Nord Mali : Le MNLA perd le nord

12

Après la cuisante défaite qui leur a été infligé le 27 juin par le MUJAO, désormais ils n’occupent plus aucune ville du Nord Mali.

Le mercredi 11juillet l’un des groupes terroristes  qui occupent les territoires du nord du Mali (le MUJAO) a délogé définitivement les derniers éléments de la bande armée du MNLA, de leur dernier  Bastion, Ansongo.Ils seraient dispersés, et errent désespérément dans les zones frontalières entre le Mali, le Niger, le Burkina Faso et l’Algérie.

Selon certaines sources, le chef militaire du dit groupe a rencontré au Niger dans un lieu tenu secret, le colonel Gamou, (le loyaliste) en vu d’une éventuelle alliance entre l’armée malienne et le MNLA pour déloger les différents groupes terroristes. Mais cette information est à prendre avec toutes les précautions d’usage car nous n’avons aucune déclaration officielle de la part du gouvernement malien.

Certains de leurs chefs seraient hébergés par le Burkina Faso. Mais pour quelle fin ?

Le Burkina Faso qui tient la tête de la médiation de la CEDEAO a mis un de ses hélicos militaires au service du MNLA, le 27 juillet, pour l’infiltration de certains de leurs éléments. Cette attitude des autorités Burkinabais laissent planer aujourd’hui un doute dans la tête de bon nombre de maliens, sur la réelle volonté du Burkina dans la résolution de cette crise.

Est-ce que la CEDEAO a réellement la volonté de contribuer positivement à la résolution de cette crise ?

Sinon pourquoi tous ces boucans et toutes ces décisions sens dessus dessous ?

Les maliens sont aujourd’hui autant préoccupés par la crise au Nord qu’ils sont agacés par les décisions de la CEDEAO.

Tantôt c’est blanc, tantôt c’est noir, de Dakar à Abidjan, d’Abidjan à Ouaga, la CEDEAO est allée de parole trahie en parole trahie.Après avoir fini de violer les accords signés par ses propres émissaires, elle cherche une raison de plus pour illustrer son incapacité dans la résolution de la crise malienne.

L’Etat malien leur a exprimé ses besoins, qui sont essentiellement d’ordre logistique, pour la reconquête des territoires du nord, mais ils font la sourde oreille. Et pourtant les Etats Unis d’Amérique à travers la voix de leur secrétaire d’Etat chargé des affaires africaines à mis la CEDEAO en garde contre une éventuelle intervention militaire dans le nord du Mali tout en affirmant que « ce serait une entreprise lourdepour la CEDEAO ». Alors que la CEDEAO comptait sur le soutient de la communauté internationale ; particulièrement des USA et de la France.

Lassina Niangaly

Stagiaire

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. dans se histoire du mnla c’est les maliens qui donne une importance a ses gens il faut les ignorer les interdire sur les cites d’informations et journaux du mali ils ont dit qu’ils ne sont pas MALIENS pourquoi vouloir les parlée qu’ils demande l’asile dans les pays qui les héberges nous allons nettoyé le nord des étrangers les islamistes qui se disent maliens renoncent a l’islam radical et la charia en revenant a la laïcité pourrons demander quelques chose négociable s’ils non rien a se reproché dans les atrocités au nord ce mnla qui est composer majoritairement des combattants et fonctionnaires déserteurs ne pourrons plus jamais avoir la confiance des maliens plus jamais ils se sont fait tirer dans les pattes eux mêmes c’est fini pour eux il faut les isolés par tous les moyens possible c’est ce que nous avons entrepris et agir a chaque fois que nous observerons leurs mouvements nous allons mettre le quatar dans nos agendas pour lui harcelé pacifiquement de son soutient éventuelle aux groupes islamistes pour des intérêts économiques si le quatar s’intéresse aux 🙄 richesses du mali il passe par Bamako 😆

  2. LE MOT AZAWAD N EXISTE PAS DANS L HISTOIRE DU MALI,
    L EMPIRE SONGHOI Y A ETE DIRIGE AVANT PAR LES SONGHOIS OUI ET PUIS LES AUTRES ETHNIES QUI SONT MAJORITAIRES AU NORD MALI SONGHOI PEULHS SONINKES ARABES TROUVENT L’IDEE DES TOUAREGS TOUT SIMPLEMENT INACCEPTABLE.

    Répondre 👿

  3. Le mali est un pays multi-ethnique crée en 1960. Le but est de trouver une solution pour que le pays puisse vivre dans la prospérité et dans l’équilibre des communautés.

    Il y a eu bcp de rebellions et des coups d’états et de la corruption et des morts.

    Le Mali a été gérée de façon chaotique:

    -Modibo Keita a eu sa rébellion (Dibi sylla a décimé des milliers de touaregs)
    -Moussa Traoré a géré le mali sous la dictature (il a tué des milliers de touaregs)
    -Att a fait pareille (tuant des arabes et des touaregs )

    C’est le pays où on te dit de creuser ton cercueil et ensuite on t’égorge. J’ai perdu des membres de ma famille à Tombouctou : Hanka baby, Alphadi Sidi mohamed, Hamma sidi boubacar et d’autres impunis en 1996.

