Docteur Ingénieur Adama Tolofoudje, Professeur à la Faculté des Sciences et Techniques : «L’Etat doit subventionner Stone dans la production de la chaux»

1

En marge de la campagne d’égrenage et de commercialisation du coton en cours, nous avons rapproché le Dr. Adama Tolofoudjé, Maître de conférence spécialiste de la chaux. Il nous confie qu’au Mali les sols sont très acides et que l’usine Stone a la solution avec la chaux agricole de très bonne qualité. Il estime aussi que l’Etat doit subventionner Stone SA pour produire de la chaux. Lisez plutôt.

Le Prétoire : Parlez-nous un peu de la chaux ?                                    

Dr. Adama Tolofoudjé : La chaux est une roche basique, c’est-à-dire qui peut neutraliser quelque chose qui est acide. C’est pourquoi on peut l’utiliser pour faire remonter et adoucir les eaux qui sont acides et faire remonter le PH des sols qui sont généralement basiques. C’est un amendement au sol qui permet de changer les caractéristiques. Elle permet l’absorption des engrais par le sol. C’est une base pour les engrais. Son effet dure 3 à 4 ans dans le sol.

Quelles sont les caractéristiques des sols au Mali ?

Les deux tiers des sols maliens sont acides, très acides en PH. Nous avons mesuré des PH 4,2, 4,5 jusqu’à 5,7. Donc ce sont des sols qui sont acides ou acidifiés.  Cette acidité est due à l’érosion ou d’autres facteurs climatiques qui font qu’avec l’exploitation abusive des sols, ils deviennent acides ou acidifiés. L’utilisation des engrais aussi peut rendre les sols acides, tels que dans les zones Cmdt. Ce n’est pas qu’on n’utilise pas d’engrais mais l’engrais qu’on utilise acidifie les sols. Dans la zone de Koutiala, les sols sont vraiment acides et le PH est inférieur même à 5, or le PH acceptable pour un sol est de 6,5 à 7. C’est à ce niveau que l’activité microbienne augmente, ensuite même si on met les engrais comme le phosphate, ils peuvent pénétrer et atteindre la racine des sols. Tandis que quand les sols sont acides, en ce temps, le fer, le manganèse et l’aluminium  auront une place très favorable. C’est en ce moment qu’ils peuvent empêcher les engrais phosphatés d’atteindre les racines des sols. Donc, il faut obligatoirement chauler les sols surtout chez nous au Mali.

Quelles sont les caractéristiques de la chaux produite par Stone ?

La chaux produite par l’usine Stone à Sanekegni est une chaux de très bonne qualité. Stone a découvert une très grande quantité de réserve de chaux. Cette chaux peut être utilisée à plusieurs fins notamment dans l’agriculture. Il contient jusqu’à 8O% de carbonate de calcium. Stone produit deux types de chaux, à savoir le carbonate de calcium cuit et le carbonate de calcium brut. C’est ce dernier qu’on broie et qui est servi dans les champs. Même la chaux cuite peut être utilisée dans les champs à condition de bien la sécuriser pour faire l’apanage.

Il faut d’abord connaitre la texture des sols c’est-à-dire le PH avant d’utiliser la chaux, parce que le pouvoir neutralisant de la chaux produite par Stone varie entre 0,6 et 0,80. C’est-à-dire que c’est une très bonne chaux, très appréciée des paysans. Lors de nos expériences sur les parcelles utilisées, le rendement a doublé sinon même triplé par rapport aux autres parcelles non chaulées. Chez moi au Seno, les sols sont très acides. Si j’avais les moyens j’allais répandre cette chaux sur tous les sols du Mali.

Vous avez un appel ?

J’allais demander aux autorités de tout faire pour subventionner l’usine Stone dans la production de cette chaux, car l’exploitation de la chaux est très chère. Au niveau étatique, il doit y avoir un accompagnement pour des entreprises comme Stone.  Mais aussi d’œuvrer à ce que l’utilisation de la chaux soit effective au niveau des zones de production. Si on veut réellement la solution pour l’amélioration de la production au Mali, c’est la chaux agricole. Il faut noter que malgré tout la chaux produite par Stone est moins chère par rapport à la chaux importée. Stone vend la tonne à 250 000 F Cfa contre 300 000 F Cfa pour la chaux importée.

Entretien réalisé par Harber MAIGA  

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.