A l’écoute du candidat Modibo KADJOKE : «Nous allons créer la surprise le 29 juillet»

0

Les campagnes pour la présidentielle du 29 sont entrées dans leur dernière phase. L’heure est au compte des soutiens bénéficiés venant des partis politiques amis, associations politiques et groupements de la société civile. Modibo Kadjoké, porte étendard du parti Alliance pour le Mali (APM-Malko) affiche une confiance sans faille et  annonce créer  la surprise au soir du 29 juillet dans les colonnes de votre hebdo préféré Le Progrès lors de la nuit de soutien à sa candidature organisée par les animateurs des Emissions Dogon à Bamako. C’était dans la nuit du 21 juillet 2018 au pavillon des Sports du Stade Omnisport Modibo Keïta de Bamako. Lisez plutôt.

Le Progrès : vous venez d’assister à une grande soirée de soutien à votre candidature pour la présidentielle du 29 juillet 2018. Quelle appréciation faites-vous de l’organisation?

Modibo Kadjoké : je suis très ému par ce que je viens de voir avec cette mobilisation grandiose. C’est le signe de l’estime et de l’accompagnement que manifestent les animateurs et journalistes ç mon endroit. J’en suis requinqué pour affronter les échéances du 29 juillet que je considère comme une rencontre entre un homme et son peuple. Aujourd’hui, les professionnels de communication viennent de confirmer  cette estime qu’ils ont en mon endroit. Je pars confiants pour la bataille.

La présence des artistes invités m’honore. Pour les danses traditionnelles, Sanapama Ouologuem et son groupe ont égayé le public par leurs musiques et danses.  Le Koroba a été animé par les artistes : Oumar Timbo, Amadou Tapily, Moussa Guiré, Laya Peliyaba, Djbril Diarra et bien d’autres.

Le Progrès : A quoi peut-on s’attendre le soir du 29 juillet prochain ?

La surprise, rien que la surprise. Celle-ci viendra du fait qu’un IBK sera dans l’embarras de donner ses voix entre un Modibo Kadjoké et un Soumaila issé ou Soumaila Cissé aura l’embarras de choix entre Modibko Kadjoké et IBK. C’est dire que le candidat d’APM-Maliko sera au second tour.

Pour le candidat d’APM-Maliko, les électeurs accorderont leur confiance aux candidats en lice en se référant sur leurs expériences passées. Pour ma part, je remplis ces critères de choix pour avoir passé une décennie à accompagner les jeunes diplômés dans la recherche d’emplois, travaillé une année à faciliter des logements sociaux à l’Office Malien de l’Habitat (OMH) et actuellement chargés de Mission de bons offices dans la Réconciliation. Le mali d’aujourd’hui a besoin d’un homme de ma trame pour sortir le pays de l’ornière. C’est pourquoi, je réaffirme que mes expériences passées concourent à ma victoire.

Et Modibo Kadjoké d’ajouter : « le président IBK a montré ses limites dans la gouvernance des affaires. Il faut des hommes neufs et pétris d’expériences pour sortir le pays du trou. C’est pourquoi nous disons que le mali est à l’heure de le renaissance ; celle-ci ne peut pourrait venir que de nous. Notre slogan de campagne « Par Nous, Nous Pouvons »  en dit long sur nos capacités à sauver le mali ».

Le Progrès : Quelle interprétation faites-vous  du choix du stade Omnisport Modibo Keita pour abriter cette soirée ?

Tout un symbole.  Deux noms se rencontrent aujourd’hui. Modibo Keita et Modibo Kadjoké dont les initiales sont MK.

Le premier fut le père fondateur de la république du mali et quant au second prône la renaissance. C’est vous dire que nos similitudes sont grandes.

Je profite de l’occasion pour dire que ce choix n’est pas un hasard, mais un symbole.

En attendant, je lance un appel pressant aux électeurs à aller retirer leurs cartes d’électeurs et voter pour le candidat d la renaissance le 29 juillet prochain. En faisant de la sorte, les électeurs ont amené le changement tant attendu.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Propos recueillis par Hassane Kanambaye

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here