Haut Conseil des Collectivités Territoriales : Mohamed Chérif conteste la nomination d’Habib Sylla

0

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne, (Csdm) a animé le vendredi 6 août 2021 un point- presse à son siège. L’objectif  était de donner la position du Csdm sur la nomination des représentants des Maliens de l’extérieur au sein du Haut conseil des collectivités territoriales du Mali.

Le point-presse était animé par le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne, Mohamed Chérif Haïdara. Selon lui, ceux qui ont été nommés au Cesc ne peuvent pas parler au nom de la diaspora malienne. Partant, il ajoutera que certains sont là depuis plus de 20 ans. Avant d’ajouter que le mandat du Conseil économique, social et culturel a même pris fin il y a plus de 3 ans.

« Habib Sylla ne doit être membre ni du Haut conseil des collectivités territoriales, ni du Conseil économique, social et culturel du Mali parce que son mandat à la tête du Haut conseil des Maliens de l’extérieur(Hcme) a pris fin. Depuis 13 ans, Habib Sylla est  président du Hcme. Son deuxième mandat est fini, il y a plus d’une année », ajoute-t-il.

Concernant l’élection du président du Hcme prévue en fin de ce mois, Mohamed Chérif Haïdara a dénoncé le montant de la caution pour être candidat à ladite élection. « La caution de 10 millions doit être annulée. C’est de l’arnaque. Obliger les gens à payer pour quelque chose qu’ils ne devraient pas payer. On aurait  compris si ces 10 millions étaient versés au trésor public. Les 10 millions rentrent dans leur caisse et si tu perds l’élection, tu perds tes 10 millions », s’insurge-t-il.

A ce niveau, l’orateur s’interroge. « Quel  Malien va se lever aujourd’hui pour être candidat à l’élection du président du Hcme. Je n’ai rien contre quelqu’un mais ce qui n’est pas admissible, on ne peut pas l’accepter», déclare Mohamed Chérif Haïdara.

Y.T

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here