Le président soudanais Omar el-Béchir a quitté le pouvoir

19

Le président soudanais Omar el-Béchir s’est retiré du pouvoir, selon des cercles du gouvernement. Un ministre de la province du Nord-Darfour a précisé à la télévision Al Hadath que des consultations sont en cours pour mettre en place un conseil militaire. Des milliers de protestataires réclament depuis plusieurs jours la démission du président. L’étincelle de départ de la contestation a été la décision du gouvernement de tripler du prix du pain le 19 décembre.

Refusant dans un premier temps de démissionner, le président a tenté de réprimer la contestation par la force. Un bilan communiqué mercredi par le porte-parole du gouvernement porte à 43 le nombre de personnes tuées depuis le début du mouvement en décembre. Des ONG l’estiment plus élevé, et avaient évoqué 51 manifestants tués avant le regain de la mobilisation samedi.

Le Soudan, amputé des trois quarts de ses réserves de pétrole depuis l’indépendance du Soudan du Sud en 2011, est confronté à une inflation de près de 70% par an et fait face à un grave déficit en devises étrangères.

Mardi, des capitales occidentales ont appelé les autorités à répondre aux revendications “d’une façon sérieuse“.

Raid dans les locaux d’un parti lié à El Béchir

Parallèlement, ce jeudi matin, des soldats soudanais ont mené un raid à Khartoum dans les locaux d’un groupe lié au Parti du Congrès National (NCP) du président Omar el-Béchir.

Le groupe visé s’appelle le Mouvement islamique, la branche idéologique du NCP, ont indiqué les témoins à l’AFP. L’armée a annoncé jeudi matin une “déclaration importante bientôt”, déclenchant des scènes de liesse devant le QG des militaires à Khartoum, où des milliers de manifestants réclament depuis des jours le départ du président.

Ce jeudi matin, la télévision nationale a déclaré que l’armée s’apprêtait à faire une “annonce importante”, et des unités militaires ont pris position sur les ponts enjambant le Nil et à des points stratégiques de la capitale, Khartoum.

Rassemblement devant la Défense

Dans le même temps, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue,notamment à l’endroit où se tient depuis le week-end dernier un sit-in de protestation devant le siège du ministère de la Défense.

 

Source: https://www.rtbf.be

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. LES IDIOTS NE GERENT QUE LE QUOTIDIEN..../ FAAROH NOIR ! COMBATS IDEOLOGIQUES ! FAAROH FIN LAH AUX FILS DES FAAROHS !

    …CA SE DEGAGE, LA ROUTE DE DAKAR AU YEMEN… LE SUD SAHARA DEGAGE, LA LOGISTIQUE ASSUREE …

    QUE PASSERA PAR CETTE ROUTE?…TROUPES .? OLEODUCS? FRONTIERES.DE L UE?….

  2. @Mali -Chez- Nous: “Je ne suis pas sûr que le MALI ait une leçon à en tirer. Nous avons déjà connu des situations similaires, voire pires. Nous devons tout simplement trouver des solutions pour améliorer notre système politique.” Absolument absolument ….

  3. Un ennemi de moins pour le président Tchadien, Idriss Déby, qui l’accusait d’être derrière certains groupes armés Tchadiens.
    Je ne suis pas sûr que le MALI ait une leçon à en tirer. Nous avons déjà connu des situations similaires, voire pires. Nous devons tout simplement trouver des solutions pour améliorer notre système politique.

  4. yugubané 11 Avr 2019 at 18:30
    “VOICI UN AUTRE PEUPLE QUI NE PREND PAS 2 000 FCFA POUR ALLER VOTER EN FAVEUR DE CELUI QUE LA FRANCE LUI A IMPOSÉ.”

    Eeeeeh brother Yugu, I magni deh!!😁😁😁

    Tu ne cas quand-même pas comparer le cas du Soudan avec NOTRE CAS À NOUS!!

    Toi aussi! Tu ne sais donc pas qu’au Mali, TOUT EST de la faute d’un COMPLOT INTERNATIONAL mené par:
    – La France imperialo-colonialiste😁😁😁
    – Les Nations-Unies ” à la solde de la france” 😁😁😁
    – l’U-E😁😁😁
    – l’U-A😁😁😁
    – La cedeao😁😁😁
    – Le banthoustan😁😁😁
    – Et le Dalaï lama en recherche d’intérêts géostratégiques 😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Demande un peu a nos Grands Intellectuels comme sangare, WSR, Boy, Mopilaro et quelques autres!😁

    Bref: NE COMPARE PLUS JAMAIS LE SOUDAN AVEC LE GRAND, L’E LEGENDAIRE ET L’IMMENSE MALIBA!

    Toi aussi… CA N’A RIEN À VOIR!!!😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

  5. Que ce sale chien se fasse DEGAGER, ce n’est que pure justice d’une part et au 21ème siècle, c’etait PLUS QUE PRÉVISIBLE d’autre part !!😎😎😎😎

    Mais même si (helas) cette ordure à réussi à se faire dégager VIVANT, ce n’est ici que LA 1ÈRE PARTIE de son suppose futur…
    Maintenant, il va devoir entrer dans l’inévitable 2ème partie, à savoir: UN ENORME BISOU DE TANTIE-BENSOUDA-AUX-GROSSES-LEVRES😁 pour… GENOCIDE et CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ !!!😁😁😁😁😁😁😁😁😁

  6. VOICI UN AUTRE PEUPLE QUI NE PREND PAS 2 000 FCFA POUR ALLER VOTER EN FAVEUR DE CELUI QUE LA FRANCE LUI A IMPOSÉ.

    PAS BESOIN DE RAPPELER QUE CE PAYS N’EST PAS UN PAYS QUE ALLAH AIME COMME NOTRE MALIBA. 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

  7. Il n’a pas quitté le pouvoir mais chassé de pouvoir, nuance.
    Nos dirigeants doivent s’entendre avec leurs peuples de de travailler contre eux.

