Accord pour la Paix au Mali : Mohamed Elmaouloud Ag Hamada, membre du CSA, Ă©tale les points de blocages

113

TEMEDT, l’association luttant contre l’esclavage au Mali, a organisĂ© le 6 dĂ©cembre 2015, au Campement Kagaba de Bamako, un atelier d’appropriation de l’accord pour la paix et la rĂ©conciliation nationale issu du processus d’Alger. A l’occasion, deux thĂšmes majeurs ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©s Ă  l’endroit des participants. Ibrahim Ag Adbaltanat, le prĂ©sident de Temedt, a exposĂ© le premier sujet : «Accord pour la paix». Et le second thĂšme: «Quel apport pour la paix et la rĂ©conciliation au Mali», a Ă©té  par exposĂ© par Abdoulaye Macko, le 1er vice prĂ©sident de Temedt. Cette tribune a Ă©tĂ© saisie par Mohamed Elmaouloud Ag Hamada, membre de Temedt, de la Plateforme et du ComitĂ© de suivi de l’accord (CSA), d’évoquer les diffĂ©rents blocages auxquels l’accord de Paix pour le Mali est confrontĂ©.

Mohamed Elmaouloud Ag Hamada, membre de Temedt, de la Plateforme et membre du ComitĂ© de Suivi de l’accord (CSA), a apportĂ© sa contribution, lors de la rencontre, sur la mise en Ɠuvre de l’accord. Selon lui, il y a d’énormes problĂšmes auxquels le comitĂ© de Suivi de l’accord est confrontĂ©.

Le premier blocage pour le bon fonctionnement du comitĂ©, indique M.E.Ag Hamada, est que les mesures  intĂ©rimaires ne sont pas appliquĂ©es Ă  hauteur de souhait. «Elles doivent durer 18 mois jusqu’à la tenue des Ă©lections locales. Mais contre toute attente, l’Etat vient de prendre les dispositions reconduisant le mandat des Maires. Ce qui n’est pas normal», dit-il. Autre acte de l’Etat qui amĂšne le blocage, souligne-t-il, aprĂšs six mois de la signature de l’accord pour la paix, le terrain est vide. « Contrairement Ă  ce qui est dit dans l’accord, il n’y a aucune action urgente. L’Etat ne fait que des constats au Nord. C’est Ă  peine que les communautĂ©s ont Ă  boire et Ă  manger. Il n’y a pas d’acheminement de vivres vers les localitĂ©s», rĂ©vĂšle M.E.Ag Hamada. Concernant les mesures de confiance mentionnĂ©es dans l’accord, il indique: «Pour que les parties se fassent confiance, il  a Ă©tĂ© dit de respecter les textes qui ont conduit Ă  la signature de l’accord. Les mouvements armĂ©s ont fait la trĂȘve. Le gouvernement doit procĂ©der Ă  la libĂ©ration des prisonniers. Il a une liste de ces prisonniers, mais on nous dit que ces prisonniers doivent avoir un traitement politique pour ĂȘtre libres. LĂ , le gouvernement ne respecte pas son engagement» dĂ©clare M.E.AG Hamada.  Selon lui, le ComitĂ© de suivi de l’accord (CSA) est Ă©galement confrontĂ© Ă  des problĂšmes dans l’application de son rĂšglement. «En plus des deux mouvements armĂ©s signataire de l’accord avec l’Etat, on constate l’ambition de certains mouvements d’avoir des places au sein de toutes les chaines. On a dit qu’il faut qu’ils se reconnaissent soit dans la plateforme, soit dans la CMA. DeuxiĂšme blocage du CSA, c’est son budget. Ça fait prĂšs de six mois et il n’y a pas d’argent pour son fonctionnement», martĂšle M.E.Ag Hamada.

Par rapport Ă  la  mise en place de la commission Justice, VĂ©ritĂ© et RĂ©conciliation, dĂ©veloppe-t-il, les propositions des mouvements armĂ©s signataires n’ont pas Ă©tĂ© respectĂ© Ă  la lettre par le gouvernement. «Il a fait des choix en dehors de ces recommandations. Les corrections et rectifications sont en cours entre nous et le gouvernement pour amener l’équilibre dans la commission», appuie M.E.Ag Hamada. Il ajoutera que cette commission commence dĂ©jĂ  Ă  poser des problĂšmes dans sa mise en Ɠuvre correcte conformĂ©ment Ă  l’accord issu d’Alger. «Elle est en avance par rapport Ă  l’accord. Primo, les mouvements armĂ©s doivent ĂȘtre associĂ©s aux rencontres intercommunautaires. Secundo, ces rencontres intercommunautaires doivent attendre, car les milliers des rĂ©fugiĂ©s, des dĂ©placĂ©s internes ne sont pas encore de retour », explique-t-il.

M.E.Ag Hamada a, aussi, signalĂ© que l’Etat est plus soucieux du cantonnement que d’aller vers le partage du pouvoir. «  Il faut qu’il y ait un remaniement ministĂ©riel qui prend en compte des aspirations de toutes les parties signataires de l’accord», affirme M.E.Ag Hamada.

Auparavant, le prĂ©sident de Temedt, Ibrahim Ag Adbaltanat, dans son exposĂ©, a dĂ©clarĂ© que l’accord pour la paix et la rĂ©conciliation nationale est un grand mĂ©rite pour les Maliens. Le choix de la non-violence est un choix sage. C’est pourquoi, il ne faut pas perdre de temps pour son application. En perdant du temps, on ouvre la porte aux dĂ©rives. Pour son application, Temedt va jouer son rĂŽle de sentinelle et d’alerte. Chaque fois qu’on verra qu’il y a des menaces, on va tirer la sonnette d’alarme. prĂ©cise le prĂ©sident de Temedt.  Notre apport, ajoute Abdoulaye Macko, le vice prĂ©sident de Temedt, sera de se donner les moyens pour que la justice soit faite et que la vĂ©ritĂ© soit dite.

