Primature de transition : Le CNRDRE jette son dévolu sur le Pr. Diala Konaté

31

La désignation d’un Premier Ministre consensuel polarise les intérêts et se trouve au centre des préoccupations depuis la publication de l’Accord-cadre passé entre la CEDEAO et la junte militaire. Après les supputations et autres épreuves de devinette sur le profil des personnalités susceptibles d’occuper le poste de super-Premier Ministre, les langues commencent à se délier quant à la préférence des parties prenantes. La junte militaire du 22 Mars a ainsi opté pour la carte du Pr. Diala Konaté pour conduire la primature.

 

Diala Konaté

Les regards sont actuellement tous rivés sur l’installation de l’actuel président de l’Assemblée Nationale dans ses nouvelles fonctions de président de la République, conformément aux dispositions de l’article 36 de la Constitution du 25 Février 1991. L’investiture du Pr. Dioncounda Traoré se déroulera aujourd’hui dans la pure tradition républicaine et en vertu également de l’accord-cadre conclu entre le CNRDRE et la CEDEAO. Parallèlement, les tractations vont bon train quant à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, une étape devant commencer naturellement par la désignation du Premier Ministre de plein pouvoir auquel allusion est faite dans ledit accord. À qui reviendra la chance ou le risque de conduire la prochaine équipe à un moment où la nation malienne n’a jamais été confrontée à autant de défis. Ainsi les noms de hautes personnalités et commis de l’État fusent de partout. Des anciens Premier Ministres Ousmane Issoufi Maïga et Modibo Keïta aux compétences les plus émérites que le pays compte dans la diaspora. On cite par exemple Hamadoune Touré de l’Union Internationale des Télécommunications ou encore Michel Sidibé de l’ONUSIDA, entre autres. Si la classe politique et la société civile maliennes ont du mal à accorder leurs violons autour de la kyrielle de schémas qui s’offrent à elles, la junte militaire elle ne tourne pas trop le pouce pour faire son choix. Son dévolu est jeté, selon nos sources, sur le Pr Diala Konaté, un mathématicien résidant aux États-Unis d’Amérique  mais qui a élu domicile au Mali depuis le renversement d’Amadou Toumani Touré. Le Pr. Diala Konaté a notamment fait ses quartiers à Kati à proximité des membres du CNRDRE dont il semble avoir conquis la sympathie en faisant valoir ses capacités indiscutables de persuasion. À un point tel que dans les rangs des putschistes du 22 Mars on ne jure aujourd’hui que par le nom de celui auquel les autorités maliennes avaient déjà fait recours pour l’organisation du Forum sur l’organisation malienne. Il reste que le Professeur Diala Konaté doit encore se prévaloir d’une sympathie similaire chez les autres protagonistes du processus de désignation du nouveau Premier Ministre de plein pouvoir. Parmi lesdits protagonistes se trouvent la société civile et les partis politiques du FUDR qui ont intensifié les concertations en vue d’harmoniser leurs violons autour d’une personnalité consensuelle. C’est dans ce cadre que l’Hôtel Salem où s’est installé le Pr Dioncounda Traoré était le théâtre de rencontres tous azimuts entre le nouveau président intérimaire et certaines voix déterminantes comme Siaka Diakité,  Secrétaire général de l’UNTM, Fatoumata Siré Diakité, présidente de l’APDF, Ibrahim Boubacar pour le compte du RPM, etc.
A.Keïta

Commentaires via Facebook :

31 COMMENTAIRES

  1. Il y a trop de cons qui ne comprennent rien du tout. Comment parler de l’illegalite du CNRDRE ? Cette structure a négocié avec le médiateur pour le retour a l’ordre constitutionnel. Ceux qui ont pillé le Mali rêvent encore. Ils pensent que le coup d’ Etat a échoué. C’est archi faux, tous ces ennemis du Mali qui ont profiter du Mali pendant 10 a 20 ans vont bientôt souffrir car le vérificateur Sidi Sosso Diarra n’est pas mort. Tous ses rapports seront mis en œuvre et les chefs de familles que ATT ne voulait pas humilier seront helas humilier sinon c’est le peuple qui va faire sa propre justice. Les militaires seront la du début jusqu’ a la fin. Et mieux, ils vont faire la transition. Eux qui ne sont pas content qu’ ils dégagent du Mali.