  8. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. If it is true that Military of Sudan have removed Bashir from office plus now have him under guard that may be in best interest of Sudanese people but, having observed murderous Bashir trickery for decades revelations of removal may be trickery to stop people from protesting. Evidence of military declaring two years of military rule indicate Bashir could still be in power with intent to stop protests plus secretly remove all throughout military plus elsewhere in leadership roles that oppose him. If not Bashir it could be other leaders of military doing so. It may take months before truth surface but, if there is immediately lack of effort to improve living conditions little if anything have changed.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books)Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  9. Une autre preuve que pour certains dirigeants africains le pouvoir n’est pas une fonction, mais une maladie mentale…un délire. Sinon comment peut on s’entêter contre la volonté de son peuple? Imagine, par ex., qu’on vide le pays de tous ses habitants humains et laisser le president seul … et quel sera son pouvoir? Le pouvoir c’est le peuple ou rien. Chez les occidentaux en général le pouvoir est vu comme une lourde responsabilité…, raison pour laquelle ils sont pressés de le quitter et avoir leur paix de conscience; par contre en Afrique en général le pouvoir est vu comme un jackpot… tant rêvé et salivant … raison pour laquelle on s’ y accroche a tout prix.

  10. La guerre civile au Soudan a fait plus d’un million de morts!!! C’est grace a’ l’Amerique que cette guerre civile a pris fin. Omar Al Bachir doit etre juge’ pour ses crimes contre l’humanite’!!! C’est toujours triste de constater que plusieurs armees africaines sont devenues des armees d’occupation contre nos peuples africains!!!

  11. C’est archifaux, Omar-el Bachir n’a pas quitte le pouvoir mais il a ete chasse par la rue du pouvoir. Ces militaires charognes doivent rentrer dans leus camps militaires et defender l’integrite territorial de leur nation. Lastus tu as raison car si la rue savait son pouvoir nous ne serions pas le Continent de la misère, misère creee et soutenue par nos propres dirigents apatrides!

  12. Ce sale tyran arabo-africain qui a exterminé honteusement son propre peuple negro-africain au Darfour, je trouve même regrettable et injuste qu’il ait pu quitter le pouvoir …EN VIE ! 😎😎😎

  13. Ce qui est scandaleux, c’est de voir ces Présidents Africains qui s’estiment tellement indispensables comme présidents…, qu’ils s’y installent à vie. Même s’il ne meurent pas au Pouvoir, ils s’y installent pour de bon à vie, puisqu’ils ne partent que sous la contrainte. Soit, ils sont virés par un coup d’ETAT militaire ou virés par une insurrection populaire. En fait s’ils donnent l’impression d’être indispensables à la présidence de leurs pays, c’est parce que pendant qu’ils sont en place, ils s’attellent à éliminer politiquement ( parfois physiquement aussi ) tous ceux qui sont susceptibles de les remplacer avantageusement. C’est quand on constate qu’il n’y a plus dans le pays une personnalité charismatique et compétente pour prendre la relève, que le peuple lui même finit par convenir qu’il n’y a personne pour les remplacer. D’où le sentiment d’être indispensables à la tête du pays, donc une présidence à vie. Les Africains doivent changer de mentalité, pour ne plus subir des dictateurs, des despotes.
    C’est vrai, qu’on a besoin de Femmes ou d’Hommes ” forts ” à la tête de nos ETATS. Mais dans la démocratie et des alternances apaisées et non pas dans la tyrannie dans des présidences à vie.

  14. Et un de plus!

    Le peuple Soudanais rallonge donc la liste (déjà longue!) des peuples lassés d’etre gouvernés par un infâme NULLARD, et qui décident de S’ASSUMER et PRENDRE EN MAIN LEUR PROPRE DESTIN !

    Zonkeba 1er devrait prendre conscience que ces peuples-là EXISTENT!…😎😎😎
    …et qu’au 21ème siècle, ils existent même…..DE PLUS EN PLUS !

  15. J’encourage le peuple Malien a bien se munir de son pouvoir dans toute sa plénitude. Si L’imam DICKO veut reussir qu’il écarte tous les politiciens opportunistes qui rodent autour de lui. Qu’il parte avec la societe civile seulement. Les opportunistes de politiciens vont nous detourner de notre objectifs par la suite. Le citoyen lamda se retrouve dans sa logique. Le jour ou il va parle d’autres choses, nous allons lui aussi le redresser. IBK est le president qu’il a le plus decu le peuple Malien en matiere de reglementation du service public.

  16. Si la rue savait quel pouvoir elle avait, je vous jure que les pays africains ne connaitraient pas la misère aujourd’hui!!!!!!!!!!!!!!!!!

  17. ” … Un ministre de la province du Nord-Darfour a précisé à la télévision Al Hadath que des consultations sont en cours pour mettre en place un conseil militaire… ” … /// …
    :
    … Des consultations sont en cours pour mettre en place un conseil militaire…
    Et cet Conseil militaire va à nouveau installer un nouveau président à vie… ???????

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here