Hadama B. Fofana

PARTAGER

113 COMMENTAIRES

  1. Dire que l’islam est une rĂ©ligion de paix et de tolĂ©rance fait sourire.
    Les musulmans peuvent construire des mosquĂ©es dans tous les pays oĂč ils Ă©migrent mais,ils
    refusent aux Ă©trangers vivant sur leur sol d’avoir des Temples , des Ă©glises et ils interdisent mĂȘme aux africains de porter des Gris-Gris.On a vu ce s’est passĂ© avec la pĂ©lĂ©rine africaine Ă  la mecque.
    Les arabes comme les europĂ©ens n’ont jamais Ă©tĂ© des gens de paix.
    Ils ont toujours cherché de construire des empires sur les dos des plus faibles.
    Les arabes sont partis de l’arabie et ont Ă©tĂ© jusqu’aux amĂ©riques et partout oĂč ils sont passĂ©,ils ont forcĂ© les habitants Ă  se convertir Ă  l’islam.Demandez aux habitans de La nouvelle GuinĂ©e papouasie que les indonĂ©siens sont en train de coloniser au vu et au su du monde entier.

  2. @ Mugabe, Mali En Marche et Ashley87,
    vos commentaires sont assez clairs et pour celui de kopin Mugabe sur le journal Le Republicain, je traite, Anti-Republicain d’ailleurs, c’est leurs habitudes de la part de ces connards de ses journaleux, helas mais il faut qu’on s’y fasse. Si nous mettions tous et toutes des merdes de partisanneries ou simplement et tout le temps des oppositions a tous ceux que le gouvernement et l’etat font alors on devient ennemi du pays, le Maliba, a abattre :mrgreen: .
    Meme si je veux plus que l’etat et le gouvernement fassent par rapport aux conditions actuelles, cas meme ladji et sa racaille font un tit peu :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: . Ce n’est pas facile et ca sera pas facile tous ceux qu’ils detruits, mis en place comme mafieux depuis AOK a ATT et meme IBK lui meme qui ete dans toutes ces sauces, a METTRE DE L’ORDRE DEDANS AUSSI RAPIDEMENT 😆 😆 😆 . Avec de la bonne volonte de tous les partis, Nous y ARRIVERONS. Je ne crois pas que la faute peut etre toujours et tout le temps le Gouvernement seulement, bandes d’opportunistes. 👿 👿 👿 .

    vive le Maliba Un et Indivisible.

  3. Il est vrai que beaucoup reste à faire pour la mise en Ɠuvre effective de l’accord de paix.
    Mais il faut aussi reconnaitre que beaucoup a été fait par le président IBK.
    Pour que cet accord aboutisse il faut une franche collaboration de toute les parties prenantes.
    Alors il faut que nous travaillons tous dans ce sens.
    Vive le paix au Mali.

  4. Il est difficile pour les journalistes du « REPUBLICAIN » de dire quelque chose en faveur de cet accord de paix.
    Je me pose toujours la question de savoir ce que TIEBILE reproche sans cesse au rĂ©gime actuel. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 ❓ ❓ ❓ ❓ 😯 😯 😯 😯

    D’aucuns diront, qu’es ce que le patron vient faire dans cette article. Les perdrix par exemple.
    Je leur rĂ©ponds par anticipation que le petit monsieur est lui-mĂȘme le directeur de publication officieux du journal le « REPUBLICAIN », donc il influence naturellement les publications
    Pourtant, il y a quelque jour, il disait ĂȘtre favorable Ă  l’unitĂ© pour sauver le Mali .Je savais bien que c’était un discours de circonstance. 😯 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    « Le gouvernement doit procĂ©der Ă  la libĂ©ration des prisonniers
 » 😯 😯 😯 😯 😯 De quel prisonnier il parle se type ?? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    Les prisonniers sont en train d’ĂȘtre libĂ©rĂ©. Certaines voix sont mĂȘmes en train de se lever pour crier au scandale. : 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    Chers amis, arrĂȘtons un peu, vos enfantillages n’aident pas le pays. Le MALI ne mĂ©rite pas cela. ❗ ❗ ❗

  5. La bonne volontĂ© politique existe. Cela ne sert Ă  rien de mettre de l’huile sur le feu qui n’existe pas. Cela n’aide pas notre pays. Il y a des choses qui se font pour que l’accord de paix rendre dans sa phase d’applicabilitĂ©. Tout ne peut pas ĂȘtre parfait. Mais en relayant ce genre d’information, la rĂ©daction du journal le RĂ©publicain n’accompagne pas le pays dans le processus de la paix.
    C’est quand mĂȘme dommage, que nous soyons obligĂ©es de revenir constamment dans des attitudes qui n’aident pas le pays dans sa dynamique de dĂ©veloppement.
    Notre nation ne mĂ©rite pas tant d’animositĂ©.

  6. Il faut dire que l’accord de paix, signĂ© une premiĂšre fois par le gouvernement et les groupes armĂ©s loyalistes le 15 mai, a Ă©tĂ© difficile Ă  dĂ©crocher. Longtemps accusĂ© de ne rien faire pour rĂ©gler la situation dans le Nord, durement critiquĂ© en coulisses par ses partenaires rĂ©gionaux et internationaux, IBK a fini par passer la vitesse supĂ©rieure. Quant Ă  l’application diligente de cet accord, il faudrait que toutes les parties s’y mettent. Cela va de l’intĂ©rĂȘt de la nation.

  7. L’accord de paix a Ă©tĂ© obtenu aprĂšs d’énormes sacrifices. Cependant, certains paramĂštres restent Ă  ĂȘtre mis en oeuvre. Le prĂ©sident IBK a Ă©tĂ© l’initiateur de cet accord et aujourd’hui des gens veulent se faire passer pour des anges pendant nous tous savons le rĂŽle qu’ils ont jouĂ© dans cette crise.
    Qu’ils sachent qu’ils n’ont rien Ă  exiger car le MALI n’est pas leur propriĂ©tĂ© privĂ©e.
    Le prĂ©sident IBK est conscient de toutes ces rĂ©alitĂ©s mais dans l’application de tout programme il y a des dispositions pratiques Ă  prendre donc qu’ils mettent balle Ă  terre.

  8. Je pense qu’il est plus difficile de faire la paix que la guerre. En effet, pour une paix durable, il faut le sacrifice et le courage de tout un chacun pour y arriver. Parce qu’il n’y a de paix durable que celle qui ne s’achĂšte au prix d’aucune faiblesse. Par consĂ©quent, je demande Ă  toutes les parties signataires de l’accord d’Alger de s’y investir et d’éviter toutes actions tendant Ă  freiner le processus de paix.
    VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE! ❗ ❗ ❗

    • LE JOURNALISTE N’A PAS LA PHOTO D’AG HAMADA. LE PROPRIÉTAIRE DE CETTE IMAGE (PHOTO) DOIT DEMANDER DÉDOMMAGEMENT.ELMAOULOUD DU JOURNAL EST P D ET L’AUTRE UN HOMME QUI JOUIT DE TOUTES LES FACULTÉS D’UN MASCULIN.

