Mohamed Kéïta, co-fondateur de la société américaine ABD Group reconduit à sa tête par ses Administrateurs et Associés, à l’instar de Hunter Biden, fils du Vice-Président Américain Joe Biden.

0
Mohamed Kéïta, co-fondateurs de la société américaine ABD Group reconduit à sa tête par ses Administrateurs et Associés
De gauche à droite : Mohamed Keita (chairman), Hunter Biden (Administrateur), John Nevergole (DG) et Eric Schwerin

“Nous avons mobilisé près de 90 milliards FCFA pour la réalisation de projets logistiques d’envergure et de parcs industriels en Côte d’Ivoire”

“Et plus de 66 milliards FCFA pour le  financement d’un grand hôpital”

Dans un entretien qu’il nous a accordé, Mohamed Kéïta revient sur les points forts de l’interview de John Nevergole, l’un de ses associés, publiée dans le quotidien national ivoirien “Fraternité Matin”. Il s’est dit très fier de la présence du Groupe en Côte d’Ivoire : “Nous venons très récemment de mobiliser 150 Millions de dollars US, soit près de 90 milliards de FCFA  pour la réalisation de projets logistiques d’envergure et de parcs industriels et 110 millions de dollars US, soit 66 milliards de nos francs, il y a quelques mois pour le financement d’un grand hôpital en Côte d’Ivoire”. “A ABD Group, nous sommes convaincus que l’Afrique sera la véritable histoire à succès de notre génération ” affirme-t-il.

Aujourd’hui- Mali : Votre groupe est très actif dans le financement de projets en Afrique. Peut-on en savoir davantage.

Mohamed Kéïta : ABD Group est une entreprise américaine. Nous sommes un des acteurs majeurs du développement et du financement des projets, ainsi que de l’investissement sur le continent africain.  A travers des partenariats, notre Groupe a participé pleinement à plus de 2 milliards de dollars américains (environ 1190 090 400 000 F Cfa) d’investissements en Afrique. Nous sommes également impliqués dans différentes transactions financières dans plus de 21 pays. Le Conseil d’administration du Groupe compte des investisseurs reconnus dans le monde entier.

Quelques exemples de partenariats  et de projets financés ?

houaida
Houwalda Temimi, directrice régionale Maghreb et Moyen Orient

A ses débuts sur le continent, ABD Group s’est allié à une multinationale de construction brésilienne.  Grâce à ce partenariat, cette entreprise a réalisé des projets de construction de 100 millions de dollars américains (environ 59 504 520 000 F Cfa), en Guinée.  En 2 ans et demi, notre partenariat avec cette société s’est étendu à une présence physique dans 6 pays dont le Mozambique, le Ghana, la Guinée Equatoriale, l’Angola et le Kenya.

Notre Groupe est un partenaire stratégique et conseiller financier des projets énergétiques sur le continent, notamment au Mozambique, en Guinée Equatoriale, au Cameroun et au Kenya.  Il s’agit de projets d’une envergure comprise entre 45 MW (megawatt) et 450 MW (megawatt).

A court terme, que prévoyez-vous de faire en Côte d’ivoire ?

Notre Groupe est impliqué dans des partenariats visant le développement de projets logistiques d’envergure et la création de parcs industriels dans plusieurs pays d’Afrique.  En Côte d’Ivoire, par exemple, nous annonçons pour très bientôt le démarrage d’un projet à hauteur de 150 millions de dollars américains (environ 89 256 780 000). Ce projet consistera à la réalisation d’entrepôts industriels sur 50 hectares et contribuera fortement au plan d’industrialisation du pays. Ce financement est d’ores et déjà mobilisé. Il permettra la création de milliers d’emplois directs et indirects.

Outre la Côte d’ivoire, nous intervenons dans le financement et le développement d’infrastructures dans les secteurs de l’eau et des transports en Guinée.  Le total des investissements au titre de ces projets d’infrastructures avoisinera 500 millions de dollars américains (297 522 600 000 F Cfa).

Quels sont vos perspectives pour les cinq prochaines années ?

Au regard des succès enregistrés ces 10 dernières années, et prenant en considération la croissance économique et la stabilité politique grandissante en Afrique, nos partenaires envisagent de doubler les investissements en direction du continent au cours des 5 prochaines années. Cela pourrait se traduire par des investissements supplémentaires.

En toute confidence, le Groupe, à travers l’appui de ses investisseurs,   envisage véritablement de créer un fonds dédié au financement des chaînes d’approvisionnement et de la transformation, de sorte que les entreprises africaines puissent exporter plus de produits vers le reste du monde.

Vos encours de projets au Mali ?

Actuellement au Mali, ABD Group travaille activement avec ses partenaires locaux, sur 2 projets d’infrastructures majeures à forte intensité d’emplois et dont les financements sont d’ores et déjà identifiés. Au terme des différentes études et négociations, nous espérons   fortement bénéficier de l’opportunité de les réaliser. La réalisation de ces projets serait pour nous une immense fierté.

Le succès d’ABD Group tient d’une part, à la confiance que nos partenaires, les États et le secteur privé en Afrique, nous accordent quant au respect de nos engagements.

Et l’un des atouts majeurs de ce Groupe, outre la qualité, l’engagement  de ses dirigeants et leur vision, est aussi et surtout l’éthique d’entreprise. Des valeurs professionnelles authentiques que nous revendiquons et qui ont ponctué toute notre évolution.

A ABD Group, nous sommes convaincus que l’Afrique sera la véritable histoire à succès de notre génération et nous nous réjouissons de participer pleinement à cette croissance.

www.africa-bd.com

  Réalisé par A.B. HAÏDARA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER