Sénégal : Les nouvelles priorités du président Macky Sall

0

Le président nouvellement investi a, dans un discours rassembleur, appelé à la mobilisation générale du peuple sénégalais pour la préservation et la prospérité du patrimoine commun. Il a ensuite fixé ses quatre nouvelles priorités.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, accompagné de son épouse Keïta Aminata Maïga, a pris part, hier, au Centre des expositions de Diamniadio, à la cérémonie de prestation de serment du président sénégalais Macky Sall, réélu pour un second mandat, au premier tour du scrutin du 24 février dernier, avec plus de 58% des suffrages exprimés pour un taux de participation de plus de 66%. Ont participé à cette cérémonie solennelle d’investiture du quatrième président de l’histoire du Sénégal indépendant plus d’une vingtaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains.

La cérémonie s’est déroulée en deux phases. La prestation de serment proprement dite qui a vu le président du Conseil constitutionnel, Pape Oumar Sakho, renvoyé le président Sall à l’exercice de ses fonctions pour cinq nouvelles années, après la lecture de la formule consacrée. Ainsi installé dans ses fonctions, le chef de l’Etat a, dans la seconde phase, reçu le collier de Grand maître de l’Ordre national du Lion des mains du Grand chancelier.

L’occasion était alors opportune pour le président Macky Sall de s’adresser à l’assistance pour décliner ses nouvelles priorités dans le cadre de la «seconde phase» du Plan Sénégal émergent. «En vertu du serment que je viens de prêter, je serai le prédisent de tous les Sénégalais et de toutes les Sénégalaises. Je réitère, en conséquence, mon appel au dialogue à toutes les forces politique, sociale et économique », a lancé le président Macky Sall, invitant à la mobilisation générale.

Le président Macky Sall a ensuite, après un bref rappel du bilan des sept années passées à la tête du pays, indiqué que la jeunesse sera sa première priorité dans le processus de construction du «Sénégal nouveau» à «bâtir ensemble» pour la préservation de la paix et de la stabilité sociale et démocratique légendaire dont jouit le pays de Léopold Sédar Senghor. En conséquence, « des efforts soutenus seront faits pour l’emploi, l’employabilité, la formation professionnelle, l’esprit d’entreprise, l’apprentissage des métiers », a promis Macky Sall, en réitérant son soutien «aux jeunes créateurs» d’entreprise, à travers le Fonds de garantie créé à cet effet.

Sur la même lancée, le président Sall a assuré que «toutes les initiatives de soutien à l’amélioration de la condition féminine seront maintenues et renforcées».

Autre priorité annoncée : la promotion d’un habitat décent et accessible à tous, grâce à la construction de 100.000 logements d’ici la fin de son second mandat. Un habitat commode suppose un environnement sain et assaini. Pour ce faire, le président Sall s’est engagé à tout mettre en œuvre pour la sauvegarde de l’environnement, la préservation du foncier agricole et urbain, en engageant une lutte implacable contre les spéculateurs.

La réalisation diligente de ces promesses nécessite une administration à hauteur de missions. A cet effet, il s’est engagé à procéder à la «reforme de l’administration publique», quatrième priorité de ce quinquennat. Le but est, précisera-t-il, d’adapter l’administration sénégalaise aux réalités et besoins du temps et des usagers, afin de renforcer l’efficacité et la diligence du service public pour «un Sénégal de tous et un Sénégal pour tous».

A la fin de la cérémonie, le président nouvellement investi a offert un déjeuner à «ses frères et sœurs chefs d’Etat et de gouvernement» au palais présidentiel, sur les hauteurs du quartier du Plateau. Le long des routes de ce quartier, la mobilisation et les animations folkloriques traditionnelles ont continué jusqu’au départ des hôtes.

Envoyé spécial
Cheick M. TRAORÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here