  9. C’est une bonne initiative d’attirer l’attention des uns et des autres sur les blocages que connaissent l’accord mais toujours des confĂ©rences de presse c’est un peu trop car comme stipulĂ© dans le paragraphe e) de l’article 1 de l’accord, les parties doivent recourir Ă  la concertation et au dialogue pour la rĂ©solution des diffĂ©rends. Il Ă©tait donc souhaitable que les diffĂ©rentes parties engagent des concertations avec le gouvernement avant toute action de ce genre car c’est un peu montrer la mauvaise foi des autoritĂ©s de Bamako ce qui n’est pas vrai.

  10. Pour ma part, je pense que tout accord connait quelque fois des difficultĂ©s dans sa mise en oeuvre. Mais, j’ai foi que cet accord est la panacĂ©e de sortie de crise que notre pays connait. J’aimerais que chaque partie signataire face preuve de sacrifice et responsabilitĂ© car le Mali est la chose commune et il y va de l’intĂ©rĂȘt de tous.

  11. La sortie de crise coute excessivement chĂšre. Les partenaires techniques et financiers ont pris des engagements vis-Ă -vis de l’état malien qu’ils n’ont pas honorĂ©. Il n’est donc pas du tout aisĂ© de mener des actions de dĂ©veloppement dans le nord aussi rapidement comme le prĂ©conise les accords.

  12. Je pense Ă  mon modeste avis que la paix tant souhaitĂ© ne saurait arriver que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Cependant, pour y parvenir, toutes les parties signataires de l’accord de paix devraient y mettre du cƓur dans sa mise en oeuvre. Lorsque l’on unit Ă©troitement ces deux mots : paix et libertĂ©. La paix nous donnera la libertĂ© ; la libertĂ© nous donnera la paix, et, par surcroĂźt, la paix et la libertĂ© donneront Ă  tout le monde l’ordre, le travail et le bien-ĂȘtre. C’est par le maintien de l’ordre quand mĂȘme qu’il faut assurer le triomphe de la libertĂ© et le chĂątiment de l’impuissance.
    VIVE LA PAIX AU MALIBA! ❗ ❗ ❗ ❗

  13. Le gouvernement avec Ă  sa tĂȘte le prĂ©sident ont fait assez de sacrifices pour que cet accord voit le jour et soit mis en application. De ce fait s’il y a des blocages il faut qu’il y ait une comprĂ©hension de la part de la CMA et de la plateforme Ă  l’égard du gouvernement pour que cet accord ne soit pas un de trop.

  14. La Paix ce n’est pas quelque chose qui vient de l’extĂ©rieur. C’est quelque chose qui vient de l’intĂ©rieur.
    C’est quelque chose qui doit commencer au-dedans de nous-mĂȘmes; chacun Ă  la responsabilitĂ© de faire croĂźtre la Paix en lui afin que la Paix demeure gĂ©nĂ©rale.

  15. La Paix ce n’est pas quelque chose qui vient de l’extĂ©rieur. C’est quelque chose qui vient de l’intĂ©rieur.
    C’est quelque chose qui doit commencer au-dedans de nous-mĂȘmes; chacun Ă  la responsabilitĂ© de faire croĂźtre la Paix en lui afin que la Paix demeure gĂ©nĂ©rale.

  16. Depuis l’arrivĂ© d’IBK au pouvoir, son objectif est de maintenir la paix et renforcer la sĂ©curitĂ© du pays, il faut que la population comprenne IBK, car ce qu’il fait c’est pour que le pays retrouve la paix et la stabilitĂ©.

  17. A l’unisson et Ă  l’effort conjuguĂ© de tous c’est-Ă -dire les partis politiques, la Misahel et la population, nous pourrons parvenir Ă  une application stricte de l’accord d’Alger qui favorisera la paix et la rĂ©conciliation tant souhaitĂ©e. 😀 😀 😀

  18. Ceci est un appel à l’endroit du peuple Malien. J’aimerais qu’il s’approprie cet accord et accompagner les acteurs dans leur mission. Ainsi, nous retrouverons la paix tant attendue.

  19. Le CSA peut user de tous les moyens pour que l’accord soit mise en application mais ils savent trĂšs bien la situation Ă©conomique du pays donc il n’y a pas de pression qui vaille parce que l’accord dans tous les paramĂštres de son application nĂ©cessite beaucoup de moyens financiers .
    Qu’on Ă©vite de se lancer dans des polĂ©miques qui mettront Ă  mal l’accord acquis au prix de lourds sacrifices de la part de l’état.

  20. J’encourage et recommande Ă  tous les acteurs Ă  redoubler d’effort quant Ă  la mise en oeuvre de l’accord d’Alger qui a donnĂ© un nouveau souffle au peuple Malien. Certes, l’application intĂ©grale d’un accord n’est tout Ă  Ă©vident, mais avec la bonne volontĂ© des uns et des autres nous y arriverons. Que chacun fasse ce petit sacrifice pour l’intĂ©rĂȘt de notre Nation.

  21. La volontĂ© affichĂ©e des autoritĂ©s de Bamako doit un ĂȘtre un gage de bonne foi de leur part. Que la plateforme et la CMA ne forcent pas la main aux autoritĂ©s pour nous conduire Ă  des points de non retour. Ce sont des Ă©tapes et ils vont les franchir dans les conditions idĂ©ales. Il ne sert Ă  rien d’entamer des actions que certaines personnes attendent pour mettre leurs plans sataniques en oeuvre.
    Les acteurs engagĂ©s doivent parler de la mĂȘme voix pour une rĂ©ussite des accords.

