Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille : Les Plans d’actions 2016 et Programmes de coopération revus minutieusement

0

Dans le cadre de ses concertations périodiques pour mieux faire et mieux orienter les décisions prises, le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a choisi en cette année 2016 la ville de Fana pour abriter une session de brainstorming. Les travaux se sont déroulés pendant quatre jours, en même temps qu’étaient programmées des cérémonies de remise de matériels à des associations féminines et des séances de dissémination de la Loi sur la promotion du Genre aux postes électifs et nominatifs.

L’objectif principal de cette revue était de faire partager à l’ensemble des acteurs, partenaires, venus nombreux, et décideurs les résultats de l’évaluation des principales réformes engagées par le département et de rechercher les voies et moyens de renforcer la performance de ses interventions.

En l’entame de la rencontre Mme Sangaré Oumou Ba, ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, dont la compétence, l’expérience et l’engagement viennent d’être reconnus par sa reconduction à son poste ministériel, a clairement défini les enjeux.

Il s’agissait de faire le point de la mise en œuvre des recommandations issues de la Revue de juillet 2015 et de la mise en œuvre des Plans d’actions 2016 du MPFEF, en listant les réalisations majeures, les résultats obtenus, les objectifs atteints, les niveaux d’exécution technique et financière et les difficultés de mise en œuvre; de faire également le point des programmes de coopération avec les partenaires du MPFEF (ONUFEMMES, UNICEF et partenaires bilatéraux); de déterminer les problèmes et contraintes qui entravent la mise en œuvre des interventions programmées par structures, projets et programmes et de proposer des schémas alternatifs et de formuler des recommandations pertinentes pour la mise en œuvre des différents plans d’actions.

A l’issue de la Revue 2016, Mme Sangaré a pu féliciter les cadres de son département et leur partenaires présents pour leur assiduité et leur implication pour «la poursuite des différentes réformes en cours pour l’amélioration de la performance des interventions et la satisfaction des besoins des femmes, enfants et familles, bref de  nos populations».

Nous reviendrons sur les points forts des différents Projets, Programmes et Plans d’actions du MPFEF et les résultats déjà engrangés tout au long de ce mois de juillet, dont le point d’orgue sera la célébration de la Journée Panafricaine des Femmes, le 31 au Palais de la Culture.

Ramata Diaouré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER