Hommage : Le militant du 22 octobre n’est plus

0

Karamoko Kanute, je viens juste d’apprendre ton décès. Voici mon témoignage en guise de larmes.

Koro, je te savais malade, mais j’espérai parce que tu étais courageux à me contaminer. La dernière fois que nous nous sommes vus, nous avons longuement parlé de l’autre Karamoko Mamadou Dukure, Vzero. Tu déplorais qu’il ne soit pas immortalisé de son vivant. Tout en partageant ton analyse, je te disais que tu mérites, toi aussi, d’être reconnu et honoré de ton vivant. J’étais loin de m’imaginer que nous venions de nous voir pour la dernière fois, que nous ne nous rêverons plus. Militant du 22 août, tu l’es resté jusqu’au dernier souffle. Militant du RDA, seul la mort pouvait t’arracher à la cause et à l’option.

Dans Benba Kan Dungew, avec Karamoko Abdoulaye Barry (qui du ciel était fier de toi), Karamoko DUKURE et Issa Ndiaye, ces intellectuels organiques, mais avec tous les autres patriotes, tu as dédié ta vie à la défense et à l’illustration de nos valeurs sociétales, les valeurs d’honneur, d’intégrité, de sincérité, de patriotisme et d’amour du prochain.

Ton terrain, le terrain que tu avais choisi était les mathématiques. Ta thèse, tes publications et tes enseignements l’attestent devant l’histoire. Tu avais épousé la cause du peuple, tu avais opté pour la révolution au point de divorce avec ” Le monde “.

Ta mort te transforme ainsi en héros des masses laborieuses, en modèle des militants en lutte, en symbole de fidélité. Car ta vie démontre que c’est possible. Possible de vivre de fidèle, possible de vivre sans trahir. Ta vie démontra qu’il y a un autre bonheur que le bonheur matériel et immoral inculqué par la propagande occidentale capitaliste. Vas tranquille et serein. Tu as assumé ta part de devoir. A bientôt koro et Karamoko.

Condoléances attristées et courage à ta famille.

 

Harouna Barry

Chercheur et Historien

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here