 2020 at 14:12
      Et toi M. MADOFF,à présent Rien?!
      Le Mali est le Mali sinon, c’est la prison!

      Répondre
      COCO 7 Fév 2020 at 15:38
      PAUVRE POMME !
      LE MALI EST UN GRAND PAYS DE VOLEURS GROSSE NOUILLASSE !
      -LE PREMIER VOLEUR C EST LA BANQUE ! BHM SA PUIS BMS SA QUI A REPRIS LA DIRECTION DE LA BANQUE !
      LES DEUXIEMES VOLEURS SONT CEUX QUI SONT INTERVENUS POUR QU ON EFFACE 3.8 MILLIARDS DE PLAINTES AU POLE ECONOMIQUE !
      POUR 38 PLAINTES EXACTEMENT GROS COUILLON !
      LES AUTRES SONT LE VERIFICATEUR NATIONAL SIDI SOSSO DIARRA , QUI A PROFITE DE L AFFAIRE BHM POUR NOUS TIRER TOUS LES TERRAINS …QUI VALENT 56 MILLIARDS MAINTENANT …ET QUI ONT TOUS ETES VENDUS …
      APRES TU AS TA COPINE BA AWA TOUMAGNON DU CONTENTIEUX DE L ETAT ..APRES IL Y A ISSOUFFI TOURE LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL …LE SEUL QUI AIT DES SOUCIS ACTUELLEMENT C EST L EX PRESIDENT DE LA CCJA QUI SE RETROUVE DEVANT UN JUGE A ABIDJAN …ET QUI BALANCERA SON AMI CORRUPTEUR BASSALIFOU SYLLA …ET IL Y A AUSSI MADAME AOUA SYLLA BARRY QUI A SUIVI SON FRERE ET SON MARI …EN NE LES BALANCANT PAS ET EN TANT QUE MINISTRE ACTUELLE DU BUDGET ET EN ETABLISSANT DES MANDATS NON VOULUS PAR LE GOUVERNEMENT EST ELLE AUSSI SORTIE DE LA LOI …ET IL Y AUSSI …
      TU ES UN VRAI PAUVRE COUILLON EL HAJJ …
      MOI ILS M ONT LOUPPE TES VOLEURS GROS COUILLON !
      JE DESCENDAIS DE VOITURE …J ETAIS BOURRE GROS COUILLON !
      JE RENTRAIS DANS LA BANQUE BOURRE …
      JE SORTAIS DE LA BANQUE BOURRE …ET JE NE REPRENAIS MES ESPRITS QUE QUAND J ETAIS DERRIERE MON VOLANT !
      ET J AI TENU COMME CA LES QUATRE DERNIERES ANNEES DE MON SEJOUR DE
      10 ANS A BAMAKO ….
      ET NATURELLEMENT …LE SEUL ENDROIT OU JE POUVAIS DORMIR TRANQUILLE C ETAIT LA RESIDENCE DE MME ATT …A 900 000 F CFA PAR MOIS …OU LES AGENTS DE BHM SA QUI ME RENSEIGNAIENT VENAIENT ME VOIR , GROS COUILLON !
      C EST COMME CELA QUE CELUI QUE TU NOMMES MADOFF A FAIT POUR TOUT CONNAITRE DES VOLEURS …EN FAISANT L IVROGNE !
      ET TOUT CELA VA VOUS COUTER “” BONBON “” MAINTENANT GROS NANARD !

  6. Pour avoir de l’ascendant sur les terroristes, il faut une institution militaire CRÉDIBLE c’est à dire impénétrable par les espions jihadistes car cette façon d’attaquer les camps et emporter tout l’arsenal militaire ne peut s’expliquer que par la présence à l’intérieur de la hiérarchie militaire des éléments payés par les jihadistes ou qui partagent leur idéologie.
    Si l’ARMEE MALIENNE est INFILTRÉE est-il possible qu’elle arrive à prendre “l’ascendant sur le terrain”?
    L’idéal serait qu’on prenne l’ascendant sur l’ennemi comme l’ont fait l’ARMEE FRANÇAISE contre les indépendantistes algériens qui ont aussi utilisé la méthode adoptée actuellement par les terroristes du monde entier, L’ARMÉE ALGÉRIENNE contre les jihadistes pendant la DÉCENNIE 1990 avant de négocier.
    Ces deux pays n’ont en aucun moment accepté l’occupation de leurs territoires par les forces en face car l’État était fort.
    Si la force impérialiste avait pour but d’aider l’État du Mali à sécuriser son territoire, on n’en serait pas là à constater les camps militaires détruits, mais à empêcher que les jihadistes s’en prennent aux populations maliennes tant les jihadistes seraient poussés à bout, obligés d’abandonner les camps à l’intérieur du territoire.
    LA PRÉSENCE DES FORCES ÉTRANGÈRES EST LA MANIFESTATION DE L’INCAPACITÉ DE L’ÉTAT DU MALI À SÉCURISER SON TERRITOIRE.
    Sept ans après cette présence, est il raisonnable que les jihadistes soient aussi nuisibles?
    N’y a t’il pas anguille sous roche quand le constat est fait que les anciens alliés des jihadistes sont protégés par les forces étrangères sensées aider l’État du Mali?
    Ceux qui sont venus nous aider à prendre l’ascendant sur le terrain donnent l’impression de collaborer avec l’ennemi.
    C’est dans ce contexte que négocier avec les jihadistes devient intéressant car permettant de comprendre le jeu de “nos alliés”
    C’EST POURQUOI ILS S’AGITENT POUR L’EMPÊCHER.
    Ils ont peur qu’on fasse ce qu’eux ont fait contre nous c’est-à-dire collaborer avec les jihadistes contre la force impérialiste française.
    L’ascendance sur le terrain ne peut se réaliser que si l’accord d’Alger est appliqué intégralement.
    Si la France veut, elle peut.
    Elle ne veut pas tant que les vraies raisons pour lesquelles elle est intervenue ne sont pas réalisées.
    Soit on accepte de réaliser intégralement l’accord d’Alger pour permettre à la France de s’engager véritablement, soit on se révolte en tissant des relations avec les jihadistes maliens afin de libérer notre territoire de l’impérialisme français.
    Que la France arrive à prendre l’ascendant sur les jihadistes ne garantit pas nécessairement la paix comme constaté en Algérie et en Afghanistan.
    Elle est obligée de négocier pour réinstaller la paix dans la zone.
    Ce qu’elle va nécessairement faire après l’autonomie intégrale de L’AZAWAD.
    Ce serait tellement facile pour elle qu’elle a l’habitude de collaborer avec les jihadistes notamment au Mali en janvier 2012.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  7. Effectivement le comportement de ce Dioncounda ressemble à une abdication, une incapacité et une irresponsabilité, nous sommes entre les mains d’un lâche indigne, IBK va nous tuer de comportement irresponsable en mettant en selle des hommes et les femmes les plus malades et les plus déréglés de la République malienne. Ce qui reste certain nous allons directement dans le chaos ensemble, mais les moins nantis en souffrirons beaucoup plus; seul Allah le tout puissant sauvera le citoyen lambda car les plus nantis se réfugerons dans d’autres pays, cela est certain. De toutes les façons, nous n’aurions que nos yeux pour pleurer très prochainement avec la conséquence de ces fléaux concoctés par les hommes et les femmes véreux du régime. ça va chauffer.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here