Boua ya bla ad aeternam : Le Mali perd un grand patriote

0

L’ancien Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, est décédé hier dimanche 16 janvier 2022 à son domicile à Sébénikoro des suites d’une longue maladie. Pour avoir été ministre, Premier ministre, Président de l’Assemblée nationale, IBK, né le 29 janvier 1945 à Koutiala, fut une figure majeure de la vie au Mali au cours des trente (30) dernières années. Incontestablement, le Mali vient de perdre un grand patriote.

Pour Moussa Timbiné, Président du Bureau des Jeunes du Rassemblement pour le Mali (RPM) et ancien Président de l’Assemblée nationale du Mali, « le Mali vient de perdre un homme d’Etat dont l’engagement patriotique est inégalable, sincère et toujours dévoué au service de la Nation ». Selon Moussa Mara, ancien Premier ministre, « le Président IBK, pendant sa riche carrière politique, s’est d’abord illustré par son humanité ».

En attendant que  la date de ses obsèques soit  fixée par les autorités de transition,  Le challenger présente ses sincères condoléances au peuple malien, à sa famille, son épouse Aminata Maïga, ses enfants et à la grande famille du RPM.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here