Prise de décisions impopulaires par la Cedeao : Dioncounda à contre-courant de la volonté populaire

163

Le dernier sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO n’aura pas été celui du salut pour le Mali, malgré la présence cette fois-ci du Président de la République par intérim Dioncounda Traoré. Les décisions impopulaires qui en sont sorties ne sont pas pour honorer les Maliens et jettent plutôt le discrédit sur leur Chef d’Etat. Quelle mouche a-t-elle piqué Dioncouda Traoré ?

Le président par intérim Dioncounda Traoré aux côtés de l'ex-puschistes Amadou Sanogo, Bamako, 12 avril 2012 (REUTERS)

Président de la République par intérim pour 40 jours, sans pouvoir de signature ni de nomination, Dioncounda Traoré a pris part au sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO à Abidjan. Un sommet qui a voulu en imposer au CNRDRE et à toute la Nation par l’envoi de troupes armées à Bamako et au Nord Mali tout en décidant de la durée de la transition que Dioncounda devrait présider, alors que le CNRDRE doit retourner dans les casernes. Toutes choses contraires à l’accord-cadre CNRDRE-CEDEAO et aux engagements pris à la table ronde de Ouagadougou.

Mais voilà, Dioncounda Traoré est parti au sommet d’Abidjan après avoir avalé une pilule amère. Il a été superbement ignoré pour la formation du Gouvernement, tout comme l’ensemble des forces vives. Et à ce niveau, c’est le CNRDRE et le Premier ministre Cheick Modibo Diarra en premier lieu qui ont piétiné l’accord-cadre avec la complicité de la CEDEAO. Au lieu d’un gouvernement d’union nationale, ils ont formé un gouvernement d’exclusion. A propos, notamment le Secrétaire à l’information du RPM Boubacar Touré affirme : ” Ce gouvernement est une disqualification de la grande majorité de la classe politique. Le Mali est sous tutelle de la Cédéao. Des gens ont été nommés pour services rendus au président en exercice de la Cédéao, Alassane Dramane Ouattara, quand il se battait pour venir au pouvoir. Il y a des gens qui ont été nommés pour services rendus au médiateur de la Cédéao, Blaise Compaoré. Ce gouvernement marque aussi la revanche de Moussa Traoré sur le mouvement démocratique à travers le capitaine à bord (Ndlr : Cheick Modibo Diarra), l’argentier (Ndlr : ministère des Finances), le gardien du grenier (Ndlr : ministère de l’Agriculture). La nomination des militaires est la récompense du pouvoir ramassé “.

Est-ce pour prendre sa revanche, que Dioncounda a cautionné ou même initié une telle prise de décisions au sommet ? Est-ce pour renforcer son pouvoir et s’y maintenir plus longtemps que Dioncounda a tenté cette mise en scène rocambolesque ?

Dans tous les cas, après l’affaire du code de la famille, Dioncounda devait faire attention à toute prise de décision impopulaire tendant notamment à prouver son mépris pour les intérêts des populations. Ce sommet de la nullité ne l’honore point. Pour avoir demandé le retour des militaires dans les casernes, le sommet fait fi de la mission du CNRDRE qui a la charge d’appliquer l’accord-cadre. Pour avoir piétiné la déclaration de Ouagadougou qui stipule que la durée de la transition soit déterminée par le Cadre de concertation des forces vives en tenant compte de la restauration de l’intégrité territoriale et de l’évaluation technique du processus électoral. Et pour avoir rejeté la recommandation citant les membres du CNRDRE parmi les principaux acteurs de la transition.

Concernant le point précis de l’arrivée de la force d’intervention de la CEDEAO, qui divise les acteurs, nous estimons qu’une chose est de mettre en avant l’orgueil pour rejeter la présence des soldats de la CEDEAO, une autre est d’envoyer d’urgence l’armée malienne sur le terrain avec ou sans l’aide matérielle de la CEDEAO. Le temps presse et à présent le combat pour la libération des régions occupées n’est pas engagé. Qu’attend donc le CNRDRE ?

 

Mamadou DABO

Commentaires via Facebook :

163 COMMENTAIRES

  1. Les maliens doivent se comprendre et essayer de comprendre la logique de sanogo et la cedeao.parce que c est la le probleme malien.apres cette bonne comprehension des uns et des autres vous verez qu il y aura une solution dans les 48h pour faire partir les touaregs.pipen ton petit

  2. Malheureusement c’est comme ça que ça finit si on laisse l’oisiveté s’installer dans le pays avec une démocratie de façade , et une corruption a outrance a tous les niveaux de l’administration bref tout le giottisme généralisé . ATT et les hommes politiques malien n’avaient pas le mali cœur le système de d’état n’existe pas. Mes amis le pays va mal. On ne sait même pas quand le nord va être libéré on se demande que s’est-il passe pour que le mali tombe aussi bas. Ironie du sort l’ex président ; le premier ministre ; le ministre des affaires étrangère et j’en passe sont tous du nord. Les autres fils du nord sont introuvables c’est les enfants des cultivateurs de la savane dont la plupart n’as jamais vu le désert qui combattaient les rebelles et des quelque courageux Touaregs (que dieu les bénissent parce que ce n’est pas facile de combattre des gens du même bercail que toi) ce serait injuste d’accuser n’importe qui que ce soit.
    Si les hommes politiques maliens remplissent l’avion pour aller discuté des affaires du mali au Burkina il ne faut pas accuser le Burkina. Mes frères l’innocence et l’inconscience c’est fini pour le mali : ambe noh do

  3. les Touaregs sont à la base de l’ instabilité du sahel( de l’ Algérie au Burkina Faso, de la Libye jusqu’au Mali depuis des dizaines d’ années).
    Une realité absolue

  4. si sanogo a encor une conscience qu’il se foute une balle dans la tete,il aura grandement contribue a resoudre la crise.ce monsieur est le cancer du mali et seule sa mort que je souhaite peut sauver le pays et la sous region.je le hai

  5. Vive le CNRDRE!NOUS TE SOUTENONS CAPITAINE KOKADJE SANOGO!J’espère que le nettoyage du pays s’est bien achevé!QUE LES UNS ET LES AUTRES SACHENT QUE LES SEULS VOLEURS ET LEURS FILS NE VONT PAS CONTINUER A EXPLOITER LE PEUPLE!
    SEULS LES VOLEURS ONT PEUR DE SANOGO ET DU KOKADJE! 😉

  6. C’est bien ce que je pensais, Sanogo est un bouffon comme Dadis. Vous pouvez insulter Ouatarra mais cela ne changera rien. La cedeao rétablira l’ordre constitutionnel au Mali n’en déplaise aux nostalgiques de l’ordre militaire. Sanogo si tu tiens à la vie, dégage pendant qu’il est encore temps….autrement tu vas te prendre une balle ans la tête comme Dadis.

  7. VIVE LE MALI!!!!

    1. Rétablissement des Droits Civils (1991)
    En tant que chef du Comité de Transition pour le Bien-être du Peuple, ATT a su rétablir les droits civils au Mali tout en réconciliant les différentes franches du peuple. Cette réconciliation, á son tour, a pu donner jour á un nouveau régime civil poste indépendance malienne.

    2. Gestion du Processus de Transition Constitutionnel (1992)
    Grace à la contribution d’ATT, Son Excellence Monsieur Alpha Omar Konaré devint Président de la République du Mali sur la base d’une constitution rétablissant le multipartisme. Un régime civil où le Président de la République peut être élu pour deux mandats de cinq ans avec la prérogative de nommer un Premier Ministre à la tête du gouvernement. Le Premier Ministre étant responsable du bon fonctionnement des structures et services du gouvernement devant l’Assemblée Nationale peut être destitué par vote législatif.

    3. Leadership Mondial et Emergence Nationale (2001)
    Après avoir rétabli les fondements d’un régime démocratique Africain, ATT obtint sa retraite militaire et fut nommé par l’ancien Secrétaire Générale des Nations Unies, Monsieur Kofi Annan, Envoyé Spécial des Nations Unies pour la République Centre Africaine durant le régime de Son Excellence Monsieur le Président Ange Félix Patassé.

    4. Gestion du Processus du Mandat Présidentiel (2002)
    ATT gagna les élections présidentielles maliennes de 2002 au second tour avec 64% des votes. Il est important de noter que malgré un paysage politique assez diversifié (US/RDA, UDPM, ADEMA, etc.), ATT accéda á la magistrature suprême de la République du Mali sans pour autant établir une stricte affiliation avec un parti politique. Il choisit plutôt de créer le mouvement de coalition Hope 2002. Cet état de fait lui permit plus tard de gouverner d’une manière indépendante de toute oligarchie en utilisant l’ensemble les ressources humaines du pays, quelque-soit leurs penchants politiques. Il est donc logique que cette indépendance politique et ses valeurs d’éthiques lui permirent de gagner, haut les mains, les élections présidentielles maliennes de 2007 avec plus de 67% des votes.

    5. Gestion du Hold-up Constitutionnel
    En ce moment, le mali vit une crise constitutionnelle très délicate. Un capitaine du nom de Sanogo a, par « opportunisme », court-circuité le processus démocratique que le pays tout entier a tant peiner á établir. Plus de vingt-ans de continuité démocratique ont été arbitrairement annulées par les mutains. ATT, sans doute par amour pour son peuple, a diplomatiquement collaboré avec les institutions africaines pour éviter une prolongation de l’instabilité nationale.

  8. Le drame du Mali est un gros montage de Ouattara et Sarkozy. Remarquez tous ceux qui ont aide ouattara a prendre le pouvoir en cote d’ivoire se retrouvent bombarder ministres.

    Sanogo est une creation de la CEDEAO. Tout ce que vous voyez aujourd’hui, c’est le drame des voleurs qui se battent pour le partage du butin. Sanogo, ouattara, cedeao, etc…

    La france soutient les rebelles maliens au Nord pour controler le petrole, tout comme elle maintient des rebelles au Niger dans la region d’exploitation de l’uranium. Elle traite avec ces rebelles pour voler l’uranium. Et c’est la meme chose qu’elle veut faire au Mali en exploitant les gisements de petrole decouvert dans cette region.

    Ouattara a ramasse pleins de voyous pour faire son armee. Il ne peut pas les renumerer aujourd’hui et ces voyous demeurent un casse-tete pour lui. Ils tuent, violent, volent, et ont transforme la Cote d’Ivoire en territoire sans loi.
    Ouattara veut deverser ces voyous a Bamako comme force de maintien de la paix. Ils seront ainsi payer de gros salaire par l’ONU. Et ouattara n’aura plus de soucis a se faire avec eux. Le Mali doit refuser cela. On a vu les soldats de la CEDEAO au Liberia. Ils ont fait quoi? Si ouattara etait serieuxm, ils auraient envoyer ces soldats pour secourir ATT. Et ce n’est pas a bamako qu’on a besoin de ces soldats, mais au Nord.

    Ou etait la CEDEAO quand ATT demandait de l’aide pour faire face aux rebelles du Nord? La France etait ou? Ouattara et la france ne voulaient pas aider le Mali tant qu’il etait dirige par ATT. Ce sont eux qui ont montent Sanogo pour aller chasser ATT et remettre le pouvoir a un affide de Ouattarakozy et sa cedeao.

    Sanogo se voit trahi apres avoir accomplit sa mission car ce n’est pas a l’actual president par interim, un autre fossoyeur du Mali, que Sanogo voulait remettre le pouvoir. Sanogo se sent trahi et un jour, il va devoiler tout le complot.

    mefiez-vous de Ouattara. C’est un serpent. Et surtout, ne laissez paas ouattara deverser ces voyous-violeurs-truands-mecreants sans pudeur a bamako.

  9. salut mes freres et soeures vu la situation aujourd hui dans notre pays , je crois qu il est necessaire de faire le bon choix , Mr. Sanogo je le respecte mais aujourd hui il est un enemi au mali , cest a dire notre pays, pourquoi ? depuit qu il a mener ce coup d’etat du 22 mars 2012 il n a rien fait de bon , s’il est venu pour aider le mali , pourquoi il oubli le probleme au nord et s interesse au pouvoir , on voit clairement qu il cherche a detruire le mali . ouvrons nos yeux et reflechissons une seule
    personne non elu par la nation ne peut pas decider a la place du pays , ce temps est passe. si vraiment il est un soldat malien , donc il a oubli ses promesses . les soldat promissent d’etre pres a mourrir pour le pays s il a fait cette promesse , le gros probleme des maliens aujourd hui c est le probleme au nord , au lieu qu il part faire la guerre , cest a dire combattre nos enemies sur le champs au nord , il reste a bamako pour detruire le pays, depuit quand une geurre a l’arme entre les soldats (bandits ) se ressoud dans les bureau . vraiment on a assez , qu il regarde les choses maintenant . et s il n est pas la pour aider les rebelles qu’il laisse les instutitions en paix … salut :mrgreen:

  10. Chers amis maliens, ceci est un article de presse ou un article de propagande pour les comiques du CNRDRE?
    Que vous le vouliez ou pas, si vous étiez capables la CEDEAO ne serai pas à votre secours…
    Arretez vos histoires et chassez SANOGO de l’espace politique. Il n’a qu’à aller faire la guerre au nord.

    • mon capitaine sanogo,je suis plus en plus desole que tu me contacter pas ,parcique jai ta demande pluseur vois de me contacter avec cette email la mai tu n’a pas me contacter,maintenan je demande toust les autres dirigents de me contacter urgensement pourque nous nous pouvon colabore ensemble pour re resoudre toust nos crises.merci

  11. Le Mali est un Pays souverain et nous disposons de suffisemmment de competence et de valeur pour decider de notre avenir!!!

    Comment peut-on continuer a etre si fier de notre nation si l on ne peut meme pas tenir debout par nos propres moyens! Le Malien, cet etre toujours fier de chanter ses merites meme lorsque elles sont quasi-inexistents. Je me demande ce que l on a fait pour meriter une telle situation avec cette bande de puschistes incompetents qui pensent occuper une place importante dans l histoire du mali par leur acte derisoire!!!
    Ils ne comprennent meme pas les traites qu ils ont eux-memes signe avec les dirigents de la CDEAO.
    Que peut-on reellement realiser en 40 jours? Dioncounda n est pas un Messie ma parole!!
    un bon militaire doit etre au front et non assis a l aise dans un salon a Kati. Je me demande ou sont passes tous ces vaillants officiers superieurs de l armee….
    Que le bon Dieu nous vienne en aide!!!
    AMEN

  12. Sanogo tu veux une guerre civile au mali???? 😈 et le mali dans tout ça……ce beau mali!!! oubliez vos intérêts personnels et pensez à relever le mali et à lui redonnez son honneur perdue dans cette guerre face aux rebelles du nord !!! car ne l’oublions pas la guerre est là bas…..

