Tirage Can Cameroun 2021 : Deux connaissances et une inconnue pour le Mali

0

Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football, prévue en 2022 au Cameroun, a été effectué mardi dernier à Yaoundé (Cameroun). Dans la poule F, le Mali retrouvera deux vieilles connaissances et une équipe  néophyte de la compétition qui se disputera du 9 janvier au 6 février 2022. 

L’ensemble des 24 équipes devant prendre part à la Can Cameroun 2021 qui se jouera en janvier-février  2022 ont été fixées sur l’identité de leurs adversaires de poules. Pour cette 2e édition de la Can avec autant de pays participants (24 pays après 2019 en Egypte), les équipes ont été réparties entre 6 poules de 4 équipes.

Les 4 équipes de chaque poule s’affronteront en vue de s’emparer des deux places directement qualificatives pour les 8es de finale où elles seront rejointes par les 4 meilleures 3es de l’ensemble des 6 poules qui seront repêchées pour compléter le tableau des 8es de finale.

Logés dans la poule F, les Aigles du Mali n’ont pas trop à se plaindre avec des adversaires comme la Tunisie, la Mauritanie et la Gambie. Une poule pratiquement identique à celle de la précédente Can disputée en Egypte. Comme en 2019 au pays des Pharaons, les nôtres retrouvent en 2022 au Cameroun deux vieilles connaissances que sont la Tunisie qu’ils avaient tenue en échec (1-1) et la Mauritanie qu’ils avaient largement dominée (4-1). En revanche, l’inconnu reste la Gambie qu’ils affrontent pour la première fois dans une phase finale de la Can. Un adversaire prenable d’autant plus que la Gambie va découvrir pour la première fois la Can à la suite de sa qualification historique.

Avec 24 pays participants, ce sont 5 villes qui ont été retenues comme hôtes du tournoi. Il s’agit de Douala et son Stade Japoma, Yaoundé et ses Stades Ahmadou Ahidjo et Olembé, Bafoussam et son Stade de Kouekong, Garoua et son Stade Roumdé-Adjia et enfin le site Limbé-Buéa qui abrite le Limbe Omnisport Stadium où sera basée la poule du Mali.

Alors que le match d’ouverture opposera le Cameroun au Burkina Faso, le Mali jouera son premier match contre la Tunisie (le 12 janvier) avant de croiser successivement la Gambie (le 16 janvier) et la Mauritanie (le 20 janvier à Douala).

Alassane Cissouma

 

Les dates à retenir : 

  • La phase de groupes : du 9 au 20 janvier 2022
  • Les huitièmes de finale : du 23 au 26 janvier 2022
  • Les quarts de finale : les 29 et 30 janvier 2022
  • Les demi-finales : les 2 et 3 février 2022
  • Le match de classement et la finale : le 6 février 2022

Composition des groupes :

Groupe A : Cameroun, Burkina Faso, Ethiopie, Cap-Vert

Groupe B : Sénégal, Zimbabwé, Guinée, Malawi

Groupe C : Maroc, Ghana, Comores, Gabon

Groupe D : Nigeria, Egypte, Soudan, Guinée-Bissau

Groupe E : Algérie, Sierra-Leone, Guinée-Equatoriale, Côte d’Ivoire

Groupe F : Tunisie, Mali, Mauritanie, Gambie

XXX

TIRAGE CAN CAMEROUN

La nécessité des moyens mise en avant par le président 

 

La cérémonie de tirage au sort de la Can, qui s’est déroulée le mardi à Yaoundé, a enregistré la présence du président de la Fédération malienne de football. Pour Mamoutou Touré « Bavieux », le coup est jouable dans la poule F pour les Aigles du Mali qui lui offrent la 2e Can de sa mandature. Mais, le patron du football malien insiste sur des impératifs qui ont peut-être fait défaut lors de la précédente Can soldée par une élimination en 8es de finale. 

En retrouvant quasiment les mêmes adversaires de poule que la Can passée, le Mali n’effectuera pas de saut à  l’inconnu après avoir terminé premier de sa poule en 2019 devant la Tunisie et la Mauritanie. A l’unanimité, tous les observateurs du ballon rond voient les Aigles capables de sortir vivants de leur poule. Et ce n’est pas le président de la Femafoot qui dira le contraire. « Je pense que nous avons grandement notre chance. Il suffit de croire en nous-même. L’ensemble de nos adversaires ne nous sont pas méconnus. Nous avons joué lors de la précédente Can contre pratiquement les mêmes équipes à l’exception de la Gambie. Je pense que le coup est jouable », a laissé entendre Mamoutou Touré auprès de nos confrères de Matchmali tout en insistant sur la nécessité des  sacrifices à faire malgré la dureté des temps: « Il faut simplement de la détermination, de l’engagement et surtout une très bonne préparation. Que les plus hautes autorités mettent tous les moyens nécessaires pour que l’équipe puisse convenablement se préparer ».  Tout cela dans un climat apaisé créé par l’ensemble des Maliens autour de leur sélection nationale. « Que les Maliens se reconnaissent   dans cette équipe pour que chacun apporte sa petite pierre à la construction de d’édifices communs étant donné que la Coupe d’Afrique des Nations est un challenge extraordinaire. Donc j’exhorte l’ensemble du monde sportif à commencer par les journalistes, les supporters, les acteurs, les dirigeants à se mettre ensemble pour travailler dans une synergie pour qu’au finish il y ait une belle consécration pour notre pays qui en a tant besoin », a-t-il conclu.

Alassane Cissouma

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here