12 C
Bamako
ven 27 Nov 2020 - 10:55
Accueil Monde

Présidentielle en Guinée: des heurts meurtriers à Conakry, Condé appelle au calme

2

Des heurts entre des partisans de l’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo, qui s’est autoproclamé vainqueur de la présidentielle, et les forces de l’ordre ont fait au moins trois morts mercredi à Conakry, exacerbant la tension dans ce pays d’Afrique de l’Ouest dans l’attente des résultats complets du scrutin.

“Au moins trois personnes ont été tuées, que j’ai vues de mes propres yeux entre Lambanyi et Sonfonia”, deux quartiers de la banlieue nord de la capitale, “une dizaine d’autres ont été blessées”, a déclaré à l’AFP l’adjudant Mamadou Kéganan Doumbouya.

Il a cité “un jeune d’une trentaine d’années” tué d’une balle “venant de je ne sais où” et un homme “fauché par un mini-bus venant à pleine vitesse sur un trottoir”. Il n’a pas donné d’indication sur les circonstances de la mort de la troisième victime.

Selon Hadjiratou Barry, une habitante du quartier de Bailobaya, son frère a été “tué par les forces de l’ordre qui lui ont tiré dessus alors qu’il tentait de fuir”.

Un médecin ayant requis l’anonymat a assuré avoir reçu “deux corps et neuf blessés” dans une clinique.

Selon le parti de Cellou Dalein Diallo, les scènes de joie qui ont suivi sa déclaration de victoire lundi avaient entraîné des violences qui ont fait quatre morts dans ses rangs.

– Frondes et gaz lacrymogène –

Depuis le début de la matinée mercredi, une épaisse fumée noire s’échappait de plusieurs carrefours de la route Le Prince, qui traverse les fiefs de l’opposition dans la banlieue de la capitale, où des barricades ont été placées sur la route et enflammées, selon des journalistes de l’AFP.

Dans l’un de ces quartiers populaires, Wanindara, les forces de l’ordre peinaient à contenir des dizaines de jeunes sortant des ruelles pour se rassembler sur la route principales, jetant des pierres sur les policiers qui répondaient à coups de gaz lacrymogène, de pierres et de frondes, selon la même source.

Des coups de feu continuaient à être entendus dans le quartier de Hamdallaye Rond-Point en début d’après-midi, selon une habitante jointe par l’AFP.

De nombreux témoins ont rapporté avoir entendu des tirs et d’autres ont téléphoné à l’AFP pour dire qu’il y avait d’autres victimes, sans que ces informations puissent être vérifiées dans l’immédiat de source indépendante.

Le président sortant Alpha Condé, qui brigue à 82 ans un troisième mandat controversé, a lancé sur les réseaux sociaux un “appel au calme et à la sérénité, en attendant l’issue du processus électoral en cours dans notre pays”.

– “Il y aura un vainqueur” –

La commission électorale nationale a annoncé mardi soir de premiers résultats du scrutin de dimanche portant sur quatre des 38 circonscriptions du pays, dont trois à Conakry et sa périphérie.

M. Condé l’emporte largement dans les quatre circonscriptions sur son principal rival Cellou Dalein Diallo, 68 ans, et dépasse les 50% dès le premier tour dans trois d’entre elles, selon ces résultats, qui ne permettent pas “d’extrapoler” un résultat national, selon un responsable de la commission électorale.

Le camp de M. Diallo a accusé celui du chef de l’Etat de “tout mettre en oeuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur”.

“Bien sûr qu’il y aura un vainqueur, mais ce n’est pas pour autant que la démocratie sera menacée ou que la paix sociale devient impossible. Si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens”, a assuré mercredi Alpha Condé sur Facebook, en se disant “conforté” par les premiers résultats publiés.

Des heurts ont également éclaté mercredi à Mamou et Labé, dans le centre du pays, selon des sources sécuritaires et diplomatiques en Guinée.

cv-bm/siu/thm

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Conde as man of higher education plus two terms as president at best have been big disappointment as leader of Guinea. At his elderly elder age Conde performed as person with intent to stay in power when Guinea need leader that upgrade living conditions to perpetual modern world class living degree. However every African should support Conde plea for calm as ballots are counted to determine election winner.
    Already there have been needless murders plus injury due to unofficial reports of victory that may be inaccurate. It was thoughtless plus selfish act under circumstance with existence of entity of likelihood of undue violence false announcement may cause. That act demonstrate leader that authorized it unwillingness to conduct himself like world leader.
    Guinea plus Mali work smart.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. MADOU DICKO ET SOUMAILA CISSE VONT VOULOIR FAIRE DESORMAIS TUER LES MALIENS DE LA MEME MANIERE, A LA CEYLOU!

    COMBIEN DE PERSONNES MORTS POUR CEILOU DALEIN DIALLO? CHAQUE ELECTION CE MEC FAIT SORTIR LES PEULHS ET LES AMENE A LA BOUCHERIE!

    EH , ANW POLOW KA HAKILI SORO SA? AYONS PITIEE DE NOUS MEMES,PEULHS!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here