  13. reveillez vous les Maliens il faut éléminé le capitaine avec ses hommes ils sont là pour eux mème pas pour les Maliens
    😈 😈 😈

    • Le travail est en cours. Ca ira inchallah. Ce monsieur va servir de lecons pour tous ses descendants.

  14. Tout malien digne et patriote doit aider la cdeao 1
    stabiliser les instututions du mali pars ce que on peut pas faire face A une situation aussi critique qui est la notre sans une instutution stable et forte 2
    liberer les territoires occuper
    LA CDEAO EST SE LUI AU MALI. PARS CE QUE LE MALI FAIT PARTIE INTEGRANTE DE LA CDEAO DEPUIS SA CREATION

    • Depuis que l’ordre constitutionel etait retabli le connard de Sonogo devrais disparaitre mais il etait toujour sur les antennes. La CNDRDDRDDRD ou le ne sais quoi n’est plus rien sans signification. Les trois elements qui ont ete nommes a des postes cles de la defense, interieur et protection cvil a ete une erreur mais necessaire pour les faire taires comme ca on va s’occuper du nord.
      Je vous dis quelque chose mais chers compatriot, nous avons besoin de la CDEAO et de tous les supports internationales sans eux le Mali sera pire le Liberia et pour des annees a venir.Nous avons besoin d’une stabilite politic, economique,alimentaire, tout depuis quand le Mali a vraiment une vraie annee scholaire? Depuis les evenements de 1991, c’est fait 20 ans. Tous les jeunes de moin de 25 a 30 ans ont ete sacrifies sur le plan scholaire. Avant quand je partais a l’ENA c’etait sur merite sur les notes du Bac. Donc tous les etudiants de Medecine,L’ENI, IPR,ENSUP,ENA etaient les grosses notes du Bac.Les autres etaient orientes dans les ecoles techniques mais maitenant tu verras des etudiants a la FLASH qui ne pourrons pas rediger une simple dissertation.Bref. Le Mali a besoin d’un accord de defence avec les USA pas avec le FRance. Vous savez que les pays comme L’allemagne, Sud Coree, Japon,Polongne qui sont tres prosperent et stable sont sous contrat de defense avec les USA. C’est une sorte de cooperation militaire et developpement. L’exemple du Gabon, Cote Ivoir, Senegal. C’est vrai que un Malien comme moi n’etais jamais d’accord avec ce genre de chose car etant descendant des Askias,Babemba, Biton, Soudiata, Samory, Sonni Alibert nous sommes tres fiers mais mes chers amis le monde a change’ aujourdhui. Nous ne sommes plus au 20emw siecle, nous sommes au 21eme siecle. Qui croyait que un pay comme l’Italie ,l’espagne,le Grece, vas demander de l’aide a la communaute internatinale. Le pauvre Mali a besoin d’aide si non le nord ne serait jamais le notre encore.
      Merci

  15. C’est utopique de vouloir combattre avec des armes. Ces gens sont lourdement armés et sont prets à tout pour leur sale besogne. Mes freres avec la main on peut les combattre. Noublions pas Dieu. Nos pires ennemis sont à l’interieur. Ceux qui ont volé.

  16. nous les malien ,nous devrons prendre notre décision d’organisé une très grande marche pour chassé sanogo et lui envoyer obligatoirement au nord

  17. Chers Maliens, le retour à l’ordre constitutionnel est le mot clé de l’accord cadre. Cela veut dire quelqu’en soit l’issu des evénements seuls le Président de l’assemblée qui va continuer. La junte dans sa fougue à commis l’erreur fatale, il faut qu’elle assume son erreur seule sans impliquer le peuple Malien qui ne tiendra pas un autre embargo. Le Nord la priorité.

  18. Nous n’avons pas d’armée ; le Burkina ou la Côte d’Ivoire peut prendre Bamako sans aucune résistance, entend-on dire. Avec beaucoup de légèreté et d’irresponsabilité ! On se couche sur une immonde trahison de son pays ou sur une lâcheté calculée pour ses propres intérêts pour demander à la CEDEAO l’envoi de troupes pour libérer le Mali à la place des fils du Mali sous le drapeau du Mali. Quelle dignité pétainiste ! Quel patriotisme alimentaire !
    Ceux qui ont dit hier que le Mali n’avait pas besoin d’armée, ceux qui hier ont fait de l’armée la dernière des priorités républicaines, ceux qui hier ont destiné à d’autres fins les budgets d’équipements et de rénovation de notre armée… sont dans leur logique implacable, dictée par leur seul instinct de prédation et d’accaparement : éradiquer totalement l’armée et se débarrasser de toute force organisée capable de s’opposer au braconnage et à la mise à sac de notre pays. Ont-ils réussi le coup ? L’absence d’équipement et d’appui politique à notre armée depuis la capitulation des généraux en 2006 avec la signature de l’accord d’Alger a certes porté un coup à la réputation de nos hommes. Moi je soutiens mon armée et vive l’armée malienne!!! N’en déplaisent à certains, je n’insulte personne c’est mon point de vue donc qu’on ne m’insulte pas!!! Ici si on n’est pas d’accord avec quelqu’un on l’insulte!!! Vive l’armée malienne et l’armée de mon pays et j’en suis fier!!! 🙁 🙁 🙁

    • Koudis ,de quelle armée parles tu ? tu sais bien que le Mali n’a plus d’armée à part les filles en pagnes qui vont de Kati à Bamako qui pour un million de Fcfa par mois n’iraient pas risquer leurs fesses dans le Nord 🙄 🙄 🙄

    • Hier, hier, hier??? Et c’est comme ca qu’on continue a pleurer. Quel absence d’equipement. Au moins ayez le moindre graine de dignite pour etre honnete avec vous memes.

    • Je crois bien que notre seul preoccupation devrait etre la liberation du Nord mais helas cela n’est pas encore le cas. De quelle dignite, amee, patriotisme, noblesse, unite, integrite peut on encore parler au Mali? Ouvront les yeux mes chers des fils du Mali l’ont vendu d’autres sont entrain de susser la moelle epiniere. c’est vraiment grave a tel enseigne que nous ne pouvons mm pas regarder les autres nationaux en parlant de cette situation.
      Un conseil: On doit etre capable de dire son opinion sans insulter ou manquer du respects aux autres.

    • De quelle armée parle cette chère koudis dont il m’arrive parfois de lire les points de vue ici même? Sauf votre respect la priorité de tt vrai malien devrait être ailleurs. Et à mon humble avis ce n’est pas un idiot de la trempe du bidasse de la république de kati qui pourra redonner au mali son intégrité perdue et par delà notre dignité bafouée.Vivement que quelqu’un de son entourage se découvre un destin à la TOUMBA.

  19. Apres reflexion je pense que c’est une cécision responsable. je crois que Sanogo n’est même pas un militaire intelligent. Il ne comprend pas français. qui a proclamé le retour à l’ordre constitutionnel? Dans quel ordre constitutionnel démocratiquement conçu il est dit qu’un putschiste doit diriger si et seulement si? Mais ça devient une continuité du coup d’état. Son obsession pour le pouvoir ne saurait se justifier constitutionnellement. Il faut pas qu’il joue avec la vie de nos compatriotes du nord.
    Par ailleurs s’ils n’étaient dans les conditions au nord et c’est la seule justification du coup d’état, qui détient les moyens depuis le 22 mars. Aller au nord. Si c’est pas lui on allait pas s’assoir devant BLAISE ou OUATTARA pour gerer le pays. laisser la CDEAO tranquille. DR Sanogo

  20. LE CNRDRE N’A AUCUNE VALEUR JURIDIQUE AUX YEUX DU MALI,DE LA CEDEAO.. Quels problèmes le CNRDRE a-t-il résolu jusqu’à présent? Rien..

    La CEDEAO doit s’imposer et montrer qu’en Afrique on peut compter sur elle pour faire dégager des voyous comme ce faux PETIT capitaine Sanogo.

    Si la CEDEAO recule, elle ne pourra même plus aller au nord et appuyée notre armée malienne. Seule l’armée malienne ne peut pas nettoyer profondément le nord car elle n’a ni les moyens financiers, ni la logistique.

    Ne nions pas l’évidence, la résolution de la crise que nous traversons passera forcement par la CEDEAO.

  21. Vraiment je me demande coment des Idiots pareils ont pu devenir journaliste. Ca se permet de parler pour la majorité des maliens. Quel sondage as-tu fais pour savoir que cette prise de décision est impopulaire. C’est pas par ce que t’as causé avec deux idiots de ton quartiers que tu te permet de dire que les Maliens n’apprecie pas. Tu sais ce que veux dire populaire si tu le savait tu ne l’utilesera pas ainsi. Fais gaffe à ce que tu ecris hein. Le Mali ne merite pas des gens comme toi. Tu dois etre fusiler en place public.Bandit

  22. Sanogo s’il te plait sort par la grande porte,ne te laisse pas avoir par tes soit disant amis.
    Que DIEU sauve le MALI.

  23. Le CNRDRE doit oublier le pouvoir et pensé à la raison profonde de sa mutinerie qui a conduit au coup d’état du 22 mars 2012 s’il est vraiment sincère avec le peuple malien. Nous avons aujourd’hui un gouvernement de transition accepté par la plus part des maliens avec à sa tête un premier ministre plein pouvoir. Nous avons des alliés sur le plan régional et international pour nous aider à tourner ces pages sombres de l’histoire du Mali.
    Le Mali n’a aujourd’hui pas besoin d’ajouter à la crise du nord, au ralentissement de l’appareil productif, à la détérioration du climat social et sécuritaire d’autres problèmes d’intérêts personnel.
    Le CNRDRE à aujourd’hui dans le gouvernement trois ministres dans des postes stratégiques lui permettant de se consacrer à sa mission à travers l’armée républicaine (défense de l’intégrité territoriale et la sécurité nationale).
    Mais que veut réellement Sanogo et ses hommes?
    Au lieu d’aller se battre au nord pour recouvrer les zones occupées comme est entrain de le faire “le colonel Gamou et ses hommes” le CNRDRE et les militaires préfèrent restés à Bamako se battre avec les politiques pour avoir des postes.
    Que pense aujourd’hui les pauvres populations piégées au Nord?
    – Que l’armée malienne n’est plus digne de confiance;
    – Que le nord n’est plus une préoccupation pour la junte et les militaires;
    – Que les raisons annoncées pour le putsch étaient de la poudre aux yeux pour venir aux affaires.
    Quel acte concret à poser la junte pour sauver le nord du Mali principale revendication lors de son putsch?
    – Rien;
    – Rien;
    – et Rien.
    Le Mali n’a plus d’armée ???
    Voilà la réalité que personne n’ose dire aujourd’hui?
    Pour avoir vecu au nord pendant au moins 18 ans, pour avoir suivi de très près l’évolution socio politique du Mali de tout temps et pour avoir suivi l’évolution politique et sécuritaire de très près depuis le coup d’état du 22 mars 2012; je me rend compte que l’intérêt supérieur du peuple malien et l’intégrité de notre territoire ne sont ni la préoccupation de la junte, ni la préoccupation de la classe politique.
    Les militaires devront retournés dans les casernes et allés se battre au nord parce que tous les moyens sont là aujourd’hui pour faire face à ses bandits armés avec l’appui de la CEDEAO et de la communauté internationale.
    Si je dois m’allier au Diable pour vaincre mon ennemi qui me fout la honte je le ferai sans réfléchir.

  24. La question mérite d’être posée: Qu’attend donc le CNRDRE ?
    Et la réponse est simple: Ils ont peurs des rebelles, préfèrent s’attaquer aux civils sans armes. Où allons-nous ?

  25. Sanogo fait cocu tous les maliens .Il vous dit que Dioncounda fera 40 jours et pas une heure de plus ! et ensuite le chaos ?? Sanogo va se presenter en sauveur du Mali et prendre la place de Dioncounda sans que personne ne s’y oppose ,et vous serez repartix pour X années de dictature militaire 😳 😳 😳 ……..à croire que Sanogo est complice de la rebellion ,puisqu’il ne veut pas le moindre soldat etranger sur le sol malien ,et que votre armée de déserteurs est incapable de reprendre le Nord,meme si elle etait surarmée 🙄 🙄 les jeux sont faits un grand Azawad et un petit mali 😉

  26. C’est vraiment pas reflechie que Diocounda accepte que des décisions importantes sur son pays soient pris par d’autres Etats.
    Il veut tellement être président qu’il se rabaisse à ce niveau.
    Il me fait pitié.
    Mes respects

  27. Blaise Comparé c’est la CDEAO parce qu’il a été mandaté par elle et l’accord cardre a été signé par lui, Dioncounda et autres. Pourquoi revenir sur cet accord? pourquoi dioncounda a-t-il signé en trahissant son serment sinon pour être maître du jeu et échapper à la justice et faire échapper ses compères? et aussi,cerise sur le gateau, pouvoir tripatouiller à sa guise les élections à venir. L’homme est connu pour ne pas être un symbole de vertu ni de probité.
    Les maliens ont raison de s’indigner. Ce revirement de la CDEAO cache quelque chose. Alassane ouattara est aux ordres de puissances étrangères dont la france qui vise le pétrole et le gaz du nord (accessoirement libérer ses six otages)et qui supporte ouvertement les apatrides du MNLA. Alain juppé n’a t-il pas déclaré sans sourciller devant l’assemblée nationale française que le MLNA a enregistré des victoires éclatantes dont on doit tenir compte et que le Mali n’a d’autres choix que de négocier avec le MNLA? Seulement, ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il y a encore des maliens purs dont Dieu exauce les prières. Juppé un beau matin s’est réveillé et s’est rendu compte que ses protégés (des gens pas fiables) se sont ralliés à des groupes armés islamistes pour vite gagner du terrain, mais heureusement pour le Mali, ces derniers ne veulent pas de partition du pays; d’où les circonlocutions et autres gymnastiques. Prenez garde aux phrases du genre “le MNLA est fréquentable” sorties ces derniers jours de la bouche de certains chefs d’état. Restons vigilants, le gouvernement issu de l’accord cadre même si sa formation a suscité qqs grincements de dents, a le soutien populaire, c’est notre gouvernement légitime.Le premier ministre se dit prêt à négocier, mais il ne faut pas se tromper d’ennemis.Les intérêts français ne sont pas nos intérêts. Négocions avec ceux qui se considèrent maliens et fiers de l’être pour mettre en commun les forces “maliennes” pour combattre les apatrides du MNLA qui ocuupent notre territoire.

  28. Dans le Nord, à Tombouctou dominée par les islamistes d’Ansar Dine et d’Aqmi, la population se sent abandonnée.

    Un habitant de Tombouctou témoigne : «On vit vraiment un calvaire ! »

    On se sent même abandonnés par nos propres autorités, parce qu’ils mettent la politique au-dessus de la paix. Nous sommes abandonnés nationalement et internationalement !… pas mal de jeunes aujourd’hui vont intégrer ces groupes parce qu’ils n’ont rien à manger…

    Le maire de Gao, Sadou Diallo, rencontré à Bamako par notre envoyée spéciale, lance lui aussi un appel à la Cédéao, aux hommes politiques maliens, au capitaine Sanogo. Il met en garde contre le travail de propagande des islamistes, des « malfrats » auprès des populations. « Ces gens sont des spécialistes du lavage de cerveau, explique-t-il, chaque jour je reçois des SMS sur telle personne qui a rallié ces hommes, qui sont capables de mobiliser des milliers de jeunes et de femmes… ».

  29. -Les éléments du CNRDRE membres du gouvernement ne sauraient jouer les porte-parole de l’exécutif dont le chef est bel et bien le Premier ministre qui est, dans la situation actuelle malienne, investi des pleins pouvoirs INVESTI DES PLEINS POUVOIRS.
    -Cette sortie anarchique du capitaine Sanogo qui a osé affirmer à la place de Cheick Modibo Diarra que le gouvernement ne demandera pas l’envoi d’une troupe de la Cédéao au Mali fait encore désordre.
    La cédéao doit se montrer ferme
    -Elle traduit l’indiscipline et la mauvaise volonté d’une junte presqu’aux abois du fait de l’inflexible fermeté des communautés africaine et internationale, qui ne cesse de gesticuler à tout vent pour tenter de freiner un processus de normalisation irréversible.
    -Le président intérimaire et/ou le Premier ministre de transition doivent se désolidariser de façon prompte et officielle de cette position de l’ex-junte afin de lever tout équivoque.

    -La Cédéao y est malheureusement pour quelque chose dans cette insubordination des militaires maliens au pouvoir civil.
    -Sanogo et ses compagnons d’armes ont toujours bénéficié depuis leur coup de force d’un ménagement auquel ils ont pris goût et s’attendent à ce qu’on leur accorde une certaine légitimité et une importance non négociables.
    -Il faut rompre avec les mesures complaisantes qui permettent à des terroristes de la République d’interrompre un processus électoral et de continuer impunément à imposer leur rythme et leur stratégie.
    – L’institution ouest-africaine doit éviter de transiger dans ses décisions en restant constante dans sa fermeté si elle ne veut pas que des égarés se servent de leurs kalachnikovs pour saper les efforts de démocratisation et la narguer ensuite.
    -Tout en privilégiant la médiation et le dialogue dans la mesure où ceux-ci sont opérants, elle ne doit surtout pas commettre la grave erreur de reculer face aux mises en garde des putschistes maliens.
    -Ces derniers font sans doute dans le bluff car, eux qui n’ont pas pu tenir tête à la rébellion du Nord, n’oseront certainement pas s’en prendre à une unité militaire de la Cédéao.
    -Et ils ne perdent rien pour attendre avec l’entrée en jeu très probable du Nigeria dans le cercle des médiateurs, sans doute pour adjoindre à la carotte qu’on leur a toujours tendue, l’indispensable bâton pour les faire marcher au pas.
    Source Slate

  30. Nous nous acharnons sur la dignité du Mali en nous basant sur les decisions prises á l’extérieur pour gener notre pays. Pourquoi le peuple malien aime se tromper, TOUT le monde savait que la transition serait impossible en 40 jours comme le stipule la constitution. NOUS savons que les soit diasantes discussions pour établir les tenants et aboutissants de la transition á long terme nous donnera comme president de la transition SANOGO et sa clique. la CEDEAO a pietiné certe le fameux accord cadre mais elle l’a fait apres que SANOGO et CHEICK MODIBO DIARRA l’aient fait en formant un gouvernement d’exclusion au lieux d’union nationale. Mais comme par hasard SANOGO n’a point parlé de violation de l’accord cadre.
    J’invite les uns et les autres a analyser froidement la situation:
    – SANOGO parle d’appuis logistiques, croyez vous réelement que la seule armée malienne a la capacité et la bravoure necéssaire pour récuperer les regions du nord?
    – Quelle organisation se fera au niveau d’une armée dirigée par les illuminés de Kati qui n’iront jamais au nord?
    – Qui est vraiment complice de l’occcupation du nor par les rebelles et les fous de dieu? ATT pour sa gestion calamiteuse ou SANOGO pour avoir utilisé cette crise de pretexte et ensuite l’avoir rangé dans les tiroirs pendant qu’il s’adonne á sa petite guerre de reglement de compte?

  31. L’AEEM est notre seul espoir aujourd’hui pour chasser les militaires de Kati, tout en baissant ainsi la tension dans le pays. (Oser lutter c’est osé vaincre, la lutte continue).

    Cela facilitera aussi la tâche à la CEDEAO et aux braves soldats de mettre fin à la rébellion, aux viols et exactions que sont victimes nos sœurs et mère du NORD.
    😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    • AEM, tu es malade et doit être soigné car les élèves ne doivent jamais se mêler de politique au regard de ce qui est arrivé à l’école malienne qui ne forme maintenant que de nullards comme vous à force d’avoir mêlé l’école aux affaires politiques.
      il n’y a que les nuls en classe qui font sortir les élèves pour des causes politiques. Donc laisse nos enfants étudier ou tu le payeras très cher

    • l’AEEM est la source du probleme malien. Hammadou Traore n’est pas un leader estudiatin cest un brigand. Il est moche comme un lizard.

  32. Le Mali s’est deja fait avoir par la CEDEAO qui est en train des prendre de decisions nous concernant sans consulter le peuple malien cest une violation de la souvairenete du Mali. Sinon comment peut-on imposer que le gouvernement de la transition malienne ne peut pas prendre aucune decision sans l’aval de la CEDEAO? Aucun malien digne ne doit accepter cela. Honte a ADEMA et URD qui saluent les actions illegales de la CEDEAO!

    Cependant, le CNRDRE doit comprendre une chose: s’il n’est là que pour le pouvoir de Sanogo il va sans doute echouer. S’il est là pour l’intret national du Mali, il y a la solution. La CEDEAO doit respecter ses signature… au terme de l’Accord Cadre:
    – Que Doincounda quitte pour eviter toute violation de la constitution.
    -CNRDRE et la CEDEAO comme prevu mette un nouvel homme (pas Sanogo) au pouvoir.
    -Amenestie pour les membres du CNRDRE
    -Creation d’un haut conseil militaro-juridique (dirige par le CNRDRE-elargi par une branche juridique et Sanogo a la tete).

    Je rappelle a Sanogo qu’il cesse de dire n’importe quoi! Il a fait le coup d’etat a ATT et non au MALI. Qu’il cesse de penser qu’il a un droit de diriger le MALI parce qu’il y avait fait un coup d’etat. Attention a l’ambition personnelle au risque de tout perdre! Qu’il saches que tous ses intellectuels et autres hommes patriotes comme Mariko, Amion Guindo, ADT etc..(qu’il a d’ailleurs trahi et decus) ne l’ont pas supporte pour ses ambitions personelles; ils l’ont supporte pour le bien general du MAli… pour le chagement… et surtout pour l’opportunite que le CNRDRE a pu cree pour debarasser le MALI de ses ennemis d’ADEMA et d’URD qui ont detruit la democratie malienne dans la consensus-ATT. Reveille-toi et reiviens a terre!

  33. Le Mali s’est deja fait avoir la CEDEAO qui est en train de prendre de decisions sans consulter le peuple malien cest violation de la souvairenete du Mali. Sinon comment peut-on imposer le gouvernement de la transition malienne ne peut pas prendre aucune decision sans l’aval de la CEDEAO? Aucun malien digne ne doit accepter cela. Honte a ADEMA et URD qui saluent les actions illegales de la CEDEAO!

    Cependant, le CNRDRE doit comprendre une chose: s’il n’est là que pour le pouvoir de Sanogo il va sans doute echouer. S’il est là pour l’intret national du Mali, il y a la solution. La CEDEAO doit respecter ses signature… au terme de l’Accord Cadre:
    – Que Doincounda quitte pour eviter toute violation de la constitution.
    -CNRDRE et la CEDEAO comme prevu mette un nouvel homme (pas Sanogo) au pouvoir.
    -Amenestie pour les membres du CNRDRE
    -Creation d’un haut conseil militaro-juridique (dirige par le CNRDRE-elargi par une branche juridique et Sanogo a la tete).

    Je rappelle a Sanogo qu’il cesse de dire n’importe quoi! Il a fait le coup d’etat a ATT et non au MALI. Qu’il cesse de penser qu’il a un droit de diriger le MALI parce qu’il y avait fait un coup d’etat. Attention a l’ambition personnel au risque de tout perdre! Qu’ils saches que tous ses intellectuels et autres hommes patriotes comme Mariko, Amion Guindo, ADT etc..(qu’il a d’ailleurs trahi et decus) ne l’ont pas supporte pour ses ambitions personelles; ils l’ont supporte pour le bien general du MAli… pour le chagement… et surtout pour l’opportunite que le CNRDRE a pu cree pour debarasser le MALI des ses ennemis d’ADEMA et d’URD qui ont detruit la democratie malienne dans la consensus-ATT. Reveille-toi et reivient a terre!

  34. revielle vous les populations maliens de lutter contre la decision de la cedao contre nous ,par ce que les membre est constituees des qui ne pense le bien de nos payes soit leur interain personnel on veux pas de vos soutien des gens conrompie par des politiciens malien mal-honnete

  35. Foutaises tout ceque ce journaliste raconte .
    Tout d’abord Djoncounda Traoré est le president de la republique et à ce titre ,on lui doit respect; et il a le pouvoir que lui confere sa fonction de president de la republique.
    Les decisions de la cedeao dont on a été informé sont prises au niveau de 14 chefs-detat et de gouvernements je vous rappelle.
    1- Qui est donc Sanogo pour s’accorder le benéfices d’un accord-cadre qui ferai de lui le president de transition ?
    Je l’ai entendu dire qu’à la de l’interim il prendrait ses responsbilités(!!!) Quelles responsbilités?

  36. -Les maliens on accepte le discredit depuis ce 22 mars quand, contre toute strategie militaire et en plein guerre, ils ont accepte un Coup D’Etat.
    -Le discredit est sur le Mali depuis le 25 mars quand 3 jiours apres, les farfelus du MNLA avec le concours d’integristes de tout bord et des racailles de la pegre internationale.
    -Les maliens ont accepte le discredit quand ils acceptent que les putshistes ne parlent plus du Nord pour justifier leur coup, mais de gestion, de corruption, de vie dure et meme d’election, comme si les maliens n’etaient pas assez murs pour faire le choix a leur place.
    -ET BINE, CE CHOIX, C’EST LA CEDEAO QUI CONTINUE DE FAIRE A NOTRE PLACE JUSQU’AU JOUR OU NOS MILITAIRES COMRENDRONT QU’ON A PAS D’HONNEUR TANT QUE NOUS MEME NOUS NE FAISIONS LES PREMIERS PAS VERS LA RECONQUETE DU NORD

    LE DISCREDIT, C’EST NOUS MEME QUI L’ANONS JETE SUR NOUS MEME. ET NE ME PARLEZ PAS D’ACCORD, CAR JURIDQUEMENT, IL NE PEUT Y AVOIR D’ACCORD AVEC DES CRIMINELS (que sont devenus les membres du CNRDR+E apres qu’ils aient accepte le retour a la Constitution du 25 Fevrier 1992

  37. Qu’il reste à Abidjan DIoncounda ne fait que des calculs personnels il ne fait rien pensant au peuple MALIEN

  38. Les pays membres de la CEDEAO sont 15 + 3 pour un total de 18. Connaissez vous qui sont les 3? huh! Les mains basses sur le continent. Le grand mystere de l’univers: pourquoi la France est-elle au centre des affaires africaines???????????????????????????????????? Elle reste le seul pays au monde qui depend entierement du colonialisme… elle veut meme y projeter son avenir, d’où ses nouveaux projets de conquette du petrole et l’uranium du MALI. Pourquoi cest toujours les otages francais qui se font prendre au nord du MALI… Pierre Camate etait un “humanitaire” et non un espion. Le jour où Dieu sauve l’Afrique …. de la France! Dommage que les peuples africains se trompent encore de leurs priorites: les projets de lutte pour L’independance et non les projets de developpements sont nos priorites en Afrique.

  39. Continuer à suivre ces brigands armés qui ne valement pas mieux que ATT.

    Vous ne tarderez pas connaitre le vrai visage de sanogo.

    En tout cas s’il parle d’un autre président après ces 40 jours, on le tuera.
    C’est bien beau de dire qu’on est capable de sécuriser notre Mali, mais tout le monde entier voit le resultat de notre armée.

    La cédéao viendra qu’on le veuille ou non, si sanogo est homme qu’il aille les affronter.
    Je ne sais pas comment des gens peuvent continuer à lui faire confiance. C’est bien le monde à l’envers quoi !
    Sanogo ne connait pas dioncounda, il ne pourra jamais le detourner de sa voie. Ceux qui disent n’importe quoi, s’ils pensaient au Mali vraiment, ils auraient compris la décision de la Cédéao.

    DIONCOUNDA EST LA ET NE BOUGERA PAS ! ON EN A ASSEZ DES CONNERIES DE SANOGO.

  40. Continuer à suivre ces brigands armés qui ne valement pas mieux que ATT.

    Vous ne tarderez pas connaitre le vrai visage de sanogo.

    En tout cas s’il parle d’un autre président après ces 40 jours, on le tuera.
    C’est bien beau de dire qu’on est capable de sécuriser notre Mali, mais tout le monde entier vois le resultat de notre armée.

    La cédéao viendra qu’on le veuille ou non, si sanogo est homme qu’il aille les affronter.
    Je ne sais pas comment des gens peuvent continuer à lui faire confiance. C’est bien le monde à l’envers quoi !
    Sanogo ne connait pas dioncounda, il ne le detournera jamais de sa voie. Ceux qui disent n’importe quoi, s’ils pensaient au Mali vraiment, ils auraient compris la décision de la Cédéao.

