Pèlerinage à la Mecque 2016 : Habib Kane à la tête de la toute nouvelle Délégation nationale

1

Pour une meilleure organisation du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam, le ministre des Affaires religieuses et du culte, Thierno Hass Diallo, vient de créer une Délégation nationale dont la mission est de veiller sur tout le processus du Hadj. Elle est présidée par Habib Kane, chef de Cabinet au Département en charge des Affaires religieuses et du culte. Il sera assisté de quatre vice-présidents.

près le cahier des charges pour les agences de voyages pour le pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam, le ministère des Affaires religieuses et du culte veut passer à la vitesse supérieure. Ainsi, il vient de créer une Délégation nationale, qui permettra de mieux coordonner tout le processus du Hadj. L’objectif primordial, c’est que les pèlerins maliens puissent effectuer le 5ème pilier de l’islam dans de meilleures conditions.

Du coup, la Délégation nationale au pèlerinage a pour mission d’examiner toutes les questions relatives au Hadj et de faire des recommandations au ministre en charge des Affaires religieuses et du culte. Elle est donc chargée de veiller surtout aux préparatifs de la campagne, à la répartition des rôles entre les différents intervenants, à l’évolution du pèlerinage et elle coordonne les activités des différents organisateurs. La délégation doit aussi veiller sur le respect de la réglementation en matière de Hadj aussi bien au Mali qu’en Arabie Saoudite et de gérer les relations avec les services et organismes saoudiens impliqués dans le pèlerinage.

Plusieurs départements ministériels sont représentés au sein de cette Délégation nationale. Il s’agit des ministères de l’Artisanat et du tourisme, des Affaires étrangères et de la coopération internationale, de l’Administration territoriale, de l’Economie et des finances, de la Santé et de l’hygiène publique, des Maliens de l’Extérieur, de la Sécurité et de la protection civile, de l’Economie numérique, de l’information et de la communication, de l’Equipement et des transports, de la Solidarité et de l’action humanitaire… Sans oublier d’autres partenaires comme la Banque de développement du Mali (Bdm-sa) le Haut conseil islamique du Mali ainsi que le représentant des agences de voyage. D’autres personnes peuvent aussi y être membres, en raison de leur compétence ou de leur expérience.

Déjà, on connait le nom du président de la Délégation nationale au pèlerinage, nommé par le ministre des Affaires religieuses et du culte. Il se nomme Habib Kane. Il a joué un rôle très important lors de la campagne du Hadj 2015, malgré les difficultés rencontrées suite à la bousculade de Minah. Ce drame, rappelons-le, a fait plusieurs victimes. L’actuel chef de Cabinet du département des Affaires religieuses et du culte joue donc le rôle de Délégué général. Il sera assisté de quatre vice-présidents. Un secrétariat de la Délégation sera mis en place et sera assuré par la Maison du Hadj.

                                  A.B.HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Faites attention aux agences de voyage , elles seront toujours en complicité avec les agents de l’état qui sont désignés pour organiser le HADJ,
    Mr le Ministre soit plus vigilant pour éviter le pire ,ayant vécu certaines réalités de cette situation je te conseille si non , il serrât la source de ton échec ” Dieu seul sait comment et dans quelle condition certains pèlerins gagnent leurs argents et voir comment ils traités ,or leur objectif c’est d’aller nettoyer leur ardoise
    en bon entendeur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Comments are closed.