Guerre en Ukraine. L’armée ukrainienne affaiblie faute de munitions

5

Cette crainte n’est pas récente. Dès avril, des rumeurs de pénurie de munitions pour les armes légères et l’artillerie ont circulé, du fait de la prodigieuse consommation ukrainienne. Les chiffres précis sont rares : on parle de 5 000 à 6 000 obus d’artillerie tirés chaque jour par les Ukrainiens.

Les Russes visent usines d’armement et dépôts de munitions

La situation est assurément tendue puisque les Russes visent les dépôts de munitions et les usines d’armement ukrainiens, ainsi que les stocks fournis par les alliés européens et américains de Kiev.

Pour l’heure, l’armée ukrainienne peut compter sur la production de cartouches et d’obus d’entreprises de Tchéquie (comme STV), de Bulgarie (VMZ Sopot), mais aussi de Serbie, de Pologne et de Slovaquie, qui produisent des munitions adaptées à ses armes.

Des industriels américains, comme Ammo Inc ou Vista, fabriquent aussi des munitions pour les armes légères de type AK-47. Et ils en fournissent des millions aux Ukrainiens via les commandes de l’État fédéral américain qui, au 1er juin, avait déjà acheté 50 millions de cartouches.

Ces achats sont principalement effectués via un négociant, la société Ultra Defense Corps (UDC) habituée depuis longtemps à fournir des munitions aux alliés des USA encore équipés d’armes de fabrication russe ou soviétique (comme l’Irak et autrefois l’Afghanistan). UDC fournirait 90 % des achats de munitions non-standard (russes, en clair) du Pentagone via des achats dans des pays comme la Bulgarie, la Serbie, la Bosnie…

Si la situation devait empirer et les approvisionnements non-standard se tarir, il resterait la solution de continuer à équiper l’Ukraine en armes occidentales (c’est déjà le cas pour les missiles Javelin et Stinger et des canons de 155 mm) et de commencer à déverser sur l’Ukraine les surplus américains de fusils d’assaut, de mitrailleuses et de cartouches de 5,56 mm OTAN.

Ça tombe bien : l’US Army a décidé en avril de remiser ses fusils M4 et ses mitrailleuses M249 et de les remplacer par 250 000 armes individuelles du nouveau calibre 6,8 mm.

SOURCE: https://www.ouest-france.fr/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. PASSONS Á AUTRE CHOSE, L’ UKRAINE N’ EXISTE PLUS.

    ELLE APPARTIENT DÉJÁ Á L’ HISTOIRE, AU PASSÉ LOINTAIN.

    AUTREFOIS IL Y AVAIT UNE UKRAINE, PAYS IMAGINAIRE….

    MAINTENANT, C’ EST LE SORT DU BLOC ATLANTISTE OCCIDENTAL QUI SE JOUE..
    DANS 12 OU AU PLUS , LE BAO AUSSI S’ ENGLOUTIRA DANS LES TÉNEBRES …

  2. C´est pas les occidentaux qui ont encourage les dirigeants
    Ukrainiens a provoquer la Russie.
    Quand j´ai vu la video avec un officier Ukrainien demander
    aux Europeens d´accepter de suite L´Ukraine dans L´union Europeen.Je me suis pose la question du risque qu´ils ont pris juste pour qu´on accepte leur candidature de devenir membre de L´UE.
    On ne connait pas encore l´issue de la guerre mais les
    Ukrainiens auront du mal a se relever de cette guerre
    Et les freres zelinsky devront rendre des comptes au peuple Ukrainien.

  3. L’Ukraine a joue avec le feu et elle voit les consequences d’avoir un president comédien sans soucis et des amis laches sans vertu comme la Grande Bretagne, la Pologne, les USA! C’est le debut de la fin!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here