  22. Article 15 : L’Etat rĂ©trocĂšde aux collectivitĂ©s territoriales concernĂ©es un pourcentage
    des revenus issus de l’exploitation, sur leur territoire, de ressources naturelles,
    notamment miniĂšres, selon des critĂšres Ă  dĂ©finir d’un commun accord.
    Ce n’est pas encore le cas dans le nord du pays oĂč les richesses sont illĂ©galement exploitĂ©es avec l’accord de certains leaders de l’AZAWAD donc qu’on mette pas la pression Ă  Bamako; je veux dire ses autoritĂ©s car ces capitaux qui quittent frauduleusement le pays peuvent servir Ă  l’avancĂ©e du processus de paix


  23. Je pense que pour l’application intĂ©grale de l’accord d’Alger, il faut beaucoup d’indulgence et de patience. Car il ne s’agit pas d’aller vite, mais d’aller progressivement et qu’au bout du compte nous ayons les rĂ©sultats attendus.
    QUE VIVE LE MALI UNI ET INDIVISIBLE DANS LA PAIX ET LA RECONCILIATION! ❗ ❗ ❗

  24. L’accord de paix connait des obstacles comme tout accord d’ailleurs mais il y a des avancĂ©es.
    Je pense donc qu’il est temps qu’on se donne la main, soutenir le prĂ©sident, nos forces armĂ©es, le gouvernement, leurs montrer Ă  quel point ils peuvent compter sur la population, c’est sure que le Mali retrouvera le bonheur car avec l’accord de paix barkhane, Minusma ,Gatia, Cma, Fama: c’est une famille maintenant!
    VIVE LA PAIX AU MALI

  25. A attendre toutes les parties signataires de l’accord, moi personnellement je tire une seule leçon dans leurs propos. Cette leçon n’est autre que l’envie d’aller rĂ©solument Ă  la paix et la rĂ©conciliation nationale. Je leur demande toujours de faire preuve de sagesse et de responsabilitĂ© quant Ă  une sortie parfaite et rĂ©ussie de celle-ci.
    VIVE LA PAIX! ❗ ❗ ❗
    VIVE L’ACCORD D’ALGER! ❗ ❗ ❗

  26. Débout chers maliens soutenons nos forces armées, le gouvernement.
    ArrĂȘtons les accusations inutiles. Restons un et indivisible, ensemble nous allons combattre tous les ennemis du Mali.
    Il est temps de voler de nos propres ailes, personne ne pourra venir sauver notre pays a part nous-mĂȘme.

  27. Le souhait des autoritĂ©s de ce pays est d’apporter la paix, la rĂ©conciliation et la cohĂ©sion sociale Ă  leur population donc il ne faudrait pas douter de leur bonne foi et ĂȘtre un peu patient.
    Les autoritĂ©s ont marquĂ© leur engagement pour ces accords et je suis sĂ»r qu’elles le tiendront.

  28. Les autoritĂ©s maliennes ont toujours montrĂ©es leur ferme volontĂ© de mettre en application ces accords qu’elles ont-elles-mĂȘmes voulus.
    Mais les responsables de la plateforme et de la CMA sont sans ignorer que la mise en oeuvre d’un tel accord nĂ©cessite beaucoup de moyens financiers matĂ©riels et humains donc qu’ils arrĂȘtent leur chantage.

  29. La lutte contre le terrorisme est une lutte trÚs ardant. Le terrorisme est fléau qui vit partout dans le monde entier. Main dans la main nous pourrons combattre le terrorisme.

  30. Faisant mien l’adage qui dit qu’on ne sort pas d’une crise comme si on sortait d’un bal,je pourrais dire que dans un processus de paix,il y a dâ€Ă©normes obstacles qui dressent sur la voie.Dans le cas d’espĂšce du Mali,ces obstacles sont visibles de tous.
    Mais président IBK fait tout son possible pour que ce processus puisse aller à son terme et le plus rapidement possible.
    Que tous les soutiennent le président dans ses actions pour la paix.

  31. Le gouvernement malien mettra tout en ordre pour la population malienne soit Ă  l’abri des terroristes. Les forces de sĂ©curitĂ© et de l’ordre malienne mettrons tous les dispositifs en place pour traquer le terroristes.

  32. Le PrĂ©sident IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que le Mali retrouve la paix Ă  travers l’accord de paix.
    je pense que tous les signataires de cet accord doivent s’engager sincùrement pour que cet accord aboutisse pour le bonheur de tous maliens.
    Vive le Mali dans la paix. 👿 👿 👿 👿

  33. Le PrĂ©sident IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que le Mali retrouve la paix Ă  travers l’accord de paix.
    je pense que tous les signataires de cet accord doivent s’engager sincùrement pour que cet accord aboutisse pour le bonheur de tous maliens.
    Vive le Mali dans la paix.

  34. Il est vrai que beaucoup reste à faire pour la mise en Ɠuvre effective de l’accord de paix.
    Mais il faut aussi reconnaitre que beaucoup a été fait par le président IBK.
    Pour que cet accord aboutisse il faut une franche collaboration de toute les parties prenantes.
    Alors il faut que nous travaillons tous dans ce sens.
    Vive le paix au Mali.

  35. IBK doit renforcer la sĂ©curitĂ© sur toute l’étendue du territoire national, combattre le terrorisme.
    La communautĂ© internationale si elle est de bonne fois elle doit aider le Mali Ă  sĂ©curiser toute l’étendue du territoire nationale.

  36. Tous ensemble,nous devons soutenir le président IBK dans sa lutte pour une paix effective dans notre Mali.
    Les diffĂ©rents groupes signataires de l’accord de paix doivent aussi Ɠuvrer de leur cĂŽtĂ© pour faciliter les choses afin que le Mali soit Ă  tout jamais rĂ©conciliĂ© avec lui mĂȘme.
    Vie la paix


  37. L’accord de paix est notre bonne source pour arriver à la paix et tous les maliens savent cela. Alors nous devons respecter cet accord.

  38. Toute la population malienne solicite et fécite toute les efforts mise en place par les acteurs de la mise en pratique de l'accord de paix en particulier le comité de suive de l'accord ( CSA). La paix est la seule issue de sortie pour toute crise existentielle.

  39. La quĂȘte de la paix est tellement complexe qu’elle demande l’adhĂ©sion de tous.
    C’est pour cette raison que j’invite tous les maliens Ă  converger vers cet objectif de paix qui,Ă  coup sĂ»r fera le bonheur de tous.
    Du courage au président IBK pour ses effort en faveur de la paix.

  40. Moi je pense Ă  mon humble avis que ces gens du Nord font double jeu.
    Ils disent vouloir aller Ă  la paix pourtant ils ne posent les actes qui favorisent pas le retour Ă  cette paix.
    Il bloquent de maniÚre délibérée le processus de paix et osent avoir des exigences.
    je pense que le gouvernement doit prendre ses responsabilités pour que nous arrivions à la paix car tout le Mali en a besoin.

