Gouvernance et gestion de la situation sécuritaire à Kidal : IBK et son ministre de la Défense, Tiéman H. Coulibaly, réhabilitent Boubèye et taclent l’ancien Premier ministre Mara

59
Le ministre des Affaires étrangères, Tienan Hubert Coulibaly
Tienan Hubert Coulibaly

A propos des tragiques événements de Kidal du 21 mai 2014, consécutifs à l’aventureuse visite effectuée dans cette ville par l’ex-Premier ministre Moussa Mara, le ministre de la Défense et des anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, exprime les regrets de l’Etat malien. “C’était un échec… Plus jamais l’armée ne se mettra dans une telle situation “, martèle-t-il ; alors que Moussa Mara osait récemment encore un audacieux ” si c’était à refaire, je le referai… “. Et dire que IBK n’est pas dans cette posture.

Sur la gestion de la crise sécuritaire, notamment de la situation de ni paix ni guerre à Kidal, les gouvernants n’ont pas la même approche de solution.

Dans une récente interview accordée à notre confrère Journal du Mali, le ministre de la Défense et des anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, lève un coin du voile sur la lecture que le président de la République et le gouvernement font du suicidaire déplacement que l’ancien locataire de la primature, Moussa Mara, avait effectué à Kidal le 17 mai 2014. Interrogé sur les conclusions et l’appréciation qu’il fait de cette visite mouvementée de Mara à Kidal, Tiéman Hubert Coulibaly a déclaré ceci : “…Sur le plan opérationnel qui peut nous concerner, vous avez reconnu que ce qui s’est passé à Kidal s’est mal passé pour nous. C’est regrettable. Il y a eu des pertes en vies humaines, au-delà de ce qui pouvait être accepté dans le cadre d’une opération militaire… “. Comme pour dire que le chef du gouvernement d’alors, qui a été vainement dissuadé d’effectuer ce déplacement, avait simplement conduit les forces de défense du Mali à l’abattoir.

Tiéman prend Mara à contre-pied

Faut-il rappeler que Moussa Mara tenait à prouver aux yeux des Maliens que Kidal fait partie du territoire national et qu’il fallait qu’il y aille même si les menaces sécuritaires étaient réelles? Il voulait, selon certains responsables politiques, ” faire le héros en bravant le bellicisme des désormais ex-rebelles qui avaient le contrôle total de la ville ; et se faire accueillir à son retour à Bamako comme le plus patriote des Premiers ministres, celui qui a pu poser ses pieds à Kidal “.

Le ministre de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly, a, lui, déploré cette tragédie consécutive à la hâtive ” déclaration de guerre ” que le Premier ministre Mara avait lancée depuis Kidal, sur les ondes de RFI (c’est le président de la République qui a, constitutionnellement, cette prérogative). “L’opération militaire, montée dans les conditions dans lesquelles elle a été montée, a été échec. Nous avons perdu des hommes, du matériel “, a-t-il souligné. Prenant le contre-pied du fils de Joseph Mara, qui assurait, récemment encore, que si cette aventure était à refaire, il n’hésiterait pas à le faire.

Pendant ce temps, Tiéman Coulibaly estime que “cet échec a encore aujourd’hui un retentissement terrible dans nos têtes, dans notre quotidien “. Avant de promettre que “plus jamais l’armée ne se mettra dans une telle situation”.

Cette prise de position du ministre de la Défense est sûrement la conviction du président de la République, chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Kéita. Ce qui constitue un cinglant désaveu pour l’ancien locataire du palais de la Cité administrative.

Un désaveu tardif, car l’on se demande pourquoi IBK n’avait-il pas révélé cette position en limogeant Moussa Mara au lendemain de cette tragédie kidaloise, considérée comme la plus grande humiliation pour l’Etat malien. Au lieu de cela, le chef de l’Etat avait plutôt limogé (ou accepté la démission de) son ministre de la Défense d’alors, Soumeylou Boubèye Maïga, devenu pour la circonstance, l’agneau sacrificiel de Mara ! Boubèye avait, faut-il le rappeler, prétexté un mal de dos de dernière minute pour boycotter ce déplacement périlleux du chef du Gouvernement dans l’Adrar des Ifoghas.

