Les mauvaises habitudes de retour au secrétariat général du gouvernement : Le Journal officiel aux arrêts depuis le mois de mai 2016

1

Les abonnés du journal officiel du Mali floué ? En tout cas, c’est le sentiment général qui anime tous ceux  sont abonnés à cette publication en payant au Trésor public 20 000 Fcfa afin d’avoir ce bulletin d’information hebdomadaire de la République du Mali, lequel est  édité à partir du Secrétariat général du gouvernement.

En 2015, pour des pannes à l’imprimerie, la publication de ce bulletin avait connu une interruption de cinq mois. Et cette année, elle est aux arrêts depuis le mois de mai. Selon des sources proches de cette affaire, cette nouvelle interruption est due encore un problème d’imprimerie qui serait défectueuse. Il nous revient également que les abonnés ont droit par an à 52 numéros de ce bulletin. “Et aujourd’hui à moins de 40 jours de la fin de l’année 2016, les abonnés n’ont reçu que 19 numéros “ regrette un abonné. Une chose est sûre : la restauration de l’autorité de l’Etat passe aussi par la rigueur dans l’Administration, notamment la légalité de tous les actes administratifs, décrets, arrêtés ministériels… qui doivent tous être publiés au Journal officiel pour entrer en vigueur.

En tout cas, faute d’avoir respecté ses engagements vis-à-vis de leurs abonnés, certains lecteurs de ce bulletin exigent d’ores et déjà à ce que le Secrétariat général du gouvernement leur restitue une partie des frais d’abonnement.

Affaire à suivre. 

K.THERA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Ce n’est pas la non publication d’une loi, ordonnance, décret et autres au journal officiel qui empêche sa rentrée en vigueur Monsieur THÉRA.

Comments are closed.