Le responsable de l’ONU-Habitat à la mairie du district : Une aubaine pour le Grand Bamako

0

En visite officielle au Mali à la requête du ministère de l’urbanisme et de l’Habitat, le responsable des programmes pour l’Afrique de l’Ouest-Onu Habitat, Mathias Spaliviero, a rendu une visite au Maire du District de Bamako, le mercredi 20 juillet en présence de tous les acteurs de « Grand Bamako ». Les échanges ont porté sur une franche collaboration en vue d’une assistance technique aux collectivités territoriales et locales.

 Il faut comprendre que le système des Nations-unies est l’agence qui travaille avec les collectivités territoriales et les collectivités locales. Son objectif est de contribuer à l’émergence de nouveaux modes de développement urbain et territorial pour des territoires résilients, productifs, inclusifs et solidaires, à travers notamment la promotion d’approches territoriales et d’aménagement du territoire intégrées garantissant l’équilibre et les interconnexions urbain-rural.

Dans son intervention, le responsable des programmes pour l’Afrique de l’Ouest Onu-Habitat, dit avoir senti que c’était de son devoir de rendre une visite au maire du District de Bamako et aussi de saluer cette initiative de création de l’intercommunalité du « Grand Bamako ». « Nous donnons une assistance technique aux collectivités territoriales, on travaille en coordination avec le niveau central pour promouvoir un dialogue entre le niveau central et le niveau local pour qu’ensemble qu’ils puissent œuvrer en faveur des populations urbaines en particulier », explique-t-il. A l’en croire, l’Onu-habitat peut donner un appui technique dans des différentes questions abordées par le maire du District comme l’assainissement, la question des inondations, le transport. Sur la question de la fiscalité, il s’agit de voir comment permettre aux collectivités territoriales d’augmenter leur revenu afin qu’il puisse fournir ses services aux populations.

Le Maire du District, Adama Sangaré a qualifié cette visite d’excellente dont le District de Bamako et Grand Bamako vont tirer profit. Parce que, dit-il, dans le cadre de l’Onu-Habitat, il s’agit de la résilience des villes sur tous les problèmes auxquels les territoires sont confrontés dans le cadre de l’urbain. Et au niveau de l’Onu-Habitat, on a des outils qui permettent également de nous aider dans ce sens. « Quand on entend que des villes secondaires dans d’autres contrés ont pu permettre d’absorber 150 % d’évasion fiscale ça veut dire que dans la ville de Bamako quand nous bénéficierons de ces outils sans investissement tout selon Bamako a besoin dans le cadre de l’optimisation de l’épargne local sera satisfaite », dit-il. Il dit espérer que cette visite pourra être une aubaine pour la ville de Bamako de rattraper un certain nombre de choses pour lesquelles nous étions en retard.

Ibrahima Ndiaye         

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here