Mara désavoué par IBK?

Ce désaveu, IBK en donnait un écho assez audible récemment lors de la cérémonie de présentation des vœux du Ramadan à Koulouba. Félicitant l’actuel Premier ministre Modibo Kéita d’être “ loyal ” et pour son “sens des responsabilités“, le chef de l’Etat martelait : “Vous n’avez pas un agenda caché ! Vous n’avez pas un agenda personnel ! “. Pique à peine voilée en direction du prédécesseur de Modibo Kéita, Moussa Mara dont l’ambition pour Koulouba n’est un secret pour personne. Au point de challenger IBK.

Rappelons que ces trois personnalités, Moussa Mara, Tiéman Hubert Coulibaly et Soumeylou Boubèye Maïga sont tous des leaders de formations politiques membres de la majorité présidentielle. Si YELEMA de l’ex-Premier ministre et l’UDD de Tiéman ne comptent, chacun, qu’un seul député à l’Assemblée nationale, l’ASMA-CFP de Boubèye est représentée par cinq députés à l’Hémicycle.

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

59 COMMENTAIRES

  1. Toi tu v´as nous dire quoi son voyage était soutenu par IBK et de son retour il l’a félicité on. N’a vu a la télé tu dois démissionner vous avez signer l’intégration des rebelles touareg dans l’armée alor qu’ils n’ont pas de diplôme

  2. “….« L’opération militaire, montée dans les conditions dans lesquelles elle a été montée, a été échec. Nous avons perdu des hommes, du matériel «….« cet échec a encore aujourd’hui un retentissement terrible dans nos têtes, dans notre quotidien « …« plus jamais l’armée ne se mettra dans une telle situation ».”

    Merci Tiéman COULIBALY, nous attendions ces propos d’un RESPONSABLE depuis mai 2014!

    SEULE LA VERITE PEUT NOUS FAIRE AVANCER.

    COURAGE!

  3. Kinguiranke la peste tu as encore tes fesses par ici. Je te conseille de les posées à ailleurs avant que ne sois sur mes nerf minable buffon puffffffffffffff

    • Mal eduque et mal eleve tu le resteras, mais n’oublions jamais que c’est le nullard d’IBK qui a choisi le petit idiot Moussa joseph pour etre Pm, quelle catastrophe et quel manque de jugement.

  4. Monsieur le journaliste, je remarque que votre réflexion est très limitée. IBK félicite som PM Modibo Keïta en public pour sa bonne gouvernance, il mérite plus que cela. Si Mara se sent indexer s’est qu’il se reproche quelque chose. IBK ne peut pas se refuser de reconnaître le travail bien fait à cause de l’incompétence de certain dirigeant. Le pays avance comme on le dit si bien ” si ce n’est pas Jean alors c’est Paul”.

  5. Moussa Joseph=IBK=l’echec du Mali+l’humiliation de l ‘armee Malienne+la mort d’une centaine de citoyens maliens et nos soldats+ la honte nationale+victoire eclatante du MNLA a Kidal.

      • Le ridicule c’est choisir Moussa Joseph comme PM et voici les resultats: un desastre complet et total et une honte pour notre patrie et une droute lamentable pour les FAMA. Les centaines de veuves et d’orpheliins qui attendent que justice leur soit rendue.

    • Kinguiranke
      3623 commentaires
      28 juil 2015 à 18:53
      Kinguiranke et Moussa Mara= corrompus + menteur + échecs +la mort d’une centaine de citoyens maliens et nos soldats+ la honte nationale+victoire eclatante du MNLA a Kidal.
      Ta vie n’est que suite d’échec, espèce de bouffon!!!!!!!!!!!!!!

      • MALIDEN KOURA

        Comme toi tu tombes malade à chaque fois qu’on parle de IBK, tu risques de bien souffrir ici car IBK est là pour un bout de temps! 😆 😆 😆 😆

        ESPECE DE PARASITE! 😆 😆 😆

    • N’importe quoi. Si tu n’as rien à dire, s’il te plait, ferme ta gueule de merde.

