Afghanistan: la résistance aux talibans s’organise dans le Panchir, affirme la Russie

3

Selon la Russie, les forces de la résistance du vice-président Saleh et d’Ahmad Massoud se concentrent dans la vallée de Pachir.

AFGHANISTAN – Une résistance aux talibans s’organise dans le Panchir avec l’ex-vice-président afghan Amrullah Saleh et le fils du défunt commandant Massoud, a souligné jeudi 19 août le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, appelant à des pourparlers en vue d’un “gouvernement représentatif” en Afghanistan.

“Les talibans ne contrôlent pas tout le territoire de l’Afghanistan. Des informations arrivent sur la situation dans la vallée du Panchir”, au nord-est de Kaboul, “où se concentrent les forces de la résistance du vice-président Saleh et d’Ahmad Massoud”, a-t-il relevé lors d’une conférence de presse à Moscou.

Sergueï Lavrov a appelé une nouvelle fois ”à un dialogue national qui permettra la formation d’un gouvernement représentatif”, soulignant que la Russie insistait déjà sur un tel mécanisme pour mettre fin au conflit afghan avant que les talibans ne prennent le contrôle de Kaboul et de l’essentiel du pays.

Moscou a apporté son soutien à une initiative en ce sens de l’ancien président afghan Hamid Karzaï, et multiplié les propos rassurants voire respectueux sur les talibans.

Le Lion du Panchir
L’ex-vice-président, Amrullah Saleh, a pour sa part promis de ne pas se soumettre aux talibans et s’est retiré dans la vallée du Panchir.

Lundi 16 août, des images circulant sur les réseaux sociaux le montraient avec Ahmad Massoud ensemble dans dans cette région, semblant poser la première pierre d’un mouvement de résistance.

Cette vallée, difficile d’accès, n’est jamais tombée aux mains des talibans pendant la guerre civile des années 1990, ni une décennie plus tôt durant l’occupation du pays par les Soviétiques.

Le père d’Ahmad Massoud, Ahmed Shah Massoud, surnommé le Lion du Panchir, avait été un héros de la résistance antisoviétique puis contre les talibans, avant d’être tué dans un attentat deux jours avant les attaques du 11 septembre 2001.

Dans une tribune publiée mercredi par le Washington Post, Ahmad Massoud a réclamé un soutien américain en armes et munitions pour sa milice en Afghanistan afin de résister aux talibans.

Source: https://www.huffingtonpost.fr/

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. NE VOUS LAISSEZ PAS ENDORMIR PAR LE DISCOURS BLANCS (400 ANS DE MANIPULATIONS!)

    Alors que les blancs mené à la tête par les américains, vous constaterez qu’ils sont en train de rappatrier leurs ESPIONS, COLLABOCCIDENTAUX, ceux qui ont manipulé

    VICTORIA FONTAN Vice Présidente de l’Université Américaine d’Afghanistan, la Madame “E” (EUH-Europe?)

    faire leurs procès d’intentions
    manipuler
    annoncer qu’il va avoir des horreurs (surement préparent-ils des choses…)
    faire leurs plans sur la comète

  2. QUF'FAROHW :) LE MALHEUR D UN PEUPLE, C EST LA PERTE DE LIBERTE DE DECISION ET LA PAIX AVEC SON PROCHAIN,SON VOISIN, SON SEMBLABLE! :)

    C EST LA CONTINUITE!
    >LES UNS VIENNENT AU POUVOIR !
    >LES AUTRES PARTENT DANS LE MAQUIS!
    LE PEUPLE DESUNI A JAMAIS ET MALHEUEREUX A JAMAIS!

    🙂 LE MALHEUR D UN PEUPLE, C EST LA PERTE DE LIBERTE DE DECISION ET LA PAIX AVEC SON PROCHAIN,SON VOISIN, SON SEMBLABLE! 🙂

  3. MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS , LES AFGHANS ONT INTERET D’ORGANISER LA RESISTANCE CAR AVEC LES TALIBANS, IL Y AURA JAMAIS UN AVENIR HEUREUX.

    CE SERA LA PLACE A L’OBSCURANTISME SUR TOUS LES PLANS, LEUR REGIME ET LEUR APPROCHE DE GESTION APPARTIENNENT A UNE AUTRE EPOQUE

Répondre à bankassien 2 Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here