Le ministre de la jeunesse et des sports à propos l’équipe de basketball des u19 filles à la coupe du monde de Hongrie 2021 : “L’équipe a été totalement (100 %) prise en charge par l’Etat à hauteur de 154 557 220 FCFA”

0

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, était devant la presse le samedi 14 août 2021 pour éclairer l’opinion nationale sur le rôle de l’Etat malien dans la prise en charge de toutes les dépenses liées à la préparation, au voyage et au séjour de l’équipe de basketball des U19 à la Coupe du monde de Hongrie 2021. Le ministre a levé toutes les équivoques en précisant que l’équipe féminine a été totalement (100 %) prise en charge par l’Etat malien à hauteur de 154 557 220 Fcfa, rejetant ainsi les allégations qui faisaient croire que l’Etat n’a rien fait pour l’équipe. La conférence s’est tenue en présence d’Abdoul Wahab Zoromé (représentant le Comité national olympique et sportif du Mali).

Contrairement aux allégations qui faisaient croire que l’Etat n’a rien fait pour la prise en charge de l’équipe de basketball des U19 à la coupe du monde de Hongrie 2021, le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, s’est dit heureux et fier de porter à la connaissance de l’opinion nationale et du mouvement sportif national que l’Etat du Mali a pleinement joué tout son rôle dans le cadre de la préparation, du voyage et du séjour de l’équipe nationale U-19 filles de basket-ball à Budapest en Hongrie. Il a tenu à préciser que l’équipe féminine a été totalement (100 %) prise en charge par l’Etat malien à hauteur de 154 557 220 Fcfa.

Cette somme est détaillée comme suit : 16 500 000 Fcfa pour la prise en charge du transport (PTA) des joueurs venant de l’extérieur dans  le cadre du regroupement à Bamako ; 14 935 720 Fcfa pour la prise en charge de la mise au vert (internat) des joueurs et encadrement technique à travers l’hébergement, la restauration et le transport du 18 au 30 juillet 2021 à l’Hôtel Colombus ; 69 450 000 Fcfa pour l’affrètement d’un avion spécial Bamako-Accra-Abidjan pour l’obtention du visa de toute l’équipe composée de 20 personnes ; 33 768 000 Fcfa comme frais du voyage Bamako-Abidjan-Budapest-Bamako en vol régulier de toute la délégation ; 10 300000 Fcfa comme frais de visa, d’assurance, de test Covid-19, d’hébergement et de restauration pendant 2 jours à Accra au Ghana ; 9 603 500 Fcfa  destinés à la confection et transport des équipements de la délégation. Ce qui fait un total de 154 557 220 Fcfa.

“Après un tel investissement, il faut être de mauvaise foi pour dire que l’Etat du Mali n’a pas accompagné son équipe. Il n’y a ni une fédération ni un Etat tiers ni un partenaire quelconque qui a investi 5 Fcfa dans l’équipe. Cette équipe n’appartient à personne. C’est une équipe nationale qui relève de la souveraineté de l’Etat. Et l’Etat a fait tout ce qu’il devait faire”, a-t-il clarifié.

“Les filles ont manqué leur 1er match parce que la délégation malienne a vécu des péripéties incroyables pour avoir le visa”

Sur le forfait du Mali au 1er match, il a dit que les filles ont manqué ce match non pas par négligence ni par manque de volonté ni par manque d’usage de tous les moyens à leur disposition. “Les filles ont manqué ce 1er match parce que la délégation malienne a vécu des péripéties incroyables pour avoir le visa en plus du retard dans la sortie des résultats des tests Covid-19. Les joueuses sont arrivées à l’aéroport sans que les résultats des tests Covid-19 soient à leur disposition. Ce qui fait que la délégation a raté le vol. Ce sont les seules raisons qui ont fait que les filles n’ont pas pu jouer leur 1er match”, a-t-il expliqué.

Le Ministre a laissé entendre que son département ne va plus accepter les jugements de valeur et donner l’occasion aux gens de poignarder l’Etat dans le dos à travers tout ce qu’il est en train de faire. “Chaque fois que des gens se mettront derrière l’Etat pour jouer à l’intox, je les informe que je serai là pour les démentir car le gouvernement de Transition n’est pas un gouvernement complexé. Le président de la Transition et le Premier ministre ont tenu à ce que l’opinion nationale soit informée de ce que le gouvernement est en train de faire, des difficultés et des solutions. Je n’aurai pas le complexé de dire qu’il y a des difficultés. Quand nous avons un problème, je le dirai. Si nous avons pu le régler, je le dirai et si nous n’avons pas pu le régler, je le dirai aussi. Nous n’avons aucun complexe à dire la vérité. Si l’Etat n’accompagne pas les équipes nationales, elles ne franchiront pas les frontières de l’aéroport de Bamako Sénou pour la simple raison que c’est l’Etat qui paie les billets, nourrit, héberge, habille les équipes”, a-t-il clarifié.

Sur les interprétations de l’annulation de la préparation de l’équipe U19 en Espagne, le ministre a dit qu’il a pris la décision d’annuler l’étape d’Espagne à cause des coûts supplémentaires de la prise en charge de l’équipe et du problème de harcèlement au sein du basket malien. “A cause des problèmes de harcèlement, je ne voudrais plus que l’équipe féminine de basketball séjourne en Espagne qui n’est pas un lieu de compétition car cela pouvait donner l’occasion à ceux qui n’attendent que l’occasion pour attaquer les responsables du basket malien. Jusqu’à ce que nous finissions avec le problème de harcèlement, les filles feront leur mise au vert à Bamako et elles seront accompagnées par des responsables du département jusqu’à leur lieu de compétition. Cela est une question de veille”, a-t-il indiqué.

“Désormais les prélèvements des tests Covid de toutes les équipes nationales seront confiés aux médecins du Centre de médecine de sport”

Il a confié que par mesures de prudence et pour pallier à toutes les éventualités, le département des Sports a décidé de confier désormais les prélèvements des tests Covid de toutes les équipes nationales aux médecins du Centre de médecine de sport qui relève du département. “Les questions de tests Covid seront directement gérées par le Centre de médecine de sport qui va exécuter les choses aux rythmes de travail du département”, a-t-il précisé.

Il a félicité l’équipe nationale U-19 fille de basket-ball qui a fait un parcours honorable à la coupe du monde de Hongrie 2021. Il a exhorté les joueurs à poursuivre avec engagement et enthousiasme leur mission au grand bonheur du peuple malien. Il a remercié le président de la Transition et le Premier ministre, pour leur soutien constant et leur appui indéfectible au développement du sport depuis qu’ils sont à la tête du Mali. Il a remercié, entre autres, le ministre de l’Economie et des Finances pour son attention et écoute pour toutes les questions de mobilisation des ressources pour le développement du sport ; celui des Affaires étrangères et de la Coopération internationale pour sa forte implication à travers la mobilisation des ambassades du Mali à Dakar, Accra et en Italie qui couvre la Hongrie où se joue la coupe du monde de basketball U19 filles 2021 ; le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) et le mouvement olympique.

Il a invité le monde sportif à se donner la main pour faire avancer ensemble le sport malien, plus précisément le basket-ball.

                             Siaka DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here