      • La grande gueule puante d’IBK qui doit se fermer a jamais car c’est lui qui nous donne l’incompetent, le naif, le megalomaniaque, le garconnet de Lafiabougou et l’irresponsable Moussa Joseph

    • KINGUIRANKE = fils de pu-te= fils conçu dans une chambre de passe = enfant maudit=échec du Mali.

      • VISA c’est toi le fils de pute et c’est IBK le fils de pute, mal eduque et mal eleve, c’est IBK le morron qui a choisit l’idiot de Moussa Joseph comme premier Ministre alors tous les memes, ils ont mis le Mali en retard.

        • Kinguiranke’, peux-tu nous dire ce qui se passe dans ta tete lorsque tu decides d’insulter la mere d’IBK???
          Kinguiranke’, SHAME ON YOU!!!! Quelqu’un qui se respecte, ne se comporte pas ainsi!!!

          • Le wuruwaye tu dois comprendre que la mere d’IBK ne vaut pas mieux que ma mere et veritable “shame on you” le wuruwaye veritable digne fils de wuruwaye. Je l’ai dit et vais le repeter toute personne qui insulte ma mere ou mon pere a cause d’IBK va recevoir la meme reponse au retour et le bonus est que je vais insulter les parents d’IBK parceque c’est a cause de lui qu’on insulte mes parents. I am deadly serious about it. Nous savons etre tous polis et civilises mais dans un monde de loups tu cries comme un loup, je n’ai aucun regret Naloma general sanogo le wuruwaye veritable dinge fils de wuruwaye.

  6. Je maudis Moussa Mara et aussi le jour ou il s’est rendu à Kidal. Ce voyage a été plus déplorable que nous ne pouvons l’imaginer. L’armées malienne a été exposée, des soldats ont été tués et d’autre emprisonnés, les rebelles ont profité de la situation pour prendre de l’avantage. Ce voyage a été plus désastreux, que des inconvénients pour notre Nation.

    • L’honnêteté veut que tu dises que tu maudis IBK aussi car il était bien au courant de ce voyage et l’avait même cautionné! Mais, prrrrrrrrrrrr! :mrgreen:

  7. Tout le monde peut cibler IBK cela dépend de la conception du concerner. IBK n’est derrière personne, il court derrière l’avenir du Mali. IBK travail d’ara-rage pied pour sortie le Mali de cette crise existentielle. Celui ou celle qui se permettra de lui mettre les battons dans ses roues verront de quel voies les maliens s’échauffent.

    • MALIDEN IDIOT

      Comme si IBK n’était pas au courant de ce voyage! Soit honnête au moins une seule fois dans ta minable vie!

      Espèce de taré qui ne sait plus quoi dire 👿

  8. Le fait qu’IBk a félicité Modibo Keïta ne veut en aucun dire qu’il désavoue Moussa Mara. Si l’actuel premier ministre à été félicité c’est parce qu’il a accomplit son devoir et Mara reste toujours un bon exemple pour les maliens. 😀 😀 😀

  9. Certes, Kidal faisait et fait toujours partie du Mali. Mais au moment où la région sous occupation des groupes armés, Moussa Mara l’un de mes politiciens préférés au Mali, ne devrait pas se rendre à cette localité. Il devrait attendre un autre moment pour s’y rendre.
    Mr le journaliste, actuellement le pays s’oriente vers la paix et la réconciliation nationale. S’il vous plait ne nous ramener pas cette histoire. 😆 😆 😆 😛 😛

    • MOUSSA MARA LE FUTUR PRÉSIDENT DU MALI EST LE SEUL VRAI HOMME DE TOUTE CETTE HISTOIRE.

      PAR SON ACTE HÉROÏQUE IL A EMPÊCHÉ LE MALI DE SOMBRER DANS LE PARTAGE ORCHESTRÉ PAR LA FRANCE.

