Sénégal: arrestation d’un député après des propos désobligeants envers les juges

5
Barthélémy Dias, maire de Sicap
Barthélémy Dias, maire de Sicap Sacré Cœur-Mermoz, en 2011. © Réa
gifnew
Dakar – Le député sénégalais Barthélémy Dias, un proche du maire de Dakar Khalifa Sall condamné vendredi à cinq ans de prison pour “escroquerie sur les deniers publics”, a été arrêté par la gendarmerie, a-t-on appris samedi auprès de son avocat.

Barthélémy Dias a été arrêté vendredi soir par la section recherches de la gendarmerie et était toujours retenu samedi dans cette unité à Dakar, selon son avocat Me El Hadji Diouf.

“Je ne sais pas ce qu’on lui reproche. Ils (les gendarmes) m’ont bloqué l’accès hier” à la gendarmerie, a-t-il indiqué.

Barthélémy Dias a été arrêté pour avoir tenu dans la presse des propos désobligeants envers les magistrats vendredi, après la condamnation du maire de Dakar, selon la presse locale samedi.

Le député s’en était violemment pris aux juges après l’annonce de cette condamnation.

“Monsieur Barthélémy Dias a tenu des propos insultants à l’endroit des magistrats en charge du dossier. De tels propos constituent une atteinte intolérable à l’honorabilité des magistrats concernés et au-delà, à la dignité de la Justice tout entière”, déclare le syndicat de la magistrature sénégalaise, l’UMS, dans un communiqué publié samedi.

L’UMS “condamne sans réserve (ces propos) et invite tous les citoyens à la retenue et au respect dû à l’institution judiciaire”.

M. Dias, membre du Parti socialiste (PS) qui fait partie de la coalition présidentielle, est un fervent soutien de Khalifa Sall, condamné vendredi à cinq ans de prison et plus de 7.600 euros d’amende pour “escroquerie sur les deniers publics et faux en écriture” sur un montant d’environ 2,5 millions d’euros.

Il est reproché au maire de Dakar d’avoir, entre 2011 et 2015, retiré ce montant des caisses de la Ville de Dakar sur la base de fausses factures et pour acheter des denrées alimentaires qui n’ont jamais été livrées.

Barthélémy Dias et Khalifa Sall sont des dissidents du PS. Ils font partie des responsables de cette formation exclus en décembre pour “violences, indiscipline et activités politiques concurrentes” à celle de la direction.

Khalifa Sall, 62 ans et en détention préventive depuis plus d’un an, impute ses déboires judiciaires à son statut d’opposant au chef de l’Etat Macky Sall qui, selon lui, l’a traduit en justice pour l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle de 2019.

Macky Sall, élu en 2012 pour sept ans, est candidat à un deuxième mandat.

(©AFP / 31 mars 2018 12h00)

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Personne n’allait croire que Macki SALL accepterait l’injustice . Lorsque Me WADE à voulu se venger du même Macki SALL , nous avons dénoncés en son temps. Aujourd’hui que Dieu lui a donné le pouvoir, Macki SALL devrait être un modèle , mais hélas ! Macki SALL est aussi drogué par le pouvoir , il tire sur les opposants, oubliant que l’opposant d’aujourd’hui est celui qui serait au pouvoir demain . Qui pouvait imaginer que Macki allait avoir le dernier mot s’agissant de Karim WADE. Mais Macki SALL a oublié que Dieu existe, sinon il allait laisser les opposants jouir de tous leurs droits . Je doute fort qu’il soit un fervent musulman . Face à son comportement l’avenir ne peut être que sombre pour Macki SALL .

  2. Le Député Bartelemy à parfaitement raison d’exprimer sa pensée , surtout lorsqu’il s’agit de justice à plusieurs vitesses . Honnêtement je croiyais que la justice sénégalaise était une exception par rapport à celle d’autres pays africaine, malheureusement que j’apprends à mes dépens qu’elle est pire .Ce dossier Khalifa SALL , Depute Maire de Dakar (Senegal), est polltuque et non pénal . Avant lui et après lui les mêmes pratiques vont continuer. La preuve à d’ailleurs même été donnée par le Député Ouamane SONKO, de l’Assemble Nationale du Senegal , qui a cité des institutions dont le Président de la Republique qui détiennent des caisses noires de dizaines de milliards . Les chefs de ces institutions en font de cet argent , ce qu’ils veulent. À ce que je sache, Khalifa Ababacar SALL , n’est pas le premier Maire de Dakar à disposer de cet argent, ceux qui l’ont précédé ont ils été interpellé ? Il est en prison parce qu’il est opposant, dans ce cas il est victime d’un règlement de compte politique . Son collègue à le droit de s’exprimer , le poursuivre est un harcèlement , mais aussi faire taire d’autres.

    • Le député Ousmane SONKO est un homme d’avenir . Son destin ne s’arrêtera pas à l’Assemblee nationale . Il est un patriote , un intellectuel et un homme politique avisé. Ses détracteurs savent bien que cet homme ira très loin au Senegal . Les hommes politiques veulent le dénigrer mais le destin de cet homme est entre les mains de Dieu. Au lieu de se servir de cet homme, ils continuent à le dénigrer , mais SONKO est avec le bas peuple, Dieu seul va le protéger . Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple.

  3. On respecte l’institution judiciaire lorsqu’elle fait légalement son travail sans être soumise aux ordres de qui que ce soit. Mais, lorsqu’elle est au service du président, qui règle des comptes avec ses adversaires politiques, elle outrepasse ses limites et enfreint la légalité. Cette justice est au gardes-à vous devant le Président Macky Sall. Après Karim Wade, c’est maintenant au tour de Khalifa Sall de goûter aux délices de Reubeus, la prison centrale de Dakar où sont passés la plupart des hommes politiques significatifs du pays. Comment peut-on s’abstenir d’insulter une pareille justice? Ce sont tous des juges corrompus comme ceux du Mali. Ils sont même père-même-mère. En Afrique, on ne connait pas encore une justice indépendante en dehors de celle du Botswana, un pays normal dans un continent de républiques bananières. Si c’est pour cela que ce député va en prison, vous comprendrez bien pourquoi cette justice est bidon. Comment ces enfoirés de juges peuvent-ils embastiller un député jouissant de l’immunité parlementaire? Et on veut appeler ça une justice. Et que fait-elle cette justice, de l’immunité de ce député? Il faut être en Afrique pour voir des pédés comme ceux-ci.

Comments are closed.