    DIONCOUNDA EST LA ET NE BOUGERA PAS ! ON EN A ASSEZ DES CONNERIES DE SANOGO.

  41. Bonjour les dignes fils et filles du Mali bénit,
    Ensemble mobilisons nous contre les commissionnaires des hommes blancs.
    Le Mali n’est pas un pays ou une minorité décide de son sort à l’étranger, si Dioncounda et l’ensemble de nos hommes politique ni qu’ils sont Maliens nous la jeunesse devrons prouvé le contraire.
    Le Mali à des problèmes aujourd’hui qui peuvent être gérés par les maliens ce n’est pas compliqué il faut seulement que nous suivons à la lettre notre hume nationale.
    Comment un pays souverain peut être comme quartier ou on décide de son sort en quelque phrases devant le Président par intérim sans discutions je suis vraiment dessus des politiciens qui criaient par si par là.

  42. Oui,nous sommes tombe dans un piege aussi vieux que le monde qui nous a ete tendu depuis les premieres heures de l’independance de notre pays. Qui ignore la theorie de diviser pour reigner? Quand on tombe, on se releve. On nous a fait croire depuis le debut du siecle et continue de dire au monde entier que nous sommes parmi les pays les plus pauvres sinon le plus pauvre du monde. Restons solidaire et comptons que sur nos propres forces. Ho Chi Minh n’a t-il pas repousse
    des adversaires cent fois plus fort que lui?

  43. J’approuve tout a fait la position de la CEDEAO de maintenir le president interimaire pour la conduite de la transition car dans la logique de la constitution de 1992, il est le plus légitime pour assumer ce rôle. Cette legitimite, il ne l’a pas usurpé mais ceux sont les urnes qui en font le representant le plus legitime du peuple malien en l’absence de psdt de la république.
    SANOGO ne s’est jamais presente au sufrage du peuple malien, et il n’a pas plus plus de legitimite a conduire le transition que moi même. Qd la rue décide, c’est l’anarchie mais en democratie, la referance ceux sont les urnes.
    Qd a la duree de la transition, l’acord cadre precise que les elections ne pourraient pas etre organisées en 40 jours. Et objectivement, 12 mois me semble un minimum pour retrouver l’integrite territoriale et organiser les elections.
    s de la transition.
    Apres la réaction de la junte a la decision de la CEDEAO, la declaration de SANOGO par laquelle il dit que Dioncouna ne restera pas 1h de plus au pouvoir apres les 40j, le déploiement des militaires a l’aeroport, personne ne doit plus se faire d’illusions sur les intentions de SANOGO. Peut on encore réelement penser que la presence de la CEDEAO est superflue a BKO?

  44. comprenez que nous n’avons pas d’armee, ces militaires membres du CNRDRE doivent echanger leur pantalon contre le pagne des femmes. Sans l’aide de la CEDEAO, nos militaires ne peuvent pas deloger les rebelles. Que les militaires s’ecartent de la vie politique, et laissent le soin au gouvernement de transition de resoudreles problemes.

  45. aujourd’hui, le CNRDRE n’a d’autres choix que d’accepter les proposition de la CEDEAO, sinon, le Mali ira inéluctablement en péril

  46. Voilà, c’est le fruit de l’injustice commise par ATT, son clan et les partis politiques.Je ne me rejouirais de notre justice que lorsqu’ils seront jugés.

  47. bon jour malienne et malien ils est grands temps qu ont se réveilles nos politiciens n aimant pas notre maliba .hors que c est le mali qui payé leurs frais d études a l extérieur que seront nous demains avec ces inconscient de dirigeants qui ne pensent qu a eu meme .pourqoi cette trahison pour le pays qui ta vie grandir et qui as fai toi ce que tu ais aujourdhui.la jeunesse divisé par ces bâtards .jusqu as la CEDEAO N AS JAMIS RESOLUE UN PROBLEME quand tu prend le cas de la RCI alassane cè comment il est venu au pouvoire .ils sont jaloux de notre pays mais on se laisseras pas faire s il plait au bon dieu

    • je crois que tu te berces d’illusions quand tu dis ” ils sont jaloux de notre pays “…….meme les afghans ou les somaliens ne sont jaloux du Mali 😆 😆 😆 😆

  48. Je pense que l’heure n’est plus à la sauvegarde des intérêts personnels. Nous devons tous voir le Mali. Comment, nous les maliens, pouvons nous être fier quand nous ne pensons plus à trouver les voies et moyens nécessaires pour la récupération de la moitié de notre territoire occupée. Alors qui doit aller libérer notre territoire? Où est notre vaillante armée?
    Je suis vraiment déçu par la réaction de notre armée qui au lieu de préparer la mission de reconquête est en train de visiter les fauteuils du chef de l’État.
    Par rapport à la décision de la CEDEAO:
    – c’est le CNRDRE qui a violé en premier l’accord cadre (arrestations arbitraires, mise en place du gouvernement sans concertation nationale)
    – Non respect du retour total à la constitution (occupation abusive de l’ORTM, bouclage de l’accès à la ville de Kati.
    Est ce que ces militaires se soucient même de comment les citoyens(maliens) du Nord sont en train de vivre.
    C’est vraiment une désolation totale…
    Que Dieu sauve ma chère patrie.

  49. je demande aux uns et autres avant de parler qu’ils cherchent à connaitre qu’est ce que la CEDEAO, là ils comprendront le bien fondé de l’intervansion de la CDEAO au Mali. faite attension à l’amalgame le Mali a ratifié tous les textes de la CEDAO. Les militaires au nord c’est le seul combat qui pourra les honnorés….

  50. Je suis entierement d’accord avec la decision du Capitaine. Avons nous deja oublie la decision hative de la CEDEAO de d’entreprendre un ambargo contre le Mali? La CEDEAO elle meme est une marionnette dont la ficelle est tiree par une main beaucoup plus longue que celle de Dioncouda et du Capitaine reunies.

  51. Les allemends sont restés plus de 5 ans en France avant la liberation. Ce ne sont pas des etrangers qui ont envahi le Mali mais nos compatriotes touaregs maliens. Il n’y a pas de honte à avoir. C’est un conflit interne, on va s’entendre un jour car on a le meme sang. Mais jamais, il faut appeler un etranger pour regler par les armes son conflit. Oauattara croit que c’est fini en Cote d’ivoire, la majorité des ivoiriens n’a pas digeré que la France viole son independance. En delogeant Gbagbo qui n’est irreprochable non plus, les bombes de Sarkosy ont tués des milliers d’ivoiriens. Non à la CEDEAO au Mali.

    • mensonges ,mensonges quand tu viens dire que les bombes de Sarkosy ont tué des milliers d’ivoiriens pour deloger Gbagbo !!! comment peux tu etre pareillement con ? et en plus tu vis en France ,alors tires toi vite 👿 👿

  52. Je m’en fou de Sanogo et Dioncounda mais je n’accepte pas de soldats de la CEDEAO à Bamako. Triste réalité pour le Mali, qu’a-t-on fait pour meriter un tel president? Incapable de mobiliser la CEDEAO POUR SAUVER SES COMPATRIOTES DU NORD MAIS POUR UNIQUEMENT PROTEGER SON POUVOIR A bAMAKO. Honte d’etre malien, il faut degager Dioncounda et qu’il aille se faire voir avec les gens de la CEDEAO. VIVE LE MALI, on est par terre mais on va se reveiller. On a perdu une bataille et non la guerre.

  53. La cedeao n’a fait que des déclarations en l’air, qui n’ont aucune valeur. Il est hors de question d’accepter ce diktat. C’est grâce au CNRDRE que le pays a connu ce nouveau cap. alors comment voulez-vous écarter ce même CNRDRE? Ce serait lui rendre en monnaie de singe son travail bien fait. J’invite les maliennes et les maliens à se mobiliser derrière le CNRDRE et à faire front contre la piètre cedeao. Le Mali n’est pas sous protectorat de la cedeao. A bas la cedeao! Dieu bénisse le Mali!

  54. Un journaliste doit faire une analyse objective .Que des gens soient nommées ministres par recompenses n’engagent que Mamadou Dabo du Zénit . Ce dont la cedeao devait parlé concernant le Mali ,c’est la libération du nord Mali d’abord , puis les élections .Il faut que les Maliens s’accroche à celas sinon le pays va vers sa disparition .
    Dioncounda ne devait pas accepté ces décisons de la cedeao .
    Chers maliens , en cas de querre civile , personne ve sait qui mourra le prémier .

  55. fou dkg apprend k SANOGO est b1 et belle légitime car sa prise de pouvoir répond b1 aux aspirations du peuple profond et réel .faites des enquetes ds le mali profond et vous sauriez .Ces polikards ne representent k ta france et eux-meme

    • c’est bien la première fois au monde qu’un coup d’etat militaire serait légitime !!!

  56. Mes chers ne soyez pas ingrat vis à vis de notre armée,un processus qui a été pourris pendant 20ans et aggravé durant ses 10 dernières années,l’armée a été vendue sur un plateau d’argent.au lieu de beaucoup parler sur l’armée,parler sur ses assoiffés de pouvoir qui ne pense qu’a leurs interets personnels et non celui du pays.
    Mr ouattara se fou de maliens et ne pense qu’à lui,même les problèmes de la cote d’ivoire est pourris dans sa gouvernance.les dirigeants africains sont des ingrat vis à vis de leurs citoyens

  57. Nous avons honte d’être malien à cause de cette pourriture d’armée.Jamais vu ailleurs une armée incapable de se battre.Que c’est vraiment dommage.Vivement l’arrivée d’encardine à Bamako pour nous débarrasser des pseudo-militaires.

    • tu es ingrat mon cher,ce genre des choses ont ne le souhaite même pas à ton ennemis juré tu me déçoit

  58. On sait que l’armée malienne est minable, mais on ne peut pas se faire d’illusions sur les armées voisines qui sont toutes plus médiocres les unes que les autres. Je suis sceptique rien qu’à l’idée de ce que la cedeao compte envoyer au Mali: Sanogo et ses troupes ne sont sans doute que des lâches et des assoiffés de pouvoir, mais la population ne se sent pas menacée par eux, par contre les armées voisines, en plus des défauts de l’armée malienne, on ne peut pas dire qu’elle soit disciplinée et certaines s’illustrent dans des crimes commis sur leur propre population, alors qu’est-ce que cela risque de donner à Bamako? La cedeao se fiche du Mali et de la souffrance de son peuple, elle ne fait qu’obéir aux injonctions de la France qui joue sa propre partition criminelle, mais pour ça elle a l’habitude d’avoir les mains sales, et pour la cedeao il en va du maintient dans le fauteuil de la plupart de ces chefs d’Etat tous plus illégitimes les uns que les autres.

    • tu parles des chefs d’etats africains tous plus illégitimes les uns que les autres ;penses tu un instant qu’au Mali Sanogo soit legitime ?????? 🙄 🙄

  59. Salut. Sauver le Mali…, avoir confiance à notre armée, le pouvoir à la jeunesse , Bla Bla Bla. Les politiciens valent mille fois mieux que les militaires: 1968 Le Lieutenant Moussa Traoré prend le pouvoir il a quelques maliens avec lui et les armes achetées par tous les maliens. Il fait 23 ans au pouvoir contre le gré de beaucoup de maliens (fermetures d’usines…).
    ATT 1 ans plus 10 ans voila comment le Mali est. Alpha Oumar Konaré 10 ans tous le monde à vue le résultat. Et vous voulez que l’on croit à ses (je n’ai vraiment pas de qualificatif pour nos forces armées après ce qui c’est passé au nord). Non non et non l’armée dans les casernes et le pouvoir aux politiques s’ils ne font pas le travail on les remplace.

  60. M.le journaliste de quel droit te permets tu de parler au nom de tous les maliens. Parle pour toi même. tchrrrrrrrr

  61. Cette histoire de manque de moyen des militaires m’intrigue beaucoup. Si on se souvient bien des vaillants heros de aguel hoc (R.I.P.) qui ont repousse les bandits armees pendant des jours ou mm des semaines, je pense mm que c’etait plus d’un mois. Le camp de aguel hoc n’avait que qulque centaines de militaires. Ageul hoc est tombe seulement parce qu’ils manquaient de munitions et de nouritures. Et c’est toutes une armee qui se refugie derriere femmes et enfants a Bamako et laissant aux mains des bandits des camps mailitaire boure de materiels. Je suis a 100% avec le CNRDRE, mais franchement dit ils doivent monter au nord sans plus tarder avec le peu de moins qu’ils ont sinon l’etat ne doit plus payer les soldats pour faute d’abandon de profession…

    • On commence a comprendre qu’ils ont pris le pouvoir pour le pouvoir,mais pas pour le nord.

  62. Trop c’est trop, c’est quoi le CNRDRE, une coquille vide dont on ne connait jusqu’à présent pas le contenu. Dans quel pays serieux vous avez des auteurs de coup d’état se cacher, on nous avait promis la composition du CNRDRE mais rien. Autant au depart on pouvait être dubitatif quand au bien fondé de leur acte autant la suite des événements jusqu’à la mise en place du gouvernement de transition suffit pour calmer les ardeurs et faire enfin face aux problèmes du Mali dont celui crucial du nord. Comment penser une seconde que Dioncounda acceptant de sacrifier sa candidature viendrait pour 40 jours alors qu’on savait pertinemment que les elections ne pourraient se tenir. D’ailleurs l’accord cadre était clair, il n’y avait d’ambiguité que ceux qui voulaient y voir. En définitive je pense que ce sont des imbécilités que commettent le capitaine Sanogo et ses acolytes. Mais dans tout cela ce sont les haut gradés maliens qui sont degoûtants en laissant ce Sanogo dire”mon armée” et bien d’autres sottises, il faut mettre dès aujourd’hui fin à toute cette comedie en les matant et si vous n’êtes pas capables(les haut gradés maliens)comme je le crois et bien qu’on laisse la CEDEAO le faire ensuite les vrais patriotes prendront le bâteau mali et le conduiront à bon port.