      TIEMA HUBERT EST UN PAUVRE PETIT QUI ESSAYE DE CE COMPARER AU GRAND MARA.

      AU PASSAGE IL DÉDOUANE LA FRANCE ET LA MINUSMA QUI SONT LES VÉRITABLES RESPONSABLE DE LA DÉBÂCLE CAR ILS ONT AIDÉ LES REBELLES.

      A KIDAL IL Y A EU CINQ ACTE MAJEURES. TANT QU’ON ESSAYERA DE CACHER LES RESPONSABILITÉS DES UNS ET AUTRES DERRIÈRE LE GRAND HOMME D’ÉTAT MOUSSA MARA. JAMAIS LA VÉRITÉ NE SERA ÉTABLIT.

      ACTE 1 : LA FRANCE ET SERVAL INSTALLE LE MNLA À KIDAL

      ACTE 2 : SERVAL ET LA MINUSMA INTERDIT À L’ARMÉE MALIENNE DE S’Y RENDRE. ILS DISENT QUE C’EST EUX QUI SECURISE LA VILLE DE KIDAL ET GARANTISSENT LÀ SÉCURITÉ DES ÉLECTIONS

      ACTE 3 : LES ACCORD DE OUAGA EXIGE LE DÉSARMEMENT DES REBELLES LEUR CANTONNEMENT ET L’INSTALLATION DE L’ADMINISTRATION MALIENNE.
      LA FRANCE ET SERVAL DISENT QUE TOUT CA EST FAIT ET QUE L’ÉTAT MALIEN PEUT SE RENDRE À KIDAL QUAND IL LE SOUHAITE.

      ACTE 4 : MOUSSA MARA PREMIER MINISTRE ANNONCE DONC À L’ASSEMBLÉE AU PRÉSIDENT A SERVAL ET À LA MINUSMA SONT INTENTION DE FAIRE UNE VISITE ADMINISTRATIVE À KIDAL. TOUS L’APPROUVENT. ET DONC IL SE REND À GAO TOMBOUCTOU ET KIDAL. A KIDAL IL EST VIOLAMENT ATTAQUER À L’ARME LOURDE.
      NI SERVAL NI LA MINUSMA POURTANT RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DE LA VILLE NE RÉAGISSENT. DES CIVILS MALIENS SONT VIOLAMENT ASSASSINÉS.

      ACTE 5 : QUELQUE JOUR APRÈS L’ARMÉE RIPOSTE À KIDAL. ET PREND LA VILLE AU REBELLE. MAIS À 14H LES COMMUNICATIONS SONT BROUILLÉS ET UNE COLONNE DE CENTAINES DE VÉHICULES PASSE AU NEZ ET À LA BARBE DE SERVAL POUR VENIR BALAYER L’ARMÉE MALIENNE.

      LE FUTUR PRÉSIDENT DU MALI MOUSSA MARA À DONC MIS AU GRAND JOUR LA DUALITÉ DE LA FRANCE ET DE LA MINUSMA.

      QUELQUE TEMPS APRÈS SERVAL DISPARAÎT AU PROFIT DE BARKANE ET LES POURPARLER DÉMARRENT À ALGER.

      ALORS MOUSSA MARA EST UN HÉROS ET LES INDIGNE TRAÎTRE DE LA NATION MALIENNE PROTECTEURS DES BAVURES DE LA FRANCE ET DE LA MINUSMA VEULENT TRANSFORMER L’ÉVIDENTE VÉRITÉ.

      PEINE PERDUE ILS N’Y PARVIENDRONT PAS CAR LE PEUPLE BÉNIT DU MALI VEILLE.

      VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE

      • Moussa Joseph un heros qui fuit ses invites et les laisse derniere lui egorges par le MNLA et tout ca pour son ego et sa naivete personels, Moussa Joseph est un vrai imbecile de la pure espece qui a l’age mentale d’un garconnet de 9 ans et a failli dividser le Mali pour toujours, mais merci a Abdoul Aziz pour avoir sauve le Mali une deuxieme fois..

    • MORIBA, on ne peut pas parler de paix et réconciliation tant que la VERITE n’est pas dite.

