Trump demande à un responsable électoral de “trouver” des bulletins à son nom

4

Donald Trump a demandé samedi à un haut responsable de “trouver” les bulletins de vote nécessaires pour annuler sa défaite dans l’Etat de Géorgie, au cours d’un appel stupéfiant diffusé dimanche par le Washington Post.

Le président américain, qui refuse toujours de concéder sa défaite à la présidentielle du 3 novembre, a tenté, lors d’une longue conversation téléphonique, de rallier à sa cause Brad Raffensperger, l’élu républicain en charge des élections dans cet Etat, en alternant pressions et cajoleries.

“Il n’y a pas de mal à dire que vous avez recalculé”, lui a-t-il notamment déclaré, selon un enregistrement de la discussion réalisé à son insu et rendu public par le Washington Post, puis d’autres médias.

“Tout ce que je veux, c’est trouver 11.780 bulletins (…) parce que nous avons gagné cet Etat”, a-t-il justifié, alors que la victoire du démocrate Joe Biden en Géorgie avec environ 12.000 voix d’écart a été confirmée par un recomptage et des audits.

Invoquant des “rumeurs” de fraudes, Donald Trump a jugé, d’une voix étranglée par l’émotion, “injuste que l’élection (lui) ait été volée”.

“Vous savez ce qu’ils ont fait et vous n’en parlez pas: c’est un délit, vous ne pouvez pas laisser ça avoir lieu, c’est un gros risque pour vous”, a-t-il ajouté, menaçant.

Brad Raffensberger, qui était accompagné d’un avocat de l’Etat, n’a pas cédé. “Nous pensons que nos chiffres sont bons”, a-t-il sobrement rétorqué.

La diffusion de cet enregistrement, que la Maison Blanche n’a pas souhaité commenter, a immédiatement suscité une onde de choc à Washington.

“Le mépris de Trump pour la démocratie est mis à nu”, a notamment commenté l’élu démocrate Adam Schiff, en jugeant ses pressions “potentiellement répréhensibles”. Sa consoeur Debbie Wasserman Schultz a dénoncé l’acte d’un “président désespéré et corrompu”.

“C’est accablant”, a pour sa part tweeté l’élu républicain Adam Kinzinger, en appelant les membres de son parti à ne pas suivre le président dans sa contestation des résultats. “Vous ne pouvez pas faire ça en ayant la conscience tranquille”, leur a-t-il lancé.

Donald Trump s’est lancé dès novembre dans une croisade pour nier la victoire de Joe Biden mais a essuyé des échecs systématiques devant la justice et auprès des élus locaux, y compris républicains, qui ont tenu face à ses pressions.

Le collège électoral a déclaré le 14 décembre la victoire au démocrate avec 306 grands électeurs contre 232 au président sortant, un score qui doit être certifié mercredi au Congrès en vue de la prestation de serment du 46e président des Etats-Unis le 20 janvier.

03/01/2021 22:01:59 –          Washington (AFP) –          © 2021 AFP

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Nous nous croyons que TRUMP est devenu fou, compte tenu des grandes institutions de ce pays qui sont très fonctionnelles et compte tenu de la longévité de ces dernières depuis plus de trois siècles, nous restons convaincus que cette démocratie n’est pas faite pour les pauvres pays d’Afrique aujourd’hui. Peut-être qu’il faut réfléchir à un autre système capable d’aider nos pays d’Afrique, car le vote du peuple ne serait jamais, jamais, jamais entériné et reconnu à défaut d’institutions fortes, cela reste une vérité indéniable. Si TRUMP était en Afrique, il serait aujourd’hui à la tête de son pays. Il faut que dans le système américain que soit intégré une punition, une sanction contre les mauvais perdant comme TRUMP afin d’éviter les folies qu’il est entrain de développer aujourd’hui en fragilisant le système démocratique américain.

    • Il est devenu taré, d’ailleurs il y a quelques semaines sa nièce l’avait fait remarquer dans son livre qu’elle venairt de publier!

      Vu les drapeaux “sudistes racistes” (ceux qui ont esclavagé nos ancetres) à l’envahissement du Capitole stimulé par Donald Trump montre le véritable danger de ces terres Amerindiennes volées devenues un repère de suprémacistes blancs!

  2. Apres que les resultats ont ete comptes et recomptes,la preuve est la que le perdant a joue de son influence pour ordonner que les Officiels de l’Etat de Georgie commettent des fraudes electorales pour lui assurer las victoire.Dans les pays Occidentaux ,la punition est :Etre banni de toute responsabilite politique et d’assumer un poste electoral.Giscard Destin ,un politicien de premiere classe,Androsh en Autriche ,Sarkosky pour des fautes plus ou moins graves ont ete bannis de la politique.Je m’etonnerai si les Democrates et les Republicains integres lachent prise face a une bonne occasion

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here