‘’MARBURG’’ : Un autre virus mortel à nos portes

0

Le lundi, 09 août 2021, un premier cas de la maladie à virus de Marburg a été confirmé dans la préfecture de Guéckédou en Guinée Konakry, un pays voisin. L’Organisation Mondiale de la Santé n’exclut pas une propagation de cette maladie dans la sous-région. La situation est prise au sérieux au Mali. L’évolution de la situation est suivie de près par les autorités sanitaires. De quoi il s’agit et quels sont les symptômes du virus de Marbur ? Ce virus est mortel puisqu’aucun traitement ou vaccin contre la maladie n’existe pour le moment.

La maladie à virus de Marburg est une fièvre hémorragique très virulente et dangereuse pour l’être humain, avec un taux de létalité d’environ 50%. Elle a été découverte pour la première fois dans les années 1960 à Marburg (Allemagne) où des chercheurs sont subitement tombés malades alors qu’ils travaillaient sur un vaccin à base de cellules de singe.

C’est la première fois que la maladie à virus de Marburg fait son apparition en Afrique de l’Ouest. Dès l’annonce de la confirmation du premier cas en Guinée, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a envoyé des équipes, qui affirment que « le risque d’une propagation à l’échelle mondiale est faible. En revanche, le virus pourrait circuler au niveau régional car les frontières du Libéria et de la Sierra Leone sont proches ».

Au Mali, les autorités en charge de la santé disent suivre de près l’évolution de la situation. «Nous avons déjà commencé à prendre les précautions parce que le virus de Marburg se transmet comme Ebola. En 2014, la maladie à virus Ebola était apparue en Guinée. Il s’était très vite introduit dans les pays voisins de la Guinée dont le Mali », nous confie une source sanitaire.

La maladie à virus de Marburg est plutôt difficile à identifier car les symptômes sont très proches de ceux des autres maladies tropicales, comme Ebola ou le paludisme.

En effet, la maladie se déclare très soudainement avec une forte fièvre. Le patient peut également avoir des maux de tête intenses, et parfois des malaises.

On estime que la maladie à virus de Marburg provient initialement des chauves-souris qui l’ont ensuite transmise à l’homme.

La contamination d’un autre humain par une personne infectée se fait via les fluides corporels tels que le sang, le sperme ou l’urine.

Pour l’instant, les cas de maladie à virus de Marburg sont surtout présents en Afrique. Des flambées épidémiques ont été déclarées en Afrique du Sud, au Kenya ou en Ouganda. Mais c’est la première fois que le virus est détecté en Afrique de l’Ouest.

Il n’y a, pour l’instant, aucun traitement ou vaccin contre la maladie à virus de Marburg. Toutefois, les personnes infectées se soignent en s’hydratant beaucoup et en traitant des symptômes spécifiques.

F.Abdoul

Source : Plume libre

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here