  10. M. SEGBEDJI , tu es un imbécile des journalistes du Mali. Toujours c’est toi qui publie des articles pour soulever des révoltes et des doutes dans l’esprit des pauvres citoyens. Je crois qu’il est temps que tous les maliens soient en paix et dans la réconciliation pour aller vers le vrai développement auquel nous attendons.

  11. Mr le journaliste, je crois que le voyage de Mara à kidal est du passé. On est en période intérimaire? celle qui doit consacrer l’application de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale. Pourquoi avez-vous parler de ce voyage maintenant? Est-ce que vous cherchez à compromettre le processus de réconciliation nationale? 😯 😯

  12. Tournons la page, avec Mara ou sans Mara le gouvernement fonctionne très bien. Le PM Modibo Keïta est plus compétent que Mara. Mara a fait preuve d’immaturité, il a manqué d’expérience. Sinon l’histoire de son déplacement à Kidal a été très atroces pour le Mali.

  13. Moi je ne soutiens que IBK et son pouvoir et tous les gouvernements qu’il va mettre en place pour mieux diriger ce pays.
    Tout le monde sait que ce n’est pas facile de sortir un pays complètement dans la misère et la pauvreté surtout le Mali.

  14. En toute véracité, le voyage qu’a effectué Moussa Mara à Kidal n’était pas salutaire et il a conduit nos soldats dans une sorte de boucherie. Tièman Hubert Coulibaly a bien dit. Ce n’est pas pour haine envers Mara que je pense ainsi, non. C’est juste en constat de ce que son voyage a abouti. 🙄 🙄 🙄

    • Ibk est complice de moussa para
      Mara ne peut pas partir a kidal sans l’accord de ibk le lache

  15. BRUNO SEGBEDJI est un journaliste très mauvais qui cherche toujours à déstabiliser ce pays. Mais quoi qu’il arrive, les maliens doivent se donner les mains pour sauvegarder leur stabilité et leur bonne humeur.

  16. Monsieur le journaliste, vous faites la honte de la presse Malienne.
    Pauvre journaliste.

  17. Ce journaliste doit être banni du Mali. Il n’est même pas malien, un pauvre affamé d’étranger qui veut foutre la merde dans notre pays.

  18. DANS UN COMBAT A MORT, SOIT QU’ON SE BAT AVEC TOUT SON ÂME ET ON SE SAUVE; SOIT QU’ON FAIT LE MALIN ET ON PERD.
    A L’HEURE ACTUELLE, LE PRÉSIDENT A BESOIN DES HOMMES FORTS ET DYNAMIQUES POUR SAUVER VRAIMENT L’HONNEUR DU MALI. DANS CETTE PERSPECTIVE IL N’EST PAS QUESTION DE GARDER DES GENS QUI PENSENT A AUTRES CHOSES OU A LEUR PROPRE INTERÊT.
    JE NE REGRETE LE CHANGEMENT D’AUCUN MINISTRE QUE LE PRÉSIDENT A FAIT DEPUIS SON INVESTITURE.
    LA CONDUITE D’UN PAYS SE FAIT SUR LA BASE DE CONFIANCE ET DE COMPETENCE. ALORS, QU’AUCUN MINISTRE NE SOIT ETONNE DE SE VOIR A LA PORTE DU BLONBA PARCE QU’IL EST INCORRECT OU INCOMPETENT.

  19. Rien qu’à lire cet article, j’ai honte à la place du journaliste. Je me demande, comment on peut passer à côté des informations importantes, et aller écrire des sottises pareilles ? C’est vraiment Ecœurant.

  20. Certains cherchent à distraire le Président. Puisqu’ils n’ont plus rien à reprocher à sa gouvernance, ils font tout pour le mettre en conflit avec son entourage. Sachiez que le Président n’est pas bête comme vous pour se laisser emballer.

  21. Ce qui me chagrine le plus chez ce journaliste est le faite qu’il soit un étranger, qui cherche à semer le désordre au Mali, en complicité avec les fils même du Mali. Mais à sa place, je ferai très attention. Car il n’est pas à son premier article incitateur à la haine, qu’il sache qu’on sait qui il est.

