«Ma Cité en marche» en commune III : Le maire Abdoul Kader Sidibé invite chacun à jouer sa partition

0
Affaire Du "Djawando" Oumar Lah : Le Maire Abdel Kader Sidibé s’assume enfin !
Abdel Kader Sidibe M C III

«Ma Cité en marche» est une émission télévisée grand public qui donne la parole aux élus communaux. Initiée grâce à un partenariat fécond entre l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM), la TM2, l’Association Mali Action (AMAC) et DD. Com, l’émission était samedi dernier en Commune III avec comme invité du jour le maire Abdoul Kader Sidibé.

Lancée il y a plus d’une année, «Ma Cité en marche» compte plus d’une quarantaine de numéros à son actif et a déjà sillonné plusieurs Communes du Mali. Il s’agit donc d’un véritable espace démocratique entre les élus et leurs mandants. Puisque l’émission donne l’opportunité aux citoyens d’interroger directement leur maire sur la gestion de la cité.

C’est ainsi que samedi 13 décembre 2014, la grosse équipe d’enregistrement de l’émission a installé son quartier général dans l’enceinte de la mairie de la Commune III.  Avec comme invité du jour, Abdoul Kader Sidibé, maire de la commune III. Devant un public venu très nombreux, composé de chefs de quartiers, d’imans, de leaders de la société civile, de femmes et jeunes de la Commune, le maire M. Sidibé a essayé de défendre son bilan à la tête de la mairie.

Après plus de 15 ans passés à la tête de la mairie, Abdoul Kader Sidibé a entamé ses propos par la présentation de sa commune. Une commune qui compte plus d’une vingtaine de quartiers avec plus de 144 mille d’habitants, 37 conseilleurs dont 7 femmes.

Pour la bonne marche de la cité, le maire de la Commune III estime que chacun doit jouer sa partition, à commencer par les citoyens, les élus et autres. «Nous sommes arrivés à la marie avec comme ambition de concrétiser notre projet que nous avons estimé bon pour le développement de notre commune», a-t-il affirmé.  À en croire Abdoul Kader Sidibé, son combat a été celui d’œuvrer pour assurer l’assainissement, la santé, l’école, les constructions des routes… au profit des populations de sa Commune.

Conformément à la décentralisation, notamment les pouvoirs conférés aux élus dans le cadre des collectivités territoriales, M. Sidibé estime que le foncier ressort du domaine de l’Etat et la mairie ne fait qu’accompagner l’Etat. Et, dans sa Commune, il défie quiconque de prouver son implication dans un scandale foncier. Parlant d’espaces verts et publics de la Commune III, le maire Sidibé a déclaré qu’il n’existe aucun problème à ce sujet dans sa commune.

L’autre temps fort de cette émission grand public a été la série de questions adressées au maire par les citoyens. Leurs préoccupations ont porté entre autres sur le lotissement du quartier Koulouba, le litige foncier de Sokonanfing entre la Commune III et Kati, le banditisme, l’interdiction des manifestations folkloriques chez Djinné Sitan et l’absence de soutien de la mairie aux équipes de football de la Commune.

Dans un langage de vérité, le maire Sidibé a tenté de donner satisfaction à toutes ces questions à travers des réponses claires et précises. Au cours de l’enregistrement de l’émission, plusieurs personnes de la Commune ont pris la parole pour saluer l’importance que le maire accorde à sa population.

Alhousseini TOURE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER