Lettre Ouverte à IBK : Le Monarque

0

Monsieur le Monarque,rn

La scène politique s’anime de jour en jour avec les regroupements de partis, de mouvements politiques, d’inaugurations et de lancement.

rn

Le premier regroupement de quatorze partis politiques est une honte nationale car il est synonyme de démission et est un regroupement de dirigeants sans base. Le parti de l’abeille (ADEMA- PASJ) qui ne fait plus de miel est dépourvu de responsables.

rn

Ce parti a dirigé le Mali durant une dizaine d’années et cela grâce à vous.

rn

Vous étiez le seul responsable qui faisait la vie de ce parti. Après votre démission de cet ensemble politique aucun responsable n’a pu le représenter si ce n’est pas Soumaila cissé.

rn

Tout le monde croyait à son courage, mais hélas son URD et le CNID font une honte.

rn

Vous parlez toujours de trahison. Pensez vous effectivement que vous avez été trahi ? Moi je dis non. A l’Adema vous avez été victime d’une mauvaise confiance. Vous avez toujours fait confiance à votre entourage qui ne vous dit jamais la vérité. Vous ne connaissiez aucune réalité de l’Adema. Pensez vous que Mountaga Tall et  Choguel Maiga vous ont trahi ?

rn

Je dis encore non, car vous vous attendiez à une fin à ce regroupement de circonstance.

rn

Pour les élections de 2007 il faut vous attendre de nouveau à une conséquence énorme de votre mauvaise confiance accordée à vos proches.

rn

Je ne parle pas des autres régions, mais la région de Sikasso. Je vous dis que la réalité politique du RPM ne vous sera jamais dite. Il n’y a pas de responsable à Sikasso. Ils sont tous faux. En 2001, nous avons reçu des copies de la lettre de démission de L’honorable BAFOTIGUI  DIALLO.  Après cela ce petit Gana de Nièna a fait une tournée dans la zone pour nous annoncer la création du RPM. Il était seul alors qu’il y avait des Députés qui se réclamaient du RPM.  Pour la circonstance il a emmené dans ma commune natale (N’KOURALA) des ballons qu’il disait avoir acheté à ses propres frais. 

rn

A la veille des élections de 2002 nous avons appris que cet homme n’est pas candidat parce que la direction du parti ne veut pas de lui. Je l’ai personnellement appelé et lui demandé la raison, car c’est lui qui m’a démarché pour quitter le PMDR.  C’est en ces termes qu’il m’a répondu : «Je suis Gana, je suis RPM et je resterai RPM. Le temps aura raison un jour du mensonge et la vérité triomphera. Restez dans ce parti » 

rn

Lors d’une de ses descentes à Nièna, j’ai fait le déplacement de Sikasso pour le rencontrer, car je suis soucieux de la victoire prochaine et je suis certain avec son problème du coton et autres que Bafotigui est incontestablement l’homme politique incontournable de la zone.

rn

Je suis venu à lui en ces termes : Mon esclave, êtes vous candidat cette année ? Il dit :

rn

Je suis candidat et je souhaite repartir à l’assemblée quelque soit la forme ou le parti.

rn

« PRESIDENTS » je le souhaite trois fois, car vous êtes le président du parti, le président de l’assemblée nationale et si vous écoutez la base vous serez le président de la république.

rn

A la base ici on dit que même les députés rpm ont de la peine à vous rencontrer en dehors de votre salle de débats en plus forte raison de simples militants.

rn

Je le dis parce que beaucoup de militants se plaignent de n’avoir pas pu vous rapprocher pour votre argent. Nous de Sikasso, nous avons des céréales, des légumes, des tubercules, c’est pour vous dire que nous n’avons pas faim. Personne ne nous nourrit.

rn

Nous sommes dans ce parti par conviction et moi principalement parce que le premier député démissionnaire de L’Adema est de ma région et s’appelle BAFOTIGUI DIALLO.

rn

Alors récupérez vos soldats.A bon entendeur Salut !

rn

       PORNON  BERTHE  COORDINATEUR  D’ONG (Sikasso)

rn

Originaire de la commune de N’KOURALA

rn

                                                                         Email : [email protected]

Commentaires via Facebook :

PARTAGER