  63. bonjour le MALI .abas l’armes maliens incapable de defendre le mali honte a vous ,il faut allez au NORD .ils ont peurs des touareg ,je suis pres a combatre pou le mali car je suis un prince

    • tu as raison, on a honte d’etre malien aujourd’hui a cause de cette armee de honte de lache et de vicieux…

  64. Sans oublier le malaise social rampant, la mal gouvernance et tout ce qu’on peut reprocher à l’ancien système. C’est ainsi que survînt le putsch de la dernière décade de mars. Notre intention ici n’est de faire le procès de qui que ce soit, mais de réfléchir sur la situation que vit le Mali, une situation à laquelle se sont invités royalement les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

    En véritables gendarmes, ils “décident” et ne font que “décider” dès lors. Méprisant totalement le Mali et son peuple, ils prennent des décisions qui nous engagent ; ils décident de la vie de la nation et du peuple malien, à l’extérieur, à l’insu des Maliens et, à la limite, contre la volonté du peuple réel.

    • Mais monsieur les chefs d’etats la ont le devoir de venir au secour de la majorite des maliens qui ne savent ni lire ni ecrire,qui n’ont rien avoir avec la politique et qui veulent seulement la paix,le monde ne peut pas laisser ces gens tres paisibles dans les mains d’une classe politique et intellectuelle ou dans les mains d’une armee qui n’est meme pas capable de les defendre.
      LA MAJORITE AU MALI CE N’EST NI LA CLASSE INTELLECTUELLE,NI LES MILITAIRES.
      CEUX QUI NE SONT PAS ALLER A L’ECOLE CONSTITUENT LA MAJORITE.

  65. Mr Maïga.
    Je suis entièrement d’accord avec toi.
    Je trouve qu’il est mieux de laisser le temps au peux de solda qui nous reste.
    Qu’ils soient bien formés et outillés pour la libération du Nord.
    Autrement c’est les envoyer à la boucherie.
    Même s’il faut une année, ils doivent se préparer.

  66. –LE NORD NE FERA PLUS JAMAIS PARTIE DUMALI.
    Ceux qui pensent que le nord sera encore partie du mali se trompent et n’ont rien compris,aux yeux du monde le comportement des maliens a montrer que les maliens n’ont pas besoin du nord de leur territoire,donc ceux qui en avaient besoin l’ont recuperer et ca restera avec eux a moins qu’on le libere nous meme

  67. le Mali n’a pas les moyens pour imposer ses volontés à la CEDEAO . Continuez vos conneries et vous vous retrouverez avec un embargo qui durera certainement plus de 48h !!! Pensez que vos voisins en ont marre de vos conneries et craignent de voir le bor.del malien faire tache d’huile chez eux . Bientot ils vont debarquer au Mali pour y mettre de l’ordre et vous ne pourrez rien contre 🙄 🙄

    • LE MALI A EXISTER AVANT LA CDEAO ET EXISTERA APRES LA CDEAO.stp ps en ce moment dificile Foudkg
      ATTENTION N’oublions pas nos braves soldats EGORGER a Angel hoc (paix a leurs ames)cela ne doit pas rester IMPUNIS.

      • il faudra dire a sanogo que les armes qu’il est en train d’utiliser pour terroriser la population de bamako peuvent lui servir pour venger les soldats egorges.

      • ok il y a eu 77 soldats égorgés ,pour la plupart d’entre eux des touaregs !!!!! mais tout le reste de l’armée malienne ou est il ??? une armée de déserteurs 👿

      • je pense que Sanogo et sa bande doivent pensé a venger leur collègues mort au nord si toute fois ils ont un coeur entre les poumons

    • je suis malien mais je vous donne raison Mr,les maliens deconnent,un pays enclave qui n’a pas de ressources,qui vit d’aide et qui fait le malin ,c’est vraiment uncroyable,mais je sais que la majorite des maliens qui ne savent ni lire ,ni ecrire sont presser que tout ce bordel la finisse vite,ces gens la s’en fichent de politique et veulent seulement la paix pour pouvoir continuer leur vie quotidienne.
      je souhaite que la communaute internationale agisse vite pour sauver ces pauvres gens,ils sont fatiguer.

  68. Mr Dabo, Vous semblez totalement ignorer que le mali ne se reconnait pas dans cette prise du pouvoir par la force. Si vous êtes un partisan du coup d’état et la junte au pouvoir, alors ne parler pas au nom de tous les maliens et faire croire que nous sommes opposés à l’arrivée des troupes de la sous-région. Pour nous, le salut de ce pays, de son intégrité et de sa démocratie dépendent aujourd’hui de ces troupes.
    Vous parlez de l’armée malienne comme s’il ne s’agissait pas de celle qui a été mise en déroute par une poignée de rebelles au Nord. Comme s’il ne s’agissait pas de celle qui, au lieu d’affronter l’ennemi, a tourné ses canons contre le palais de la république pour mettre fin à un processus démocratique qui s’achemine depuis 20 ans.
    La CEDEAO, c’est aussi le Mali et le Mali aurait pris part à une force d’intervention dans n’importe quel pays de la CEDEAO qui se trouverait dans la même situation que la nôtre. Et si aujourd’hui quelques voix s’élèvent contre la venue des ces mêmes forces au Mali, ce n’est que pour permettre à la dictature militaire de s’installer.
    Allez débiter vos idioties en faveur de la junte ailleurs et laisser le président intérimaire faire ce que vous ne saurez jamais faire.
    Les forces de la CEDEAO viendront au Mali de gré ou de force.

    • Diak, Je ne suis nullement pour Sanogo ou son cnrdre mais je m’oppose à l’idée de voir des soldats étranger sur notre sol. Qu’avons-nous à n’est pas prendre les armes pour défendre votre patrie? qu’elle est sens donnez vous à l’hymne national? Mali est rempli de lâches et voleurs. Honte à vous!

      • comme ils n’ont pas d’armes ni de munitions donc laissez les autres faire le boulot a leur place

    • Les troupes de la CEDAEO à Bamako, pour koi faire, on a besoin d’être appuyer au nord et non à Bamako.

      Mais ce que je ne comprend pas la CEDEAO a quel troupe, la CEDEAO n’a rien, c’est une fameuse organisation, vraiment ge ne comprend rien chez les Malien et même les Africains, la CEDAEO n’a pas de force, et elle n’aura pas une force. des pays pauvres reunissent.

    • BBravo!!!!!!, diak. Vous m’avez marché sur la langue. Franchement il ne faut pas perdre ton temps ces cons qui supportent ces nullards aux godasses. Ils sont aussi butés qu’eux. Ils ne se soucient pas un seul instant du sort du nord du mali. Seul le pouvoir politique intéresse sanogo et sa troupe. Ce sont des gens à la recherche du pouvoir comme le dit dans notre jargon des “fangagni”. TOUT LE MONDE A COMPRIS CELA. MAIS, il y’a t-il plus sourd que celui qui ne veut pas entendre?
      Que dieu tout puissant sauve le Mali de cette junte qui pire que les rebelles. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  69. bon jour le mali est un pays ou il fai bon a vivre il est temps que la jeunesse malienne prennent conscience pour leur avenir nos dirigeants politiques ont dévaliser ce pays et ils ne veulent pas que les jeunes viennent faire ce que eu ils n ont pas pu faire parce que eux ils ne voyais pas la mali mais leurs deux poches maintenant que que nous avions compris cette pratique ils ne veulent pas laisser ce que le bon dieu a décidé aucun de ces dirigeant n as étudié au frais de ces parent mais sur le dos du mali et ces mêmes personnes trahissent ce pays ou en somme nous .quant a la décision de la CEDEAO ils oublient que le mali est un pays rouverin personne ne peu décidé un problème de famille hors la famille .c est le moment ou nos dirigeants politiques doivent parler au lieu de dirent qu ils n ont pas étés consultés pour la formations du gouvernements .ils nous ont montré qu ils veulent que leurs intérêt et non l intérêt du mali j appel a tous les jeunes soucies du dévernirent de ce pays de laisser les leaders politiques du mali

    • Maintenant vous commencez à comprendre, les politiciens opportunistes, ils faut que la jeunesse et la société civile reagissent, contre ces politiciens ils n’aiment pas le Mali hein!

      Ils sont tous complice de la gestion calamiteuse de ATT

  70. La solution pour éviter le pire est entre les mains de Dioucouda. A mon humble avis il doit avoir la force de caractère, d’humilité de renoncer après les quarante jours. Le scenario proposé par la CEDEAO n’est pas pour aider le Mali. Voici ma proposition de solution:
    1. Le Mali est face de deux situations: L’occupation du nord par des groupes armés, et la gestion de la transition.
    1.1 Occupation du nord par des groupes armés est une situation qui demande une synergie de toutes les forces vives de la nation. Ceci se traduira par la mise à la disposition de l’armée tous les moyens et soutien pour relever ce défis. Et pour parvenir il faut que chaque force oriente ses actions de contribution en faveur de l’armée. Et cela demande que nous soyons plus forts et engagés tout en dépassant les défenses des intérêts égocentriques. La vie de chaque citoyens est en dangers dans cette situation. Donc chacun doit s’y investir pour sa propre sécurité.
    1.2 La gestion de transition est pour moi un faux problème soutenu par la classe politique qui au lieu de soutenir les actions de changement et de libération du nord du Mali combat pour son maintien dans les affaires. A mon humble avis les leaders politiques doivent accepter leur échec et rester à l’écart en laissant la place aux jeunes. Ils doivent accepter maintenant le rôle de conseiller à une nouvelle génération de classe politique. La conséquence d’une telle action serait salutaire pour eux mêmes et pour le pays.
    En fin ma proposition est de laisser la gestion de la transition entre les mains du premier ministre et aider l’armée à récupérer le nord du pays en l’accordant tout le soutien possible pour le Mali sorte grandit dans cette situation.

  71. La solution pour éviter le pire est entre les mains de Dioucouda. A mon humble avis il doit avoir la force de caractère, d’humilité de renoncer après les quarante jours. Le scenario proposé par la CEDEAO n’est pas pour aider le Mali. Voici ma proposition de solution:
    1. Le Mali est face de deux situations: L’occupation du nord par des groupes armés, et la gestion de la transition.
    1.1 Occupation du nord par des groupes armés est une situation qui demande une synergie de toutes les forces vives de la nation. Ceci se traduira par la mise à la disposition de l’armée tous les moyens et soutien pour relever ce défis. Et pour parvenir il faut que chaque force oriente ses actions de contribution en faveur de l’armée. Et cela demande que nous soyons plus forts et engagés tout en dépassant les défenses des intérêts égocentriques. La vie de chaque citoyens est en dangers dans cette situation. Donc chacun doit s’y investir pour sa propre sécurité.
    1.2 La gestion de transition est pour moi un faux problème soutenu par la classe politique qui au lieu de soutenir les actions de changement et de libération du nord du Mali combat pour son maintien dans les affaires. A mon humble avis les leaders politiques doivent accepter leur échec et rester à l’écart en laissant la place aux jeunes. Ils doivent accepter maintenant le rôle de conseiller à une nouvelle génération de classe politique. La conséquence d’une telle action serait salutaire pour eux mêmes et pour le pays.

    En fin ma proposition est de laisser la gestion de la transition entre les mains du premier ministre et aider l’armée à récupérer le nord du pays en l’accordant tout le soutien possible pour le Mali sorte grandit dans cette situation.

  72. Bonjour

    La solution pour éviter le pire est entre les mains de Dioucouda. A mon humble avis il doit avoir la force de caractère, d’humilité de renoncer après les quarante jours. Le scenario proposé par la CEDEAO n’est pas pour aider le Mali. Voici ma proposition de solution:
    1. Le Mali est face de deux situations: L’occupation du nord par des groupes armés, et la gestion de la transition.
    1.1 Occupation du nord par des groupes armés est une situation qui demande une synergie de toutes les forces vives de la nation. Ceci se traduira par la mise à la disposition de l’armée tous les moyens et soutien pour relever ce défis. Et pour parvenir il faut que chaque force oriente ses actions de contribution en faveur de l’armée. Et cela demande que nous soyons plus forts et engagés tout en dépassant les défenses des intérêts égocentriques. La vie de chaque citoyens est en dangers dans cette situation. Donc chacun doit s’y investir pour sa propre sécurité.
    1.2 La gestion de transition est pour moi un faux problème soutenu par la classe politique qui au lieu de soutenir les actions de changement et de libération du nord du Mali combat pour son maintien dans les affaires. A mon humble avis les leaders politiques doivent accepter leur échec et rester à l’écart en laissant la place aux jeunes. Ils doivent accepter maintenant le rôle de conseiller à une nouvelle génération de classe politique. La conséquence d’une telle action serait salutaire pour eux mêmes et pour le pays.

    En fin ma proposition est de laisser la gestion de la transition entre les mains du premier ministre et aider l’armée à récupérer le nord du pays en l’accordant tout le soutien possible pour le Mali sorte grandit dans cette situation.

  73. Voila encore une fois de plus la preuve que Dioncounda sa préoccupation c’est pas le nord mais son fauteuil de president par interim.
    Sinon commment comprendre que le sommet n’a même pas evoqué le problème du nord.
    Mais seulement la duréée de la transition ,le fait pour le président interimaire de continuer cette transition et l’envoie des mercenaires desoeuvrés drogués pour la plupart cidéens du gugnol Allassane Dramane Ouatara qui doit suivre dans les jours à venir son mentor voleur guerriers en la persoone de Nicola Sarkozy.Sarkozy fout le camp le 0- mai Allassane le suivra c’est tout ce que le destin peut les reserver.
    Aux forces desoeuvres aux mercenaéires nous leur demandons de rester à leur place car ils seront surpris.
    Je comprends pas comment le club des chefs d’états puisse ignorer superbement l’accord cadre qui est en train d’être respecté à la lettre par le capitaine Sanogo.
    Soyons vigilants chers compatriote et mettons en avant l’esprit de patriotisme qui a tjrs prevalu chez nos ancêtres

  74. PATIENCE, PATIENCES MES FRERES L’ARMEE SE PREPARE SERIEUSEMENT ET DISCRETEMENT POUR LIBERER LE NORD Jai DES PRUVES. ALORS PATIENCE ET CONFIANCE A NOTRE ARMEE NATIONALE, TOUT LE RESTE C’EST DU BLA BLA BLA!
    QU’ALLAH SWT PROTEGE LE MALI.

  75. Si les Maliens et les militaires en premier lieu ont accepté un retour à l’ordre constitutionnel, c’est bien pour rester dans une logique de constitution et d’accord partie. Mais supplanté unilatéralement tout un système républicain est une violation de la constitution mais aussi une violation de l’honneur militaire. Le mali a intérêt à coopérer avec son ARMÉE si le Mali ignore son armée et s’associe avec des chefs d’état dominé et sans base légal, le Mali sombrera pour longtemps. Si vous ignorez votre armée, et supposons un seul instant que la CEDEAO règle tous les problèmes en deux temps deux mouvement, avec quelle armée le Mali va donc assurer la suite de son existence ????????????
    On veut balayer votre armée et venir installer pour longtemps le chaos à la somalienne. Même un imbéciles ne peut ignorer son armée composée de ses propres frères, sœurs et fils. IL FAUT DE L’AIDE QUI NOUS AIDE A S’EMPASSER DE L’AIDE sinon peine perdu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Si la CEDEAO balaie l’armée malienne et qu’elle négocie avec la rébellion (certainement sur l’indépendance ou l’autonomie),elle vous dira plus tard qu’il est nécessaire de rester pour maintenir encore la sécurité des organes signataires d’un complot que les maliens n’accepteront pas de toute évidence et bonjour tjrs les dégâts. La crise au Mali fait le bonheur de certains car au moins on les laissera tranquille du fait de la sécurité et la paix que certains se vantent auprès de leur peuple !!!

  76. Si les Maliens et les militaires en premier lieu ont accepté un retour à l’ordre constitutionnel, c’est bien pour rester dans une logique de constitution et d’accord partie. Mais supplanté unilatéralement tout un système républicain est une violation de la constitution mais aussi une violation de l’honneur militaire. Le mali a intérêt coopérer avec son ARMÉE si le Mali pour longtemps. Si vous ignorez supposant un seul instant que la CEDEAO règle tous les problèmes en deux temps deux mouvement, avec quelle armée le Mali va donc assurer la suite de son existence ????????????
    On veut balayer votre armée et venir installer pour longtemps le chaos à la somalienne. Même un imbéciles ne peut ignorer son armée composée de ses propres frères, sœurs et fils. IL FAUT DE L’AIDE QUI NOUS AIDE A S’EMPASSER DE L’AIDE sinon peine perdu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! S’il balaie la CEDEAO balaie l’armée malienne et qu’il négocie avec la rébellion,elle vous dira plus tard qu’il est nécessaire de rester pour maintenir encore la sécurité des organes signataires d’un complot que les maliens n’accepteront pas de toute évidence.

  77. bonjour a ts,je me demande en vain qui peux sauver le mali de cette crise grandissante,mais malheureusement cette question est sans reponse pour le moment,parce que d’apres une analyse je me rends compte que le MALI est serieusement trahi par ces dirigeants d’hier et d’aujourd’hui et meme par les classes politiques et parce que personne ne voit MALI mais plutot l’interet personnel,il est temps qu’on prenne notre destin en main pour sauver ce pays ,si non MALI deviendra ce que nous n’aimons pas qu’il devienne deux et dvisible; bon entendeur salut .

  78. On dirait que tout le monde est aveugle.La CEDEAO pourrait envoyer quelle troupe digne de ce nom.Avant que notre pays ne connaisse cette crise,après le Nigeria,nous étions le deuxième pays qui fournissait des hommes en arme.Aujourd’hui avec la menace de GOKO HARAM,le Nigeria pourra t-il d’aventurier à disperser ses forces,parlons du Burkina où l’indiscipline à gagner le rang de l’armée,que dire de la RCI qui est constitué des milices des forces nouvelles où l’armée n’est pas toujours organisée.Est-ce que les forces de la CEDEAO vont venir sur une zone dont elles ne maitrisent pas le terrain.Toute fois nous pouvons solliciter l’aide de la Mauritanie,malheureusement il y a une crise sociale dans ce pays.La seule option sont les troupes de l’Algérie.Sachons raison garder,la CEDEAO n’a pas de troupe capable d’affronter notre désert.Leur préoccupation majeure n’est pas le septentrion malien,c’est juste pour protéger leurs arrières.
    Nous avons besoin uniquement de la logistique pour doter notre armée des moyens efficaces pour bouter les ennemis hors de nos frontières.
    Comme l’a dit un éminent Homme de la culture malienne,il faudrait un CEDEAO des peuples afin qu’ils aient aussi leur mot à dire.

  79. Ainsi donc on nous mentait tout le temps ! Voila ce qu’on disait toujours :
    Le Mali c’est la démocratie ;
    le malien c’est un patriotes ;
    les maliens savent toujours trouver un consensus ;
    etc
    Tout ça c’est du faux : depuis le 22 mars 2012, on connait le vrai visage du malien :
    Que les honnêtes, les démocrates maliens- oui ! je sais qu’il y en a toujours ; que ces gens encore honnêtes me pardonnent pour ce que je vais dire : Aujourd’hui on connait le vrai visage du malien : d’abord ce sont des hypocrites qui veulent une choses et sont contraire,
    Ensuite se sont des gueulards à l’image du capitaine Sanogo, ils s’agitent sans rien faire de concret ;
    Je vous dites ensuite que les maliens n’ont aucun amour pou leur pays ; leur amour porte sur des hommes : sinon comment comprendre qu’au lieu de soutenir des actions allant dans le sens de libérer le Nord, on se plait à soutenir un individu dont la seule volonté c’est de rester au pouvoir : Oui ! je vous dit que Sanogo n’a aucune pitié pour les gens du nord ! les gens du nord peuvent mourir de faim, ils peuvent subir la volonté de ces barbus qui veulent imposer la charia, ou du MNLA, mais Sanogo s’en fout !
    Frères du Nord, courage, c’est Dieu qui fera votre combat ! Courage, courage et encore courage !
    Honte à tous ces maliens qui soutiennent Sanogo dans sa radicalisation ! Vous me faites pitié !

    • monsieur vous avez raison le malien c’est seulement la bouche,et le malien n’est pas patriotique,mais je crois que le monde a bien compris que le malien s’en fout de son territoire et c’est la raison pour laquelle le nord ne fera plus jamais partie du mali,ceux qui en avaient besoin l’ont pris et ca restera avec eux..

    • De quoi tu te meles? Gueulards? toi meme, tes compatriotes oui! tu te trompes lorsque tu dis que Malien n’est pas patriote. Ce sont ces dirigeants sans souci qui ont foutu ce beau pays dans la merde. Eux n’ont pas la Patrie meme en derniere position. Pour eux, la patrie se resume a leurs familles et ces dernieres n’ont jamais manque de quoi que ce soit.
      Fais tres attention a ce tu postes comme commentaire et cela est valable pour tous, car certaines choses sont tres sensibles et nous traversons une periode tres delecate.

  80. Soyons réalistes et spéculons moins: Le temps presse et l’ennemi n’attend . Le Mali seul ne peut pas. Aucun membre de la communauté internationale ne viendra en aide à un pays sous le joug putchiste. Dépassons ce niveau comme on l’a fait avec l’accord cadre et ses insuffisances , comme on l’a fait avec la mise en place du gouvernement qui aurait dû être un gouvernement d’union nationale.Il faut qu’on comprenne que la question principale qui est celle du nord est est devenue plus compliquée qu’avant le 22 mars, l’Etat malien est absent de là bas militairement et administrativement et les populations commencent à se poser des questions.
    Ci dessous le communiqué final du sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO que de mon point de vue certains n’ont pas lu.

    1. À l’invitation de S.E.M Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et Président en exercice de la CEDEAO, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des États l’Afrique de l’Ouest, ont tenu une Session extraordinaire le 26 Avril 2012 à Abidjan, République de Côte d’Ivoire.
    2. Cette session a été convoquée à l’effet d’examiner la situation politique, sécuritaire et humanitaire au Mali et en Guinée Bissau.
    3. Etaient présents les Chefs d’Etat et de Gouvernement suivants ou leurs représentants dûment accrédités :
    • Son Excellence Thomas Boni YAYI, Président de la République du Bénin
    • Son Excellence Blaise COMPAORE, Président du Burkina Faso
    • Son Excellence, Jorge Carlos FONSECA, Président de la République du Cap Vert
    • Son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire
    • Son Excellence Sheikh Prof. Alh. Yahya AJJ JAMMEH, Président de la République de Gambie
    • Son Excellence Alpha CONDE, Président de la République de Guinée
    • Son Excellence Dioncounda TRAORE, Président par Intérim de la République du Mali
    • Son Excellence Goodluck Ebele JONATHAN , Président de la République Fédérale du Nigeria
    • Son Excellence Macky SALL, Président de la République du Sénégal
    • Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise
    • Son Excellence Brigi RAFINI, Premier Ministre de la République du Niger
    • Son Excellence Alhaji Mohamed MUMUNI, Ministre des Affaires Etrangères de la République du Ghana
    • Son Excellence Augustine Kpehe NGAFUAN, Ministre des Affaires Etrangères de la République du Libéria
    • Son Excellence Joseph B. DAUDA, Ministre des Affaires Etrangères de la République de Sierra Leone
    4. Les représentants des Etats et des organisations suivants ont également pris part à cette session en qualité d’observateurs:
    • S.E.M. Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie ;
    • L’Algérie ;
    • La France ;
    • Les Etats Unis d’Amérique.
    • Union Africaine ;
    • L’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) :
    • L’Organisation des Nations Unies ;
    • L’Union Européenne ;
    5. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont pris note des rapports du Président de la Commission de la CEDEAO sur l’évolution récente de la situation politique et sécuritaire au Mali et en Guinée Bissau ainsi que du Président du Comité des Chefs d’Etats Major sur l’état des préparatifs de la Force en Attente de la CEDEAO. Ils ont également pris note des comptes rendu de S.E.M Blaise Compaoré, Président du Faso,
    Médiateur de la CEDEAO au Mali et de S.E.M Alpha Condé, Président de la République de Guinée, Médiateur de la CEDEAO en Guinée Bissau.
    6. La Conférence a rappelé la déclaration du 6 avril 2012 du Président en exercice de la CEDEAO sur la signature de l’Accord cadre par les parties prenantes de la crise constitutionnelle au Mali ainsi que les déclarations du 12 et 19 avril 2012 du Président de la Commission portant respectivement sur le coup d’état en Guinée Bissau et la mise en place d’un « soit disant » Conseil National de Transition par le Commandement Militaire.
    7. Après avoir longuement délibéré sur la situation au Mali et en Guinée Bissau, la Conférence a pris les décisions suivantes:
    Sur la restauration de l’ordre constitutionnel au Mali :
    8. La Conférence prend note de «l’engagement solennel» pris le 1er Avril 2012 par le Comité National de Redressement pour la Démocratie et la Restauration de l’Etat (CNRDRE), de restaurer rapidement la légalité constitutionnelle au Mali.
    9. Le Sommet se félicite de la signature, le 6 avril 2012, de « l’Accord Cadre de la mise en œuvre de l’engagement solennel » par les parties prenantes de la crise constitutionnelle sous l’égide du Médiateur, S.E.M Blaise Compaoré, Président du Faso et le félicite chaleureusement pour cette avancée significative.
    10. La Conférence prend acte de la mise en place des organes de transition conformément à l’Accord cadre, en particulier de l’installation du Président par Intérim, de la nomination du Premier Ministre et du gouvernement. Elle se félicite de l’esprit de sacrifice et de dépassement dont ont fait preuve les populations maliennes et leurs dirigeants, dans l’intérêt de l’unité et de l’intégrité de la Nation.
    11. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement décident de porter la transition au Mali sur une période de 12 mois, au cours desquels les élections présidentielles doivent être organisées pour choisir un nouveau Président. Le Sommet décide également d’étendre le mandat des organes de transition, notamment le Président par Intérim, le Premier Ministre et le Gouvernement sur cette période de 12 mois pour assurer, dans la limite des pouvoirs qui leurs sont conférés par la Constitution, la continuité de la gouvernance du pays.
    12. La Conférence exhorte toutes les parties prenantes concernées à s’engager résolument dans la mise en œuvre de la feuille de route jusqu’à la tenue des élections présidentielles et la restauration de l’unité et de l’intégrité territoriale du Mali. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement demandent que les autorités de transition garantissent non seulement le droit de retour au Mali de l’ex Président, M. Amadou Toumani Touré et de toutes autres personnalités forcées de quitter le pays mais aussi leur sécurité une fois au pays.
    13. Le Sommet exhorte les autorités de transition de prendre toutes les mesures pour déployer, durant la période de transition, les services centraux de l’administration dans tout le pays en particulier dans le Nord.
    14. Le Sommet salue la libération des personnalités détenues par les Militaires le 17 avril 2012 et demande au CNRDRE d’honorer scrupuleusement son engagement pris dans le cadre de l’Accord en respectant l’ordre constitutionnel et en se soumettant aux autorités civiles de la transition. A cet égard la Conférence demande aux membres du CNRDRE de retourner dans les casernes et de se consacrer à leur mission régalienne de défense du territoire.
    15. La Conférence met en garde le CNRDRE que ses membres qui commettraient désormais toutes actions arbitraires et unilatérales seront passibles de sanctions individuelles ciblées.
    16. Le Sommet exprime sa gratitude aux six (6) Chefs d’Etat désignés par la CEDEAO pour le suivi du dossier Malien, aux pays du Champ (Algérie, Mauritanie), à l’Union Africaine, aux Nations Unies, et aux Partenaires au Développement, pour leur coopération dans le processus de retour à l’ordre constitutionnel au Mali.
    SUR LA REBELLION AU NORD DU MALI:
    17. En dépit de la prétendue déclaration unilatérale de cessez-le-feu par le MNLA le 5 avril 2012, le Sommet constate, avec préoccupation, la poursuite des atrocités au nord du Mali perpétrées par les rebelles, les groupes terroristes et les autres réseaux de criminalité transnationale organisés transformant ainsi le territoire occupé en une grande zone de banditisme et d’insécurité aigue avec des conséquences humanitaires graves.
    18. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement dénoncent l’occupation continue des régions de Kidal, de Gao et de Tombouctou par les rebelles. Ils réaffirment leur attachement à l’unité et l’intégrité territoriale du Mali et réitèrent leur détermination à assister le gouvernement du Mali dans la restauration de sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire, conformément aux dispositions pertinentes des protocoles de la CEDEAO.
    19. La Conférence réaffirme la proposition de médiation de la CEDEAO en vue d’un règlement négocié de la crise au nord du Mali. A cet égard, la Conférence renouvelle sa confiance au Médiateur, S.E.M Blaise Compaoré et l’encourage à persévérer dans ses efforts de médiation en concertation avec les pays du champ (l’Algérie et la Mauritanie) jusqu’à la restauration de l’unité et de l’intégrité territoriale du Mali.
    20. La Conférence salue et entérine le souhait exprimé par S.E.M Goodluck Ebele Jonathan, Président de la République Fédérale du Nigeria de se joindre aux efforts du Médiateur S.E.M Blaise Compaoré dans la résolution pacifique de la crise au Mali.
    21. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement décident de prendre toutes les mesures nécessaires visant à assister le Mali dans le rétablissement de son unité et de son intégrité territoriale. A cet égard, les Chefs d’Etat et de Gouvernement instruisent la Commission de commencer, avec effet immédiat, le déploiement de la Force en Attente de la CEDEAO conformément au mandat approuvé.
    22. La Conférence réaffirme son engagement à aider le Mali et les pays membres limitrophes à faire face aux conséquences humanitaires de la rébellion. En conséquence, elle instruit la Commission de prendre toutes les mesures nécessaires pour mobiliser les ressources, assister les populations affectées, protéger les corridors, ainsi que les acteurs et les biens humanitaires en consultation et en collaboration avec les pays du champ et les partenaires. La Conférence instruit la Commission de mettre à disposition une dotation dont le montant sera déterminé au titre de fonds de roulement initial conformément au rapport du Comité des Chefs d’Etat-major.
    23. Le Sommet exprime sa gratitude aux partenaires au développement qui ont promis d’accompagner les efforts humanitaires et de médiation de la CEDEAO à travers leur soutien technique, financier et logistique. Elle lance un appel à toutes les agences humanitaires et à la Communauté internationale d’intensifier leur assistance à cet égard.
    24. La Conférence lance un appel à tous les pays, notamment ceux du champ non membres de la CEDEAO, et à tous les partenaires désireux d’accompagner la CEDEAO dans ses efforts de restauration de l’ordre constitutionnel et l’intégrité territoriale du Mali. A cet égard, le Sommet instruit la Commission de prendre les mesures nécessaires pour mettre en place un mécanisme de concertation et de coordination avec ses partenaires pour la mobilisation des appuis à ces efforts.
    SUR LA SITUATION POLITIQUE ET SECURITAIRE EN GUINEE BISSAU :
    25. Le Conférence réaffirme le principe fondamental de « tolérance zéro » pour la prise ou le maintien du pouvoir par des moyens non constitutionnels ainsi que le rôle apolitique des militaires dans une démocratie tels que consacrés par le Protocole Additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance.
    26. Le Sommet condamne fermement le coup d’état du 12 avril 2012 perpétré par le Commandement militaire et ses associés et dénonce l’interruption du processus de l’élection présidentielle ainsi que la détention du premier Ministre et du Président par Intérim par la junte.
    27. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement réitèrent la dénonciation de l’accord du 17 avril 2012 établissant un soit disant Conseil National de Transition et réaffirment que la CEDEAO ne reconnaîtra aucune transition anti-constitutionnelle.
    28. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement demandent la libération immédiate et sans condition du Premier Ministre M. Carlos Gomes Junior, du Président par Intérim M. Raimundo Pereira ainsi que de toutes personnes illégalement détenues par la Junte, et leur remise à la disposition de la CEDEAO, l’Union Africaine ou de l’ONU. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement demandent également la restauration immédiate de l’ordre constitutionnel.
    29. La Conférence exhorte toutes les parties prenantes à s’en remettre à la médiation de la CEDEAO visant à s’accorder sur les modalités d’une transition consensuelle vers la tenue d’élections dans un délai de douze (12) mois en tenant compte de l’engagement écrit pris par le commandement militaire le 16 avril 2012 d’accepter le retour à l’ordre constitutionnel selon les modalités à définir avec l’assistance de la CEDEAO.
    30. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement instruisent la Commission de déployer, avec effet immédiat, un contingent de la Force en Attente de la CEDEAO (FAC) en Guinée Bissau pour entre autres, faciliter le retrait de la Mission d’Assistance Technique et Militaire de l’Angola en Guinée Bissau (MISSANG), d’assister à la sécurisation du processus de transition et d’anticiper sur la mise en œuvre effective de la feuille de route du programme de réforme du secteur de défense et de sécurité.
    Dans cette perspective, la Conférence a approuvé le mandat de la FAC en Guinée Bissau.
    31. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement mettent en garde le Commandement militaire que s’il n’accepte pas toutes les demandes de la Conférence dans les prochains 72 heures, la CEDEAO imposera, avec effet immédiat, des sanctions ciblées sur les membres du Commandement Militaires et leurs associés ainsi que des sanctions diplomatique, économique et financière sur la Guinée Bissau sans exclure des poursuites de la Cour Pénale Internationale (CPI). La Conférence décide, en addition de ces sanctions, de prendre toutes autres mesures nécessaires pour l’atteinte de ces objectifs.
    32. La Conférence décide de la mise en place d’un groupe régional de contact placé sous la responsabilité du Nigeria et aussi constitué du Bénin, du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée, du Sénégal et du Togo, dont la mission sera de coordonner le suivi de la mise en œuvre des décisions du Sommet sur la Guinée Bissau.
    33. La Conférence réaffirme son engagement pour une collaboration étroite entre la CEDEAO, l’Union Africaine, les Nations Unies et les autres partenaires dans les efforts collectifs de maintien de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Ouest. Elle en appelle à un renforcement de cette coopération basée sur le principe cardinal de subsidiarité.
    34. Le Sommet exhorte la Commission de la CEDEAO à diligenter la mise en œuvre du Plan Opérationnel de Lutte contre la Drogue de la CEDEAO, en particulier en Guinée Bissau par la recherche de financement au niveau interne et auprès des partenaires.
    35. Les Chefs d’Etats et de Gouvernement félicitent S.E.M Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire Président en Exercice pour son leadership dans la région et pour ses efforts infatigables dans la consolidation de l’Etat de droit, de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Ouest.
    36. La Conférence accueille chaleureusement en son sein S.E.M Macky Sall, Président nouvellement élu de la République du Sénégal et l’assure de son engagement à travailler étroitement avec lui dans l’intérêt de l’intégration régionale, la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest.
    37. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement félicitent S.E.M. Dioncounda Traoré, Président par Intérim de la République du Mali, pour sa nomination et l’assurent de leur soutien dans l’accomplissement de sa mission.
    38. La Conférence reste saisie des situations au Mali et en Guinée Bissau et prendra toutes autres mesures additionnelles nécessaires pour y faire face.
    Fait à Abidjan, le 26 Avril 2012
    LA CONFERENCE

