Grand concert de Yeli Fuzzo ce dimanche : Un concert de rap n'est pas un sumu !""

0

Le jeune rappeur Yéli Mady Konaté, en partenariat avec certaines entreprises de la place,  organise dimanche prochain au Palais de la Culture, un grand concert rap de fin d’année. Une brochette de rappeurs en herbe sera de la fête, qui se présente comme la grand-messe de la musique hip hop de cette fin d’année.

J’organise ce concert parce que c’est la fin de l’année. Cela fait longtemps que je donne des spectacles au Mali, mais ce sont mes fans qui ont voulu un grand show finir 2006 en beauté". Voici, résumées en quelques mots, les raisons de l’organisation du grand  concert que Yeli Fuzzo donnera dimanche au Palais de la Culture, dans la salle Bazoumana Sissoko. Pour ce faire, les préparatifs vont bon train depuis un mois, car selon le jeune rappeur, "les spectacles doivent se préparer avec sérieux, pour qu’aucun détail ne soit oublié. Je veux éviter les erreurs de dernière minute. Les choses sérieuses se préparent sérieusement pour ne pas faire de frustrés et un événement de ce genre a besoin d’une bonne organisation". Ce grand concert  se fera  en live (chose rare chez les rappeurs) son et lumière. Donc, il y aura de l’ambiance du début à la fin. Le public, selon Yeli Mady Konaté, restera debout tout le long du concert, "car un concert de rap n’est  pas un sumu". Pour la circonstance, Yeli Mady Konaté ne sera pas seul.

La première partie du concert est réservée aux invités,  à commencer par le petit frère de Yeli, SN-K, qui fait aujourd’hui un tabac dans les boîtes de nuit de la capitale. Le concert sera ainsi l’occasion pour ce jeune de faire sa sortie officielle devant le grand public. Maicher B, Ta-K-Mi, Raphaël, Okas-Ordy, Fada Poullo et Pacific de Kati sont aussi programmés pour la première partie du show, de même que des invités surprise. Ce grand concert sera une aubaine pour ces artistes, bon nombre d’entre eux en étant aussi à leur première sortie officielle. "C’est juste une manière pour moi de donner un coup de pouce à des jeunes qui croient en ce genre musical qui est le rap.

Au-delà de ce concert je m’efforçe toujours d’aider à ma manière ce qui sont venus dans la musique". D’autres grands artistes de la place viendront aussi apporter leur soutien à Yeli Mady Konaté, par solidarité. La seconde partie de ce grand show sera uniquement consacrée à Yeli Fuzzo.

Les fans de l’artiste pourront échanger avec lui et il y aura un jeu-concours sur le parcours de Yeli avec de nombreux  cadeaux à gagner pour ceux qui donneront les bonnes réponses. Le duo Yeli Fuzzo et Bassirou Koureissi,  avec lequel il a interprété une chanson religieuse au cours du mois de carême sera aussi  l’un des  temps forts du concert de dimanche prochain. "J’interpréterai des morceaux de mon nouvel album, qui sortira en début 2007, dans lequel je chante avec mon petit frère SN-K … ".

Le show de dimanche est considéré comme un retour du rappeur au bercail, car, depuis un certain temps, il est en train de prendre des initiatives. Ainsi, depuis deux mois, il anime une émission d’actualité sur Radio Kledu.

"Zone de vérité" est une  rétrospective des événements de la semaine écoulée dans tous les domaines (culture, sport, économie, politique, développement, etc.).  Dans cette émission, il ouvre le téléphone aux auditeurs afin qu’ils puissent se prononcer sur les sujets de leur choix. Depuis le départ de Abba Samassékou, qui anime actuellement G21 à la télévision, la musique hip hop n’avait plus d’ambassadeur à Kledu.

 L’émission de Yéli est très suivie tous les samedi par les jeunes, de 13 heures à 15 heures.  Pour ce qui est du concert, il est organisé par Yeli Mady communication en partenariat avec Diago, Africable, K2FM, la Banque Atlantique, le Groupe Simaga, la radio Kledu, Coca cola, Bogolan Transport etc.

Dernier message de Yeli Fuzzo à ses fans : "le spectacle est garanti, le show aura lieu dans la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture le dimanche 24 décembre prochain à partir de 16 heures. L’entrée ne coutera que 2000F"

Kassim traoRE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER