Armée reconstituée à Kidal : son patron sera probablement Touareg

1

Nous l’écrivions, en exclusivité, dans notre précédente parution : l’armée reconstituée est en route pour Kidal.

Pour être plus précis, et en français simple, il y a de cela quelques semaines, un groupe de militaires (quelques dizaines) est parti de Ségou et d’autres régions du sud et du centre pour le Nord-Mali, précisément pour Bourem, où ils avaient été positionnés dans la ville de Bamba, en remplacement d’un autre bataillon rappelé, cette fois-ci, au sud. Ce qu’on appelle une relève.

Quelques semaines après, nos vaillants soldats ont eu la nouvelle, selon laquelle, finalement, leur nouvelle destination sera Kidal. Ils ont ainsi refait leurs emplettes (la vie militaire étant ainsi faite), direction Gao où ils sont présentement.

À présent, nos soldats sont positionnés à Gao et attendent le feu vert des hiérarchies (politiques et militaires). Déjà, ce qu’on peut affirmer, avec certitude, c’est que les FAMa reconstituées iront à Kidal, que certains ont été dépêchés, hier, pour venir chercher les moyens de transport à Sévaré, et qu’il y a de fortes chances que le patron de ce futur nouveau bataillon de Kidal soit un ressortissant de la zone.

Il pourrait être accompagné dans cette tâche par un certain Samaké, colonel-major de son état et commandant de la région militaire N°07, et le commandant Madou Kéïta.

Pour ce qui concerne les moyens de transport qui viendront de Sévaré, selon nos informations, il s’agirait d’une soixantaine de véhicules KIA (certains soldats dénoncent sa qualité et son efficacité sur le terrain) ; on parle aussi d’une trentaine de véhicules blindés.

 Mohamed Ag Aliou 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Autorités maliennes ouvrez les yeux pour anticiper le non échec de l armée malienne à kidal. Échec que voudrait la France et alliés et ONU. Je répète il faut plusieurs centaines de militaires maliens à kidal mélangés aux troupes des forces françaises et autres étrangères sur les mémets sites pour des actions communes contres terroristes djadistes rebelles. Si vous n êtes pas vigilant la France et alliés et ONU pourrait faire prendre les véhicules blindés et autres par les terroristes djadistes rebelles pour vous clouer une honte et prouver leur implantation éternelle au Mali pour conserver leurs intérêts personnels au Nord du Mali et dans le Sahel en général. A bon entendeur salut.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here