  2. Quand la vérité crève les yeux il faut la dire c’est important mes chers compatriotes. Donc Pr Dialla Konaté est aujourd’hui sans nul doute l’homme qui peut nous faire sortir de cette impasse à travers son savoir faire et son savoir être. Moi, je suis prêt à devenir son Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

  3. Quand on va cessez de critiquer, acceptons nos indifférences afin de former une seule famille pour battre l’ennemie; sinon l’ennemie va rire de nous! On s’en fou du Monsieur le président, on s’en fou de nouveau PM, on s’en fou de Sanogo, on veut l’unité nationale,l’identité, la cohésion. Tous les gens qui vont être nominés en cette période cruciale, savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur. C’est comme 24H chrono, chaque seconde, chaque minute et chaque heure compte. Ce moment n’est pas une soirée de gala et chaque décision est importante.
    Maintenant l’heure est arrivée pour le nouveau président et son PM de relever le defi, de s’inscrire dans l’histoire <> surtout en période diffilice. Je lance solennellement à tous les Maliens que ca soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’etre dernière ces braves hommes qui vont diriger ce pays en période critique de son histoire.

  4. Pour ma part, je pense qu’il faut un homme integre, experimente et connaissant les rouages de l’etat. Je comprends bien que certains aimeraient voir de nouvelles tetes, mais de grace il faut aller vite, on n’a pas de tps a perdre. C’est une transition et il vaut mieux aller en douceur, surtout pas quelqu’un qui a besoin d’apprendre d’abord. Les elections seront pour bientot. Je plaide pour Pinochet ou Modibo Keita.

  5. DE ttes les façons ,choisissez un malien
    N’ecoutez pas ouattra pour vous envoyer encore un autre prefet de france comme lui en cote d’ivoire.

  6. Donc lui il a kitté les usa spécialement pr ça koi, g sui sur kil ne connai rien du mali qu il aille continuer son enseignement, un mathématicien président et un otre premier ministre: c la mort

  7. Dans un pays à majorité analphabètes, et où les rares intellectuels n’ont pas la tête sur les épaules, on se retrouve dans une situation pareille, c’est à dire le bicéphalisme!
    Le CNRDRE n’a plus sa raison d’être pour les raisons suivantes:
    1. l’ordre constitutionnel est rétabli
    2. c’est un organe illégal puisque n’ayant pas été légalement créé
    3. selon la constitution, le rôle des militaires n’est pas la gestion gouvernementale
    Il revient donc à l’état malien, du moins ce qui en reste, de prendre ses responsabilités et dissoudre le CNRDRE. Et pour calmer les esprits, il faut envoyer Sanogo et sa bande à travers nos différentes représentations diplomatiques (en les nommant ambassadeurs, consul, etc).
    Il ne faut pas oublier le fait que Sanogo a pris la grosse tête et a peur de retourner au camp et se remettre dans les rangs sous les ordres de ses supérieurs.
    Pour finir, la mort dans l’âme, je dis que c’est bien fait pour les maliens (j’en suis un et fier de l’être), puisqu’ils en sont encore à acclamer les putschistes et surtout les ovationner comme pour amuser la galerie.
    Puisse DIEU (loué soit-IL) nous venir en aider et sauver notre Mali.

  8. Il urge kun gvnt soit mis en place, et kom la dit kelkun a bo mentir ki vien de loin. Chercher bien vou trouverez sinon pourkoi pa ihad aghaly le chef rebel kom cela on ora un gvbnt, on ora la paix, il orai plu de fuyards de militaires, et la charia pourrai etre appliker les weeks ends, pa mal kom proposition non?

  9. Tapez Dialla Konaté dans Google pour savoir que bien qu’étant aux US, Dialla est impliqué dans les affaires du Mali que des résidents au Mali

    • je le connais mieux que toi, je l;ai vu ici aux usa , Virginia Tech ou il enseignait les math, et je connais l’assoiation politique qu’il a forme au Mali il ya de cela quelques annees. Il ya beaucoup de gens qui interviennent dans ce forum en faisant des jets de pierres. c’est dommage, que ce forum au lieu qu’il soit un rendez du donnez et du recevoir, devienne un forum de conviction.

  10. De grace , ce n’est pas un professeur de math, qui n’a aucune experience politique ou gouvernementale ne peut pas etre un premier ministre avec pleins pouvoirs. Soyons un peu serieux, ces militiares ne connaissent rien.C’est la grande crise dans lhistoire du Mali, il faut quelqu;’un qui a une tres grande experience et une audience internationale pour faire sortir le Mali de la crise que nous conaissons. Je crois par ailleurs, qu’on doit donner une belle lecon .a ses mutins pourqu’ une chose pareille chose ne se repete plus au Mali. On ne doit pas encourager le coup d’etat au Mali.

  11. qui se ressemble s’assemble. un incompetent notoire, mediocre dans son propre domaine et qui veut se blanchir en faisant de la politique. A beau mentir qui vient de loin!

  12. sou serait un bon premier ministre de mon point de vue comme vous le savez il a eu a gere ce pays dans une periode tres difficile et il en est sorti la tete haute mais mon inquietude est qu,il candidat va t.il accepte

  13. je propose comme premier ministre Mr ALIOU BOUBACAR DIALLO de wassoulor.Grant economiste et operateur economique.