  41. Il s’agit de la paix dans notre pays à tous et tout le peut dire ce qu’il en pense.
    Mais je souhaite chacun soit objectif et surtout qu’on Ă©vite les exigences et les condition bizarres car avant d’exiger quoi que ce soit, il faut faire sa part du travail.
    Mais nous constatons que les autres signataires ne font pas ce qu’ils doivent faire.
    Alors,qu’il pose balle à toi


  42. Quoi qu’il advienne, l’accord issu des nĂ©gociations d’Alger sera appliquĂ© comme l’envisage bien nos dirigeants. Tout voix possible qui peut nous amener Ă  une paix durable, sont dans l’Ɠil du gouvernement malien.

  43. Contrairement Ă  vous, Ă  mon avis l’accord fut bien apprĂ©ciĂ© et par les groupes signataires et par le gouvernement malien et par les maliens. Sauf si vous essayez de susciter autres choses Ă  travers cet article.

  44. Vive l’accord de paix
    Vive la paix et la réconciliation
    Vive le Mali un et indivisible

  45. Ne perdons as espoir, rien ne prouve que cet accord ne sera pas appliquĂ© par nos dirigeants Ă  la lettre. D’ailleurs, n’oublions pas que la France ainsi que d’autres bailleurs de fonds ont contribuĂ©s ces derniers temps pour que cet accord puisse rentrer en vigueur dĂšs les prochaines annĂ©es.

  46. L’application de l’accord de paix et de rĂ©conciliation est le souci primordial de nos gouvernants. Car cet accord prĂŽne le retour dĂ©finitive de la paix, la cohĂ©sion sociale, la fraternitĂ© bref la rĂ©conciliation sera universel sur toute l’étendue du territoire malien.

  47. L’application de l’accord d’Alger est la seule porte de sortie pour le Mali. Certes on a des hommes aguerri et qui sont prĂȘts Ă  mourir pour la cause du pays. Mais il faut reconnaitre que les Ă©quipements militaires sont insuffisants.

  48. Le Mali est dans une situation assez dĂ©licate que seul un accord peut le sauver. Ce que vous oubliez, est le fait que dans une nĂ©gociation tous les deux partis sont obligĂ©s de laisser certains de leurs aviditĂ©s pour pouvoir s’entendre.

  49. C’est tout Ă  fait faux, pas mal de gens ont apprĂ©ciĂ© cet accord de paix. NĂ©anmoins, tout le monde n’est pas obligĂ© de l’accepter tel quel est. Quand mĂȘme tout ce qui compte c’est le retour dĂ©finitive de la paix sur toute l’étendue du territoire malien.

  50. Peut-ĂȘtre que certains ne sont pas satisfait, sinon le gouvernement et les groupes armĂ©s savent de quoi il s’agit rĂ©ellement. La seule chose qui peut sauvĂ© le Mali actuellement c’est cet accord.

  51. Que Dieu sauve l Mali.Nous avons énormément de problÚmes.
    Cet accord n’est ni moins ni plus qu’une refondation de l’ETAT.IL faut qu’on accepte de bĂątir un autre Mali.
    On a peur du changement,or il faut bien qu’il se fasse pour le bonheur des maliens et non la sauvegarde d’intĂ©rĂȘts personnels.La rĂ©gionalisation est certes une Ă©tape mais ps une fin en soi.C’est un autre type de malien qu’il faut qu’il faut crĂ©er.C’est donc un long processus qui n s’arrĂȘtera pour demain.Il s’agit de changer la mentalitĂ© du malien et de crĂ©er chez lui l’amour de la patrie .
    Les enfants aujourd’hui prennent l’exemple chez leurs pĂšres or on va bien qu’on est pas dans un bon systĂšme qui Ă©duque l’enfant au patriotisme et au civisme.C’est dommage! mais il faut bien commencer quelque part.

  52. VIVE LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION
    VIVE LE GOUVERNEMENT
    VIVE LE PRÉSIDENT IBK
    VIVE LA MISE EN ƒUVRE DE L’ACCORD DE PAIX ET LA RÉCONCILIATION.

  53. La signature de l’accord de paix et rĂ©conciliation fut une gloire et un succĂšs pour l’Etat malien. Sa diplomatie et bravoure se sont avĂ©rĂ©es rĂ©el, rien ne prouve le contraire. Par contre, la signature de l’accord seul ne suffit pas, il faut aussi l’appliquĂ© sur le terrain. La patience et le soutien doivent ĂȘtre notre slogan. Ce pays peut ressortir de ce trou mais seulement si on se donne les mains.

  54. La paix est notre volonté à nous tous.
    Vive la paix et la réconciliation.
    Vive le gouvernement malien qui se soucis de la volonté de sa population qui est la paix et la réconciliation.

  55. La Paix, la Paix rien d’autre que la paix, notre volontĂ© Ă  nous tous est la paix au Mali.
    Vive la paix.

  56. La population ne souhaite que la fin de toutes ces hostilitĂ©s au MALI. Comme on le si bien ? la paix n’est pas un vain mot mais plutĂŽt un comportement. Les sĂ©paratistes doivent faire preuve de bonne foi et de mettre l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral devant toute tentation particulier.

  57. Nous souhaitons le retour à la paix et nous avons de la chance d’avoir un gouvernement qui lutte envers ce sens.

  58. Aucun accord n’est parfait mais cet accord, je l’ai dit plusieurs fois, constitue une trĂšs bonne base pour faire la paix, traiter des questions de fond qui ont entraĂźnĂ© des difficultĂ©s au nord de notre pays, restructurer notre appareil sĂ©curitaire et crĂ©er ainsi les fondements d’un Etat de nouveau en mesure de faire face Ă  ses obligations.
    Si on l’applique dans la lettre mais surtout dans l’esprit, avec bonne foi, il y a de bonnes chances que le Mali retrouve de nouveau de bons espoirs vers demain.

  59. Je pense que l’heure n’est pas Ă  la discorde tous les belligĂ©rants sont Ă©gaux sur le terrain comme sur le papier. Alors ne favorisons pas une partie vis-Ă -vis des autres.

  60. On ne veut que la paix et la réconciliation. On ne veut rien qui pourra bloquer la paix et la réconciliation.

  61. Le comitĂ© de suivi de l’accord s’est rĂ©uni plusieurs fois et a pu adopter son rĂšglement intĂ©rieur. EspĂ©rons qu’à partir de lĂ , on pourra engager des mesures urgentes sur les plans sĂ©curitaires (cantonnement, dĂ©sarmement
), humanitaires et de rĂ©conciliation (retour des rĂ©fugiĂ©s notamment) ainsi que les actions de dĂ©veloppement.