    Je n’en veux pas au peuple du sud (ils ne sont pour rien car j’ai connu de bons ) mais au gouvernement en place et aux militaires de l’époque. L’armée malienne est lâche. Ils ne s’attaquent qu’aux civiles.

    Il faut les traduire devant le Cpi.

    Le pouvoir centrale de Bamako a échoué : il faut le dire haut et fort.
    Tout le pouvoir était concentré au sud : ce n’est plus acceptable et il faut le dire haut et fort.

    Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    Que le peuple du sud sache que son armée a fait bcp de dégât dans le nord.

    Maintenant il faut trouver des nouvelles solutions car la situation d’avant est inacceptable.

    Il faut responsabiliser les régions en leur donnant plus de pouvoir: donner une très large autonomie des trois Azawad autour de ses trois grandes composantes ethno géographiques à savoir : la partie sud, le long du Niger, notamment peuplée par des Songhay et des Peul ; la partie nord, ou cœur de l’Azawad, territoire des Touaregs et l’ouest saharien « arabe ».

    Et ça évitera des président comme Sanago, Gmt, Att tous des militaires. C’est tous des cons.

    Vive la paix entre toutes les communautés

  4. Je voulait s’avoir comment distingué les grants et les petits traitres du MNLA par leurs manières de attachés le foulard?

  5. certains mots quand ils sont incorrectement utilisés donnent à la phrases le contraire de ce qu’on veut dire. Cher journaliste quand on doute d’un mot on vérifie le sens. “l’infiltration de certains de leurs éléments”. je pense que vous avez voulu dire “l’exfiltration” et ça change tout. Attention!

  6. Dr ANASSER AG RHISSA,
    Je suis d’accord avec votre analyse j’ajoute qu’ il est incensé de croire que le MNLA avait une dignité et un honneur !!!
    ON NE PERD QUE CE QUE L’ ON A PAS CE QU’ ON A JAMAIS EU !
    Ce n’est pas le dialogue qui mettra fin à ce problème , mais la justice .Je veux qu’on juge aussi les cadres du NORD qui ont détournés les aides du gouvernement malien !
    Je veux que les écoles du SUD parainnent celles du NORD !
    Afin que chaque enfant du nord puisse venir passer quelques jours au SUD ( Ségou , bamako et Sikasso ) afin qu’il connaisse leur pays et ceci est valable pour les enfants du SUD qui doivent se rendre au nord pour mieux appréhender l’idée de la nation malienne .
    Par la culture , par le sport il faut recimenter la nation malienne .
    SURTOUT EVITER LES POLITICIENS ET LEURS IDEES !!!
    LES GRANDES CONFERENCES NE SERVENT A RIEN SI ON NE CREE PAS CHEZ LES JEUNE GENERATIONS L’ ENVIE DE VIVRE ENSEMBLE POUR BATIR LE MALI DE DEMAIN .
    JE REVE D’UN MALI DEBARRASSE A JAMAIS DE L’ IDEE DE SECESSION UN GRAND MALI OU TOUS LES HABITANTS DU NORD SANS ATTENDRE FORCEMENT QUELQUE CHOSE DE L’ ETAT SE PRENDRAIT EN MAINS AVEC L’ AIDE DE LEURS PARENTS VIVANTS AU SUD ET VICE VERSA .
    JE PENSE A TOUS SES SACS POUR ECOLIERS ET TRAVAILLEURS QUE LES FEMMES TOUAREGS DU MALI FABRIQUENT ET QUI POURRAIENT ETRE VENDU A BAMAKO OU AILLEURS DANS LE MALI .
    JE PENSE A TOUT CE FAKOI QUE LES SONRAIS PREPARENT SI BIEN ET QUI FAIT PARTIE DES METS LES PLUS PRISES DANS LE RESTE DU MALI ET QUI PEUT ETRE VENDU AUX AUTRES MALIENS .
    VOUS SAVEZ C’ EST PAR LE COMMERCE SOLIDAIRE ENTRE MALIENS QUE L’ ON S’ EN SORTIRA UN JOUR .LE NORD A BESOIN DE TOURISTES POUR SES HOTELS ET D’ INVESTISSEMENT DES AUTRES PRIVES MALIENS POUR L’ EXPLOITATION DU SOL ( SEL ) OU DU SOUS SOL ( PETROLE OU…..)
    DONNONS NOUS LA MAIN ..CAR CETTE GUERRE NE SERVIRA QU’ A NOUS APPAUVRIR D’AVANTAGE ..C’EST POURQUOI JE LANCE UN APPEL AUX COMBATTANTS DU MNLA DE REVENIR A LA RAISON ET DE DESPOSER DEFINITIVEMENT LES ARMES SANS CONDITIONS .AUCUN PAYS AFRICAIN NE S’ EST DEVELOPPE APRES UNE GUERRE MEME CEUX QUI ONT DU PETROLE COMME L’ ANGOLA ET LE NIGERIA !