    • ON S’EN FOU DE CE ROMAN , QU’ILS LAISSENT LES MALIENS DECIDER LEURS SORTS AU MALI,
      ATTENTION N’oublions pas nos braves soldats EGORGER a Angel hoc (paix a leurs ames)cela ne doit pas rester IMPUNIS.

  81. On ne peut et on en doit toucher à notre constitution. L’cte posé par la CEDEAO est une modification pure et simple de l’artcle 36 de notre constitution qui fixe à 40 jours maximum le temps imparti au Président par interim. C’est à nous Maliens de voir si compte tenu des réalités on laisse ou non l’intérimaire continuer. Au lieu de se préoccuper de la sécurité des autorités de la transition au Mali J’invite nos mal élus de la sous région à s’occuper chacun en ce qui le conserne de la sienne propre car tous autant qu’ils sont, aucun n’est à l’abri d’un coup d’état car mal élus ils gèrent mal et sont tout sauf démocrates

  82. je crois que les maliens sont entrain d’ oublier le vrai probleme qui est la recuperation de la region nord du mali. Mais je vois que chacun rentre dans des consideration personnelle. Sanogo qui veut se remplir les poches. Ces politiciens qui parlent d’election. Mais soyons serieux, declarer ce pays en etat de guerre et que sanogo et sa bande d’ imcapables montent au nord sans delai pour aller sauver nos freres et soeurs.En tout cas c’ est ce qu’ il a dit au moment de sa prise d’ otage

  83. Mais de quoi je me mele
    la cedeao a quel droit de nous dicter une loie pareil dans nos affaire
    que la cedeao nous respecte un peu
    les Maliens sont prioritaire pour decider de la dite transition
    mais que veut la cedeao ¿merde en fin

    • De quelle priorité parle-t-on, si ton pays avec ce incapable de junte s’etait montrée responsable on en serait pas là, je suis tout à d’accord avec la CEDEAO même si ça fait atteinte à la souveraineté du pays pourvu que c’esta assoiffé du pouvoir qui ne pense finalement qu’à diriger le mali même reduit à BKO seulement nous foute la paix trop c’est trop, vous voulez les élections allez-y libéré le nord en tant que militaire. Sanogo franchement tu fais honte à l’armée mieux vaut depôser ton uniforme

      • Quel moyen ces politiciens ou la CEDAO a mis à la disposition de l’armée pour qu’ils ayent se battre? Depuis le 22 mars ils ne demandent que l’equipement. Une chose est certaine aucun soldat de la CEDAO ne viendra se faire tuer pour sauver le Mali. Aidons tous notre armée pour qu’elle aille defendre l’intégrité du pays, ils ont donné leurs vies à Aguel hoc en demandant aux autorités de simples munitions qui ne sont jamais arrivées. Ils demandent encore d’équipement au lieu de chercher des voies et moyens pour leur apporter cela on ne fait que leur denigrer. Si on leurs demoralise qui va nous defendre. Pas la CEDAO ni les hommes politiques maliens, ils ont suffisament voler l’Etat pour constuire des maisons à l’etranger et d’y s’installer durant tout le reste de leurs vie au cas si les choses tournent mal. Que Dieu sauve nous les pauvres. Amen.

        • depuis le 22 mars comme vous dite qui a les clefs des magasins d’armes de l’armée ?

  84. Franchement c’est Djoncouda notre president, pas ce lache de sanogo ki fuit le pourkoi il a fait ce coup d’etat, koi ke Djoncouda a signe cest dans l’interet du Mali uniquement, on perd le tps a discuter sur qui ou quoi, pendant ce tps nos soeurs, femmes et enfants se font viole n’importe comment, eux au nord laba n’ont pas ce luxe de polimiquer sur le pouvoir. C’est le ral bol maintenant, Dadis Sanogo stp va t’en loin meme, et laisse nous trankil tu n’es ni president ni le proprietaire du Mali, espece de lache, dc tu sors les grands moyens kan tes propres interets sont en jeu, alors que pendant ce tps ta femme achete n’importe koi sans mm discuter le prix avec l’argent du peuple, chacun son tour chez le coiffeur donc on te check et on est au courant de tout,
    CDEAO ceci CDEAO cela cest toi le 1er ki a viole cet accord alors kil ya un president ki a prete sermant, laisse le travailler et laissons lui sa chance, jamais toi Dadis Sanogo tu ne sera le president du Mali, ca se merite. Il ya plus urgen k de rester la guelle fermee kan il sagit du nord de notre pays.
    J’ai trop honte d’etre Malien aujourdhui, ou est partie notre fierte? ou est le Mali de Soundiata Keita? ou est le Mali des martyres du 26 mars? tout ca en vain? parcek toi sanogo tu as decide k tu vas rester au pouvoir, tu ne sais pas kon taime pas du tout, tout ce kon te demande c’est d’aller au front avec ta bande de lache fuillard ki se disent maintenant k eux ils boivent du bon alcool maintenant, Imagine sanogo kon viol ta soeur, ou ta femme kesk tu va faire???? aller dis moi? tu dis k tu es pour le mali, bon pour ton information nos soeurs et meres se font viole chak seconde au nord et pendant ce tps tu fais la grande guelle a la tele au lieu de prendre tes responsabilite a sauver notre pays, chipppppppssss je suis trop venere contre ce Dadis sanogo.

    • Mr Kouyate votre nom de famille ne vous permet pas de prendre partie vous êtes notre sans c vous qui répare nos maux
      Si nos sœurs se fait violer ce en parti la faute de dionkounda et compagnie qui ont gérer le pays pendant 20ans et bafouer notre vaillant armées
      LAISSONS LE TEMPS À NOTRE ARMÉES DE BIEN SE PRÉPARER ET MIEUX SE BATTRE

      • le tps? tu sais ce k veut dire ce mot? et kouyate est un nom coe les autres le mali na pa de nom, on est tous des maliens, le tps k sanogo a est de degarpir cest tout, si cest ta propre soeeur ou ta femme ki se fait violer tu nallais pas parler de tps ici, toi tu connais koi du mali? rien du tout

        • MR Kouyate ce sont mes propre soeurs mais ils voir la verité en face envoyer notre Armée d’aujourd’hui au nord ce envoyé d’autre freres et soeurs a la morgue

          • Maraka, c’est vraiment lache ce k tu viens de dire, et pourkoi deployer 200 soldats armee juskau dent a l’areoport? et renforcer sa propre securite? anyway il ya un seul homme au mali c’est le colonel GAMOU, c’est le seul a lheure actuelle ki defant la patrie, tu pense k le mali na pa d’arme tu te trompe, tu ne connais pas du tout le mali, il faut bien te renseigner, le mali a tout pour reprendre le controle total

          • Mr Maraka vous avez tout dit donc il faut laissé la cdeao faire le boulot si ont veut vraiment sortir de ce bourbier

    • Mr kouyate la guerre n’est pas seulement les armes ce pychcologique aussi il faut mettre les homme en condution de combat
      Comment peut-tu te battre alors que a bko d’autre se remplies les poches
      Apropos de GAMOU depuis le 17 janvier il a remporté Quel succées???? a part les retrait tactique et de defction

    • what ever! as tu qqch contre Sanogo? c’est Djoncounda le president et ce qu’il a signe c’est dans l’interet du Mali? Interet du Mali?! MY ASS!!! C’est pas sanogo et sa bande seuls qui vont liberer le Mali. Vraiment, foutez nous la paix avec vos histoires de Dadis Sanogo: nous ne sommes pas maitre de nous meme en ce sens que c’est Dieu qui Donne et Dieu Reprend. Si mourir comme ca est son destin ainsi il sera si non on verra bien DIEU EST GRAND! all the time!
      Tu demandes a Sanogo ce qu’il fera si la femme ou sa soeur etait a la place des Femmes du Nord? Poses la meme question a Djoncounda car pour l’instant c’est lui qui est en “haut” et personnellement, je suis tres interessee a sa reponse. Tu es pro Djoncounda rien de mal en cela, nous autres- nous sommes pro Mali et je te fais savoir que ton Monsieur est plus interesse a “s’eterniser” au dela des 40 jours prevus qu’a defendre l’interet du Mali.

