Nasser Bourita au sujet de la nomination d’un nouvelenvoyé personnel pour le Sahara : “Le Maroc respecte les attributions du Secrétaire Général de l’ONU”

0

Le Maroc respecte les attributions du secrétaire général des Nations unies au sujet de la nomination d’un nouvel Envoyé personnel pour le Sahara, a affirmé vendredi à Laâyoune le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le Maroc n’interfère pas dans les attributions du secrétaire général des Nations unies, tout en restant attaché aux principes et paramètres définis par le Conseil de sécurité pour la résolution de la question du Sahara”, a souligné M. Bourita lors d’un point de presse à l’issue du troisième Forum Maroc-États insulaires du Pacifique. Ces principes et paramètres auxquels tient le Royaume sont conformes aux résolutions de l’ONU sur la question du Sahara marocain, a-t-il insisté.

Le ministre a également a rappelé la position exprimée par les États insulaires du Pacifique dans la “Déclaration de Laâyoune” qui relève que la résolution du différend régional autour du Sahara marocain ne peut être que “dans le plein respect de l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté nationale”.

Affirmant que “la région du Sahara est partie intégrante du territoire marocain”, les chefs de délégation des pays prenant part à ce Forum ont exprimé leur appui “aux efforts menés sous l’égide exclusive des Nations unies pour parvenir à une solution réaliste, pragmatique et durable à ce différend régional, dans le plein respect de l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté nationale”

 

xxxxxxxx

MAROC-ESPAGNE :

Bourita réaffirme la souveraineté du Marocdans la délimitation  de ses frontières

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita s’est longuement exprimé sur les relations entre le Maroc et l’Espagne, bâties sur “des liens stratégiques, stables et en évolution”

es relations entre le Maroc et l’Espagne sont au beau fixe. Le ministre des Affaires étrangères a rappelé les relations séculaires qui lient les deux royaumes frères. Selon Nasser Bourita, les liens entre les deux royaumes sont stratégiques, stables et en évolution.

D’après le chef de la diplomatie marocaine, ces liens portent sur des domaines vastes et variés, comme le commerce, la lutte contre le crime organisé et le terrorisme. “En plus des liens humains qui nous unissent, sur bien des aspects, ces relations entre deux pays voisins sont exemplaires”, justifie l’invité de l’émission Grand Format.

Au sujet de la décision du Royaume de tracer ses frontières maritimes, le ministre a été on ne peut plus clair : le Maroc est en plein droit, et c’est là un choix souverain et non-négociable, de tracer son espace maritime, en toute liberté et sans recourir à aucune forme d’autorisation ou de consultation.

Par contre, et ce sont les lois et les conventions internationales en la matière qui le disent, ces démarches peuvent buter sur des enchevêtrements entre des plateaux maritimes communs à deux pays. De par le monde, cela se règle au travers de négociations, auxquelles le Maroc comme l’Espagne sont totalement ouverts.

À ce titre, le ministre rassure en relevant que les deux pays travaillent à la mise en place d’un cadre pour ce dialogue. L’idée est de sortir du simple concept pour mettre en voie des mécanismes. Trois priorités président à ce cadre : les moyens, les personnes qui vont en faire partie et l’agenda des travaux.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here