24e comité aéronautique du Mali : La reprise des activités au nord au menu

0

Le Comité de gestion des activités aéronautiques nationales du Mali a tenu la 25e session ordinaire de son conseil d’administration le jeudi 17 décembre 2015 au METD. Au cœur du débat, la reprise des activités aéronautiques dans les régions du Nord et les travaux d’embellissement de l’aéroport Bamako-Sénou.

 

Cette dernière session du Comité de gestion des activités aéronautiques nationales du Mali était présidée par le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré. Il avait à ses côtés le chef de la délégation de l’Asecna, venu du Sénégal, Yena Rassem Ngar, et le délégué du directeur général de l’Asecna au Mali, Siaka Baya.

L’ordre du jour a été consacré à l’adoption du budget de l’exercice 2016, l’examen et l’adoption des états financiers de l’exercice 2014 et 2015. Il faut ajouter le point sur l’exploitation, les équipements et infrastructures techniques ainsi que les ressources humaines.

Le ministre a profité de cette rencontre pour rappeler la reprise des activités au nord du pays. Cette  préoccupation, dira-t-il, demeure un défi dans la mesure où il est impératif d’apporter des réponses avec beaucoup d’engagement et de détermination de la part de nous tous car, il s’agit du renforcement de la sécurité.

Pour ce faire, le chef du département Mamadou H. Koumaré a invité les administrateurs à réfléchir sur le mécanisme de financement des investissements à travers le Plan quinquennal de services et équipement (PQSE) révisé, d’un montant de 76,523 milliards de F CFA, adopté en 2014.

Ce plan est indispensable dans la mise en place des outils d’exploitation sur les sites du Nord, ainsi que le projet de connexion de l’aéroport de Sikasso au réseau EDM pour son électrification et des travaux prévus à l’aéroport Bamako-Sénou, notamment l’embellissement des façades des bâtiments commerciaux. Il a invité l’Asecna à l’exécution sans délai dudit projet d’embellissement et de poursuivre la sécurisation des lieux.

Le chef de la délégation de l’Asecna, représentant le directeur général, Yena Rassem Ngar, a assuré le Comité de l’exécution des projets cités par le METD. Il a indiqué que les projets concernant l’aéroport de Bamako-Sénou démarreront en janvier prochain pour un coût total d’environ un milliard de F CFA.

Ousmane Daou

 

PARTAGER