Axe Toumbouctou-Goundam : 8 soldats maliens tués dans une embuscade tendue par les rebelles

16
Civils ciblés à Gao: les habitants réclament une réaction militaire
Des soldats maliens à bord d’un véhicule militaire sur la base militaire française de Gao, en décembre 2013.
AFP PHOTO / JOEL SAGET

Dans la matinée d’hier lundi, un convoi des Forces Armées Maliennes (FAMas) est tombé dans une embuscade tendue par les rebelles de la CMA et ses alliés terroristes, sur l’axe Tombouctou Goundam. Selon nos sources le convoi qui partait pour Tombouctou était en mission pécuniaire. Il devrait récupérer les primes d’opération des hommes en poste à Goundam. Acculés, jusque dans leur dernier retranchement dans la région de Gao par les combattants de la Plate-forme, notamment le GATIA, le MNLA et ses alliés de la CMA se sont transportés dans les régions sablonneuses de Tombouctou et de Mopti. Les deux réunies avoisinent le 1/3 du territoire national avec un terrain difficilement praticable.

Selon des sources jointes au téléphone, sur place, le convoi des FAMa n’était composé que de trois Pick up contre 18 véhicules lourdement armés mobilisés par l’ennemi (la CMA et ses alliés terroristes). Mais en dépit de l’infériorité numérique (en hommes et en armes), nos soldats se sont vaillamment battus affligeant d’énormes pertes aussi bien en hommes qu’en armes chez l’ennemi. Du côté des FAMa, l’on déplore 8 morts et quelques blessés, selon nos sources non officielles.

Un bilan provisoire assez lourd à un moment où l’on approche de la signature de l’Accord de paix. Par contre, à la Direction des informations de l’armée (DIRPA), que nous avons joint au téléphone pour le besoin de recoupement, l’on était un peu réservé non seulement sur le bilan, mais aussi sur la nature de la mission. Selon elle, c’est plutôt une patrouille des FAMAs en partance pour Tombouctou via Goundam qui est tombée dans l’embuscade, non loin de  Niafunké. Sur les 7 véhicules de la patrouille, deux ont été endommagés. On dénombre des morts et des blessés. Des unités ont quitté Tombouctou et Goundam pour voler au secours des militaires et recueillir des informations sur place.

Très remontées contre cette énième provocation des groupes rebelles terroristes, selon nos sources, les FAMa étaient sur le point d’enclencher une offensive généralisée pour en découdre définitivement avec les rebelles. Mais aux dernières nouvelles, la Minusma s’est à nouveau interposée entre les parties (FAMa et rebelles).

Faut-il le souligner, cet énième affrontement intervient à quelques encablures de la date de signature de l’Accord de paix et de Réconciliation, paraphé à Alger, le 1er mars dernier. La cérémonie solennelle prévue à cet effet aura lieu le 15 mai prochain.

Lassina NIANGALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Mr NIANGALY, votre salade est mal préparée et mal servie. Vous parlez de trois Pick up contre 18 véhicules lourdement armés, autant dire que tout le convoi des FAMA est endomagé. Du moment où l’opinion generale malienne dit que les soldats se sont engagés pour mourir.
    La dirpa parle de 7 véhicules de patrouille et nous avons entendu sur les ondes que les rebelles étaient dans quatres véhicules. Du coté assayants il y a de lourdes pertes, quoi par exemple? C’est sûr que, le perdant sur le terrain evalue ses pertes par soustraction et ne vois que du feu. On a été avertis depuis que la cma a été delogée de Menaka.
    Soit dit la vérité, soit arrête de parler. Je me demande comment dans quatres jours les auteurs de cette forfaiture pourrons venir nous narguer en parlant de paix?

  2. Il faut redouter le dernier coup de sabot d’un cheval mourant . Dur, dur , dur pour les neurones . Restons sereins et soyons mobilisés pour la paix .

  3. Paix a l’ame de nos soldats. Ceci dit, je vous assure que ces voyous de la CMA semblent desespérés. Après avoir echoué dans leur tentative de prendre Goundam, Diré, Tenenkou & Lèrè, Ils sont maintenant reduits a faire des embuscades & piller les boutiques des pauvres commerçants de Bintagoungou, Kirahamba ou Aglal pour voler des pates alimentaires & des boites de conserves. Ces voyous perdent leur temps. Les choses ont changé. L’armée Malienne n’est certes pas une foudre de guerre, mais elle a beaucoup progressé. Ces voyous vont s’en rendre compte….