  22. Concernant la sécurité de l’Etat, le ministre de la sécurité intérieur et de défense était vraiment incapable de satisfaire sa mission car, au temps de BOUBEYE le Mali vivait à un véritable désordre sur le plan de la sécurité et la défense.

  23. Cher journaliste, je pense bien qu’il faut avancer. On n’en a marre des vieilles chansons. Cette histoire est oubliée. Ouvrir une boite de pandore ne conduit le Mali nulle part.
    C’est avec un grand regret qu’on constate que les critiques de certains journalistes ne visent pas le changement, mais visent à nuire à sa bonne gouvernance. Certains journaliste sont juste programmés et payés pour n’écrire que des articles qui décrédibilise le pouvoir.

  24. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays.
    Les vrais ennemis du pays sont ceux qui critiquent le président et son gouvernement.
    Le temps passé ne revient plus jamais, pour le cas de MARA HUBER et BOUBEYE est un fait passé, alors inutile de parler cela.

  25. Un déplacement « mal préparé politiquement »
    « Le Premier ministre est légitime dans son rôle, mais il a sous-estimé la réalité du terrain », affirme aujourd’hui un diplomate africain en poste à Bamako. Un sentiment partagé du côté des services du haut représentant spécial à la Réconciliation. « C’était à nous d’y aller en amont pour préparer sa venue », explique un fonctionnaire malien.
    Lundi dernier, lors d’une réunion au sommet entre le président Ibrahim Boubacar Keïta et des représentants de la communauté internationale, le constat est le même. « On ne badine pas avec la sécurité. Ce déplacement n’a pas été correctement préparé politiquement », commente un diplomate qui déplore les morts et s’inquiète d’une reprise des violences avec l’arrivée des renforts maliens. En attendant, Moussa Mara est revenu de Kidal en héros, auréolé d’une réputation de Premier ministre inébranlable.
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  26. Samedi, à 12h30, lorsque l’hélicoptère transportant Moussa Mara se pose au camp de la Minusma, Kidal est déjà sous le feu. Sûr de lui, le Premier ministre annonce qu’il souhaite aller au camp des Famas, le camp 1, puis au gouvernorat. « On a vu à leur tête que les officiers de la Minusma étaient furieux de cette initiative », explique un témoin. Un hélicoptère Tigre et des avions de combat français survolent la ville. Après une heure passée auprès des soldats maliens, Moussa Mara annonce le départ pour le gouvernorat. La Minusma refuse de sécuriser le transfert. « Ce n’est pas notre mandat », affirme un cadre onusien.
    Ministres, préfets et sous-préfets – certains seront tués en fin d’après-midi – se retrouvent dans la résidence du gouverneur. « Les balles sifflaient, mais aucune n’a touchée notre bâtiment », raconte un participant. À 16h45, le convoi repart au camp Minusma. Une tempête de sable empêche le décollage des hélicoptères. Certains ministres maliens, furieux, accusent la Minusma de se venger.

  27. Je suis d’accord avec GMT qui dit que pour Boubeye MAÏGA c’est une autre histoire car il n’étais pas clair dans l’histoire. comment en tant que ministre en son temps c’était a lui de coordonner les actions et les déplacements du PM.

  28. Vendredi 16 mai à Kidal. Des femmes et des jeunes favorables au MNLA manifestent sur la piste d’atterrissage. Les avions des Nations unies annoncés pour préparer la visite le lendemain du Premier ministre rebroussent chemin direction Gao. À leur bord, plusieurs ministres maliens, dont celui de la Défense Boubeye Maïga. Dans la soirée, la situation est analysée avec attention à Gao : les conditions ne sont manifestement pas réunies pour une visite du Premier ministre le lendemain.

  29. Au temps de MOUSSA au poste de premier ministre, le Mali vivait a une une insécurité total, c’est adire la situation sécuritaire était menacé a cause de compétence de Boubèye qui était le ministre de la sécurité a cet époque.

