Polémique autour du DDR : la CPA accuse, Zahabi récuse

0

C’est une nouvelle polémique autour du processus de DDR (Désarmement-Démobilisation-Réinsertin/réintégration). Selon Mouhamed Ousmane Ag Mouhamedoune, secrétaire général de la CPA, membre du comité de suivi de l’accord, le président de la Commission DDR veut s’immiscer dans les affaires de son mouvement. « Tout le monde s’est plaint un moment du fait qu’il s’invite lui-même dans le problème interne des mouvements du point où il va jusqu’à faciliter la fragmentation, et même la scission, la division des mouvements. Et là ça touché la CPA. Depuis des années il tente de créer un doublon de mouvement », explique Mohamed Ousmane qui menace de se retirer du DDR.

Le Président de la Commission DDR Zahabi Sidi Ould Mouhamed rejette ces accusations. Il reproche au secrétaire général de la CPA de vouloir intégrer des combattants non éligibles au DDR. « Il a fait une liste de 70 personnes pour la réinsertion socio-économique dans le cadre du partage de quota récent de la réinsertion. Et nous avons procédé à la vérification dans la base des données, nous avons trouvé qu’il n’y a que 5 personnes éligibles et que tous les autres étaient des nouvelles personnes ». Il ajoute que le problème a été déjà tranché lors d’une réunion de haut niveau.

En février dernier, plus de 300 ex-combattants de la CMA, de la Plateforme et d’autres groupes adhérant au processus de paix sont arrivés à Bamako en provenance de Kidal, Gao et Tombouctou. Ces derniers devraient intégrer l’‘armée reconstituée après quelques semaines de formation.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here