  4. Laissez la MINUSMA en paix!Personne ne nous a dit de détruire nos armements russes (même si ils étaient obsolètes).Et puis nous l’avons toujours soutenu: seul l’usage de l’hélicoptère de combat fera la différence dans une telle guerre!Un pays qui exploite de l’or, qui exporte du coton et où les citoyens payent leurs impôts, je me demande comment untel pays ne dispose pas du minimum vital côté armée de l’air pour se défendre.Dire que certains opposants maliens auraient même “activé” leurs réseaux au sein de la CEDEAO pour rendre encore plus pauvre en armement les FAMA:ils sont à la base du “blocus” imposé à nos armements débarqués à Conakry… 😥 😥 😥 😥 😥

  5. Les FAMA ne doivent plus rester sur la defensive elles doivent aller a l offencive pour finir
    avec ces bandits

  6. les Signes d’epuisement des Ressources des Combattants du CMA, les Attaques ciblent de plus en plus les Camions de vivre et de materiels meme escortés.
    Ces attaques sont l’oeuvre de ceux qui ne peuvent plus être rehabiliter meme en cas d’Accord et de Reconciliation reussis, la recherche de butin avant de disparaitre de la zone de conflit.
    La Direction politique du CMA peut revendiquer ce que ces Gens font mais ils ne sont plus sous leur autorité, voilà des cibles à abattre meme en temps de cessez-le-feu.

  7. que font les soldats français et ceux de la Minusma sur le territoire malien , IBK a intérêt à voir du côté de la Russie , Poutine est sincère et n’est pas hypocrite et il va aider le Mali a reconquérir tout son territoire. je sais pas confiance aux Kidalois, tout le monde est complice , prénons tout le monde comme ennemi et on trouvera la solution. Solliciter le soutien militaire de la Russie pour secourir l’armée malienne, les maliens ne méritent pas cette situation , tous les jours des morts de soldats maliens , IBK écoute bien le cri de coeur de ton peuple , sans quoi tu seras dépassé par les faits , prochain voyage la Russie SVP , on est fatigué de cette guerre , rien ne va au sud , il est temps qu’on fasse notre choix ( Nord ou Sud)

  8. A BAS LE 15 MAI
    LIBÉRER BER ET ATTAQUER KIDAL
    Vous osez nous dire que la munisma s’est interposée alors que leur avion devrait nous prêter main forte en cas de difficulté s’ils sont là pour nous.
    on en peut plus avec cette incompétence du régime sur place qui ne sait même pas observé un deuil national pour nos combattants.

  9. A BAS LE 15 MAI
    LIBÉRER BER ET ATTAQUER KIDAL
    Vous osez nous dire que la munisma s’est interposée alors que leur avion devrait nous prêter main forte en cas de difficulté s’ils sont là pour nous.
    on en peut plus avec cette incompétence du régime sur place qui ne sait même pas observé une deuil nationale pour nos combattants.

  10. Revoyez la carte du Mali. Goundam est à 82 Km de Tombouctou, la route qui y mène à partir de Goundam n'a rien à voir avec Niafunké sinon que ce sont des zones opposées. Ou bien votre patrouille venait de Niafunké en passant par Tonka pour rallier Goundam ensuite Tombouctou. Sinon si c'est l'itinéraire contraire, j'ai peur parce que cela annonce un début de "repli tactique".
    Toutefois, je m'incline devant la mémoire de tous les soldats et victimes ayant perdu la vie ou subit des préjudices dans cette crise. Paix éternelle à leur âme. Mort pour la patrie, vous êtes des héros nationaux. Aux autres militaires, nous vous encourageons et vous soutenons dans votre mission.

  11. Revoyez la carte du Mali. Goundam est à 82 Km de Tombouctou, la route qui y mène à partir n'a rien à voir avec Niafunké sinon que ce sont des zones opposées. Ou bien votre patrouille venait de Niafunké en passant par Tonka pour rallier Goundam ensuite Tombouctou. Sinon si c'est l'itinéraire contraire, j'ai peur parce que cela annonce un début de "repli tactique".
    Toutefois, je m'incline devant la mémoire de tous les soldats et victimes ayant perdu la vie ou subit des préjudices dans cette crise. Paix éternelle à leur âme. Mort pour la patrie, vous êtes des héros nationaux. Aux autres militaires, nous vous encourageons et vous soutenons dans votre mission.

    • ont-elles encore le sens de la responsabilité, non monsieur. jamais, l’état malien n’a été aussi par terre que sous ibk.
      c’est triste d’être malien. ce qui est difficile, c’est l’état de l’état malien, qui à chaque annonce de la médiation, l’état du mali s’empresse de faire la caisse de résonnance.
      nous devrons avoir honte d’être malien.
      nous reconnaissons la mauvaise de l’état malien, mais, elle n’est pas différente des autres états africains, mais, ne peut non plus expliquer cet effondrement.
      seule la démission de ce régime pourra sortir le mali de cette situation.
      cette signature n’apporte rien de nouveau. un état qui ne peut pas dire non quand les intérêts de son peuple sont en danger, ne vaut pas la peine.
      aucun état au monde ne pourra infliger une telle humiliation à la petite Gambie.
      décidément la colonisation française est de plus dure du monde.
      50 ans après, toutes les autres colonies du monde vivent en paix sauf celles de la France.

Comments are closed.