Mali : le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, appelle les membres du gouvernement « au sens du Devoir »

0

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a procédé le samedi 18 janvier, au Centre International des Conférences de Bamako (CICB),  à l’ouverture  de l’atelier de validation des grandes orientations politiques sur la mise en œuvre des résolutions et recommandations issues du Dialogue National Inclusif (DNI).

maliweb.net – « L’atelier qui va nous réunir pour les deux prochains jours, n’est pas un atelier classique », a dès l’abord prévenu le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, qui  a indiqué que « l’objectif du présent atelier n’est pas de rouvrir  les débats qui ont eu lieu lors de la phase nationale du Dialogue ». Mais de proposer, concrètement  à la lumière de ce qui a été dit et convenu, les moyens de mise  en œuvre des recommandations et résolutions issues du Dialogue.

Dans cette optique, Dr Boubou Cissé a invité les participants à être concret et à appliquer la méthodologie SMART. C’est-à-dire que, tout ce qui va être proposé devra être Spécifique, Mesurable, Approprié, Raisonnable et déterminé dans le Temps. En d’autres termes,  le Chef du gouvernement souhaite définir une stratégie pour faire face aux défis qui attendent le pays  cette année et au-delà.

S’adressant aux membres du gouvernement qui, dit-il, ont un grand rôle dans la mise œuvre des recommandations du DNI, le Premier ministre les appelle à un sens du Devoir. Le gouvernement, insiste-t-il,  est « maitre d’œuvre » et en tant que tel, « sa loyauté envers le Président de la République, envers les groupements politiques que chaque membre représente, bref, la loyauté envers le peuple Malien vous oblige, chacun, ici présent, à faire de la poursuite du dialogue, un point d’honneur ».

Conscient des défis du moment, le Dr Boubou Cissé a rappelé que  la mise en œuvre des résolutions est la suite logique des différentes phases du Dialogue. Ce, d’autant que « nous n’avons pas investi tous ces efforts pour juste de la Communication ». Pour cela, il a invité les ministres à servir le peuple malien avec conviction, dignité et loyauté, qui du reste « est une exigence du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta ».

Il faut rappeler que cet atelier de deux jours regroupe tous les partis signataires de l’Accord politique de gouvernance.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here