Au moins treize décès seraient liés aux effets secondaires du vaccin Pfizer en Norvège

0
L’Agence norvégienne des médicaments a établi un lien entre 13 décès et les effets secondaires du vaccin de Pfizer/BioNTech contre le coronavirus, rapporte Norway Today. Les personnes décédées avaient toutes plus de 80 ans et souffraient de différentes pathologies.
Au total, 23 personnes sont mortes depuis la campagne de vaccination en Norvège mais l’Agence norvégienne des médicaments n’a pu établir un lien de causalité entre leur vaccination et leur décès seulement pour treize d’entre elles.
“Les effets secondaires courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, ont pu entraîner la mort de certains patients fragiles”, a noté le médecin en chef Sigurd Hortemo, de l’Agence norvégienne des médicaments.
 
Les experts norvégiens enquêtent sur ces décès suspects en collaboration avec le géant pharmaceutique américain. L’Institut norvégien de Santé publique (FHI) n’a cependant pas attendu les résultats de cette enquête pour modifier ses recommandations sur la vaccination des personnes âgées et fragiles. “Pour ceux qui ont une durée de vie restante très courte, les avantages du vaccin peuvent être marginaux… ou non pertinents”, selon l’institut.
 
“Pas alarmant” 
“Si vous êtes très fragile, vous ne devriez probablement pas être vacciné”, a confirmé Steinar Madsen, de l’Agence norvégienne des médicaments, lors d’un webinaire sur le vaccin destiné aux journalistes jeudi dernier.
 
“Le nombre d’incidents jusqu’à présent n’est pas alarmant et reste conforme aux attentes”, a réagi de son côté Pfizer dans un communiqué cité par Bloomberg. Quelque 33.000 personnes ont été vaccinées en Norvège depuis le 27 décembre.
Par: 7sur7.be

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here