  30. pour Boubeye MAÏGA c’est une autre histoire car il n’étais pas clair dans l’histoire. comment en tant que ministre en son temps c’était a lui de coordonner les actions et les déplacements du PM. A reconnaître que BOUBEYE était un faut type.

  31. IBK est un responsable, il est l’homme de la situation car, il a réussit de trouver une solution a la situation du nord.
    MARA était en face de faiblesse c’est pourquoi, il a rendue sa démission au poste du premier ministre.
    De toutes les façons l’actuel gouvernement d’IBK est la meilleur.

  32. Boubèye n’a pas besoin d’être réhabilité. Tous ceux qui suivent la vérité lui ont donné raison, les faits aussi. C’est à Mara de répondre devant une juridiction et à IBK devant l’Histoire. Boubèye est un enfant béni et il sait faire le travail qu’on lui confie. Partout au monde il a des choses à faire valoir et c’est le futur Président du Mali

  33. Ne soyons pas de meme complexés comme si avoir le BAC nous amene à la fin monde . Combien de personnes ont reussi sans le bac?

  34. Bruno ne fait plus du journalisme ici. Depuis quand IBK dès son passage à la Primature a-t-il cessé d’avoir “un agenda caché”? Plutôt ce sont IBK; THC et SBM ici dont tu dévoiles les agendas cachés. nous autre avons soutenu IBK avoir l”agenda caché” qu’il pose des actes concrets pour le bonheur du Mali non pas pour les “arrières pensées individuelles” de sa famille, ni parti, ni alliés aujourd’hui vendant les honneurs leurs parents pour un poste ministériel et incapables du moindre sursaut.
    Vous les journalistes pareils n’êtes que des désinformateurs et surtout INCAPABLES de révéler la moindre faille d’un système corrompu jusqu’à la moelle épinière: enseignement, santé, administration, transrail, armée, commerçants surfacturant des millions sans qu’une aiguille ne soit délivrée en contrepartie à l’Etat; etc ……..; N’êtes-vous pas curieux de voir les articles de vos confrères d’investigation ailleurs ou vous appartenez simplement au système mafieux de part les promoteurs de vos paperasses d’intoxication? . Qui est Tieman H C pour donner une quelconque leçon patriotique au Mali: UNJM-UDD?
    Quelle honte

  35. Tout est faux ce que dit ce journaliste. Souvenez vous ce qu’avait dit LE PRESIDENT IBK apres le depart de BOUBEYE. ET puis pourquoi IBK en tant que chef supreme des armées n’a t il pas empeche son premier ministre de se deplacer? donc cher journaliste tu ments.

  36. Moussa Mara est un digne fils du mali, il merrite du respect . IBK, ivrogne n’a aucune sortie, ni issue pour le mali, laissons à la jeunesse, les destinés du mali

  37. Du n’importe quoi, vous avez l’intérêt d’évolué car le Mali n’a plus besoin de vos politiques politiciennes. M. MARA est plus patriote que vous M. le journaliste ainsi que ceux qui t’ont donné de l’argent pour publier de tels propos, sur cette base vous ne serez jamais professionnel. L’avenir jugera

  38. Bien malin celui qui prédit l’avenir. Que faire ou dire des propos d’un ministre de la Défense qui ” invalide” selon lui même les principes directeurs qui ont conduit à la Révolution de 1991; donc de la Démocratie malienne dont il profite largement aujourd’hui: Création des sociétés Écrans, des sociétés fictives : European HANDING MALI en est une. Ici passent les marchés de scanners surfacturés des routes, l’assistance technique au sol avec ASAM mali et bien d’autres telles TALESS-SUISSE, des grosses parts dans la société BIVAC que son père Moussa Balla a fait venir au forceps au détriment de Cotecna. Comment des gens qui n’ont pas leur baccalauréat peuvent nous donner des leçons ….On aura tout vu dans ce pays bananier où le président IBK a fait installer la chienlit

  39. Bien malin celui qui prédit l’avenir. Que faire des propos d’un ministre de l

Comments are closed.