  14. LES MALIENS VONT-ILS SE LAISSER INTIMIDER ENCORE PAR CETTE JUNTE? LA JUNTE AT-IL LE DROIT DE PORTER SA CONFIANCE SUR UN E PERSONNE POUR LE NOMMER COMME PREMIER MINISTRE? ALORS CHERS COMPATRIOTES OUVREZ BIEN LES YEUX,ET CRACHEZ LA VERITÉ A LA JUNTE.LA JUNTE DOIT AVOIR COMME MISSION DELOGER LES BANDITS ARMÉES DU NORD! ABAS LA JUNTE POUR AVOIR METRE LE PAYS A 20 ANS DE RETARD….

  15. La junte ne doit pas être une partie prenante dans la gestion des affaires de l’Etat. Elle n’a aucune légitimité! Elle ne représente personne! Elle être dissoute maintenant.
    Stop à l’amateurisme et au népotisme

  16. Ns ne devons pas ns laisser distraire par les politiques. L’urgence est et demeurre la reconquête du terrain perdu. Le temps joue à notre defaveur, ils ns faut agir vite.

  17. Je penses que la situation actuelle du Mali exiges une premier ministre avec experiences. Ibrahim Boubacar Keita a de l’experience et je penses qu’il es la hauteur de la crise actuelle. Mais c’est la situation du Mali en tant que telle n’est pas un probleme urgent a ressoudre, alors le marchandage politique va amener a la deterioration de la situation. J’esperes que le peuple malien ne merites pas cela.

  18. Ce Diallo a trime toute sa vie aux usa, c’est un démagogue et le Mali ne doit jamais laisser un homme comme lui devenir premier ministre. Quelle chute vertigineuse du mali!!! Il vaut mieux être sous le contrôle du MNLA et ALQAIDA que d’avoir un premier ministre farful comme diala konate ou cheick modibo diarra ou meme zou! Le mali regorge de meilleurs candidats et nous n’avons pas besoin du CNRDRE qui ne doit meme pas avoir voix au chapitre. Ils rendent le pouvoir et on n’a plus besoin d’eux.

  19. Ne pas accepter que la junte influence les choix?
    C’est la junte qui fait les choix si vous n’avez pas compris l’accord cadre. Dioncouna n’est qu’un figurant. Il n’est meme pas convié a la rencontre de Ouaga pour designer le 1er ministre et le gouvernement.
    Ceux sont les partis politiques et la junte qui prennent les decisions.
    Qu’est ce que la CEDEAO nous a invente la ?

  20. Nous devons faire très attention. Le Mali est à un tournant décisif, nous ne pouvons plus nous permettre le luxe des erreurs ou des aventures à l’issue incertaine. Nous avons besoin d’un Premier ministre pragmatique, qui a la connaissance des réalités, et qui sait écouter et prendre des bonnes décisions. Une personne, qui n’a pas de grief contre personne, car le Mali a besoin de tous ces fils aujourd’hui.

  21. les gens que nous connaissons dans ce Mali sont presque tous des traîtres corrompus… nous voulons de quelqu’un qui n’a aucune appartenance politique… a ce que je sache, DK est un malien comme nous tous et a le plein droit de devenir premier ministre… y a t-il une loi qui dit le contraire?

    • Je suis parfaitement d’accord que ce processus a ete un rendez-vous manque.
      La situation politico-economique au Mali est desesperee, tout le monde du gouvernement.Cela doit cesser immediatement. Toute la classe politique devrait etre raclee.Ils sont tous pourris et ne doive pas etre recycles.On doit donner la chance aux jeune ce pays, ainsi que la diaspora.

  22. Parce que le Prof Dialla faisait parti des premières personnes à soutenir la junte dans le coup d’État. Il a praticité à toutes les manifestations de soutiens à la junte. Cet homme a passé toute sa vie aux USA et ne connais absolument pas grandes choses sur la Mali. Il serait très dangereux de le nommer comme premier ministre.

  23. C’est qui ce Professeur même? Je suis allergique à tout ce que cette junte propose car elle n’a aucune capacité de réflexion pour prendre une bonne décision!!!

    • Si les nouvelles autorités du Mali,ne sont pas capables de remettre ces clochards nuisibles pour la régression de la démocratie et la reddition de l’État CNDRE
      Après les 40 jours vont créer plus de problèmes encore,qu’il n’avait fait lors de leur coup d’État débile

  24. je ne sais quand est ce que cet népotisme et le clientélisme prendra fin au Mali;pkoi la junte muse sur ce diala konaté qui est de kati, juste pour l’influencer dans ses prise de décision et faire du n’importe quoi au Mali.la junte doit plutot s’occuper de l’intégrité territoriale et laisser la politique au politicien.Je ne comprends vraimt pas sa position? Je demande à tous les maliens d’etre vigilants et de ne jamais accepter que cette junte influence les choix.

Comments are closed.