Montée des couleurs : Le ministre Mossa Ag Attaher invite les Maliens à accorder au drapeau national toute l’attention requise

1

09 août 1962 – 09 août 2021, cela fait 59 ans que l’hymne national du Mali, écrit par Seydou Badian Kouyaté a été adopté par la loi 67-72. Une occasion pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher d’organiser, avec certains de ses homologues ministres une cérémonie de montée des couleurs au sein de la Cité administrative de Bamako.

Un lundi pas comme les autres ! En effet, c’est aux environs de 7h30 que certains membres du Gouvernement avec à leur tête, le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne et les membres du cabinet se sont retrouvés autour du mât de la Cité administrative pour la cérémonie de montée des couleurs. Une cérémonie qui a d’ailleurs tout son sens. Selon le ministre chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, conformément aux attributions du département, il est important de ramener cette tradition qui est née en même temps que le Mali. Une habitude qui a un moment été délaissée par la population malienne.

Pour le ministre Ag Attaher, cette cérémonie d’appel à la défense de la Patrie, au travail pour la prospérité, est également l’occasion pour dire à la jeune génération que nos pères nous ont légué un certain nombre de symboles, notamment le drapeau, l’hymne national et cela est fait pour être respecté. La cérémonie de ce matin s’inscrit donc à cette démarche.

Par ailleurs, elle va s’amplifier, puisque dès le lundi prochain, une autre cérémonie de montée des couleurs sera organisée au rond-point qui fait face à la Cité administrative. Un rendez-vous où tous les autres ministres de la République seront conviés.

Le ministre en charge de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne affirme que la montée des couleurs partout au monde est un moment solennel et important. Il rappelle que partout où le Malien se trouve, se reconnaît d’abord par le drapeau qui flotte au-dessus de la maison du Mali. Ainsi, il invite les Maliens à faire en sorte que les symboles de l’État particulièrement, le drapeau national bénéficient de toute l’attention requise.

À savoir que, le Président de la Transition, chef de l’Etat, son Excellence colonel Assimi Goïta a donné le bon exemple le lundi passé en procédant à la montée des couleurs au Palais présidentiel de Koulouba.

Ccom/MJS

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Tres bon signe en effet, car les Maliens de tous les niveaux doivent reapprendre a aimer le Mali a l’Est comme au Sud, au Nord, a l’Ouest et au Centre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here