  62. La paix et la rĂ©conciliation doivent ĂȘtre la chanson de tous les maliens Ă  l’heure actuelle. Que celui qui ne veut qu’empirer les choses s’en Ă©loigne car la paix et l’antagonisme sont deux choses diffĂ©rentes. Le Mali n’a vraiment besoin que de la paix et de la stabilitĂ©.

  63. On fait la paix pour nous et pour la nation, comment est-ce que cette paix peut-elle connaitre des traines ?
    Suivons les dĂ©cisions du gouvernement et disons-nous que tous ce que nous faisons c’est pour le Mali.

  64. Nous voulons la paix rien que la paix, alors soutenons Ă  cƓur ouvert le gouvernement pour la bonne application de l’accord de paix, mais il faut la communautĂ© internationale prend conscience et a jouer plein son rĂŽle pour la bonne application de l’accord. Il faut que les mouvements sachent qu’il n’y a pas de blocage, mais seulement une question de temps.

  65. Nous sommes conscients de la bonne volontĂ© du gouvernement pour le retour de la paix au Mali. La paix est un comportement, nous devons jouer ce comportement pour l’intĂ©rĂȘt de la nation sans chercher quelque chose d’autre comme rĂ©compense.

  66. Les processus pour la paix et la rĂ©conciliation ne dĂ©pend toujours que de nous, il faut qu’on se dit que nous sommes prĂȘt pour le MALI, sans aucune arriĂšre-pensĂ©e.
    Comme le dit le prĂ©sident de la rĂ©publique lors de la signature de l’accord de paix du 20 juin Ă  Bamako, “il n’y a pas de plus beau que le retour de la paix et de la rĂ©conciliation au Mali “.
    Donnons-nous la main pour faire la paix


  67. Le gouvernement n’a jamais manquĂ© Ă  ses engagements, nous sommes conscient que des ennemis de ce pays qui se disent en accord avec le Mali rendent toujours difficile la mise en Ɠuvre de la paix au Mali.
    Mais nous devons nous dire que cette paix ne viendra que de nous-mĂȘme, que c’est de nos comportement, de nos façons de voir les choses et de nos façons de nous aimer entre nous.
    Nous avons tous dit la paix et rien que la paix nous satisfait.
    Vive la paix…

  68. Le remaniement est une question de jours. C’est un Ă©norme investissement qui doit ĂȘtre au Nord donc la CMA et la plate forme doivent comprendre toutes ces rĂ©alitĂ©s et ce n’est pas une fausse intention pour le gouvernement de ralentir le processus de paix.

  69. La bonne mise en Ɠuvre de cet accord ne fait l’ombre d’aucun doute dans ce pays, mĂȘme s’il y a des petites contraintes, il faut le reconnaitre, mais ce n’est pas une raison pour douter de sa mise Ɠuvre !!!

  70. De grĂące, permettez qu’il ait la paix, dont le chemin, on le sait, mĂȘme aprĂšs la signature par la CMA, restera semĂ© d’embĂ»ches. Il faut dĂ©sormais aller vite pour surmonter les obstacles, relever les dĂ©fis, pacifier complĂštement le pays et, enfin, se donner la main pour la rĂ©conciliation nationale et le pardon dans la grandeur, comme le dĂ©clarait mon bien aimĂ© grand frĂšre, Me Harouna Toureh, lors de la signature de l’Accord de paix.

  71. Quand on se dit pessimiste devant toutes les situations ça fini par devenir un problĂšme, car on ne peut plus voir le bon cĂŽtĂ© des choses !!! La mise en Ɠuvre de cet accord va bon train, et ce n’est pas prĂȘt de changer !!!

  72. Les fonds d’aide promis par la France n’est pas encore disponible. ces fonds prenaient en compte le financement du nord et autre donc il ne faut pas rejetĂ© la faute sur le gouvernement qui fait son effet.

  73. Tout dĂ©but est difficile mais le meilleur est Ă  venir. Dans toute chose lorsqu’il y’a la volontĂ© le reste viendra.
    Donc nous comptons sur le respect des accords de part et d’autre pour le bien de tous

  74. Il faut savoir des efforts sont déjà consentis pour la paix telles que les patrouilles mixtes, la commission de vérité et réconciliation donc il faut y croire.

  75. Le président envisage faire un remaniement dans les jours à venir pour intégrer les chefs de la CMA et la plate forme. Ce sont les étapes à suivre et nous y parviendront

  76. Nous devons savoir que les conditions sont mises en place pour le retour Ă  la paix comme l’ont signifiĂ© les acteurs et les observateurs.
    Tout sera respecté selon les dispositions prescrites par les accords.

  77. Les budgets sont en cours afin de prendre tout cela en place. Les sites de cantonnement seront viabilisés comme convenus.

  78. Nous avons besoin du soutien de nos partenaires qui nous ont toujours soutenu durant ce moment de continuer dans cette lancée.
    Le défauts de moyens ralentissent le processus donc nous comptons sur eux

  79. Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix en soi.
    La paix n’est pas seulement la simple absence de violence ou de troubles.
    C’est quand il y a une possibilitĂ© de conflit mais que vous dĂ©cidez dĂ©libĂ©rĂ©ment d’éviter la violence, d’adopter et d’utiliser des mĂ©thodes et des moyens pacifiques pour rĂ©soudre le problĂšme.
    Cela est la véritable paix.
    Donnons au temps de mettre tout en oeuvre pour une paix durable et définitive pour notre nation

  80. Cet accord du 20 juin Ă  un jeu plus qu’important, surtout si elle est appliquĂ© comme il se doit, car le Mali est en train d’écrire l’une des pages importantes de son histoire. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  81. La paix sur le papier n’est pas forcement la paix sur le terrain. Certes, IBK et son gouvernement sont conscients de cela, mais l’accord la mise en application rencontre des difficultĂ©s ardentes mais pas insurmontables.

  82. Le retour de la paix dans le nord Mali est certes difficile, mais possible. Tout le peuple malien doit se mobiliser derriÚre nos leaders, IBK et son gouvernement sont engagés, déterminés pour la lutte du retour et le maintien de la paix et la réconciliation dans le nord Mali.

