L’insécurité fait rage à Tombouctou : Les localités de Tintelout et Douékiré pillées par des bandits armés

2
combattants MNLA
des combattants du MNLA

En effet, c’est dans cette région que les séparatistes mènent régulièrement des attaques contre les militaires maliens et la population civile. Une situation qui se déroule malgré la présence des forces internationales. Ce week-end a encore été très difficile pour les habitants de cette région. En effet, des individus lourdement armés à bord de véhicules se sont nuitamment introduits, le vendredi dernier, dans le village de Tintelout, à 35 km de Tombouctou. Selon une source bien informée, ils ont pillé de nombreux biens et procédé à plusieurs destructions tout en promettant de revenir.

Dans l’après-midi, la même scène de désolation s’est produite dans le village de Douékiré, dans le cercle de Goundam. Cette fois, c’est en moto que les assaillants ont détruit des biens. Ils ont aussi fait un blessé par balle parmi les habitants.

Ce genre de scénario rythme le quotidien des résidents des localités septentrionales du pays qui deviennent un véritable no man’s land. Tout se déroule sans la moindre réaction des forces internationales qui ont vocation précisément à protéger la population civile.

Reste à savoir si, avec la signature de l’accord prévue le 15 de ce mois à Bamako, la situation connaitra une amélioration.

                  Massiré  DIOP

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.