Burkina Faso : Kaboré dénonce les dysfonctionnements au sein de l’armée

6

Le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré s’est exprimé à l’issue du Conseil des ministres à propos de l’attaque djihadiste d’Inata qui a fait au moins 53 morts selon un dernier bilan. Il a dénoncé les dysfonctionnements alimentaires et logistiques qu’il juge inacceptables au sein de l’armée, devant être la structure la mieux organisée du pays.

“Nous ne devons plus entendre parler de problèmes alimentaires dans notre armée. Nous ne devons plus entendre parler de problèmes de primes dans cette armée. Nous devons mettre nos hommes dans toutes les conditions qui leur permettent d’affronter le terrorisme avec tout le courage dont ils ont besoin.”

“Je tiens également à préciser qu’un Conseil Supérieur de la Défense Nationale sera convoqué prochainement, pour faire le point sur tous ces dysfonctionnements et prendre les mesures nécessaires”.

Une enquête administrative sera menée sur cette affaire, qui entraînera des sanctions disciplinaires sans exception” pour les personnes impliquées.

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Le BFA ne fait que 277000km2 soit mois le 1/4 de la superficie du Mali.Pour une population sensiblement egale a cette du Mali sinon plus.Sans compter les Maliens naturalises dans d’autres pays.
    Le BFA est plus facile a quadriller et a securiser.
    Dieu merci maintenant nos famas se battent.On attend plus le mot maudit ‘retrait strategique’.
    Cela dit quand 50 militaires se font tuer lors d’une attaque, cela veut dire qu’ils etait au moins une centaine.Ils pouvaient bien se defendre et l’aviation devait venir a leur secours.Cela veut dire encore que le contingent Burkinabe etaient au prise avec au moins 200 terroristes.Quand 200 terroistes se deplacent sans qu’ils se fassent reperer c’est ce qu’on appelle disfonctionnement au sein de l’armee.

  2. Voilà encore c’est la France ! Quand les citoyens d’un pays par la malhonnêteté, l’insouciance et le manque de sérieux laissent leur pays sombrer dans le chaos , on jette les conséquences sur les autres, comment une armée en période de guerre peut manquer de vivres ? Où allons nous ?, quand de tel comportement amené la décadence on crie la France , un homme couché est facile à dépouiller.Africains nous sommes responsables de ce qui nous arrive aujourd’hui.

  3. Coulibalyke, le microbe du syndrome acquis de malgouvernace de Boua le ventru IBK a infecte Kabore aussi et nous sommes tres clairs que s’il ne change pas alors la rue va demander son depart!

  4. Si les militaires eux-mêmes ne peuvent pas dénoncer les personnes qui volent leurs dus pendant les périodes d’accalmie, qu’ils continuent à garder le même silence en période de guerre, on ne veut rien entendre d’autre si ce ne sont pas des résultats positifs. Trop c’est trop!

  5. “…le Burkina Faso est devenu comme le Mali dans la gestion de son armée…”

    COULIBALY Yacouba W,

    PRÉCISEMENT PARLÉ, L’ ARMÉE BURKINABÉ EST SOUMISE DE FORCE AU MEME STANDARD DE GESTION PENSÉ ET IMPOSÉ DEPUIS PARIS, DANS LE SEUL BUT DE L’ ÉFFONDREMENT TOTAL DU BURKINA FASO.

    RMCK EST LE IBK DU FASO.

    RMCK DOIT ETRE ARRETÉ.

    Roch Marc Christian Kaboré DOIT ETRE ARRETÉ, ET IL LE SERA BIENTOT…

  6. Une armée qui ne mange pas, ne gagne aucun combat, cela est indéniable; le Burkina Faso est devenu comme le Mali dans la gestion de son armée, c’est regrettable. Comment peut-on comprendre que dans des pays comme le Mali et le Burkina Faso où existent des lois de programmation militaire de plusieurs mille milliards de F CFA et voir que les militaires restent affamés sur les théâtres d’opérations avec des généraux véreux qui restent dans les grandes capitales entrain de boire leur whisky tranquillement pendant que sur le terrain leurs hommes sont entrain de mourir de faim? Ce qui reste certain, aucune armée ne peut se battre dans la faim, c’est vraiment inhumain de la part de ces généraux.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here