  85. Je n’ai pas été du tout surpris car il n’ya aucune différence entre Dioncounda et ATT.les Maliens doivent se souvenir que Diouncounda était le président de l’assemblé durant le manda de ATT,toute les conneries que ATT a eu commettre ont été commit sous les yeux de Dioncounda. 🙄 🙄 🙄 🙄 :rol: 🙄

    • on s’en fou de la difference on veut juste sauver notre pays, nos soeurs se font viole tous les jours, si ta soeur ou un de tes proches faisaient parti tu nallai pas perdre ton tps a dire des sotice pareil

      • Kouyate on s en pas
        comment tu peut sauver ton pays s il est dirigé par de voleur de profiteur
        Dioncounda sait tres bien qu il ne serrait jamais au grand jamais élu par les peuples Maliens du coup il en profite pour prolonger la duré de la transition

        Dialodjeri tu a bien vu la situation ATT= Dioncounda

        • Doucara franchement a koi ca change k ca soit djoncouda ou sanogo ou un autre, franchment pour moi ils sont tous pareil, cest just le visage ki change, tout ce k moi je veux cest le mali et rien dautre, je veux just k chacun prend sa responsabilite. Djoucounda est le president kon veuille ou non et sanogo est un militaire kon veuille ou non, dc sanogo au front pour sauver la patrie et djoucounda kil dirige bien le pays anyway il le sait ce kil l’attend ds le cas contraire.

    • Tu dis que Dioncounda a été Président de l’Assemblée Nationale sous ATT. D’accord. Et IBK, n’a t-il pas été président de la mêmme Assemblée Nationale sous le même ATT ? N’a-t-il pas été soutenu par ce même ATT aux élections législatives de 2002 au détriment de l4adéma pour qu’il soit Président de l’Assemblée ? Où étais-tu pendant cette période ? N’ayons pas la mémoire courte quand même. Pendant les 10 ans du régime ATT où était ton Sanogo ? Au lieu de vociférer à Kati, dites lui que les vrais héros sont attendus au Nord. L’énnemi ce n’est pas la CEDEAO, l’ennémi, c’es AQMI, c’est Açardine, c’est le MNLA. Nous n’allons pas nous laisser distraire par son attitude populiste CEDEAO par ci, CEDEAO par là. Que Dieu nous préserve de ces prédateurs.

    • pitié laisson ses différents de coté mobilisons nous pour récupéré nos terres SVP

  86. Bagningo voit cette nouvelle strategie de la CDEAO tres mal. On doit liberer le nord d’abord. J’ai peur un jour que cela ne tourne contre Allassane lui meme.Il oublie qu’il est soutenu en majorite par les immigres maliens en RCI. Cete politique des presidents c’est de proteger leur propre pouvoir,c’est tout.Certains politiciens se cherchent par ce qu’il ont trop vole l’etat. Sanogo est une menace potentielle pour eux. Qu’Allah le Tout Puissant perisse tous les politiciens qui s’enrichissent sur le dos des pauvres.Que Dieu nous aide a trouver une porte de sortie.Amen!

    • Mais au lieu de dénigrer la cedeao voici la solution quitter a cedeao comme la Mauritanie et puis les autres pays continue vous avez une fausse fiertés vous les maliens sans la cedeao vous. N aurais aucun soutient international vous avez l armées la plus fuyards de la sous régions au lieu de voir la réalité en face la cedeao soit vous sibissez. Sa rigueur soit vous la quitter

      • Ecouter ABAS LÀ CDEAO LE MALI À EXISTER AVANT LÀ CDEAO ET EXISTERA APRÈS BANDE DE MENDIANT

    • Bagnigo il faut juste preciser que Allassane= Sarkozy
      donc nos ennemi ne peuvent pas aider a trouver une sortie de crise ils en profite pour nous en foncer de plus
      si aujourdhui on dit Mr Ouattara ce d une partie grace a Sarkozy donc Allassane ne peut pas contre dire sarko

  87. Le crie du FDR n’est pas pour sauver le Mali mes chers mais pour proteger leurs investissements car une 40tene d’entre eux sont deja milliardaires. Au lieu de crier sur Sanogo d’aller au nord, cherchons d’abord comme equipee cette armee.Sous ATT les fonds de la defense ont ete tellement dilapider par ses nombreux generaux au point qu’on pouvait tomber facilement face a n’importe qu’elle enenemie. La solution maintenant: Metter les politiciens hors jeux et travaillons durement avec le gouvernement technique. Si Djoncouda est vraiment digne, il doit demission de lui meme au 40eme jours car il etait le president de cette assemblee personnelle. La conspiration de la France a cette crise qu’elle soit vraie ou fausse n’as aucun effet tant qu’il y a pas militaire etranger au Mali. cette decision de la CEDEAO est deja mort nee, c’est simplement un moyen de pression.

  88. 1.Au bout de 40jours revenir discuter de nouvel organe de transition nest qu’une perte de temps…profitant plus aux organes du nord
    2.Si tout le monde se donne la main,la transition ne pourra pas echouer INCHA ALLAH,ya eu transition ds combien de pays ??
    on ne change pas 1equipe gagnante sur kan ya des problemes aussi serieux au nord..plutot renforcer le peu d’acqui a bamako et travailler en paix…travailler seulmnt au lieu de vous chamailler pour le pouvoir
    3.Faire de la cedeao un ennemi …certainmnt 1tres mauvaise idee !!
    4.sanogo si tu pensais vraimnt au nord tu ne serais pas la a mener une guerre dont personne n’a besoin a Bamako…tes soldats dirige les vers le nord,les nordistes et les rebelles n’attendent que cela…5.A bon entendeur Slt !!!

    • C’est que toute cette tractation de la junte a pour but de ne pas aller au front et profiter l’argent du contribuable malien. L’arrivee des soldats de la CEDEAO les affaiblira seurieusement raison pour laquelle il rejetent cette approche. Il ne faut pas etre naif, Sans la CEDEAO ils ne quitteront jamais et temps qu’ils seront la la crise ne finira jamais. Les maliens n’ont qu’a se reveille pourque le pays sorte de l’incertitude.

  89. Beledougouka, croyez moi il n’ya pas un seul pays parmis tous ces intervenants qui souhaite que le Mali puisse regler le probleme du nord dans les prochains jours. J’ai lu un article je ne sais si les faits sont fondes ou pas mais l’idee d’envoyer les troupes a Bamako est dictee a la CEDEAO. Si jamais cette idee est acceptee il y aura sans nul doute un affrontement militaire entre troupe CEDEAO et armee malienne, parceque leur autre objectif est de parer a toute eventualite de recouvrer le nord par la force sans que les negociations n’echouent QUELLES NEGOCIATIONS? AUTONOMIES MILITAIRE ET ECONOMIQUE? INDEPENDANCE? sans nul doute c’est strategie qui vise a imposer quelque chose Mali

  90. S’il vous plait chers voisins du Mali,soyons réalistes.
    Est ce que le Mali a le temps de revenir encore discuter d’un nouvel organe de transition au bout de 40 jours? Ne voyons nous pas que le temps joue en faveur des rebelles?Je vous assure,si les querelles de pouvoir contunuent,les ançardines risquent même de continuer leur avancer.Les decisions de la cedeao n’ont pas été prises au hasard, personne n’a le temps de revenir polemiquer sur un nouveau gouvernement dans 40 jours, alors que le nord brûle.
    Et puis croyons nous que la cedeao va soutenir ce groupe poushiste?les gens de la cedeao là sont bien malins, ils savent que si ils donnent au capitaine la logistique qu’il ne cesse de demander, ça va consolider son pouvoir.ce qui est hors de question.

  91. 1. STRATEGIES D’APPROPRIATION DU PETROLE DE LA REGION NORD DU MALI

    a) D’une pierre, faire 2 coups ( manœuvrer jusqu’à une partition de fait du mali : le nord et le sud pour satisfaire MNLA dont le siège à Paris, et AQMI donc la libération des 7 otages Français de la mine d’uranium du Niger, et de tous les autres otages Français

    b) Pour exploiter le Pétrole du Mali de la région Nord, mieux vaut avoir affaire avec une minorité de Touaregs ou d’Algériens d’AQMI, plutôt qu’avoir affaire avec ce peuple Malien du Sud récalcitrant, teigneux, intraitable sur ses propres biens

    2. INTENTIONS DOUTEUSES DES DEUX INSTANCES DE LA TRANSITION ?

    Qui a signé le débarquement de troupes militaires d’occupation à Bamako ?
    « Les pleins pouvoirs n’existent pas dans le cadre d’une démocratie, toute les instances sont contrôlées et rendent des comptes, et leurs responsabilités sont bien engagées » (discours de Cheick Modibo Diarra

    3. TROUPES D’OCCUPATION MILITAIRE DU MALI

    4. NEUTRALISATION D’UNE ARMEE NATIONALE CINQUANTENAIRE

    5. PARTITION DU MALI EN 2 PAYS

    6. LIBERATION DES OTAGES FRAN ÇAIS

    7. EXPLOITATION DU PETROLE PROSPECTER A GRAND FRAIS PAR UN TIERS

    Chers compatriotes,

    Qu’Allah le Tout puissant bénisse les 3 Amadou, Amadou Haya SANOGO et ses collègues, à cause de l’amour qu’il porte à notre Prophète Mahomet (SAW).

    Voilà donc le piège qu’on nous tend, mais les Maliens ont mûri.

    2. INTENTIONS DOUTEUSES DES DEUX INSTANCES DE LA TRANSITION ?
    a)
    Dioncounda a-t-il signé un document à Abidjan qui décidait le débarquement de troupes d’occupation militaire non plus au Nord, mais en plein Bamako, sans en référer à tous les protagonistes de l’Accord –Cadre signé, notamment à l’armée Malienne. Quelle « JUNTE ! » il s’agit de l’Armée Patriotique Malienne.
    Si Dioncounda a signé un tel papier il doit s’expliquer devant la Nation Malienne.

    b)
    Monsieur Cheick Modibo Diarra dans son discours à la nation parlait « des Pleins Pouvoirs » On espérait mieux de la culture politique de cet homme, mieux qu’une telle bourde.
    Disposerait –t-il entre les mains un document qui mentionnerait « Les Pleins Pouvoirs », sinon qu’il aille sur GOOGLE pour vérifier comment s’obtient « les pleins pouvoirs ». Le Malien ne cède un tel pouvoir à aucun être humain sur deux jambes, fût-il astronaute sur la navette Discovery.

    il est à noter que pour Dioncounda Traoré, ou pour Chieck Modibo Diarra, tous les deux jouent brusquement leur avenir. Une sortie ratée ici dans leur fonction, les condamnera définitivement dans le cœur des Maliens.
    Pour Chieck Modibo Diarra, nous sommes méfiants, car il pourrait passer du statut de SAUVEUR POTENTIEL DU MALI à celui DE CITOYEN MAL INTENTIONNÉ, REVANCHARD de son beau Père l’ex général Moussa Traoré, D’ ÉNNEMI PUBLIC N°1 à lyncher dès apparition sur une place publique à Bamako.

    .

    • Continuer a developer votre theorie de complot.

      Le Capitaine met a risque tout un peuple…qui a besoin de tout un complot pour exploiter le mali.

      Si vous ete pret a mettre a risque la vie de votre propre famille et le peuple innocent Malien…continuer a rever.

      Votre theorie de complot est bon pour un roman de fiction mais faite gaffe avec cette affaire la…ca peut tres mal tourner.

      Vous pensez que Sanogo et compagnie peuvent s’opposer a la CDEAO, a l’ONU, aux Francais, aux Etats Unis,…vous rever

      Le Mali ne fabrique meme pas le simple “babi sambara” et on veut jouer au bras de fer…

      Moussa Ag

      • Honte a la CEDEAO ,si elle ne deloge pas SANOGO le plus vite possible…..Sous peu nous verrons qui reve???? 😳

        • LES CHEF D’ÉTAT DE LA CDEAO PENSENT PLUTÔT AUX INTÉRÊT DE LEURS PAYS QU’AU MALI . SINON COMMENT PRENDRE UNE TELLE DÉCISION SANS CONSULTER LES MALIENS
          NOUS SOMMES CAPABLE DE SORTIR NOTRE PAYS DE CETTE SITUATION ON LA FAIT LE PASSÉ CONTRAIREMENT AUX AUTRE PAYS DE LA CDEAO OU IL Y À EUX DES MILIEUX DE MORTSPOUR LA DÉMOCRATIE QUI N’EST PAS ECORE ACQUIS

          • tu pense k cest tjs le mm mali? non mon ami tu te trompes, le mali d’aujourdhui est incapable de faire face a un probleme pour l’interet du mali, mais kan il sagit de linteret personnel on se retrouve au 1er rang dans le monde

    • Bélédougouka a raison sur le fond.Mais Cheick Modibo Diarra sait qu’il a un rôle historique et qu’il ne doit pas échouer. C’est l’accord cadre qui lui a donné les pleins pouvoirs et vous avez raison de critiquer cela car chacun doit rendre des comptes. On doit finir avec la démocratie “piège à cons” pour les citoyens et opportunités d’enrichissement illicite pour les vampires. Justement c’est là que dioncounda représente un grand danger pour le Mali.
      La france n’a pas caché ses réelles intentions vis à vis du Mali et son soution ostentatoire au MNLA en est la preuve. Même hier RFI a fait une large part aux élucubrations du groupe touareg dont le chanteur déclarait qu’on a chassé les touaregs de Bamako et que les touargs ont toujours été méprisés et qu’ils n’ont aucun droit au Mali. C’est cette campagne calomnieuse que mène la france contre le Mali.
      J’avais beaucoup espéré que la présence du Nigéria dans la CDEAO (ancienne victime de la France dans la guerre du Biafra) allait nous protéger; mais la présidence de l’organisation assurée par alassane ouattra l’homme aux ordres des français et les dernières décisions de la CDEAO, ne laissent présager rien de bon. C’est pourquoi il faut être vigilant et refuser l’intervention de forces étrangères qui viendraient au contraire compliquer la situation à dessein et faire dure la guerre. Les parents des soldats revenus de Gao ont raconté que les gens du MNLA s’excusaient pour les destructions qu’ils faisaient et qu’ils détruisaient à la demande du blanc. Ils rassuraient les populations que le blanc viendra tout reconstruire. Rumeur ou vérité? on a vu la france en libye; casser le plus possible pour que les sociétés occidentales aient les marchés de reconstruction. La théorie du chaos. Maliens, attention, attention, négocions avec les maliens, Lyad Ag Aly est un malien; il se dit prêt à adoucier sa charia, prenons le au mot et faisons vite avant que son travail de lavage de cerveau ne porte.

Comments are closed.