Siège du Consulat du Mali à Paris : Ce que les manifestants ont arraché au gouvernement

4
Communiqué de l'Ambassade du Mali en France : Fin de la crise au Consulat Général du Mali en France

Fin du siège devant le Consulat du Mali à Paris. Le gouvernement et les manifestants sont parvenus à un accord autour des points de revendication, dont la procédure d’obtention de passeports. Selon eux, le compromis trouvé hier et signé en présence d’huissier de justice, constitue « une avancée notable ». Au même moment à Kayes, des manifestants montent la pression pour « une explication claire » du contenu de l’accord de réadmission que le gouvernement affirme n’avoir pas signé.

Au total, 18 points faisaient l’objet de divergences entre le gouvernement et les associations d’immigrés maliens en France et en Europe, dont le Collectif « Mains Propres » et « Les Sans Papiers ».

Pour les manifestants, le principal point de satisfaction à l’issue des négociations demeure l’allègement et l’accélération du processus d’obtention de passeports par les membres de la diaspora. Selon eux, le compromis trouvé hier et signé en présence d’huissier de justice, constitue « une avancée notable ».

Au micro de Studio Tamani, le porte-parole du mouvement des « Sans Papiers » de France et d’Europe Ansoumane Sissoko a expliqué que “ le gouvernement a accepté le fait que le dossier soit traité le plus rapidement possible. Il n’a accepté le principe que la délivrance du passeport soit dissociée de la carte NINA, mais il y a des avancées. Une fois qu’on a réussi à faire le RAVEC, une attestation sera délivrée à cette personne-là, et cette attestation vous permettrait de faire des démarches pour l’obtention du passeport sans attendre forcément la carte NINA. Pour nous c’est une avancée, ça peut accélérer le dossier des gens qui sont en attente depuis plusieurs semaines, voire des mois. Et que les conditions de traitement des autres dossiers au Consulat soient accélérées, pour qu’on ne soit plus dans le système où il faut déposer le dossier mardi ou mercredi matin et attendre le retrait samedi ou dimanche, alors que souvent c’est contraignant pour les gens. Le dépôt de dossier peut se faire tous les jours, le retrait également, pour qu’il n’y ait pas de contraintes pour aucune personne. Donc ce sont des accords, entre autres, qui ont été acceptés par le gouvernement et on va veiller à leur application”.

YC avec Tamani

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Les femmes et les hommes qui sont envoyés dans les ambassades et consulats (diplomates), doivent donner le meilleur d’eux meme , malheureusement c’est tout le contraire qu’ils font. Sauf qu’on ne doit pas imputer cette responsabilité au Président de la République . Les gens sont nommés pour assurer des missions . Si ils ne le font pas, ils doivent être relevés .

  2. Quelque soit les divergences les fils de la famille finiront par se retrouver et cela ne passe pas par la brutalité et la sauvagerie dont certains avaient fait siennes.

    • Et pourtant c’est ce langage que tu appelles “de la brutalité et de la sauvagerie” qui a fait bougé tes autorités. Sinon pourquoi attendre que les choses s’empirent pour trouver un compromis ?

  3. le probleme du consulat de Paris est un montage de l’administration la prin,ipale raison est et demeure que ce consulat est un service extérieur du Ministère des Affaires Etrangères mais qui n’est jamais géré par ce ministère, les plus hautes autorités ont toujours nommé des magistrats, des hommes d’affaires qui n’ont jamais fait dans leur vie la gestion du consulaires ,ils arrivent à Paris ils font leurs affaires au lieu de s’occuper du consulaires qu’ils ignorent d’ailleurs. Leur objectif est de resider à paris et mener des affaires point.
    Monsieur le President de la REpublique cherche un peu à savoir comment vos missions diplomatiques fonctionnent, le cas de Paris est la resultante du zèle de vos representants Ambassadeurs et Consuls. ce que tu ne fais pas à Koulouba eux ils le font et à ton nom. J’avoue que c’est les derniers de maliens que tu envoie, et pourtant c’est pas ce que tu avais dit pendant la campagne électorale.

Comments are closed.