  83. Le but du sujet est d’une importance capitale, car l’histoire du Mali est en jeu. C’est le fruit d’un travail aussi sensible qu’il le pourrait. La succession de l’échec de plusieurs accords, lors des rĂ©gimes prĂ©cĂ©dents attirent le doute sur la crĂ©dibilitĂ© l’accord signĂ©, sous le rĂ©gime d’IBK. Mais si tous les sĂ©paratistes respectent ses engagements, la signature de l’accord aura une suite favorable. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  84. IBK a tout mis en Ɠuvre pour la paix. La signature de l’accord de paix et de rĂ©conciliation est un grand pas franchit par le gouvernement malien. Le paraphe de cet accord ouvrira de nouvel horizon crĂ©dible pour le Mali. Mais cela sera vraiment que si tous les parties font preuve de responsabilitĂ© et de bonne foi.

  85. Toutes les parties signataires doivent faire comme IBK, ils doivent faire preuve de bonne foi. Le respect scrupuleux de l’accord par les belligĂ©rants est la seule maniĂšre de donner une suite favorable Ă  la crĂ©dibilitĂ© de l’accord. Le respect de l’accord du 20 Juin est le seul moyen de sortie de crise qui date depuis fort longtemps. J’invite tous parties Ă  faire preuve de bonne foi, de responsabilitĂ© et de maturitĂ©.

  86. Tout le monde doit s’y mettre, la paix et la rĂ©conciliation c’est pour l’intĂ©rĂȘt de tous. D’autant plus que les pourparlers inter-Alger se sont dĂ©roulĂ©s avec la participation de tous belligĂ©rants, alors chacun doit dans la gĂ©nĂ©ralitĂ© et aussi la particularitĂ© faire preuve de bonne foi et acte de patriotisme pour sauver l’accord de paix et de rĂ©conciliation dont la crĂ©dibilitĂ© est mise en cause par diffĂ©rents attaques perpĂ©trĂ©s sur le sol malien

  87. Cet atelier est purement et simplement dans le cadre de la promotion de l’accord de paix et de rĂ©conciliation. Toute la population malienne remercie toute les acteurs de cet atelier. Le CSA qui met tout en Ɠuvre pour la bonne mise en Ɠuvre de cet accord.

  88. Tous les efforts mise en Ɠuvre pour l’accord ne sont point vaine, Je pense que cet atelier est salutaire et crĂ©dible. Cet atelier permet de rassemblĂ©e tous les acteurs de la mise en Ɠuvre de l’accord de paix et de rĂ©conciliation.

  89. Tu as raison, cet atelier permettra Ă  la population malienne de se rapprocher autour de l’accord de paix et de rĂ©conciliation. Une paix sans sensibilisation est une paix incomplĂšte.

  90. Le comitĂ© de suivi doit tout mettre en Ɠuvre pour l’accord de paix ait un parcours salutaire et irrĂ©prochable. Cette sensibilisation Ă  tendance a rassemblĂ©e toute la population malienne autour d’une mĂȘme idĂ©e et d’un mĂȘme but.

  91. La paix n’a pas de prix. Sauvons nos familles, nos frùres, nos enfants. Il est temps que nos sƓurs et frùres du nord reprennent la vie normale comme nous les autres vivent normalement. Je demande à toutes parties signataires de l’accord de paix de faire tout pour que ces phases soient la derniùre pour une paix durable au Mali. Vive le Mali uni et paisible !!!

  92. La paix n’a pas de prix, dĂ©jĂ  que la Commission vĂ©ritĂ©, justice et rĂ©conciliation est en place je pense que petit Ă  petit les choses rentreront dans l’ordre. Il y’a une feuille de route pour la mise en Ɠuvre de l’accord, on ne peut pas bruler les Ă©tapes, il faut savoir cela aussi.

  93. MĂȘme tout rĂ©cemment le comitĂ© de suivi et le ministre de la rĂ©conciliation nationale ont procĂ©dĂ© Ă  l’élaboration d’un programme pour la sensibilisation des nordistes et les autres membres des groupes armĂ©s sur terrain, c’est fait lors d’une rĂ©union Ă  de maintien de la paix ALIOUNE BEYE . Un travail qui sera fait par les chefs des groupes armĂ©s mĂȘme. Ce monsieur est un pessimiste, il n’a racontĂ© que des conneries. Le gouvernement a fait son mieux.

  94. Je demande à nos frÚres des groupes armés du nord de ne ménager aucun effort pour le succÚs de ce processus de paix qui nous a pu donner un accord de paix et de réconciliation nationale.

  95. Pour mieux sĂ©curiser le nord, il faut une seule armĂ©e, donc le cantonnement doit vite se faire sinon la prĂ©sence des daesh en LYBIE est une menace pour la rĂ©ussite de l’accord d’Alger. Je demande au gouvernement et aux parties de l’accord de redoubler les efforts pour que les choses aillent vite.

  96. Ce monsieur mĂȘme montre qu’ils ont signĂ© la paix pour le partage du gĂąteau et non pour la paix elle mĂȘme. Le cantonnement ne devrait pas se conditionner du remaniement si rĂ©ellement ils sont souciĂ©s du bien ĂȘtre de leurs familles.

  97. Mais qu’est ce que le gouvernement n’a pas fait pour que la paix soit revenue dans ce pays? depuis les pourparlers jusqu’Ă  la signature de l’accord et maintenant nous sommes en phase de l’application des engagements pris. Si la cma avait la mĂȘme volontĂ© que le gouvernement ce moment n’allait pas nous trouver Ă  ce niveau. Faisons la paix pour mieux dĂ©velopper.

  98. Depuis quand le gouvernement traine derriĂšre les petits malins de la CMA? Il ne faut pas que ce monsieur nous raconte des bobards. C’est la CMA qui est fautive de tout cela, sinon le gouvernement a toujours Ă©tĂ© de bonne foi depuis l’ouverture de ce processus de paix.

  99. Il faut que les groupes armés aussi redoublent leurs efforts pour que les choses avancent vite. Il faut que le cantonnement se fasse urgemment pour mieux sécuriser les lieux et que les réfugiés retournent vite.

  100. Mohamed Elmaouloud Ag Hamada, membre du CSA, je vous comprends parfaitement. Mais vous avez Ă©talez ces points en votre faveurs. Le budget de la mise en Ɠuvre de l’accord d’Alger pour la paix et la rĂ©conciliation nationale ne peut et ne doit pas ĂȘtre mise en place pour le moment. On doit, pour ne pas financer dans le vide, attendre pendant un certain moment. Sinon le gouvernement n’a aucune intention de ne pas votĂ© et mettre en place ce budget. S’agissant du cantonnement, il est en cours. C’est une question d’étapes. Cette Ă©tape n’est pas encore arrivĂ©e. Il n’y a pas de blocage. 😈 😈 🙄 🙄 🙄

  101. La mise en Ɠuvre stricte de l’accord est la seule solution pour la sortie de crise au Mali. Notre pays a Ă©tĂ© plusieurs fois confrontĂ© Ă  un problĂšme de non application des traitĂ©s de paix. Le rĂ©gime actuel et les groupes armĂ©s sont tous conscients de ce manque de volontĂ© qui animait les dirigeants et les groupes de l’époque. Le problĂšme actuel est que certaines personne n’ayant pas pris part Ă  la signature sont engagĂ©s Ă  compromettre l’application de celui-ci. Cela est loin du fait que le gouvernement ne s’assume pas. Toutes les parties signataires sont reprĂ©sentĂ©es dans l commission vĂ©ritĂ©, justice et rĂ©conciliation. ➡ ➡ 😆 😆

  102. Si les maliens se donnent les mains, les uns et les autres, pour la bonne mise en Ɠuvre de l’accord signĂ©, nous pourront faire en sorte que ce pays soit un exemple de pays oĂč il y a la tranquillitĂ© comme il l’était avant la crise de 2012. 8) 8) 8) 😆 😆 😆

  103. Le gouvernement s’est toujours assumĂ© dans la mise en Ɠuvre de l’accord d’Alger. Le plus grand problĂšme dans ce retard rĂ©side au niveau des groupes rebelles. Ceux-ci n’arrivent pas jusqu’à prĂ©sent Ă  s’entendre rĂ©ellement. 😀 😀 😛 😛 😛

  104. Vu les difficultĂ©s rencontrĂ©s dans l’application des accords dĂ©chus sur la mĂȘme rĂ©bellion. Cet accord ne sera pas comme les autres. Il sera un vrai accord, et apportera la solution dĂ©finitive Ă  notre vieil problĂšme. Les journalistes jaloux vont maigrir.Le gouvernement s’est assumĂ© et continuera de la faire jusqu’à ce que cet accord soit appliquĂ©. 😯 😯 😯 😯

  105. L’application de l’accord est primordiale. Toutes personnes hostiles ou ayant des idĂ©es protagoniste sur ce traitĂ© doivent toutes ĂȘtre obligĂ©es Ă  aller Ă  l’exile. Cet accord est notre unique espoir. Sa mise en Ɠuvre peut mĂȘme ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme l’une des conditions de l’avancĂ©e de ce pays. 8) 😉 😉 😉

  106. L’application d’un accord de paix relĂšve toujours des dĂ©fis. Et ces dĂ©fis sont pour les signataires et la population civile bĂ©nĂ©ficiaire qu’on est. Cet accord, pour qu’il produise ses effets doit faire l’objet d’une application intĂ©grale. Cela n’incombe pas qu’au gouvernement. 8) 8) 😯 😯 😯 😯

  107. Certes, il y a beaucoup de dĂ©fis Ă  relever, mais la volontĂ© des parties est dĂ©terminante. Celles-ci se sentent dans l’obligation de mener Ă  bien cet intervalle passager qui vient de s’ouvrir aprĂšs la signature du 20 juin 2015. Mais il me semble aussi que contrairement au gouvernement, certains groupes ne sont pas de bonne foi. ➡ ➡ 😛 😛 😛

  108. Aucun accord de ce monde n’est parfait et ne le sera pas non plus. L’accord d’Alger peut ne pas ĂȘtre parfait mais il peut faire notre affaire. Dire aussi que les parties signataires sont toutes insatisfaites de ce document est faux. 💡 💡 💡 😆 😆

  109. Monsieur le journaliste, l’accord d’Alger Ă©tait et est censĂ© apporter la paix, certes. Mais avant qu’il ne soit appliquĂ©. On ne peut pas se plaindre de cet accord au motif qu’il n’a pas jusqu’à pressent apportĂ© la paix dans notre pays. Étant donnĂ© qu’il n’est encore entrĂ© en vigueur depuis qu’il a Ă©tĂ© signĂ©. 😆 😆 💡 💡 💡

  110. Hadama B. Fofana, tu n’as mĂȘme pas honte de mettre la photo de ce sage Administrateur civil Ă  la retraite en lieu et place de ce satanique Mohamed Elmaouloud Ag Hamada, membre du CSA.
    Ou qu’est-ce que vous prĂ©parez encore? ❓
    Pour les prochaines fois, sachez que vous serez poursuivis, bande de nullards vous pensez que le Mali est pour vous et que vous pourriez manipuler les maliens comme vous le faites Ă  leurs dirigeants avec l’aide des rats de Koulouba. ❗
    A bon entendeur, basta! 😆

  111. Et tant que vous ne dĂ©sarmer pas personne ne mettra ses fesses souillĂ©es sur un de nos postes ministĂ©riels. C’est ça qui est le vrai blocage car le peuple malien ne tolerera pas Ă  I.B.K cette forfaiture et ce mĂ©pris pour les suppliciės de Aguelhoc et tous les humiliĂ©s Ă  Gao et Tombouctou par la C.M.A
    Si vous ĂȘtes maliens cesser de nous menacer avec vos armes teƕroristes tout en voulant manger notre argent

  112. A la plateforme soit disante pro-Bamako mais en réalité une milice chercheuse de poste et à la C.M.A.
    Nous sommes un pays dĂ©mocratique et ce n’est pas parce que vous avez pris des armes que notre gouvernement vous Est ouvert par force. Vous n’avez que la lĂ©gitimitĂ© du sang des pauvres habitants du Nord sur vos mains que vous voulez laver avec l’argent des pauvres populations du sud en intĂ©grant notre gouvernement. Sachez que le gouvernement malien n’est plus un mangeoire oĂč vous vous lecherez les babines. Tout le peuple malien est aux aguets de nos dirigeants Ă  commencer par I.B.K lui mĂȘme dont vous ĂȘtes au courant des dĂ©boires de gestions que des maliens lui rappellent nuit et joue. Alors vous qui n’avez aucune lĂ©gitimitĂ© dĂ©mocratique la tolĂ©rance sera zĂ©ro et la rĂ©action instantanĂ©e pour vous faire descendre et au moindre manquement. Et un conseil pour ceux de la C.M.A arrĂȘtez vos chimĂšres d-azawad dans votre guelle Ă  tout bout de micro du moment que vous mangez l’argent du peuple malien Ă  qui vous avez apportĂ© le malheur du teƕrorisme.

Comments are closed.