    • Bonjour,
      Merci, Flake, d’avoir pris le temps de comprendre ma contribution et ma proposition.

      Naturellement, le commerce équitable, solidaire, dont vous parlez fait partie du cœur de ma proposition.

      Les Maliens n’ont qu’une seule issue de sortie honorable de crise, c’est de se prendre la main dans la main, de s’entendre et de travailler pour développer ensemble le pays dans l’unité.

      Il faut continuer à sensibiliser autour de cette approche, c’est la seule qui marchera

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
      E-mail: [email protected]

  7. ATTENTION LE MNLA N’ A PAS PERDU LA GUERRE IL S’EST REPLIE ET SOUHAITE QUE L’ ARMEE MALIENNE FASSE LE TRAVAIL A SA PLACE !
    ET ENSUITE IL N’ HESITERA PAS A ATTAQUER L’ ARMEE MALIENNE POUR SES VISEES INDEPENDANTISTES .
    ILS N’ ONT AUCUNE PAROLE …! C’ EST POUR CA QU’ ILS N’ ONT PAS PU SE METTRE D’ ACCORD AVEC LES AUTRES BANDITS D’ ANSAR DINE ET DU MUJAO MALGRE L’ ACCORD DU 26 MAI !
    AU MALI PLUS JAMAIS RIEN NE SERA COMME AVANT …IL SERAIT IMPOSSIBLE DE FAIRE ACCEPTER A L’ ARMEE MALIENNE DE SE BATTRE AU COTE DE CEUX QUI ONT MASSACRE A AMCHACHE ET AGUEL’HOC ET QUI TUES PILLES ET VIOLES A GAO !!!
    LE GOUVERNEMENT VA PORTER LE DOSSIER DEVANT LA CPI POUR CRIMES DE GUERRE PARMIS CEUX CITES EN ACCUSATION IL YA LE MNLA ANSAR DINE MUJAO ET AQMI. POUR TOUS LES MALIENS LES ENEMIS SONT CEUX QUI ONT ATTAQUES L’ ARMEE MALIENNE QUELQUE SOIT LEUR SIGLE …

  8. TOUAERGS EST UN MOT ARABE QUI SIGNIFIERAIT LES “OUBLIES DES DIEUX”. ILS SERONT TOUJOURS OUBLIES PUISQUE ENFANTS DESCENDANTS DE SATAN. POURQUOI ILS HAISSET AUTANT LEURS FRERES MALIENS. IL N’AURONT JAMAIS LEUR ETAT. LA MALEDICTION VA LES POURSUIVRE JUSQU’A LA FIN DES TEMPS. RACISTES TOUAREGS.

  9. Bilal Ag chérif, secrétaire général du MNLA, a déclaré le 2 mars 2012 :
    « La position du peuple Azawad est claire, l’unité territoriale du Mali n’est qu’une illusion qui dure depuis l’indépendance, il y a 50 ans… Nous avons précédemment soulevé des rapports explicatifs aux autorités algériennes et aux gouvernements des pays voisins ».
    Mossa Ag Attaher, chargé de communication du MNLA, a également révélé :
    « Lors de la création du mouvement, il y a plus d’un an, nous avons pris attache avec les Etats voisins, notamment le Burkina-Faso, l’Algérie, la Mauritanie et le Niger. Nous leur avons signifié notre volonté d’obtenir l’autodétermination pour l’Azawad. Depuis, nous avons enrichi nos relations avec eux. Ces pays sont au courant de nos actions et de nos revendications. »

  10. La CEDEAO est au service de Sarkosy meme s’il n’est plus au pouvoir c’est la continuité de l’Etat français. La France n’a pas d’amis, elle a des interets que François Hollande essaye de defendre. Que les maliens ouvrent bien les yeux, le MNLA est soutenu par la diplomatie française de quelque bord politique (UMPS).

  11. LE MNLA PERD LE NORD MAIS AUSSI SA DIGNITÉ ET SON HONNEUR

    Bonjour,

    Le volte-face que vient de faire le MNLA en annonçant qu’ils sont toujours pour l’indépendance de l’Azawad est en soi un acte terroriste déshonorant le MNLA car il brise l’espoir d’une solution rapide à la crise Malienne qui tend à faire imploser le Mali.

    Le MNLA perd le Nord mais perd en même temps sa dignité et son honneur.

    Comme dit le porte parole du gouvernement au cours de l’interview Africable, il faut de préférence le dialogue pour régler le problème Malien.

    J’ai proposé que ce dialogue se fasse à travers des conférences de compromis étendues à toutes les régions et ouvertes à toutes les communautés et à tous les Maliens non terroristes, pour que les Maliens s’impliquent tous à trouver, dans l’unité, la sortie définitive et durable de cette crise.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: [email protected]

Comments are closed.