Lettre ouverte de l’Association pour le Développement de Youwarou à Dr. Boubou Cissé en visite au centre du Mali : « Si la crise qui sévit dans cette partie du Mali est sécuritaire, il est à noter que ces germes sont avant tout un problème de sous dévelop

0

Tout d’abord nous saluons votre initiative d’être aux côtés des populations de Youwarou, qui vivent depuis 2012 une situation sécuritaire et humanitaire extrêmement difficile. Si la visite est considérée comme un devoir pour vous, les populations qui vous accueillent le ressentent comme un honneur.

Monsieur le Premier ministre, si la crise qui sévit dans cette partie du Mali est sécuritaire, il est à noter que ces germes sont avant tout un problème de sous développement.

Le cercle de Youwarou dispose, Monsieur le Premier ministre, d’immenses potentialités dans les domaines : de l’élevage avec les bourgoutières, de la pêche et de l’agriculture avec le lac Debo « Nos terres sont riches mais ceux qui y vivent sont pauvres ». Quel paradoxe ?

Malgré ces opportunités qu’offrent le cercle de Youwarou, nos familles continuent à assister, Monsieur le Premier ministre, au départ de leurs enfants vers les sites d’orpaillage, dans les pays de la sous-région où même parfois vers l’Europe.

Monsieur le Premier ministre, en plus d’avoir un taux de scolarisation très faible, le cercle enregistre aujourd’hui plusieurs écoles fermées pour cause d’insécurité. La plupart des écoles qui fonctionnent dans le cercle connaissent un faible taux de fréquentation à cause notamment de l’absence de cantine scolaire aidant à maintenir les élèves sur place.

Nous ne pouvons aborder la question de l’éducation dans le cercle sans remercier l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga pour avoir entendu le cri de cœur des populations de Youwarou qui réclamaient un Lycée public. La promesse est en cours d’être tenue puisque le Lycée public de Youwarou est en chantier. Que votre prédécesseur trouve ici toute notre gratitude.

Monsieur le Premier ministre, si nous réclamons l’électrification du cercle c’est pour permettre à nos enfants d’étudier en toute quiétude, c’est pour pouvoir soigner nos malades dans les CSCOM et CSREF, pour conserver notre production locale (lait, poisson, viande), pour pouvoir donner l’opportunité à nos commerçants de diversifier leurs activités, bref rendre compétitif notre cercle.

Monsieur le Premier ministre, l’enclavement du cercle est un sérieux handicap pour son développement socio-économique. Si la route Youwarou – Mopti n’est praticable qu’une partie de l’année (avril-juin), la ville a la possibilité de se désenclaver par la route Youwarou – Gathi – Léré qui est longue de 99 km et cela en toute saison. Ce tronçon qui est vital pour Youwarou rejoindra à partir de Léré la route nationale N’Goma coura – Léré – Niafunké – Tombouctou.

Monsieur le Premier ministre, l’Association pour le Développement de Youwarou œuvre au quotidien pour l’amélioration des conditions de vie des populations du cercle en initiant des projets et/où en accompagnant les actions de développement.

Parmi nos réalisations nous pouvons en citer quelques unes à savoir :

– l’aménagement d’un périmètre irrigué de 15/40 hectares pour 60 bénéficiaires, essentiellement des jeunes. Notre demande pour l’aménagement des 40 hectares adressée au Coordinateur du programme IPRODI est restée pour le moment sans suite ;

– l’accompagnement du projet de construction de quai fluvial et d’ouvrage de drainage des eaux de pluies à Youwarou ;

-l’organisation des journées de reboisement et de salubrité ;

– la contribution à la prise en charge des sinistrés des inondations dues à la montée des eaux courant le mois de novembre 2018 à Youwarou…

Monsieur le Premier ministre, nous connaissons les défis auxquels le cercle de Youwarou est confronté et par la présente nous sollicitons votre implication et accompagnement pour relever ces défis. Votre visite est une occasion inouïe pour nous de vous faire part de nos doléances qui sont entre autres:

-le retour de la sécurité dans l’ensemble du cercle de Youwarou ;

-l’ouverture des postes de sécurité à DOGO, GATHI et SAH ;

-l’ouverture des écoles fermées et l’alimentation des cantines scolaires afin de relever le niveau de fréquentation des élèves ;

-l’électrification du cercle et le transfert de la gestion de l’adduction d’eau de la ville de Youwarou à la SOMAGEP afin d’améliorer la qualité de l’eau et baisser le coût du m3 d’eau potable qui est de cinq cent (500) francs cfa actuellement ;

-la construction de la route Youwarou – Gathi – Léré ;

– l’aménagement des trente-cinq (35) hectares de l’association ;

– la clôture de l’école fondamentale du quartier de Wouro dans la ville de Youwarou ;

– la clôture de l’espace de jeu des jeunes de Youwarou (terrain de football, basket-ball, volley-ball…) appelé « Mondé » afin de le protéger de la spéculation foncière.

Monsieur le Premier ministre, tout en souhaitant un bon séjour à votre délégation dans les localités que vous visiterez, nous formulons des bénédictions de paix et de succès dans votre exaltante mission au service du Mali.

Bamako, le 04 juillet 2019

Le Président de l’ADY,

Ibrahim Baba KASSE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here